Jean-Marc PROST-TOURNIER

agrégé de l'Université, professeur à l'Institut de géographie du Proche et Moyen-Orient, Beyrouth

AKABA ou AQABA GOLFE D'

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 421 mots

Bras de mer étroit (de 20 à 30 km) allongé sur 180 kilomètres, séparant l'Arabie de la presqu'île du Sinaï. Par sa structure, le golfe d'Akaba (ou ‘Aqaba) est un fossé d'effondrement profond (1 828 m maximum), prolongeant celui de la mer Rouge en changeant de direction (nord-nord- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/akaba-aqaba/#i_0

AKKAR PLAINE DU

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 119 mots

Vaste plaine située en bordure de la Méditerranée entre le Liban et le djebel Alaouite, le Akkar s'adosse à l'est aux plateaux basaltiques du seuil de Homs. Le Naḥr al-Kābir le traverse en le partageant entre la Syrie (au nord) et le Liban (au sud). Bien que la plus grande partie de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plaine-du-akkar/#i_0

ALEXANDRIE

  • Écrit par 
  • André BERNAND, 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER, 
  • Jean-Yves EMPEREUR
  •  • 5 682 mots

À l'ouest du delta du Nil et à l'abri de ses inondations, Alexandrie est construite sur un cordon littoral séparant la Méditerranée du lac Mariout (ancien lac Maréotis). L'île de Pharos fut rattachée au continent par une digue de 1 300 mètres environ (Heptastade) construite par Ptolémée Sôter (~ ive-~  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandrie/#i_0

ANṢARIEH DJEBEL

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 340 mots

Montagne de Syrie, située dans le prolongement du Liban, parallèle au littoral méditerranéen, le djābāl (djebel) Alaouite ou Anṣarieh ou Nossaïri (du nom de la secte musulmane dissidente shī‘ite qui l'occupe en majeure partie) s'étend sur 110 kilomètres de long et environ 25 kilomètres de large. Il est constitué d'une voûte anticlinale calcaire qui s'élève lou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djebel-ansarieh/#i_0

ANTI-LIBAN

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 322 mots

Djābāl al-Charqui (Montagne orientale), l'Anti-Liban, chaîne de montagnes du Moyen-Orient, parallèle à la chaîne du Liban dont elle est séparée par l'étroite plaine de la Bekaa, culmine au Talaat Mūsā (2 629 m) en Syrie. Cette vaste voûte anticlinale, très lourde, affectée de quelques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anti-liban/#i_0

ARABIE HEUREUSE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 440 mots

Ensemble des hautes terres de l'Arabie du Sud-Ouest dont l'ancien Yémen du Nord constitue le cœur. Le nom d'Arabie Heureuse, traduction de l'expression latine Arabia Felix, est dû aux conditions climatiques nettement favorables : l'altitude de ce massif cristallin recouvert parfois d'énormes empilement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabie-heureuse/#i_0

ASSIOUT ou ASYŪṬ

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 202 mots

Capitale de la Haute-Égypte, Assiout (en arabe Usyūt) comptait, au recensement de 2006, 386 000 habitants. Connue sous le nom de Siâout à l'époque pharaonique et appelée Lycopolis (« la Ville du loup », en l'honneur du chacal Oupouat, sa divinité principale) par les Grecs, Assiout ne joua pas de rôle primordial dans l'Antiquité ; elle fut la patrie de Plotin. Sa renommée fut grande au Moyen Âge co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assiout-asyut/#i_0

ASSIR

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 383 mots

District administratif d'Arabie Saoudite (76 693 km2) créé en septembre 1993, situé immédiatement au nord du Yémen et à l'ouest du Najrān, le Assir (‘Asīr) est constitué de hautes terres. Il comprenait avant 1993 la plaine côtière assez étroite, aride, faiblement occupée par des populations très afr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assir/#i_0

BĀB AL-MANDAB DÉTROIT DE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 189 mots

Situé entre la mer Rouge et le golfe d'Aden, le détroit de Bāb al-Mandab (Bab el-Mendeb), ou « Porte des lamentations », est divisé par l'île de Périm en deux parties : le petit détroit, large de 3 kilomètres entre Périm et la côte du Yémen, et le grand détroit, large de 26 kilomètres, entre Périm et la côte africaine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/detroit-de-bab-al-mandab/#i_0

BĀNYĀS

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 130 mots

Ville de Syrie, Bānyās est située sur la côte méditerranéenne ; elle était connue sous le nom de Balanea à l'époque phénicienne et sous celui de Leucas à l'époque grecque. Les croisés s'établirent à Bānyās en 1098 et construisirent à proximité, sur un éperon rocheux qui domine la mer, le formidable château de Mārkāb (Margat), défendu par les Templiers jusqu'en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banyas/#i_0

BEKAA ou BEQAA

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 626 mots

Plaine étroite (de 8 à 15 km) et allongée sur 120 kilomètres entre le Liban et l'Anti-Liban, la Bekaa (de l'arabe al-Baq’, la plaine ; ancienne Koilé Syria, ou Syrie Creuse) est à la fois un synclinal et un fossé-faille prolongeant le fossé du Jourdain. Sa part […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bekaa-beqaa/#i_0

CHAMIYÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 408 mots

Venant de l'expression arabe « Badiya al-Ch'am », le désert de Syrie, la Chamiyé recouvre une entité géographique assez imprécise du Moyen-Orient. Domaine des populations nomades, elle s'oppose au Croissant Fertile, domaine de l'occupation agricole sédentaire. Aussi ses limites ont-elles beaucoup varié au cours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chamiye/#i_0

CHAṬṬ AL-‘ARAB ou SHAṬṬ AL-‘ARAB

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 353 mots

Exutoire commun du Tigre et de l'Euphrate, le Chaṭṭ al-‘Arab, long de 200 kilomètres entre al-Qurnah et le golfe Persique, reçoit sur sa rive gauche le Kārūn qui descend des montagnes d'Iran. Bordé d'un liseré de palmeraies, il constitue sur une partie de sa rive orientale la frontière entre l'Iran et l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chatt-al-arab-shatt-al-arab/#i_0

CHOMBOL

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 272 mots

Le terme arabe de Chombol, qui signifie « mesure de grain », s'appliquait à la région productive de blé à l'est de Hama ; par extension, il désigne maintenant la partie septentrionale de la Chamiyé ou désert syrien. Le Chombol s'inscrit dans un triangle entre les plaines cultivées de la région d'Alep, la Djezireh et le Manader ; ses limit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chombol/#i_0

CHOUF

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 277 mots

Région traditionnelle de la montagne libanaise située au sud-est de Beyrouth, entre le djebel Barouk (1 980 m) et la mer Méditerranée, profondément entaillée par les gorges du Nahr Damour et de ses affluents. Le Chouf est copieusement arrosé et porte une abondante végétation méditerranéenne. Avant la guerre, son originalité tenait à sa population : c'était […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chouf/#i_0

CROISSANT FERTILE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 396 mots

Entité géographique assez imprécise du Moyen-Orient. L'expression de Croissant Fertile, qui a surtout un intérêt historique, a été forgée par l'archéologue américain Breasted, au début du xxe siècle, pour désigner la région peuplée de sédentaires qui s'étend en fer à cheval autour de l'avancée du désert syro-arabique ou Badia ech-Cham (Chamiyé) : en g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croissant-fertile/#i_0

CYRÉNAÏQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 712 mots

L'une des provinces traditionnelles de la Libye jusqu'en 1963, date à laquelle cette dernière fut divisée en gouvernorats, la Cyrénaïque est située dans l'est du pays entre le golfe de la Grande Syrte à l'ouest, celui de Bomba à l'est et la frontière égyptienne. Ce promontoire en forme de croissant, qui s'étend sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cyrenaique/#i_0

DJEDDAH

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 496 mots

Premier port d'Arabie Saoudite, situé sur la mer Rouge. Bien qu'affligé d'un climat pénible et insalubre et de conditions portuaires médiocres (lagons et marécages salins, baie encombrée de récifs coralliens avec d'étroits chenaux), Djeddah (en arabe Djūdda) était, en 2007, le premier port d'Arabie (42 millio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djeddah/#i_0

DJÉZIREH

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 332 mots

Plateau du Proche-Orient, à cheval sur la Syrie et l'Irak, la Djézireh doit son nom à sa situation entre le Tigre et l'Euphrate moyens : en arabe, al-Djazīra signifie l'île. Elle s'étend entre le rebord du Taurus, en Turquie, au nord, et la bas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djezireh/#i_0

DRUZE DJEBEL

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 322 mots

Massif volcanique du sud de la Syrie, le djebel Druze s'étend entre la plaine du Hauran à l'ouest et le désert du Hamad à l'est. Vaste dôme elliptique (environ 60 km du nord au sud et 40 km de l'est à l'ouest), il est formé de basaltes tertiaires et domine d'environ 1 000 mètres la pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djebel-druze/#i_0

DUBAÏ

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 204 mots

Capitale de l'émirat du même nom qui fait partie des Émirats arabes unis, la prospérité de Dubaï date d'avant la découverte du pétrole (en 1966) ; en effet, Dubaï (en arabe « la sauterelle ») possédait, grâce à sa crique en eau profonde et bien abritée, le seul mouillage valable de l'ancienne côte des Pirates, ce qui en fit le principal marché de cette zone. Avant les revenus pétroliers, la fortun […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dubai/#i_0

EUPHRATE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 485 mots

Fleuve de la Mésopotamie où il développe la majeure partie d'un cours long de 2 780 kilomètres, l'Euphrate tient son nom arabe al-Furāt (ou turc Firat) d'une déformation du sumérien Bu-Ra-Nu-Nu devenu en assyrien Purati. Le cours supérieur montagnard coule entièrement en Turquie ; il est formé par la jonction de deux bras principaux : le Karasu (450 km), considéré comme l'Euphrate véritable, et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/euphrate/#i_0

FAYOUM

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 452 mots

Région originale de la Moyenne-Égypte, située dans le désert Libyque, à l'ouest du Nil, le Fayoum (en arabe : al-Fayyūm), dépression grossièrement triangulaire (80 km d'est en ouest et 56 km du nord au sud), est étroitement rattaché à l'Égypte nilotique par le régime de ses eaux. En effet, il communique avec la vallée du Nil par le seuil d'El […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fayoum/#i_0

FEZZAN

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 345 mots

Une des trois régions traditionnelles de la Libye, le Fezzan est une zone d'oasis située au sud de la Tripolitaine, climatiquement hyperaride, mais riche en eaux souterraines proches de la surface qui ont permis l'apparition et le développement d'un certain nombre d'oasis (où l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fezzan/#i_0

GHAB ou RHĀB

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 343 mots

Plaine de Syrie où coule l'Oronte moyen, le Ghab ou Rhāb est large d'une dizaine de kilomètres, et long, du nord au sud, d'environ 100 kilomètres. Fossé d'effondrement d'une altitude variant entre 175 et 168 mètres, il est encadré à l'ouest par la retombée brutale du djebel Alaouite (1 583 m) et à l'est par le rebord abru […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ghab-rhab/#i_0

GOLAN

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 488 mots

Région du sud-ouest de la Syrie, le Golan est un pays de collines (altitude de 500 à 1 000 m) qui s'étend au sud du mont Hermon et domine de 400 à 500 mètres le fossé du Jourdain à l'ouest ; il est limité au sud par les profondes gorges du Yarmouk. Il s'oppose aux riches plaines basaltiques du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/golan/#i_0

HADRAMAOUT

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 339 mots

Région du Yémen, l'Hadramaout (en arabe Haḍramawt) est un haut plateau de calcaire éocène (de 500 à 1 200 m), situé entre les monts du Khaur (2 500 m), à l'ouest, et les hauteurs du Dhofar, à l'est ; il est isolé du reste de l'Arabie par l'immense désert du Roub‘ al-Khali. Ce haut plateau karstifié est très sec et peu peu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hadramaout/#i_0

HAMAD

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 238 mots

Portion méridionale du désert de Syrie, le Hamad est séparé du Manader, au nord, par l'alignement montagneux Damas-Deir ez Zor (djebel Charqui, djebel Bichri) ; au sud, il s'étend jusqu'à l'escarpement discontinu qui domine les déserts d'Arabie ; à l'est, sa limite est l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hamad/#i_0

HAURAN ou HAOURĀN

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 384 mots

Plaine fertile du sud-ouest de la Syrie, le Hauran (ou Ḥawrān, ou Haourān) s'étend sur 100 kilomètres du nord au sud et sur 75 kilomètres d'est en ouest.Les champs de laves du Ledja et les hauteurs de Kissoué le séparent au nord du bassin de Damas ; il est limité à l'ouest par le mont Hermon et les collines du Golan, à l'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hauran-haouran/#i_0

HÉBRON

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 142 mots

Ville de Cisjordanie, dans le sud de la Judée, Hébron est célèbre par les tombes d'Abraham et de Sarah, d'Isaac et de Rébecca, de Léa et de Jacob. Son nom arabe, al-Khalīl, signifie « l'Ami », qualificatif d'Abraham. David y fut sacré roi. Lieu s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hebron/#i_0

HEDJAZ ou HIJAZ

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 312 mots

Région d'Arabie Saoudite, le Hedjaz est formé par le rebord montagneux qui domine la mer Rouge entre 27 et 24 degrés de latitude nord environ. En arabe hijaz signifie barrière ; en effet, au-dessus de la Tihama, plaine côtière située en bordure de la mer Rouge […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hedjaz-hijaz/#i_0

IRAK EL-ARABI

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 503 mots

Expression arabe médiévale, l'Irak el-Arabi désigne la basse Mésopotamie et s'oppose à l'Irak el-Adjami (l'Irak persan), qui correspond à l'Iran occidental (l'ancienne Médie). La basse Mésopotamie constitue la partie méridionale de l'Irak actuel. Elle est entièrement dominée par la dynamique du Tigre et de l'Euphrate : à partir de la latitude de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irak-el-arabi/#i_0

JOURDAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 604 mots

Fleuve du Proche-Orient dans lequel, selon les Évangiles, Jésus-Christ fut baptisé par saint Jean-Baptiste. Le Jourdain est long de 360 kilomètres et jouit, grâce à son alimentation karstique et nivale, d'un débit assez régulier, environ 32 mètres cubes par seconde au confluent du Yarmouk. L'étymologie du nom évoque la « descente » et le nom arabe Cheria signifie l'« abreuvoir ».Formé par la réuni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jourdain/#i_0

JUDÉE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 270 mots

Région de l'ancienne Palestine, entre la Samarie au nord et le Néguev au sud, la Judée fut dans l'Antiquité le cœur du pays juif. Elle se présente comme un plateau bombé, sillonné d'ondulations. Une lourde voûte anticlinale calcaire s'élève doucement ou par flexure au-dessus de la plaine côtière et des collines du Sh […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judee/#i_0

KIRKOUK

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 223 mots

Ville du nord de l'Irak, Kirkouk, ou Kirkūk (1 200 000 hab. selon les estimations de 2008), capitale de la province du même nom, est située près du Zagros entre Bagdad et Mossoul. Ce centre commercial et industriel doit sa prospérité à l'extraction du pétrole. Son origine, cependant, est ancienne : d'abord ville assyrienne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kirkouk/#i_0

MAAMOURA

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 351 mots

En Syrie, la maamoura désigne la zone de terrain cultivé par reconquête paysanne et sédentarisation aux dépens des nomades pasteurs du désert. Zone de contact entre le Croissant fertile et la Chamiyé (désert syrien), ses limites ont considérablement varié : zone de transi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maamoura/#i_0

MANADER, anc. PALMYRÈNE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 372 mots

Nom moderne de l'ancienne Palmyrène, Manader vient de l'arabe neder (surveillé) : du rebord septentrional du Hamad, les Bédouins pouvaient, en effet, apercevoir les oasis de l'alignement Damas-Deir es Zor ; pour les sédentaires, ce mot désigne ces oasis elles-mêmes qui sont censées se surveiller l'une l'autre et contrôlent les routes carava […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manader-palmyrene/#i_0

MANSOURAH ou AL-MANṢŪRA

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 115 mots

Ville d'Égypte, capitale du gouvernorat d'Al-Daqahliyah, al-Manṣūra (ou Mansourah), la Victorieuse, qui comptait 437 000 habitants au recensement de 2006, est située dans le delta du Nil, sur la rive gauche de la branche de Damiette, à la bifurcation du fleuve et du Bahr al-Soughir qui va se jeter dans le lac Menzaleh. Fondée en 1221 à l'époque des croisades pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mansourah-al-mansura/#i_0

NADJD

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 236 mots

Cœur de l'Arabie centrale (Arabie Saoudite), le Najd ou Nejd, ou encore Nadjd (plateau), est constitué d'un socle rigide cristallin partiellement recouvert de sédiments calcaires ou gréseux ; ceux-ci forment des plateaux doucement inclinés vers l'est, et qui se terminent à l'ouest par des escarpements (front de côte du djebel Toueik) dominant des plaines sabl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nadjd/#i_0

NEFOUD

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 179 mots

Grand bassin sableux situé au nord de l'Arabie Saoudite, le Nefoud ou encore Nafoud (de l'arabe nufūd : pluriel de nifd, dunes) constitue un vaste désert de plus de 50 000 kilomètres carrés, entouré par des escarpements rocheux formés par le rebord du plateau calcaire du désert syrien (Chamiyé) au nord et par la frange […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nefoud/#i_0

NUBIE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 213 mots

Région d'Afrique s'étendant de part et d'autre de la frontière égypto-soudanaise, la Nubie se compose de la basse Nubie, essentiellement égyptienne, entre la première et la deuxième cataracte du Nil, et de la haute Nubie, soudanaise, entre la deuxième et la sixième cataracte. La Nubie est un désert absolu avec de grandes dunes reposant sur une table de grès. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nubie/#i_0

ORONTE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 596 mots

Rivière du Proche-Orient, l'Oronte (en arabe, Nahr al-‘Asī : « le fleuve rebelle ») est long de 570 kilomètres et présente un débit moyen de 78,5 mètres cubes par seconde. Il naît au Liban, dans la Bekaa (Ain Zerqa : la « Source bleue »), au nord du seuil de Baalbek qui le sépare du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oronte/#i_0

PORT-SAÏD

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 356 mots

Port égyptien situé au débouché du canal de Suez (Qanat as Suways), sur la mer Méditerranée. Port-Saïd (Būr Sa‘īd), installé sur la rive occidentale du canal, s'adjoint un quartier résidentiel sur la rive orientale : Būr Fu‘ād (ancien Port-Fouad). La ville est construite sur un étroit cordon littoral qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/port-said/#i_0

RIYĀḌ ou RIYADH

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 200 mots

Capitale de l'Arabie Saoudite, située dans une zone d'oasis au cœur du Nedj. Centre du mouvement réformiste et puritain musulman du wahhābisme, Riyāḍ ou Riyadh devint au xixe siècle la capitale de l'émirat du Nejd détenu par les Saoudites (1824) et elle fut promue en 1932 capitale de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/riyad-riyadh/#i_0

RUB‘ AL-KHĀLĪ

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 212 mots

Immense désert de la péninsule arabique, le Rub‘ al-Khālī, « quartier vide » (ou « quart désertique »), s'étend sur 1 200 kilomètres d'est en ouest et sur 650 000 kilomètres carrés environ. C'est un grand bassin incliné de l'ouest (altitude maximale : 610 m) vers l'est (180 m), rempli de sable (jusqu'à 200 m d'épaisseur) : les dunes couvrent de vastes surfaces, notamment au sud-ouest, dans le Baḥr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rub-al-khali/#i_0

SĀMARRĀ

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 404 mots

Ville de l'Irak, Sāmarrā est située sur la rive gauche du Tigre, à 140 kilomètres au nord-ouest de Bagdad. Après l'intervention militaire de la coalition américano-britannique en 2003, cette cité au riche patrimoine architectural a été le théâtre de nombreux attentats entre sunnites et chiites qui ont détruit une partie de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samarra/#i_0

SINAÏ

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 565 mots

Presqu'île de 61 000 kilomètres carrés, située en Égypte, à l'extrémité septentrionale de la mer Rouge. De forme triangulaire, limité au nord par la mer Méditerranée, à l'ouest par le canal et le golfe de Suez et à l'est par le golfe d'Akaba, le Sinaï comporte trois parties. La pointe méridionale est constituée de blocs cristallins faillés formant le massif du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sinai/#i_0

SINDJĀR DJEBEL

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 202 mots

Ride montagneuse de la Djézireh irakienne, à l'ouest de Mossoul, le djebel Sindjār se prolonge légèrement à l'ouest en Syrie, où il est relayé, au-delà de la vallée du Khābūr, par le djebel Abd al-‘Azīz. Bombement anticlinal de direction ouest - sud-ouest - est - nord-est, il altère la plate-forme syro-arabique sur 100 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djebel-sindjar/#i_0

SOCOTRA ou SOCOTORA ÎLE DE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 143 mots

Archipel de l'océan Indien située à 250 kilomètres au large du cap Guardafui, en Somalie, Socotra (Ṣuquṭrā) faisait partie du sultanat de Mahra de l'Arabie du Sud et se retrouve rattaché au Yémen depuis 1967. Composé de quatre îles et de deux îlots rocheux, l'archipel, dont la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/socotra-socotora/#i_0

SUEZ

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 398 mots

Ville d'Égypte située au débouché du canal qui porte son nom et au nord du golfe de Suez, bras de mer symétrique du golfe d'Akaba, qui, long de 302 kilomètres, large de 23 à 56 kilomètres, mais moins profond, se situe directement dans le prolongement de la mer Rouge, séparant le Sinaï à l'est de l'Égypte à l'ouest. Ins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suez/#i_0

SYRTE GRANDE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 158 mots

Séparant la Cyrénaïque à l'est de la Tripolitaine à l'ouest, le golfe de la Grande Syrte marque la limite entre le Maghreb et le Moyen-Orient. Ses rivages sont à peu près désertiques et en arrière s'étend le grand désert syrtique, totalement dépourvu d'oasis. Le golfe de la Grande Syrte n'est que le reste d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grande-syrte/#i_0

TANTA

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 119 mots

Ville du delta du Nil, Tanta, avec 421 076 habitants en 2006, est la capitale d'une province très peuplée du Delta : la Gharbia (4 millions d'hab. en 2006). C'est un carrefour ferroviaire et routier important situé à mi-distance entre Le Caire et Alexandrie. Des foires renommées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tanta/#i_0

TIGRE, fleuve

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 472 mots

En arabe Didjla, en turc Dide (formes modernes du Diglat antique), le Tigre déroule la majeure partie de son cours (1 950 km) en Mésopotamie. Né en Turquie du Sud-Est, le fleuve est montagnard (gorges) jusqu'à son entrée dans les plateaux de Djézireh à Cizre. Il traverse la Djéz […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tigre-fleuve/#i_0

TIHAMA

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 162 mots

Le nom général de Tihama est donné à la plaine côtière désertique de l'ouest de la péninsule arabique, située entre la mer Rouge et le rebord montagneux du socle arabique (du nord au sud : hauteurs du Midian, du Hedjaz, du Assir, du Yémen). Toutefois, l'appellation de Tihama (ou Tehama) tend à être réservée seulement à la section centrale de cette plaine, ent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tihama/#i_0

TRIPOLI, Liban

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 372 mots

Située à 90 kilomètres au nord de Beyrouth, Tripoli (en arabe Trabulus) doit son nom, d'origine grecque, signifiant les trois villes, au fait qu'elle fut le centre de la confédération phénicienne : les Sidoniens, les Tyriens et les Aradiens y occupaient trois quartiers différents, entourés chacun d'une enceinte. Fondée vers ~ 800 par les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tripoli-liban/#i_0

TRIPOLITAINE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 484 mots

Des conditions naturelles relativement favorables font de la Tripolitaine, province occidentale de la Libye, la région la plus peuplée de ce pays. Une plaine côtière (grande et petite Djeffara à l'ouest, Dafnia à l'est) avec des sols assez fertiles reçoit environ 250 millimètres de précipitations annuelles : des oasis (saniya) la jalonnent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tripolitaine/#i_0

ZOR

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 347 mots

Utilisé par les nomades du Moyen-Orient, le mot arabe zor désigne la végétation broussailleuse qui couvre les terrasses inférieures des vallées des fleuves du désert, particulièrement celles du Jourdain et de l'Euphrate. Le Jourdain déroule ses méandres dans le zor, vallée alluviale inondable, hum […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zor/#i_0