SYRIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La Syrie est un pays paradoxal, au cœur d'enjeux géopolitiques régionaux majeurs, tout en étant un paradis pour les archéologues qui sillonnent cette région où sont apparus les royaumes de Mari et d'Ebla (IIIe millénaire av. J.-C.), les Cananéens (IIe millénaire av. J.-C.) et les Araméens (xie siècle av. J.-C.), où s'est exercée l'influence hellénistique, puis romaine, avant l'expansion du christianisme (à Damas et à Antioche) et l'éclosion des églises chrétiennes sous l'Empire byzantin, et où Damas est devenue la capitale du calife Omeyyade Mu'awiyya. Un tel patrimoine historique s'explique par le fait que l'ensemble géographique de la Syrie, appelé en arabe Bilād al-Shām, est un carrefour où convergent de multiples influences. Il est délimité au nord par les montagnes du Taurus et de l'Asie Mineure, à l'ouest par la Méditerranée, à l'est par la Mésopotamie (le pays de l'Euphrate et du Tigre) et au sud par les déserts arabiques.

Syrie : drapeau

Dessin : Syrie : drapeau

Syrie (1980). Ce drapeau aux couleurs panarabes chargé de deux étoiles vertes (à la place du faucon d'antan) avait été créé pour la République arabe unie, qui de 1958 à 1961 réunit l'Égypte et la Syrie. En dépit du caractère éphémère de cette union, la Syrie a repris ce drapeau,... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La Syrie en tant qu'État émerge dans les années 1920 à la suite du découpage territorial, effectué par les puissances « impérialistes » européennes, la France et le Royaume-Uni, de l'Empire ottoman qui s'effondre à l'issue de la Première Guerre mondiale. La séparation d'avec le Liban provoque, pour certaines élites syriennes, un traumatisme qui est à l'origine de relations complexes entre les deux États. Puis, dans les années 1950-1960, les puissances régionales (Jordanie, Irak et Égypte) s'affrontent pour contrôler la Syrie qui menace alors d'éclater. Mais le pays devient, à partir des années 1970, sous la houlette du général Hafez al-Assad, un État redouté, une puissance régionale centrale exerçant son influence sur le Liban, la Jordanie ou les Palestiniens, et un acteur incontournable dans toutes les initiatives diplomatiques. Le régime Assad se perpétue en 2000 par une succession dynastique du père au fils. Mais, une décennie plus tard, le pouvoir de Bachar al-Assad est sérieusement remis en cause par une révolte de la société qui débute en 2011 et prend de l'ampleur, menant à une guerre civile qui va littéralement détruire le pays.

Géographie de la Syrie

La Syrie possède une superficie de 185 000 kilomètres carrés, dont seuls les deux tiers sont habités en permanence, du fait de l’aridité qui règne dans le centre du pays. La Syrie est née du découpage de l’Empire ottoman par la France et le Royaume-Uni après la Première Guerre mondiale. Le territoire actuel n’est donc pas le fruit d’une construction nationale ou historique ancienne. Au nord, la frontière avec la Turquie suit pendant la majeure partie du tracé la ligne de chemin de fer Bagdad-Istanbul. À l’est, la frontière avec l’Irak et la Jordanie est rectiligne au sud de l’Euphrate et faite de segments au nord du fleuve pour ne pas séparer brutalement les pâturages des tribus bédouines. À l’ouest, les frontières s’appuient sur quelques limites « naturelles », la rivière Yarmouk avec la Jordanie, la ligne de crête de l’Anti-Liban et le fleuve Nahr-el-Kebir-el-Janoubi avec le Liban. La Syrie revendique toujours le sandjak d’Alexandrette (la province actuelle du Hatay), donné par la France à la Turquie en 1939, mais il s’agit d’un vœu pieux. Le plateau du Golan, occupé par Israël depuis 1967, constitue une revendication plus sérieuse qui bloque toute négociation de paix avec Israël.

Conditions physiques et climatiques

La Syrie est une table inclinée vers l’est. Les mouvements alpins du Taurus et le rift de la mer Morte expliquent le relief accidenté de l’ouest du pays, tandis que de vastes plateaux s’étendent dans l’intérieur. Le littoral méditerranéen est composé d’une étroite plaine adossée au djebel Ansarieh (ou montagne Alaouite) qui culmine à 1 602 m au Nebi Younès. Ce massif calcaire, modeste réplique du mont Liban, est dissymétrique : le versant occidental est en pente douce, tandis que le versant oriental est constitué par un abrupt qui surplombe le fossé d’effondrement de la plaine du Ghab. Au nord de Lattaquié, la plaine littorale se heurte aux premiers contreforts de l’Amanus, le djebel Akra (le mont Chauve), qui marque la frontière avec la Turquie depuis 1939. Le point culminant de Syrie est le mont Hermon (2 814 m) appelé en arabe djebel Sheikh, au sud-ouest de l’Anti-Liban. Les chaînons anticlinaux se prolongent au nord (Qalamoun) jusqu’à Palmyre, tandis qu’ils s’estompent rapidement au pied de l’Hermon, faisant place au plateau basaltique du Hauran. Le djebel Druze, au sud de la Syrie, est un massif volcanique en forme de dôme, culminant à 1 809 m au Tall al-Djayna. Passé ce massif, en raison de la forte aridité, la présence humaine se limite à quelques oasis (Palmyre et Soukhné) et surtout aux vallées des fleuves et rivières allogènes (Euphrate et Khabour) qui entaillent les plateaux sédimentaires.

La Syrie appartient au domaine méditerranéen dans sa partie occidentale, mais au-delà des chaînes côtières, qui bénéficient d’une pluviométrie abondante, l’aridité se manifeste rapidement. Les précipitations passent de 800 mm de moyenne annuelle à Lattaquié à seulement 300 mm à Alep, éloignée seulement de 150 km de la mer. Le contraste est encore plus fort entre Beyrouth (800 mm) et Damas (150 mm), qui n’est pourtant distante de la Méditerranée que d’une centaine de kilomètres. L’effet d’abris – le relief bloque les entrées maritimes – joue davantage au sud qu’au nord de la Syrie, en raison des altitudes du mont Liban et de l’Anti-Liban. Le gradient de précipitation diminue progressivement vers l’est et les plateaux cultivés (maamoura) font place au domaine steppique (badiya). Le climat levantin qui règne sur le littoral est une variante du climat méditerranéen : les précipitations ont lieu de novembre à avril et non durant les intersaisons, aussi la sécheresse estivale est-elle particulièrement rigoureuse. Au-delà des reliefs côtiers, le climat est continental : forts écarts thermiques entre l’été et l’hiver, précipitations extrêmement irrégulières d’une année à l’autre, ce qui fragilise les activités agricoles sur les marges du domaine sédentaire.

La Syrie est donc pén [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 54 pages

Médias de l’article

Syrie : drapeau

Syrie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Restitution du portique-galerie d'une maison de Sergilla, Syrie

Restitution du portique-galerie d'une maison de Sergilla, Syrie
Crédits : C. Duvette

photographie

Grande Mosquée de Damas

Grande Mosquée de Damas
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Alep (Syrie)

Alep (Syrie)
Crédits : Waj/ Shutterstock

photographie

Afficher les 12 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  SYRIE  » est également traité dans :

ÉTAT ISLAMIQUE (EI) ou DAECH ou DAESH

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 485 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le théâtre syrien »  : […] Au début de 2011, en Syrie, l’insurrection contre le régime de Bachar al-Assad tourne rapidement à la guerre civile. C’est une occasion que saisit l’EII, dont les militants traversent sans difficulté la frontière irako-syrienne. Fin 2012, les groupes d’opposants syriens, majoritairement laïques au début, et qui constituaient la base du soulèvement anti-Bachar, sont affaiblis par les dissensions i […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2016

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 160 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La France dans la tourmente mondiale »  : […] Alors que la police et les forces militaires ont assuré la mise en œuvre sur le territoire national de l’opération Sentinelle (le plan Vigipirate étant porté à un niveau élevé), l’armée a été largement mobilisée au-delà des frontières en 2016. Présente au sein des forces de la coalition luttant contre Daech (acronyme arabe de l’organisation État islamique) en Irak (opération Chammal), elle est aus […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2015

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 371 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La politique étrangère  »  : […] En 2014, la France intervenait au Mali, en Centrafrique et au Sahel, et s’engageait en Irak au côté de la coalition internationale contre l’État islamique (E.I.). En 2015, les opérations extérieures s’amplifient, avec les frappes aériennes en Syrie, décidées après les attentats de novembre. Beaucoup de spécialistes militaires s’inquiètent toutefois des limites des capacités de l’armée française, […] Lire la suite

TURQUIE

  • Écrit par 
  • Michel BOZDÉMIR, 
  • Ali KAZANCIGIL, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Jean-François PÉROUSE
  •  • 41 638 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les relations de la Turquie avec son voisinage »  : […] Depuis le milieu des années 1960, tout en continuant à rester fermement ancrée à l'Occident, la Turquie a cherché à établir des relations plus soutenues avec son environnement régional, qu'elle avait soit négligé, soit abordé strictement dans le cadre des stratégies et des alliances définies par les États-Unis. Une raison importante de cette diversification a été la prise de conscience que le tête […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

26 août 2021 Allemagne – Syrie. Condamnation d'un membre du Front al-Nosra pour crime de guerre.

Le tribunal de Düsseldorf (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) condamne à la prison à vie le Syrien Khedr A. K., membre du Front al-Nosra, branche syrienne d’Al-Qaida, pour crime de guerre, en application du principe de compétence universelle. Celui-ci est reconnu coupable d’avoir tué par balles un lieutenant-colonel de l’armée syrienne qui avait été auparavant […] Lire la suite

29 juillet - 1er août 2021 Israël – Iran. Attaque d'un pétrolier en mer d'Oman.

Syrie, une semaine plus tôt. Il s’agit de la première opération meurtrière dans la série d’attaques maritimes auxquelles l’Iran et Israël sont soupçonnés de se livrer depuis plusieurs mois.  […] Lire la suite

16 juillet 2021 Belgique – Syrie. Rapatriement d'enfants de djihadistes et de leurs mères.

Syrie, en application de la décision prise en mars par le Conseil national de sécurité. Six mères, qui ont fait l’objet d’une étude « au cas par cas », les accompagnent. Trois autres femmes, mères de sept enfants au total, qui avaient été sélectionnées, ont refusé de quitter la Syrie. Les six femmes rapatriées sont arrêtées à leur arrivée en Belgique […] Lire la suite

28 juin 2021 États-Unis – Irak – Syrie – Iran. Frappes américaines contre les milices pro-iraniennes.

Washington ordonne des frappes contre des centres opérationnels et des dépôts d’armes contrôlés par les milices pro-iraniennes, à la frontière irako-syrienne, en riposte à la multiplication des attaques de drones contre les forces américaines stationnées en Irak. […] Lire la suite

24 juin 2021 France. Condamnation de l'auteur de l'attentat du Louvre.

Syrie et au Yémen. Abdallah el-Hamahmy avait fait allégeance à l’organisation État islamique (EI). […] Lire la suite

Pour citer l’article

Fabrice BALANCHE, Jean-Pierre CALLOT, Philippe DROZ-VINCENT, Philippe RONDOT, Charles SIFFERT, « SYRIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/syrie/