Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

LIBYE

Nom officiel

Libye (LY)

    Chef de l'État

    Mohamed Younes el-Menfi (depuis 10 mars 2021)

      Chef du gouvernement

      Abdel Hamid Dbeibah (depuis le 15 mars 2021)

        Capitale

        Tripoli

          Langue officielle

          Arabe

            Unité monétaire

            Dinar libyen (LYD)

              Population (estim.) 7 820 000 (2024)
                Superficie 1 676 198 km²

                  La Libye, pays du Maghreb à la fois vaste et peu peuplé, riche d'immenses gisements pétroliers, est située entre la Tunisie, l'Algérie, le Niger, le Tchad, le Soudan et l'Égypte et s'étend des rivages du golfe de Syrte aux confins désertiques du Sahara. Elle constituait dès l'Antiquité un des horizons les plus riches du commerce régional, entre mer Méditerranée et désert. Elle garde encore aujourd'hui les vestiges archéologiques de cette période de splendeur. Pivot de l'Occident musulman au Moyen Âge, elle est intégrée à l'Empire ottoman au xvie siècle. Ses provinces de Tripolitaine, de Cyrénaïque et du Fezzan alternent phases de gestion directe par Istanbul et de semi-autonomie sous la conduite de dynasties locales, dans le cadre d'une économie de course à l'interface tant entre bassins occidental et oriental de la Méditerranée qu'entre mer et routes du commerce continental caravanier. Contrairement aux autres provinces ottomanes d'Afrique du Nord, elle ne tombe, grâce à une reprise en main par l'Empire en 1835 et à l'application, à la fin du xixe siècle, d'importantes réformes modernisatrices, sous domination coloniale qu'en 1911. Cette période d'occupation italienne ne s'achève qu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, dont la Libye constitue un des terrains majeurs d'affrontement. À ce moment, elle passe sous domination britannique (Tripolitaine et Cyrénaïque) et française (Fezzan) en vue de son accession à l'indépendance sous l'égide des Nations unies. Ce qui est fait en 1951, lorsque est installé un régime monarchique. Celui-ci est renversé en 1969 par un coup d'État militaire, dont émerge la figure révolutionnaire du colonel Kadhafi, qui met en place un régime d'inspiration marxiste et islamique. Ce dernier, après des phases d'affrontement avec la communauté internationale, parvient, au début des années 2000, à régler les principaux contentieux et à établir des relations plus sereines, avant de sombrer dans le chaos, au début de l'année 2011, face à une révolte populaire partie de la ville de Benghazi.

                  Libye : carte physique - crédits : Encyclopædia Universalis France

                  Libye : carte physique

                  Libye : drapeau - crédits : Encyclopædia Universalis France

                  Libye : drapeau

                  Géographie

                  La géographie de la Libye peut sommairement être résumée à trois traits : la vastitude, une position de carrefour et l'aridité. Avec une superficie de 1 759 540 kilomètres carrés, la Libye est le quatrième plus vaste pays du continent africain, s'étendant sur 1 989 kilomètres du sud-est au nord-ouest et 1 502 kilomètres du nord-est au sud-ouest. Carrefour entre le Maghreb et le Machrek, mais également entre la Méditerranée et le Sahel, elle est, avec 4 348 kilomètres de frontières terrestres, frontalière de six États (Tunisie, Algérie, Niger, Tchad, Soudan et Égypte) et déroule un littoral méditerranéen sur près de 1 770 kilomètres. Enfin, la Libye se distingue par son aridité, puisque le pays est désertique à 95 %. Relativement protégées des influences sahariennes, la Tripolitaine et la Cyrénaïque enregistrent toutefois des étés chauds et secs, plus à l'ouest (40 à 46 0C en moyenne) qu'à l'est (27 à 32 0C) et des hivers humides. Au-delà des deux Jebel (montagnes) – Nefusa et Akhdar –, auxquelles ces deux régions sont adossées, les précipitations se raréfient et les amplitudes thermiques s'accroissent (Ghadamès, par exemple, a enregistré en 1998 le maxima de 41,4 0C et le minima de 3,5 0C).

                  Trois régions organisées selon deux axes historiques

                  Libye : population et aménagement du territoire - crédits : Encyclopædia Universalis France

                  Libye : population et aménagement du territoire

                  La division classique de la Libye en trois entités géographiques, la Tripolitaine, la Cyrénaïque et le Fezzan, doit autant aux effets de la distance, des nuances climatiques et de l'altitude qu'à leur histoire, surtout celle des échanges sahariens. Au fur et à mesure que l'on s'éloigne du littoral, le climat méditerranéen sec se dégrade vers l'aride, voire l'hyperaride dans[...]

                  La suite de cet article est accessible aux abonnés

                  • Des contenus variés, complets et fiables
                  • Accessible sur tous les écrans
                  • Pas de publicité

                  Découvrez nos offres

                  Déjà abonné ? Se connecter

                  Écrit par

                  • : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis
                  • : docteur en histoire, habilitée à diriger des recherches, chercheur D.F.G. au Zentrum Moderner Orient, Berlin
                  • : géographe, directeur de recherche au CNRS, université Paul-Valéry, Montpellier
                  • : professeur de lettres

                  Classification

                  Pour citer cet article

                  Encyclopædia Universalis, Nora LAFI, Olivier PLIEZ et Pierre ROSSI. LIBYE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

                  Article mis en ligne le et modifié le 27/03/2023

                  Médias

                  Libye : carte physique - crédits : Encyclopædia Universalis France

                  Libye : carte physique

                  Libye : drapeau - crédits : Encyclopædia Universalis France

                  Libye : drapeau

                  Libye : population et aménagement du territoire - crédits : Encyclopædia Universalis France

                  Libye : population et aménagement du territoire

                  Autres références

                  • LIBYE, chronologie contemporaine

                    • Écrit par Universalis
                  • AFRIQUE (Histoire) - Les décolonisations

                    • Écrit par
                    • 12 424 mots
                    • 24 médias
                    ...les aspirations de fractions ethniques locales. En Somalie italienne, les jeunes nationalistes « modernistes » se réclamaient d'une « Grande Somalie ». En Libye, la rivalité de l'Ouest et de l'Est compliqua le problème, au départ. Les dirigeants britanniques estimaient que la sécurité de la ...
                  • ARABIE SAOUDITE

                    • Écrit par , et
                    • 25 169 mots
                    • 10 médias
                    En complément des Émiratis qui sont plus à l’avant (avec des déploiements sur le terrain), l’Arabie Saoudite intervient par ailleurs dans le conflit libyen en soutenant le projet militariste du général Haftar qui veut reprendre le contrôle du pays à partir de 2014 et à nouveau en 2019 – l’opération...
                  • BENGHAZI

                    • Écrit par
                    • 409 mots

                    Benghazi est la capitale de la province libyenne de Cyrénaïque et la deuxième ville de Libye après Tripoli. L'agglomération compte environ 1 million d'habitants en 2010.

                    Située dans le golfe de Syrte, Benghazi est fondée en 525 av. J.-C., sous le nom d'Euhespéride. Elle connaît dans...

                  • CHINE - Politique étrangère contemporaine

                    • Écrit par
                    • 11 199 mots
                    • 6 médias
                    ...communauté internationale (Téhéran, Rangoon, Harare) et avec lesquelles il n’hésite pas à maintenir des rapports denses et multiples, notamment militaires. La crise libyenne survenue en février 2011 a confirmé cette ambiguïté. Il est vrai que, faisant état de « circonstances particulières », notamment la position...
                  • Afficher les 47 références