HAMAD

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

photographie : Bédouins (Arabie Saoudite)

Bédouins (Arabie Saoudite)

Bédouins de la tribu Chammar, dans le désert d'An-Nafoud. L'argent du pétrole, en bouleversant les modes de vie traditionnels et en accélérant l'affirmation de l'État, met à mal les structures tribales. 

Afficher

Portion méridionale du désert de Syrie, le Hamad est séparé du Manader, au nord, par l'alignement montagneux Damas-Deir ez Zor (djebel Charqui, djebel Bichri) ; au sud, il s'étend jusqu'à l'escarpement discontinu qui domine les déserts d'Arabie ; à l'est, sa limite est l'Euphrate et, à l'ouest, il bute contre le djebel Druze et les hauteurs de Transjordanie. Le Hamad est une grande étendue de relief calme ; il correspond à un plateau calcaire incliné vers le nord et l'est, faiblement accidenté de cuvettes et de bombements (El Gaara, djebel Tent, djebel Ancizé) ; à l'est, de multiples ravins le sillonnent en lignes parallèles si denses que le pays a été dénommé el-Widian (ou el-Ouidiyan), « le pays des Wadi ». Le Hamad est très aride : il reçoit moins de 150 millimètres de précipitations annuelles, souvent moins de 100 millimètres. Circonstance aggravante, le Hamad est dépourvu d'oasis ; aussi, il constitue le domaine des pâturages d'hiver des grandes confédérations de tribus arabes nomades : essentiellement les Anezé ou Aneizah (Roualla et Ould Ali à l'ouest, Amarat et Sbaa au centre), mais aussi les Shammar (ou Chammar) à l'est. En été, ces nomades chameliers migrent vers le nord (vers le Manader, le Chombol et la Djézireh) ou vers l'ouest (Wadi Sirhan).

—  Jean-Marc PROST-TOURNIER

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, professeur à l'Institut de géographie du Proche et Moyen-Orient, Beyrouth

Classification

Les derniers événements

5-21 juillet 2017 Qatar – Arabie Saoudite. Diminution des tensions régionales.

Hamad al-Thani appelle au « dialogue » avec ses voisins, dans le respect de la souveraineté de l’émirat. […] Lire la suite

21-31 mai 2017 Bahreïn. Intensification de la répression de toute opposition.

Hamad ben Issa al-Khalifa. Le 31, la justice dissout le parti d’opposition Waad ‒ ou Action démocratique nationale ‒ pour incitation à la violence. Mouvement laïque rassemblant des membres de la communauté sunnite ‒ à laquelle appartient la famille régnante ‒ et de la communauté chiite ‒ majoritaire dans le royaume ‒, Waad n’a jamais obtenu de députés […] Lire la suite

10-21 avril 2015 France – Inde – Qatar. Commandes d'avions militaires Rafale par l'Inde et le Qatar.

Hamad al-Thani concluent un accord relatif à la vente à Doha de vingt-quatre Rafale et à la formation en France de pilotes et de mécaniciens, pour un montant estimé de 6,3 milliards d’euros.  […] Lire la suite

22-23 juin 2013 France – Moyen-Orient. Visite du président François Hollande au Qatar et en Jordanie

Hamad ben Khalifa al-Thani des liens quelque peu distendus depuis la fin du quinquennat de Nicolas Sarkozy. Les deux hommes évoquent notamment l'aide à apporter aux rebelles syriens. Le 23, François Hollande fait escale à Amman, où il s'entretient notamment, avec le roi Abdallah, du conflit syrien, qui amène de nombreux réfugiés en Jordanie.  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Marc PROST-TOURNIER, « HAMAD », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/hamad/