Question d'actualité

Le point sur Le gothique, une esthétique du trouble

The Granger Coll NY/ Aurimages

Le gothique, une esthétique du trouble

Voici 200 ans paraissait Frankenstein de Mary Shelley. Le roman a joué un rôle central dans le développement d’un mouvement, le gothique, qui, à l’aube de notre modernité, réveille puissamment les pulsions les plus enfouies : la peur, l’agression sadique, l’étrangeté y dominent, ainsi qu’une forme d’inquiétude à l’égard des pouvoirs de la science, créant cette émotion première qui n’appartient qu’aux mythes. Le cinéma a par la suite popularisé la figure de Dracula ou de Frankenstein.

  Lire l'article

Dossier

L'homéopathie

B. Boissonnet/ BSIP

L'homéopathie

Traiter de l’homéopathie n’est pas chose aisée, tant elle a été et reste l’objet de controverses. Sans porter un jugement scientifique sur la validité de la méthode et moins encore une appréciation morale, il peut être intéressant de mieux comprendre l’homéopathie de l’intérieur et d’expliquer pourquoi malgré une contestation permanente et des résultats difficiles à mesurer selon les normes de l’expertise pharmacologique classique, la pratique homéopathique inaugurée à la fin du XVIIIe siècle n’a jamais disparu et se porte aujourd’hui très bien.

  Consulter le dossier

Nouveauté

Gargantuavis

© Agnès Angst

Gargantuavis

par Eric BUFFETAUT

  Lire l'article

Boutique


Classification