Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

RUB‘ AL-KHĀLĪ

Immense désert de la péninsule arabique, le Rub‘ al-Khālī, « quartier vide » (ou « quart désertique »), s'étend sur 1 200 kilomètres d'est en ouest et sur 650 000 kilomètres carrés environ. C'est un grand bassin incliné de l'ouest (altitude maximale : 610 m) vers l'est (180 m), rempli de sable (jusqu'à 200 m d'épaisseur) : les dunes couvrent de vastes surfaces, notamment au sud-ouest, dans le Baḥr es-Safi (« la mer de sable »), mais il existe aussi de grandes étendues graveleuses.

Ces conditions naturelles extrêmement défavorables, dues à l'hyperaridité, expliquent que le Rub‘ al-Khālī n'ait été exploré que tardivement (Bertrand Thomas en 1930, H. Saint John Philby en 1932, puis par les prospecteurs de pétrole : un des plus importants gisements du monde, al-Ghawār, n'y fut découvert qu'en 1975). Les zones les moins hostiles sont occupées par quelques tribus vivant de l'élevage et de la chasse et parlant un dialecte arabe archaïque. Le rôle fondamental du Rub‘ al-Khālī est d'avoir, en constituant un obstacle infranchissable, isolé l'Arabie du Sud et permis l'épanouissement d'une civilisation originale dans cette région.

— Jean-Marc PROST-TOURNIER

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : agrégé de l'Université, professeur à l'Institut de géographie du Proche et Moyen-Orient, Beyrouth

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • ARABIE SAOUDITE

    • Écrit par Philippe DROZ-VINCENT, Universalis, Ghassan SALAMÉ
    • 25 169 mots
    • 10 médias
    ...chiite. Contrairement au Najd, où le climat est très sec, les côtes du Hijaz, comme celles du Hassa, connaissent souvent un taux d'humidité étouffant. Le Rub al-Khali (ou Ar-Ramla), enfin, est le grand « Quart vide », un immense désert, particulièrement aride, souvent privé de la moindre goutte de pluie...
  • ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique

    • Écrit par Pierre CARRIÈRE, Jean DELVERT, Xavier de PLANHOL
    • 34 872 mots
    • 8 médias
    ...Ces plis, de direction générale nord-sud, constituent les anticlinaux pétrolifères de la côte des Pirates (péninsule de Qatar) et vont s'ennoyer dans la grande dépression du Roub al-Khali (le « quartier vide », Empty Quarter), immense erg qui occupe tout le sud et le sud-est de la péninsule jusqu'au...
  • OMAN

    • Écrit par Brigitte DUMORTIER
    • 3 690 mots
    • 7 médias
    ...à septembre. Ces deux ensembles montagneux situés à chaque extrémité du pays sont séparés par d'immenses hamadas bordées à l'est par l'erg des Wahiba, à l'ouest par les dunes du Roub al-Khali – le « Quart vide » – et la dépression saline (sebkha) de Oum Samim (« mère des poisons »). Le long du golfe d'Oman,...
  • YÉMEN

    • Écrit par Laurent BONNEFOY, André BOURGEY, Serge CLEUZIOU, Universalis
    • 14 262 mots
    • 13 médias
    ...grands ensembles régionaux : la plaine côtière de la Tihama, le massif montagneux et les plateaux orientaux qui plongent vers la cuvette désertique du Rub' al-Khali. En bordure de l'océan Indien, dans l'ancien Yémen du Sud, la plaine littorale est plus étroite et plus discontinue, et les plateaux orientaux...

Voir aussi