IRAK

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Irak : carte physique

Irak : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Irak : drapeau

Irak : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Palmeraie sur les bords de l'Euphrate

Palmeraie sur les bords de l'Euphrate
Crédits : N. Wheeler

photographie

Irak : milieux naturels

Irak : milieux naturels
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Tous les médias


Nom officielRépublique d'Irak (IQ)
Chef de l'ÉtatBarham Salih (depuis le 2 octobre 2018)
Chef du gouvernementAdel Abdel-Mehdi (depuis le 25 octobre 2018)
CapitaleBagdad
Langues officiellesarabe, kurde
Unité monétairedinar irakien (IQD)
Population39 930 000 (estim. 2018) 2
Note : Inclut plus d'un million d'Irakiens réfugiés dans les pays voisins
Superficie (km2)434 128

Les structures géologiques qui, d'une certaine manière, dessinent d'avance la biographie des peuples révèlent qu'entre l'Europe et l'Extrême-Orient les liaisons n'ont pu se faire aisément que dans la direction sud-est - nord-ouest (et réciproquement), c'est-à-dire précisément suivant l'orientation du Tigre et de l'Euphrate, les fleuves jumeaux de la Mésopotamie. C'est par le golfe Persique et la mer Rouge, bien mieux que par les routes de l'Iran barrées de montagnes et de zones désertiques, que communiquent les deux mondes, méditerranéen et indien. Golfe de Suez et bouches du Shaṭṭ al-‘Arab sont ainsi des points stratégiques essentiels où confluent les courants continus d'une civilisation et d'une communauté indo-européennes ayant le monde arabe pour trait d'union. Le destin irakien doit être apprécié à sa juste valeur par référence à cette géométrie politique. Un survol attentif des siècles confirme que les rapports fondamentaux qui ont régi la politique des pharaons et des Babyloniens, tant entre eux qu'à l'égard des autres nations, demeurent ceux que connaît la diplomatie contemporaine. Le Caire et Bagdad reflètent et perpétuent le destin de Memphis et de Babylone.

Irak : carte physique

Irak : carte physique

Carte

Carte physique de l'Irak. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Irak : drapeau

Irak : drapeau

Dessin

Irak (1963 ; modif. 2007). On retrouve ici les couleurs panarabiques de l'Égypte et de la Syrie. Quand ces deux pays lui firent en 1963 une proposition d'union, l'Irak adopta leur drapeau, mais en le chargeant d'une troisième étoile. L'union projetée ne put finalement se réaliser, mais l'Irak... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Mais, alors que l'Égypte, à l'écart des trajectoires hostiles, n'était menacée somme toute qu'à l'embouchure du Nil et aux portes du Sinaï, l'Irak s'est trouvé immédiatement visé sur toute l'étendue de son territoire, étant donné sa position idéale entre la Méditerranée et le golfe Persique, le niveau très accessible de ses plaines à moins de 200 m d'altitude, l'utilité et l'attrait de ses fleuves en pleine zone de la soif. Les pouvoirs politiques indigènes y furent donc assiégés par l'étranger dès les prem [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 44 pages




Écrit par :

  • : ancienne élève de l'École normale supérieure, agrégée de géographie, maître de conférences à l'université de Paris-IV-Sorbonne
  • : professeur de lettres
  • : docteur en science politique, chercheur à la chaire Histoire contemporaine du monde arabe au Collège de France, consultante Irak
  • : docteur en sociologie politique des relations internationales

Classification


Autres références

«  IRAK  » est également traité dans :

IRAK, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/chronologie/irak/#i_5093

‘ABBĀSIDES

  • Écrit par 
  • Maxime RODINSON
  •  • 2 078 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'empire ‘abbāside »  : […] Le pouvoir central ‘abbāside se déplaça de Syrie en Irak et y prit pour capitale Bagdad, ville neuve, fondée en 762. Les ‘Abbāsides prétendirent appliquer la doctrine de l'islam idéal, interprétée comme préconisant une société sans classes, une fraternité de croyants sous l'autorité d'un chef politico-religieux, issu de la famille du Prophète, faisant régner la justice et l'ordre selon les précept […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abbasides-abbassides/#i_5093

ABBASSIDES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 429 mots

750 Une révolution soutenue par les clients persans de l'empire et par les Alides renverse la dynastie omeyyade de Damas et donne le pouvoir à al-Saffāh, descendant d'al-‘Abbās, oncle de Mahomet : début de la dynastie abbasside. 762 Création d'une nouvelle capitale, la ville Ronde de Madīnat al-Salām (« ville du salut » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abbasides-abbassides-reperes-chronologiques/#i_5093

ARABIE SAOUDITE

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Ghassan SALAMÉ
  •  • 18 450 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La recherche de compromis régionaux »  : […] Ce rôle de « grand frère sage » que l'Arabie entend assumer dans le monde arabe (et qui a fait écrire à Muhammad Hassanein Heïkal que les Arabes étaient entrés dans une « phase saoudienne » de leur histoire) était bien sûr renforcé par l' aide substantielle que Riyad a accordée aux pays moins bien pourvus de la région. L'aide saoudienne, surtout après 1973, a suivi plusieurs voies, allant de l'aid […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabie-saoudite/#i_5093

AREF ABDEL RAHMAN (1916-2007)

  • Écrit par 
  • Martine MEUSY
  •  • 405 mots

Sorti de l'école militaire de Bagdad en 1937, Abdel Rahman Aref suit une carrière militaire normale, sans ambition politique. S'il se rallie au complot de 1958, qui instaure la république, c'est que son frère cadet, le colonel Abdel Salam Aref en est une des têtes. Il reste ensuite sous les ordres du général Kassem, même après la disgrâce de son frère. Il est cependant mis à la retraite en 1962. A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abdel-rahman-aref/#i_5093

AREF ABDEL SALAM (1921-1966)

  • Écrit par 
  • Martine MEUSY
  •  • 508 mots
  •  • 1 média

Né d'une famille musulmane (son père, marchand de drap, était imam), Abdel Salam sera toute sa vie un fervent adepte de l'islam. Ce fait sous-tendra son action politique et guidera sa recherche de l'unité arabe et son socialisme modéré. Formé à l'école militaire de Bagdad, Aref se distingue lors de la guerre de Palestine de 1948. Membre d'un groupe d'officiers hostiles à la politique du Premier m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abdel-salam-aref/#i_5093

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 23 138 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les poudrières de l'Asie »  : […] La concentration d'armes en Asie témoigne des séquelles du partage de Yalta (1945) entre les États-Unis et l'Union soviétique, de la décolonisation et de l'affrontement entre blocs (divisions de la Corée et de la Chine). Au début du xxi e  siècle, l'Asie orientale et méridionale est traversée par trois tendances géopolitiques qui semblent contradi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-espaces-et-societes/#i_5093

AZIZ TAREK (1936-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 653 mots

Homme d’État irakien, Tarek Aziz fut vice-Premier ministre (1979-2003) et ministre des Affaires étrangères (1983-1991) dans le gouvernement baasiste de Saddam Hussein. Né le 28 avril 1936 dans le nord de l’Irak, près de Mossoul, au sein d’une famille de confession catholique chaldéenne, Tarek Aziz, de son vrai nom Tarek Hanna Mikhaïl Issa, étudie l’anglais au futur collège des beaux-arts de l’uni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tarek-aziz/#i_5093

BAATH, BA'TH ou BAAS

  • Écrit par 
  • Françoise MEUSY
  •  • 1 040 mots
  •  • 1 média

Parti socialiste de la renaissance arabe, le Baath est un parti politique fortement structuré qui, dépassant les frontières des États, se veut un mouvement unitaire arabe et socialiste. Fondé en 1943 à Damas par un chrétien orthodoxe, Michel Aflak, le philosophe du parti, et Ṣālah al-Biṭar, qui en sera le tacticien et participera au pouvoir, le parti Baath adopte sa constitution en 1947 ; il recru […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baath-ba-th-baas/#i_5093

BAGDAD

  • Écrit par 
  • Brigitte DUMORTIER, 
  • Gaston WIET
  •  • 2 616 mots
  •  • 2 médias

Au viii e  siècle, après avoir destitué les Omeyyades de Damas, les Abbassides transfèrent la capitale du califat en Irak et fondent une ville qui deviendra Bagdad. Métropole d'un vaste empire, Bagdad fut pendant plusieurs siècles un foyer de rayonnement intellectuel et artistique majeur. À partir du xiii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bagdad/#i_5093

BAKR AHMED HASSAN AL- (1912-1982)

  • Écrit par 
  • Philippe RONDOT
  •  • 1 164 mots

Aux discrètes obsèques d'Ahmed Hassan al- Bakr, le 5 octobre 1982 à Bagdad, trois personnalités mènent le deuil : Michel Aflak, un des fondateurs historiques du parti Baas auquel adhéra très tôt le jeune officier Bakr ; le roi Hussein de Jordanie, dont le cousin, Fayçal II d'Irak, avait été renversé, et tué, par le coup d'État du 14 juillet 1958 auquel participa le général Bakr ; le président Sadd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahmed-hassan-al-bakr/#i_5093

BARZANI MOUSTAFA (1904-1979)

  • Écrit par 
  • Christian BROMBERGER
  •  • 1 306 mots
  •  • 1 média

Né en 1904 à Barzan, dans le nord de l'actuel Irak, Moustafa Barzani est issu d'une famille patricienne de chefs religieux (sheikh) sunnites qui participa dès le début du xx e  siècle aux principales révoltes kurdes ; ses frères aînés, sheikh Abdou Salam II et sheikh Ahmed, s'illustrèrent respectivement dans la lutte contre la puissance ottomane […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moustafa-barzani/#i_5093

BASSORA

  • Écrit par 
  • Georges BOHAS
  •  • 536 mots
  •  • 1 média

Ville du sud de l'Irak (837 000 hab. selon l'estimation de 2005). Bassora (ou Bassorah ou Basra) ne fut d'abord qu'un camp militaire, créé en 638 sur le site actuellement appelé al-Zubayr par ‘Utba ben Gazwān, pour contrôler les routes du golfe Persique et servir de point de départ à de nouvelles campagnes. Elle devint très vite une grande ville : sa situation géographique n'en faisait pas seule […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bassora/#i_5093

BLAIR TONY (1953- )

  • Écrit par 
  • Jacques LERUEZ
  •  • 2 363 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'exercice du pouvoir »  : […] Après son arrivée au pouvoir, Tony Blair jouit rapidement d'une popularité inégalée, atteignant un taux d'approbation de 90 points, au moment du congrès travailliste d'octobre 1997. En outre, son équipe, bien que dépourvue de toute expérience gouvernementale, donne très vite une impression de grande compétence, notamment le chancelier de l'Échiquier, Gordon Brown, qui se pose en « chancelier de fe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tony-blair/#i_5093

BLOCUS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COT
  •  • 3 423 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'interdiction de vol »  : […] Afin de contrecarrer les répressions contre la population chiite du sud de l' Irak, les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France ont imposé, à partir du 14 septembre 1992, un nouveau contrôle : la « zone d'exclusion aérienne », qui interdit les vols militaires en Irak, au sud du 32 e  parallèle. Le remplacement du blocus traditionnel par de nouvelles techniques manifest […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blocus/#i_5093

BOUYIDES ou BUYIDES LES (935-1055)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 654 mots

La plus puissante des dynasties qui aient gouverné l'Irān islamisé avant la conquête des Turcs saldjūqides au xi e siècle. Elle tient son nom de Buwayh (ou Būyeh), le père des trois frères fondateurs, ‘Alī, al-Ḥasan et Aḥmad. Ces chefs de guerre, d'origine modeste, sont des montagnards du Daylam (au sud-ouest de la mer Caspienne), qui s'engagent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bouyides-buyides/#i_5093

BOYCOTTAGE

  • Écrit par 
  • Berthold GOLDMAN
  • , Universalis
  •  • 4 918 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une sanction internationale »  : […] L'article 16 du pacte de la Société des Nations prévoyait la « rupture de toutes relations commerciales et financières » avec l'État agresseur et la « cessation de toutes communications financières, commerciales ou personnelles » avec les nationaux de celui-ci ; cette disposition fut partiellement appliquée à l'Italie, en raison de son agression contre l'Éthiopie, du 18 novembre 1935 au 15 juillet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boycottage/#i_5093

CALIFAT ABBASSIDE DE BAGDAD

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 218 mots
  •  • 1 média

Au milieu du viii e  siècle, une révolution s'appuyant sur la province du Khorasān met fin au règne des Omeyyades de Damas, au profit d'un descendant d'al-‘Abbās, oncle du prophète Mahomet. Deuxième souverain de la nouvelle dynastie « abbasside », Al-Mansūr (754-775) choisit de fonder une nouvelle capitale, plus proche des terres persanes : Bagda […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/califat-abbasside-de-bagdad/#i_5093

CHAMIYÉ

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 402 mots

Venant de l'expression arabe « Badiya al-Ch'am », le désert de Syrie, la Chamiyé recouvre une entité géographique assez imprécise du Moyen-Orient. Domaine des populations nomades, elle s'oppose au Croissant Fertile, domaine de l'occupation agricole sédentaire. Aussi ses limites ont-elles beaucoup varié au cours de l'histoire en fonction de l'avance ou du recul des sédentaires. À l'époque de sa plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chamiye/#i_5093

CHAṬṬ AL-‘ARAB ou SHAṬṬ AL-‘ARAB

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 347 mots

Exutoire commun du Tigre et de l'Euphrate, le Chaṭṭ al-‘Arab, long de 200 kilomètres entre al-Qurnah et le golfe Persique, reçoit sur sa rive gauche le Kārūn qui descend des montagnes d'Iran. Bordé d'un liseré de palmeraies, il constitue sur une partie de sa rive orientale la frontière entre l'Iran et l'Irak. Il conserve sa largeur et sa profondeur et reste donc accessible aux navires de mer, car […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chatt-al-arab-shatt-al-arab/#i_5093

DJEBĀL

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 252 mots

Le terme de Djebāl (ou Djibāl, pluriel de l'arabe djabal , montagne ou colline) est employé par les Arabes pour désigner deux régions différentes. D'une part, ils dénomment ainsi l'ancienne Médie (Māda, Māh) qu'ils appelèrent aussi ‘Irāk ‘Adjamī, c'est-à-dire l'Irak des « barbares », par opposition à ‘Irāk ‘Arabī, le pays que les Occidentaux appellent l'Irak. Dans les polémiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djebal/#i_5093

DJÉZIREH

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 328 mots

Plateau du Proche-Orient, à cheval sur la Syrie et l'Irak, la Djézireh doit son nom à sa situation entre le Tigre et l'Euphrate moyens : en arabe, al-Djazīra signifie l'île. Elle s'étend entre le rebord du Taurus, en Turquie, au nord, et la basse plaine inondable de Mésopotamie qui commence vers Bagdad, au sud. À l'ouest l'Euphrate et à l'est le Tigre coulent dans des vallées encaissées presque in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djezireh/#i_5093

ÉCONOMIE MONDIALE - 1991 : une économie convalescente

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 8 560 mots

Aux craintes excessives inspirées par la guerre du Golfe ont succédé les espoirs déçus d'une reprise économique. La conjoncture mondiale ne s'est affranchie que vers la fin de 1991 de la morosité ressentie depuis plus d'un an. De plus, les perspectives en fin d'année ne permettaient d'entrevoir, pour 1992, qu'une modeste reprise. La sortie de la récession ne se révélait alors guère plus vigoureuse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-mondiale-1991-une-economie-convalescente/#i_5093

ÉGYPTE - L'Égypte républicaine

  • Écrit par 
  • Sandrine GAMBLIN, 
  • Robert SANTUCCI
  •  • 36 086 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « En quête de reconnaissance internationale »  : […] L'homme, au moment de son accession au pouvoir, paraît à première vue sans identité, voire sans projet politique. D'aucuns le désignent comme un nouveau Nasser, d'autres le définissent plutôt comme un fidèle de Sadate. C'est bien là la caractéristique majeure du règne de Moubarak, celle d'une politique en mouvement pendulaire qui oscille entre deux héritages : le régime de Moubarak serait une synt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-l-egypte-republicaine/#i_5093

EL BARADEI MOHAMED (1942- )

  • Écrit par 
  • Vincent CHETAIL
  •  • 1 183 mots
  •  • 1 média

« La négociation plutôt que la guerre ». Telle semble être la maxime qui a toujours animé Mohamed El Baradei. Pourtant rien ne prédisposait ce diplomate de carrière au tempérament réservé à devenir la bête noire de l'administration Bush dans sa guerre contre le terrorisme. Né au Caire en 1942 dans une famille de juristes reconnus, Mohamed El Baradei obtient en 1962 une licence en droit à l'univer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mohamed-el-baradei/#i_5093

ÉTAT ISLAMIQUE (E.I.) ou DAECH ou DAESH

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 484 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L’implantation en Irak »  : […] L’organisation État islamique trouve son origine dans la guerre d’Irak de 2003-2011. Son précurseur direct, Al-Qaida en Irak (AQI), fut l’un des acteurs centraux d’une vaste insurrection sunnite contre le gouvernement irakien (contrôlé par des chiites) et les forces d’occupation étrangères. Sous la direction d’Abou Moussab al-Zarkaoui, AQI a mené certaines des attaques les plus brutales et les pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etat-islamique-daech-daesh/#i_5093

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN, 
  • Annick FOUCRIER, 
  • Marie-France TOINET
  •  • 33 175 mots
  •  • 56 médias

Dans le chapitre « La guerre préventive contre l'Irak »  : […] Après la victoire sur l'Afghanistan, les dirigeants américains se tournent vers l'Irak. Certains jugeaient que la guerre du Golfe, en 1991, n'était pas allée assez loin. Paul Wolfowitz, adjoint au secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld, affirme l'existence de liens entre Saddam Hussein et Al-Qaida. Il fait partie de la mouvance des néo-conservateurs, présents – sans que leur rôle soit déterminan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_5093

EUPHRATE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 477 mots
  •  • 2 médias

Fleuve de la Mésopotamie où il développe la majeure partie d'un cours long de 2 780 kilomètres, l'Euphrate tient son nom arabe al-Furāt (ou turc Firat) d'une déformation du sumérien Bu-Ra-Nu-Nu devenu en assyrien Purati. Le cours supérieur montagnard coule entièrement en Turquie ; il est formé par la jonction de deux bras principaux : le Karasu (450 km), considéré comme l'Euphrate véritable, et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/euphrate/#i_5093

FAYṢĀL Ier (1885-1933) roi d'Irak (1921-1933)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 602 mots

Homme d'État arabe, leader nationaliste et roi d'Irak (1921-1933), né le 20 mai 1885 à La Mecque, mort le 8 septembre 1933 à Berne. Faysal est le fils de Husayn ibn 'Ali, émir et grand chérif de La Mecque qui dirige le Hedjaz de 1916 à 1924. La Première Guerre mondiale fournit une occasion de rébellion pour de nombreux dirigeants arabes qui en sont venus à haïr la domination ottomane. Parmi ceu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faysal-ier/#i_5093

FAYṢĀL II (1935-1958) roi d'Irak (1939-1958)

  • Écrit par 
  • Martine MEUSY
  •  • 341 mots
  •  • 2 médias

Roi d'Irak à l'âge de quatre ans, après la mort accidentelle de son père, le roi Ghazī (Rhāzī), alors que le pays était encore sous mandat britannique, Faysal II (Fayṣāl II) fait partie de la célèbre dynastie des Hachémites, fortement soutenue dans plusieurs pays du Moyen-Orient par la Grande-Bretagne. La régence est exercée par son cousin, l'émir Abd Allah, qui lui assure une éducation royale et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faysal-ii/#i_5093

FRANCE - L'année politique 2014

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 693 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La France à l’épreuve du monde »  : […] L’ année 2013 avait été marquée par une intervention au Mali – près de trois mille hommes engagés dans l’opération Serval – et le début de l’intervention en République centrafricaine. En 2014, les forces françaises se déploient sur trois fronts : le Mali, la République centrafricaine et, désormais, l’Irak également. La France est en effet membre de la coalition engagée contre Daesh (« État islami […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-2014/#i_5093

GHASSEMLOU ABDUL RAHMAN (1930-1989)

  • Écrit par 
  • Christiane MORE
  •  • 764 mots

Né le 22 décembre 1930 à Urmiya, d'un père kurde, riche propriétaire terrien, et d'une mère assyrienne, Abdul Rahman Ghassemlou milite dès l'âge de quatorze ans dans les mouvements de jeunesse du parti Tudeh d'Iran, avant de rejoindre l'Union de la jeunesse démocrate du Kurdistan qui sera créée en 1946. En 1948, il quitte l'Iran pour étudier en Europe. Il séjourne quelques mois à Paris puis, ayant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abdul-rahman-ghassemlou/#i_5093

IRAK GUERRE D' (2003-2011)

  • Écrit par 
  • Christophe PÉRY
  •  • 424 mots

L'intervention armée américano-britannique « Liberté pour l'Irak » lancée le 20 mars 2003 contre l'Irak a provoqué la chute du régime de Saddam Hussein après une vingtaine de jours de combats. L'Irak figurait sur l'« axe du Mal » fustigé par le président George W. Bush à la suite des attentats du 11 septembre 2001, dans le cadre de sa campagne contre le terrorisme international et les pays qui le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-d-irak/#i_5093

GUERRE DU GOLFE, en bref

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 238 mots
  •  • 2 médias

Dans la nuit du 1 er au 2 août 1990, deux ans après la fin d'une guerre très coûteuse contre l'Iran, le dirigeant irakien Saddam Hussein donne l'ordre à son armée d'envahir le Koweït, petit pays riche en pétrole et jouissant d'une position stratégique dans le golfe Persique. Il argue de droits hérités de l'époque ottomane et de la complaisance de l'émirat vis-à-vis des É […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-du-golfe-en-bref/#i_5093

GUERRE DU GOLFE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 292 mots
  •  • 4 médias

Opération militaire menée en janvier et février 1991 par les États-Unis et leurs alliés, agissant sous l'égide de l'O.N.U. contre l'Irak, pour mettre fin à l'occupation du Koweït envahi par les troupes de Saddam Hussein le 2 août 1990 . Le Conseil de sécurité des Nations unies avait exigé dès le 2 août le retrait des forces irakiennes, puis instauré un embargo commercial, financier et militaire (o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-du-golfe/#i_5093

GUERRE IRAK-IRAN, en bref

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 235 mots
  •  • 1 média

La révolution islamique qui a porté l'ayatollah Khomeyni au pouvoir en Iran en 1979 est la raison directe de la guerre déclenchée par l'Irak, le 22 septembre 1980. Même si celle-ci s'inscrit dans une longue série de contentieux frontaliers, sa longue durée (huit ans), la violence des combats, le nombre très élevé de victimes (1 200 000 morts), l'utilisation d'armes non conventionnelles et l'intern […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-irak-iran-en-bref/#i_5093

HAMDANIDES

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 974 mots

Famille arabe, les Hamdanides ont donné naissance au x e siècle à deux petites dynasties, l'une à Mossoul, l'autre à Alep où a vécu le personnage le plus illustre de cette famille, l'émir Sayf al-Dawla. Descendants de ‘Adī b. Ousāma b. Taghlib (d'où le nom de Taghlibides qui leur a parfois été donné), les Hamdanides apparaissent dans l'histoire a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hamdanides/#i_5093

HATRA SITE ARCHÉOLOGIQUE DE

  • Écrit par 
  • Michel GAWLIKOWSKI
  •  • 2 067 mots
  •  • 3 médias

Inscrite en 1985 au Patrimoine mondial de l’U.N.E.S.C.O., Hatra (en arabe al-Hadr) est un site de la steppe aride en Irak du Nord, à 100 kilomètres au sud-ouest de la ville moderne de Mossoul et 50 kilomètres à l’ouest d’Assur, l’ancienne capitale assyrienne. Le lieu, favorisé par la présence de plusieurs étangs saisonniers alimentés par les pluies d’hiver, devait attirer de tout temps les nomade […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/site-archeologique-d-hatra/#i_5093

HUSSEIN (1935-1999) roi de Jordanie (1953-1999)

  • Écrit par 
  • Nadine PICAUDOU
  •  • 863 mots
  •  • 3 médias

Les funérailles du roi Hussein de Jordanie , en février 1999, ont donné lieu à un impressionnant défilé de chefs d'État arabes et occidentaux venus saluer la mémoire d'un souverain au destin exceptionnel. Singulier parcours en effet que celui du « petit roi » : du jeune prince inexpérimenté porté à la tête d'un royaume sans véritable légitimité historique au vieux sage régnant sur un pays stabili […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hussein/#i_5093

HUSSEIN SADDAM (1937-2006)

  • Écrit par 
  • Françoise SELLIER
  •  • 1 056 mots
  •  • 1 média

Douze ans après la fin de la guerre du Golfe (cessez-le-feu du 3 mars 1991) et l'instauration d'un régime international de sanctions sans précédent (résolution 687 du Conseil de sécurité des Nations unies, 3 avril 1991), le régime de Saddam Hussein est tombé par la force le 9 avril 2003, à la suite de l'opération militaire américano-britannique Iraqi Freedom (Liberté pour l'Irak) déclenchée le 2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saddam-hussein/#i_5093

IRAK EL-ARABI

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 497 mots

Expression arabe médiévale, l'Irak el-Arabi désigne la basse Mésopotamie et s'oppose à l'Irak el-Adjami (l'Irak persan), qui correspond à l'Iran occidental (l'ancienne Médie). La basse Mésopotamie constitue la partie méridionale de l'Irak actuel. Elle est entièrement dominée par la dynamique du Tigre et de l'Euphrate : à partir de la latitude de Bagdad, les deux grands fleuves coulent rapprochés l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irak-el-arabi/#i_5093

IRAK-IRAN (GUERRE)

  • Écrit par 
  • Philippe RONDOT
  •  • 3 777 mots
  •  • 5 médias

Officiellement, la guerre entre l' Irak et l'Iran commence le 22 septembre 1980 , lorsque le Conseil de commandement de la révolution ( C.C.R.) irakien donne l'ordre à l'armée de « porter des coups décisifs aux objectifs militaires iraniens ». En fait, l'initiative prise par le président Saddam Hussein de s'engager dans une « guerre totale » est la conséquence d'une série fort longue d'incidents […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irak-iran-guerre/#i_5093

IRAN - Histoire et politique

  • Écrit par 
  • Christian BROMBERGER, 
  • Robert MANTRAN
  • , Universalis
  •  • 22 380 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Durcissement du régime et problèmes extérieurs »  : […] La politique iranienne, suivie à ses débuts avec une certaine sympathie par les pays musulmans, surtout les plus progressistes, suscite ensuite, par ses excès et son intransigeance, des réserves quasi unanimes ; par ailleurs, la situation économique, assez profondément bouleversée, pose des problèmes que le gouvernement ne peut ou ne veut pas résoudre, au nom d'un idéal religieux rejetant les cont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iran-histoire-et-politique/#i_5093

ISLAM (Histoire) - De Mahomet à la fin de l'Empire ottoman

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 10 444 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La nouvelle expansion musulmane, œuvre des non-Arabes »  : […] La nouvelle vague d'expansion, qui se situe entre le xi e et le xiv e  siècle, n'a pas le caractère spectaculaire de conquête territoriale qu'avaient revêtu les deux premières vagues. Mais d'autres caractéristiques y tiennent une place importante. C'est d'abord le rôle des non-Arabes – Turcs ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-de-mahomet-a-la-fin-de-l-empire-ottoman/#i_5093

ISLAM (Histoire) - Le monde musulman contemporain

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Nathalie CLAYER, 
  • Andrée FEILLARD, 
  • Marc GABORIEAU, 
  • Altan GOKALP, 
  • Denys LOMBARD, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Alexandre POPOVIC, 
  • Catherine POUJOL, 
  • Jean-Louis TRIAUD
  • , Universalis
  •  • 31 428 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Nation(s) et nationalisme(s) »  : […] Le mouvement national est un fait récent et caractéristique du modernisme de l'islam arabe, même si l'idéologie nationaliste arabe la plus élaborée (le Baas) fait remonter, évidemment, la nation arabe aux origines de l'histoire du Moyen-Orient tout entier : Sumer et les antiques empires égyptiens. Cette mythologie nationaliste copie les mythologies nationalistes allemande et italienne, les fondat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-le-monde-musulman-contemporain/#i_5093

JORDANIE

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Philippe RONDOT
  •  • 19 640 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « La crise du Golfe »  : […] Ayant pratiqué, depuis 1982, une politique à hauts risques, le roi Hussein peut espérer, au début de 1989, quelque répit. La création d'un Conseil de coopération arabe, à Bagdad, le 16 février ouvre d'heureuses perspectives de coopération économique pour la Jordanie avec l'Irak, l'Égypte et le Yémen du Nord, qui en sont membres. Mais, entre le 18 avril et le 1 er mai, des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jordanie/#i_5093

KERBELA ou KARBALĀ

  • Écrit par 
  • Philippe OUANNÈS
  •  • 776 mots
  •  • 1 média

Également appelée Mashhad ( Mechhed ) Ḥusayn , ou Mausolée de Ḥusayn. Ville oasis de l'Irak à quelque 100 kilomètres au sud-ouest de Bagdad, sur les bords du désert, Kerbela (Karbalā) est un des hauts lieux du shī‘isme. Le 10 du mois de muḥarram (an 61 de l'hégire ; 10 oct. 680), Ḥusayn b. ‘Alī, petit-fils du Prophète et fils de ‘A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kerbela-karbala/#i_5093

KHOMEYNI ROUHOLLĀH MOUSSAVI (1900-1989)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 1 610 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le chef religieux »  : […] Rouhollah Moussavi Khomeyni est né en 1900 dans la province de Khomeyn (ouest de l'Iran) au sein d'une famille profondément religieuse étroitement liée au shi‘īsme : son grand-père, son père, son frère aîné étaient des ayatollahs et sa tante paternelle, qui l'a élevé, lui a appris que tout sur terre devait céder le pas au respect et à l'application des principes de l'islam, que religion et pouvo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rouhollah-moussavi-khomeyni/#i_5093

KHORSABAD

  • Écrit par 
  • Jean-Daniel FOREST
  •  • 614 mots
  •  • 2 médias

La ville est située à peu de distance du Tigre, à une vingtaine de kilomètres de Ninive, dans le nord de l'Irak. Khorsabad est le nom moderne de Dur Sharrukin , une capitale du Nouvel Empire assyrien construite de toutes pièces par Sargon II à la fin du ~ viii e siècle (à partir de ~ 713) et abandonnée dès la mort de ce dernier, en ~ 705. Le site […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/khorsabad/#i_5093

KIRKOUK

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 216 mots
  •  • 1 média

Ville du nord de l'Irak, Kirkouk, ou Kirkūk (1 200 000 hab. selon les estimations de 2008), capitale de la province du même nom, est située près du Zagros entre Bagdad et Mossoul. Ce centre commercial et industriel doit sa prospérité à l'extraction du pétrole. Son origine, cependant, est ancienne : d'abord ville assyrienne (Arrapha ou ‘Arafa) puis néo-babylonienne, Kirkouk reçut son nom (Karka) à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kirkouk/#i_5093

KOWEÏT

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Ghassan SALAMÉ
  •  • 7 171 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Relations extérieures »  : […] Le Koweït a tôt choisi la voie de la coopération régionale. Il a ainsi fourni une aide substantielle à tous les pays de la péninsule Arabique qui en avaient besoin. Sa diplomatie a été active pour résoudre les conflits : entre l'Oman et le Yémen du Sud, entre les deux Yémens, entre Qatar et Bahreïn ou encore entre l'Oman et les Émirats arabes unis. Le Conseil de coopération des six pétromonarchie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/koweit/#i_5093

KURDES

  • Écrit par 
  • Thomas BOIS, 
  • Hamit BOZARSLAN, 
  • Christiane MORE, 
  • Éric ROULEAU
  •  • 16 400 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'évolution de la question kurde en Irak »  : […] Les Kurdes irakiens virent dans la guerre du Golfe de 1991 l'occasion d'en finir avec le pouvoir ba'athiste qui avait eu massivement recours aux armes chimiques contre eux. Encouragés par les appels américains à renverser Saddam Hussein, ils se révoltèrent en mars-avril 1991 comme les shi'ites au sud et certaines banlieues de Bagdad. Ces révoltes ne furent cependant pas soutenues par les alliés e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurdes/#i_5093

MALĀ'IKA NĀZIK AL- (1923-2007)

  • Écrit par 
  • Gilles LADKANY
  •  • 747 mots

Issue d'une famille de lettrés, Nāzik al-Malā'ika — née à Bagdad — baigne dans un milieu littéraire dès son plus jeune âge. Elle revient en 1951 des États-Unis, où elle a poursuivi ses études supérieures, et enseigne la littérature arabe à l'université de Bagdad. De son œuvre, deux figures émergent : poète du vers libre, Nāzik al-Malā’ika en fit également la théorie. C'est en décembre 1947 que par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nazik-al-mala-ika/#i_5093

MERCENAIRES

  • Écrit par 
  • Pascal LE PAUTREMAT
  •  • 5 165 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Entre interdiction et développement »  : […] Assiste-t-on à une interdiction ou à une nouvelle mutation du mercenariat ? Quoi qu'il en soit, le monopole de la violence n'est plus assuré de la même façon aujourd'hui et le sera probablement de moins en moins au xxi e  siècle. Qu'on les qualifie de « chiens de guerre », de « soldats de fortune » ou d'« affreux », en référence à certaines crises […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mercenaires/#i_5093

MÉSOPOTAMIE - L'archéologie

  • Écrit par 
  • Jean-Louis HUOT
  •  • 5 128 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « La Mésopotamie antique »  : […] L'historien grec Polybe ( ii e  s. av. J.-C.) appelait la vallée alluviale du Tigre et de l' Euphrate la Mésopotamie ou « pays entre les fleuves ». C'est, en effet, le trait majeur de l'Iraq. Ces deux fleuves (Purattu et Idiglat, en akkadien) prennent leur source dans les montagnes d'Arménie et coulent presque parallèlement sur quelque mille kilom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesopotamie-l-archeologie/#i_5093

MINORITÉS DROIT DES

  • Écrit par 
  • Yves PLASSERAUD
  •  • 11 209 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Minorités et ordre politique international »  : […] Depuis quelques années, la protection des minorités est devenue d'actualité dans les forums internationaux. En fait, si tous les États en parlent, on a vu que bien rares sont ceux qui la pratiquent réellement et, d'ailleurs, il s'agit encore aujourd'hui d'une préoccupation surtout occidentale. À part un certain nombre de situations criantes et symboliques comme la question amérindienne, le drame k […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-des-minorites/#i_5093

MOSQUÉE

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 3 680 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La mosquée basilicale »  : […] ‘Abd al-Malik (685-705) et surtout al-Walīd I er (705-715) furent de grands constructeurs. Le centre du pouvoir ayant été transféré de Médine à Damas, les aspirations architecturales et artistiques des seigneurs omeyyades furent fortement marquées par les monuments du Proche-Orient classique et byzantin. L'influence de ces édifices prestigieux dépasse de loin le simple r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mosquee/#i_5093

NATIONS UNIES (O.N.U.)

  • Écrit par 
  • Jacques FOMERAND, 
  • Cecelia M. LYNCH, 
  • Karen MINGST
  •  • 16 654 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Sanctions et opérations militaires »  : […] En souscrivant à la Charte, tous les membres s'engagent à mettre à la disposition du Conseil de sécurité des troupes et des infrastructures permettant d'appliquer des sanctions militaires contre les pays agresseurs ou les pays menaçant la paix. Pendant la guerre froide cependant, aucun accord ne permit de mettre en œuvre cette disposition. L'après-guerre froide permit de relancer la possibilité d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nations-unies/#i_5093

NŪRĪ ‘ABD AL-MALIK (1921- )

  • Écrit par 
  • Sayed Attia ABUL NAGA
  •  • 642 mots

Essayiste et nouvelliste irakien, ‘Abd al-Malik Nūrī, fervent admirateur de Joyce, de Tchekhov et de Dostoïevski, publie plusieurs recueils de nouvelles durant les années 1950 : La Dernière Lanterne , Omar Beg , La Serveuse, la Souris et le Printemps , Le Mur muet (1953), Le Petit Homme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abd-al-malik-nuri/#i_5093

PALESTINIENNE AUTORITÉ

  • Écrit par 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Aude SIGNOLES
  • , Universalis
  •  • 28 716 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Les Palestiniens dans la crise du Golfe et dans les négociations israélo-arabes de paix (1990-1994) »  : […] Comme le reconnaissent quelques intellectuels palestiniens, tel Walid Khalidi, et quelques acteurs politiques de premier plan, tel Abou Iyad qui paya de sa vie le 15 janvier 1991 à Tunis son point de vue, l'implication de l'O.L.P. aux côtés de l' Irak dans la crise du Golfe d'août 1990 à février 1991 représente l'un des plus cuisants revers palestiniens. Mais il en résulte aussi le vaste réseau d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autorite-palestinienne/#i_5093

PÉTROLE - Géographie du pétrole

  • Écrit par 
  • Christophe BÉLORGEOT
  •  • 5 062 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le Moyen-Orient »  : […] Si les États-Unis sont le berceau de l'industrie pétrolière et demeurent le haut lieu du « business » et des technologies qui s'y rapportent, c'est assurément le Moyen-Orient qui en est le cœur depuis les années 1960, détenant aujourd'hui plus des trois cinquièmes des réserves mondiales. La suprématie pétrolière de cette région du monde est imputable à la forte accumulation de pétrole et à un déb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petrole-geographie-du-petrole/#i_5093

PÉTROLE - Économie pétrolière

  • Écrit par 
  • Jean-Marie BOURDAIRE
  •  • 7 217 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'avenir de l'offre de pétrole »  : […] À l'époque du premier choc pétrolier, le catastrophisme du Club de Rome était exagéré : le pétrole restait abondant partout à la seule exception des États-Unis, qui étaient alors le seul pays arrivé à « maturité » pétrolière. Depuis lors, les circonstances ont changé. D'une part, la baisse du « gras » que constituaient les usages d'appoint du pétrole entre le premier choc de 1973 et le contrechoc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petrole-economie-petroliere/#i_5093

PROCHE ET MOYEN-ORIENT CONTEMPORAIN

  • Écrit par 
  • Nadine PICAUDOU, 
  • Aude SIGNOLES
  •  • 21 326 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Le tournant des « révolutions arabes » »  : […] L'existence, fin 2010-début 2011, de mouvements de protestations populaires massifs contre les dirigeants en place, en Tunisie d'abord, puis en Égypte ainsi que dans d'autres pays de la région, clôt ce « moment américain » au Proche-Orient, bien davantage que ne l'avait laissé augurer l'arrivée du démocrate Barack Obama à la tête de l'administration américaine en 2008. Très vite, en effet – et mal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proche-et-moyen-orient-contemporain/#i_5093

ROUGE MER

  • Écrit par 
  • Colette DUBOIS, 
  • Jean-Pierre PINOT
  • , Universalis
  •  • 9 696 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Un double enjeu, économique et stratégique »  : […] Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l'exploitation des champs de pétrole du Proche-Orient s'intensifie : le trafic de la mer Rouge progresse. En 1967, 167 millions de tonnes de pétrole transitent par le canal de Suez. La grande route des courants pétroliers est brutalement verrouillée de 1967 à 1975, lorsque à la suite de la guerre des Six Jours le canal est interdit à toute navigation. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-rouge/#i_5093

ROYAUME-UNI - L'empire britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 21 734 mots
  •  • 46 médias

Dans le chapitre « Les « exclus » »  : […] L'empire comprend toujours des territoires au statut particulier souvent très différent, mais que définissent des liens de dépendance encore étroits. On fera une place à part à de « nouveaux venus » : les annexions aux dépens de pays vaincus de la Grande Guerre, en particulier l'Allemagne et l'Empire ottoman. Certains territoires ont été confiés sous mandat à l'Union sud-africaine et à l'Australi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-l-empire-britannique/#i_5093

SĀMARRĀ

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 397 mots
  •  • 2 médias

Ville de l'Irak, Sāmarrā est située sur la rive gauche du Tigre, à 140 kilomètres au nord-ouest de Bagdad. Après l'intervention militaire de la coalition américano-britannique en 2003, cette cité au riche patrimoine architectural a été le théâtre de nombreux attentats entre sunnites et chiites qui ont détruit une partie de ce patrimoine. L'origine de la ville remonte au V e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samarra/#i_5093

SAYYĀB BADR SHĀKIR AS- (1926-1964)

  • Écrit par 
  • Gilles LADKANY
  •  • 666 mots

Né dans le village de Jaykur, près de Baṣra, en Iraq, Badr Shākir as-Sayyāb fait ses études secondaires à Baṣra et ses études supérieures à l'E.N.S. de Bagdad, dont il sort en 1948. Occupation de l'Iraq par les Anglais, mouvements populaires et « révolutions », troubles en Palestine : les événements politiques que connaît le monde arabe se répercutent sur sa vie et sur son œuvre. Cela explique l'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/badr-shakir-as-sayyab/#i_5093

SINDJĀR DJEBEL

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 196 mots

Ride montagneuse de la Djézireh irakienne, à l'ouest de Mossoul, le djebel Sindjār se prolonge légèrement à l'ouest en Syrie, où il est relayé, au-delà de la vallée du Khābūr, par le djebel Abd al-‘Azīz. Bombement anticlinal de direction ouest - sud-ouest - est - nord-est, il altère la plate-forme syro-arabique sur 100 kilomètres et culmine à 1 498 mètres au piton de Chilmiré. Chaînon isolé au mil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djebel-sindjar/#i_5093

SOUFISME ou ṢŪFISME

  • Écrit par 
  • Jacqueline CHABBI
  •  • 4 023 mots

Dans le chapitre « L'Irak, berceau du soufisme »  : […] C'est en Irak, centre du pouvoir califal à partir du milieu du ii e / viii e siècle, creuset intellectuel et carrefour d'influences diverses (Massignon, Passion , chapitres consacrés à la formation d'Al-Ḥallādj), dans les cercles mystiques de métropoles comme Bassora (Al-Ba […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soufisme-sufisme/#i_5093

SYRIE

  • Écrit par 
  • Fabrice BALANCHE, 
  • Jean-Pierre CALLOT, 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Philippe RONDOT, 
  • Charles SIFFERT
  •  • 34 141 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Ouverture sur l'extérieur »  : […] Le régime de Bachar al-Assad manifeste une volonté d'ouverture extérieure, qui représente aussi une manière d'accéder à des ressources nouvelles. Les proximités avec la Russie et l' Iran sont naturellement renforcées, représentant des « fondamentaux » du système syrien : l'Iran pour l'approvisionnement énergétique qui s'accroît dans les années 2000 ; la Russie de Vladimir Poutine en matière financ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syrie/#i_5093

TAKARLĪ FU'AD (1927-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 170 mots

Juriste et écrivain, Fu’ad Takarlī est considéré comme l'un des meilleurs auteurs irakiens de sa génération. Né en 1927 à Bagdad, Fu’ad Takarlī se fait remarquer dès sa première nouvelle, « Al-‘Uyun al-khudr », publiée en 1952. De même, son premier recueil, Al-Wajh al-akhar (1960, L'Autre Face , littéralement « Les Yeux verts »), qui explore les relatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fu-ad-takarli/#i_5093

TALABANI JALAL (1933-2017)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 568 mots

Homme politique kurde irakien, Jalal Talabani fut président de la république d’Irak de 2005 à 2014. Né le 12 novembre 1933 à Kelkan (Kurdistan irakien), Jalal Talabani s’engage très jeune en politique. Il entre au Parti démocratique du Kurdistan (PDK) à quatorze ans et est élu au comité central du parti à dix-huit ans. En 1956, il fonde l’Union des étudiants du Kurdistan, dont il devient par la s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jalal-talabani/#i_5093

TEKERLĪ ou TAKIRLĪ FU'ĀD AL- (1927- )

  • Écrit par 
  • Sayed Attia ABUL NAGA
  •  • 292 mots

Nouvelliste iraquien. Comme son ami Nūrī ‘Abd al-Malik, Fu'ād al-Takirlī (Tekerlī) fit ses études à l'université américaine de Beyrouth avant de faire carrière dans la magistrature. Ses écrivains favoris sont Sartre, Dostoïevski et Tchekhov. Au cours des années 1950, il se révéla en publiant des nouvelles dominées par les problèmes d'actualité politique et sociale : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tekerli-takirli/#i_5093

TIGRE, fleuve

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 467 mots
  •  • 1 média

En arabe Didjla , en turc Dide (formes modernes du Diglat antique), le Tigre déroule la majeure partie de son cours (1 950 km) en Mésopotamie. Né en Turquie du Sud-Est, le fleuve est montagnard (gorges) jusqu'à son entrée dans les plateaux de Djézireh à Cizre. Il traverse la Djézireh irakienne dans une vaste dépression synclinale et franchit par des gor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tigre-fleuve/#i_5093

TURQUIE

  • Écrit par 
  • Michel BOZDÉMIR, 
  • Ali KAZANCIGIL, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Jean-François PÉROUSE
  •  • 40 595 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les relations de la Turquie avec son voisinage »  : […] Depuis le milieu des années 1960, tout en continuant à rester fermement ancrée à l'Occident, la Turquie a cherché à établir des relations plus soutenues avec son environnement régional, qu'elle avait soit négligé, soit abordé strictement dans le cadre des stratégies et des alliances définies par les États-Unis. Une raison importante de cette diversification a été la prise de conscience que le tête […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turquie/#i_5093

ZAHĀWĪ DJAMĪL AL- (1863-1936)

  • Écrit par 
  • Sayed Attia ABUL NAGA
  •  • 206 mots

Poète et homme politique irakien, Djamīl Ṣidqī al-Zahāwī, possédant à fond l'arabe, le turc et le persan, est, tour à tour, professeur d'arabe à la faculté de droit d'Istanbul, directeur de l'imprimerie officielle de Bagdad, journaliste et traducteur. En 1908, il devient député de l'Irak au Parlement turc. Il défend et gagne le droit à l'instruction pour la femme arabe. Mais il déclenche un tollé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djamil-al-zahawi/#i_5093

Voir aussi

AFLAK ou AFLAQ    ACCORD D' ALGER    IBRAHIM AL-JAAFARI    IYAD ALLAOUI    ALLIANCES MILITAIRES CONTEMPORAINES    NOURI AL-MALIKI    AMÉNAGEMENT FLUVIAL    GOLFE ARABO-PERSIQUE géopolitique    CONTRÔLE DES ARMEMENTS    ARMES CHIMIQUES & BIOLOGIQUES    ARMES DE DESTRUCTION MASSIVE (A.D.M.)    ATTENTAT    BAGDAD PACTE DE ou CENTO ou M.E.D.O.    MASSOUD BARZANI    ABDEL RAHMAN BAZZAZ    EMPIRE BRITANNIQUE Moyen-Orient    ACCORDS DE CAMP DAVID    C.C.R.    COMPAGNIES PÉTROLIÈRES    CONCESSIONS ÉTRANGÈRES    CONFLIT ARMÉ    CONSEIL DE SÉCURITÉ DES NATIONS UNIES    CORRUPTION    DENSITÉ DE POPULATION    ÉGYPTE histoire de 1952 à nos jours    EMBARGO    ÉMIGRATION    ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE histoire de 1945 à nos jours    EXPLOITATION PÉTROLIÈRE    FRANCE économie    FRANCE histoire de 1974 à nos jours    HACHÉMITES ou HASHIMITES    RÉPUBLIQUE ISLAMIQUE D' IRAN    IRAQ PETROLEUM COMPANY (I.P.C.)    ISLAMISME    ISTIQLĀL ou ISTIKLAL    ABDEL KARIM KASSEM    ÎLE DE KHĀRG    KURDISTAN    MALNUTRITION    MORTALITÉ INFANTILE    MOSSOUL    NON-ALIGNEMENT    NOURI SAÏD    OPPOSITION POLITIQUE    PAIX maintien de la paix et règlement des différends    PALESTINIENS    PARTIS COMMUNISTES    P.D.K.    INDUSTRIE PÉTROLIÈRE    PRODUCTION PÉTROLIÈRE    RELATIONS ÉCONOMIQUES INTERNATIONALES    ROYAUME-UNI histoire de 1945 à nos jours    SANCTIONS    SECTEUR INDUSTRIEL    SÉDENTARISATION    SOCIALISME ARABE    SYRIE histoire de 1941 à nos jours    U.P.K.    U.R.S.S. histoire    U.R.S.S. vie politique et économique    YÉZIDI

Pour citer l’article

Brigitte DUMORTIER, Pierre ROSSI, Loulouwa AL RACHID, Philippe RONDOT, « IRAK », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/irak/