CHOUF

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Région traditionnelle de la montagne libanaise située au sud-est de Beyrouth, entre le djebel Barouk (1 980 m) et la mer Méditerranée, profondément entaillée par les gorges du Nahr Damour et de ses affluents. Le Chouf est copieusement arrosé et porte une abondante végétation méditerranéenne. Avant la guerre, son originalité tenait à sa population : c'était là le foyer des Druzes, installés depuis le Moyen Âge et demeurés sous l'autorité de leurs émirs. Toutefois, les Druzes n'étaient pas les seuls habitants du Chouf : dans le Sud, le district du Iqlim el-Kharroub était presque totalement aux mains des musulmans sunnites, tandis que, dans le cœur du Chouf, chrétiens maronites et catholiques grecs, nombreux, étaient mélangés aux Druzes. Ces maronites, originaires du Nord, ont été appelés comme colons par les féodaux druzes à partir du xvie siècle. Ils ont vécu longtemps en bonne entente avec les Druzes jusqu'à ce que les interventions étrangères (France et Angleterre) entraînent une rivalité politique qui aboutit aux massacres de 1860. Le Chouf s'est vidé de sa population chrétienne au début des années 1980 lorsque se sont affrontées les milices chrétiennes et druzes. Les principales bourgades du Chouf sont Dayr el-Qamar, qui conserve de beaux monuments (palais, caravansérails, mosquée) datant du xvie au xviiie siècle, et surtout Bayt ed-Din, avec le palais de l'émir Bachir II Chihab (1789-1840) qui fut pendant plus de trente ans le souverain presque indépendant du Liban.

—  Jean-Marc PROST-TOURNIER

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, professeur à l'Institut de géographie du Proche et Moyen-Orient, Beyrouth

Classification


Autres références

«  CHOUF  » est également traité dans :

LIBAN

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Elizabeth PICARD, 
  • Éric VERDEIL
  •  • 26 458 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « La nouvelle guerre civile »  : […] La guerre de l'été de 1982, l'occupation israélienne et la présence armée syrienne attisent une nouvelle guerre civile, plus meurtrière encore que celle de 1975, sur un fond de crise générale avec enlèvements et attentats. La critique s'amplifie non seulement contre les négociations et l'accord avec Israël, mais aussi contre les liens entre le président Gemayel et les Forces libanaises qui se con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liban/#i_49440

Pour citer l’article

Jean-Marc PROST-TOURNIER, « CHOUF », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chouf/