ABRAHAM

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La Bible nous présente Abram (Père puissant), surnommé par la suite Abraham (Père d'une multitude de nations, ou selon l'akkadien : Aimant le Père), comme l'ancêtre commun des Ismaélites et des Israélites. L'histoire d'Abraham – le premier monothéiste – et celle de ses pérégrinations occupent une place importante dans le livre de la Genèse (xii-xxv).

Le récit biblique

Son père, Terah, (descendant du fils aîné de Noé, Sem, d'où le nom de sémite) originaire d'Our en Chaldée, en route vers Canaan, s'était arrêté à Harran (xi, 31). Abraham reçoit de Dieu l'ordre de quitter Harran pour le pays de Canaan, qu'il parcourt du nord au sud. Il se rend d'abord à Sichem (xii, 6), Béthel (xii, 8), Hébron (xii, 18), Gérar (xx, 1), Beercheva (xxi, 33). Il construit chaque fois un autel en l'honneur du Seigneur (xii, 6 et sq.).

Dieu lui promet : « Et je te donnerai, pour toi et pour ta postérité, la terre de tes pérégrinations, toute la terre de Canaan, comme possession éternelle » (xvii, 8). Et par ailleurs : « Regarde le ciel et compte les étoiles : peux-tu en supputer le nombre ? Ainsi sera ta descendance » (xv, 5).

Sarah, sa femme, longtemps sans enfant, lui donne sa servante Agar comme seconde épouse. De cette union naît Ismaël. Abraham est âgé alors de quatre-vingt-six ans. Treize ans plus tard, après avoir reçu de Dieu l'ordre de se faire circoncire (xvii, 10) ainsi que tous les hommes de sa maison, il s'entend annoncer la naissance d'un fils de son épouse Sarah (xvii, 16). Cette annonce est immédiatement suivie d'une autre : la destruction de Sodome et de Gomorrhe dont les crimes ont dépassé toute mesure. Et là se place l'un des dialogues les plus sublimes de la Bible : Abraham lutte pied à pied avec Dieu afin de sauver ces criminels endurc [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : ancien grand rabbin de France, professeur au centre universitaire des langues orientales vivantes

Classification


Autres références

«  ABRAHAM  » est également traité dans :

ALLIANCE, histoire biblique

  • Écrit par 
  • Jacques PONS
  •  • 950 mots

Nom donné, dans la Bible, à des contrats, à des promesses ou accords passés en forme rituelle et solennelle entre Dieu et des individus, entre Dieu et Israël, entre plusieurs individus ; ces alliances sont sanctionnées par un serment. Elles étaient, à l'origine, des instruments politiques servant à maintenir un ordre politique ou social, et on trou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alliance-histoire-biblique/#i_11292

ÉCHEC

  • Écrit par 
  • Eliane AMADO LEVY-VALENSI
  •  • 5 079 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Échec et projet »  : […] La névrose d'échec elle-même, dans son projet aliéné, témoigne d'une intention obstinée. La guérison, Carl Gustav Jung l'a bien vu, ne consiste pas à supprimer la névrose, mais à la convertir. L'échec, occasionnel ou répété, est l'envers d'une émergence confuse que la psyché s'obstine à nier, mais qui, sans cesse, la traverse. La névrose parfois d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/echec/#i_11292

FOI

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 10 468 mots

Dans le chapitre « Alliance et fidélité dans la Bible »  : […] Nous avons pris l'habitude de parler globalement de « la foi biblique », de « la foi chrétienne », de « la foi juive »..., en supposant que le mot « foi » résume la totalité du rapport de l'homme à Dieu. Il n'existe pas de mot en hébreu qui corresponde à cette acception. Les seuls termes capables d'évoquer dans sa totalité le message biblique sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foi/#i_11292

HAPIRU ou HABIRU

  • Écrit par 
  • Valentin NIKIPROWETZKY
  •  • 896 mots

Le terme Hapiru (ou, plus fréquemment, le vocable, de valeur équivalente, Sa.gaz ) apparaît dans les textes cunéiformes, depuis le début du ~ II e millénaire et sur des sites disséminés à travers tout le Proche-Orient pour désigner des hommes, auxquels il faut identifier aussi les ‘prm d'Ugarit et les ‘Aperu d'Égypte, et que caractérisait une si […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hapiru-habiru/#i_11292

HÉBRON

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 136 mots
  •  • 1 média

Ville de Cisjordanie, dans le sud de la Judée, Hébron est célèbre par les tombes d'Abraham et de Sarah, d'Isaac et de Rébecca, de Léa et de Jacob. Son nom arabe, al-Khalīl, signifie « l'Ami », qualificatif d'Abraham. David y fut sacré roi. Lieu saint pour les israélites, les chrétiens et les musulmans, le Haram al-Khalīl (tombeau d'Abraham) est l'o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hebron/#i_11292

ISAAC

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 553 mots

Deuxième personnage de l'histoire patriarcale et de la généalogie qui la sous-tend, Isaac se situe comme fils d'Abraham et père de Jacob. « Isaac » est un nom théophore (dont l'élément divin se trouve absent : Yischaq, « que [Dieu] rie », ou « [Dieu] a ri ». Les trois documents qui s'entrecroisent dans le livre de la Genèse ont rendu compte, chac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isaac/#i_11292

ISLAM (La religion musulmane) - Les fondements

  • Écrit par 
  • Jacques JOMIER
  •  • 12 611 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le pèlerinage aux Lieux saints de La Mekke »  : […] Obligatoire une fois dans la vie pour les adultes libres qui le peuvent matériellement, le grand pèlerinage (ou ḥādjdj ) a profondément marqué la communauté musulmane. Il a été l'occasion de brassages de populations, de déplacements de savants, de création de courants commerciaux. Rattaché par le Coran et les traditions au souvenir d'Abraham, il co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-religion-musulmane-les-fondements/#i_11292

ISLAM (La religion musulmane) - Pratiques et rituels

  • Écrit par 
  • Toufic FAHD
  •  • 8 534 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les trois villes saintes »  : […] La Mecque et Jérusalem sont représentées, dans la tradition cosmogonique islamique, comme étant bâties sur des sommets (on parle des « monts de La Mecque » comme du mont Sion). Aux trois facteurs – sanctuaire, haut lieu et nombril de la terre – qui existaient à l'époque préislamique, l'islam en ajouta un quatrième : le « lieu saint » est censé avo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-religion-musulmane-pratiques-et-rituels/#i_11292

ISMAËL

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 264 mots

Nom (en hébreu, Yishma-El : « Dieu entend ») du fils que le patriarche Abraham eut avec son esclave Agar. Le livre de la Genèse l'explique par cette phrase placée dans la bouche de l'« ange de Yahvé » : « [...] tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom d'Ismaël, car Yahvé a entendu ta détresse » ( xvi , 11). Selon le récit biblique, Ismaël f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ismael/#i_11292

JUDAÏSME - Histoire des Hébreux

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 11 020 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les origines »  : […] Selon les traditions hébraïques, Abraham l'Hébreu était originaire d'Ur, en Mésopotamie. Ses ancêtres avaient émigré d'une cité sumérienne prospère vers la fin du troisième millénaire : les fouilles de Leonard Woolley (1922-1934) ont dégagé le site d'Ur, près de Moughayir et d'El Obéid. Ville active dotée d'avenues menant aux temples, de tours car […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-histoire-des-hebreux/#i_11292

LOTH

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 389 mots

Fils de Haran et neveu d'Abraham (Genèse, xi , 27 ; xx , 12) dans la généalogie biblique des patriarches postdiluviens. Loth émigra avec Abraham en Canaan ( xi , 31 ; xii , 4) avant de s'établir dans la région du Jourdain ( xiii , 1-12). Le chapitre xiii de la Genèse contient la première des histoires de Loth mises en parallèle avec celles d'Abrah […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loth/#i_11292

MAMBRÉ

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 187 mots

Sanctuaire de la ville d'Hébron au cœur de la montagne de Juda. Les traditions bibliques rattachent Mambré au patriarche Abraham (Gen., xiii , 18), qui y bâtit un autel à côté du chêne qui y était vénéré. Les traditions yahvistes y placent une apparition de Dieu à Abraham (Gen., xviii , 1), et c'est non loin de là que se situerait la sépulture du p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mambre/#i_11292

MASSIGNON LOUIS (1883-1962)

  • Écrit par 
  • Youakim MOUBARAC
  •  • 3 426 mots

Dans le chapitre « Sous le signe d'Abraham »  : […] En fait, la vision abrahamique de l'islam, qui vient dans une phase ultérieure corroborer la vision ḥallāgienne, correspond à une autre correction massignonienne de l' orientalisme. L'œuvre ḥallāgienne commençait par revendiquer, dans le Lexique technique , l'originalité de la mystique musulmane dans son inspiration coranique, au détriment d'autre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-massignon/#i_11292

MELCHISÉDECH

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 834 mots
  •  • 1 média

L'une des figures bibliques les plus difficiles à cerner. Le mystère qui entoure Melchisédech explique le lot de spéculations qui jaillirent à son sujet durant de longs siècles, dans l'ancienne religion d'Israël d'abord, dans le judaïsme et le christianisme ensuite — phénomène qui se manifesta tant dans les courants orthodoxes que dans des traditio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melchisedech/#i_11292

MONOTHÉISME

  • Écrit par 
  • Claude GEFFRÉ
  •  • 3 567 mots

Dans le chapitre « L'époque des patriarches »  : […] Si l'on définit le monothéisme comme la croyance en un seul Dieu, comportant la négation explicite de tout autre dieu, on ne trouve aucune mention nette d'un tel monothéisme à l'époque des patriarches. On peut tout au plus parler de « monolâtrie ». La question de l'existence ou de la non-existence des dieux des autres peuples ne se pose même pas. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monotheisme/#i_11292

SARAH

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 259 mots

Dans la généalogie des Patriarches, Sarah ( sarah , à partir de Gen.,  xvii , 15 ; jusque-là : saray , forme qui conserve la trace d'une vieille tournure féminine ; les deux termes signifiant « souveraine », « princesse ») est la prétendue sœur (Gen.,  xii , 13 ; xx , 2) et la femme d'Abraham ( xi , 29-31). Quoique vieille et stérile, elle mit au m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sarah/#i_11292

Voir aussi

CANAAN    MONT MORIAH    PATRIARCHES

Pour citer l’article

René Samuel SIRAT, « ABRAHAM », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham/