DUBAÏ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Émirats arabes unis : carte administrative

Émirats arabes unis : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Dubaï, vue aérienne

Dubaï, vue aérienne
Crédits : M. Naamani/ AFP/ Getty

photographie


Capitale de l'émirat du même nom qui fait partie des Émirats arabes unis, la prospérité de Dubaï date d'avant la découverte du pétrole (en 1966) ; en effet, Dubaï (en arabe « la sauterelle ») possédait, grâce à sa crique en eau profonde et bien abritée, le seul mouillage valable de l'ancienne côte des Pirates, ce qui en fit le principal marché de cette zone. Avant les revenus pétroliers, la fortune de Dubaï était due surtout au trafic de l'or entre l'Europe et l'Inde. Dubaï est une ville au modernisme agressif, dotée d'un grand aéroport international (28,7 millions de passagers en 2006) et d'un port (Ra'shid Port) accessible aux pétroliers géants. Elle est reliée par un tunnel routier à la ville de Dayrah, de l'autre côté de la crique. La ville s'est aussi dotée de certaines industries (importante cimenterie, fonderie d'aluminium), mais les activités de service deviennent prépondérantes. La ville abritait 1,7 million d'habitants en 2003 : Arabes, Iraniens, Pakistanais, Indiens. Elle est incontestablement la métropole économique et financière des émirats de la côte des Pirates.

Émirats arabes unis : carte administrative

Émirats arabes unis : carte administrative

carte

Carte administrative des Émirats arabes unis. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Dubaï, vue aérienne

Dubaï, vue aérienne

photographie

Vue générale de la ville de Dubaï, avec, à l'horizon, Palm Islands, projet immobilier gigantesque d'une île artificielle en forme de palmier. 

Crédits : M. Naamani/ AFP/ Getty

Afficher

—  Jean-Marc PROST-TOURNIER

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, professeur à l'Institut de géographie du Proche et Moyen-Orient, Beyrouth

Classification


Autres références

«  DUBAÏ  » est également traité dans :

ÉMIRATS ARABES UNIS

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT
  •  • 6 014 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le pari de la mondialisation »  : […] Les É.A.U. savent tirer profit de la mondialisation pour dynamiser leur économie. Le pays est membre de l’Organisation mondiale du commerce depuis avril 1996. Son P.I.B. est passé de 48 milliards de dollars en 1998 à 340 milliards de dollars en 2012 ; le P.I.B. par habitant de 17 719 dollars en 1998 à 49 800 dollars en 2012. Dubaï est pionnier en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emirats-arabes-unis/#i_30980

IRAN - Géographie

  • Écrit par 
  • Bernard HOURCADE
  •  • 5 159 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Bazars, métropoles et banlieues »  : […] Depuis l'Antiquité, l'Iran a développé un réseau de villes, qui, à partir de la dynastie Seldjoukides ( xi e  siècle), ont prospéré au centre de régions agricoles. Grâce au très prestigieux artisanat du tapis, les commerçants des bazars locaux ont connu une réelle aisance. La sécurité apportée par les Safavides a favorisé la constitution d'un rema […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iran-geographie/#i_30980

PORTS MARITIMES

  • Écrit par 
  • Geoffroy CAUDE, 
  • Paul SCHERRER
  •  • 8 512 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les trafics conteneurs des ports du monde »  : […] Dans le domaine du conteneur, la prédominance des ports asiatiques est encore plus marquée que globalement, mais, certainement mieux répartie entre les divers pays asiatiques. Ainsi en 2006, les trois premiers ports mondiaux ont été Singapour (24,8 millions E.V.P.-M.E.V.P.), Hong Kong (23,5 M.E.V.P.) et Shanghai (21,7 M.E.V.P.). Ce dernier port a, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ports-maritimes/#i_30980

TOURS DE GRANDE HAUTEUR ou GRATTE-CIEL

  • Écrit par 
  • Élisabeth PÉLEGRIN-GENEL
  •  • 6 124 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La hauteur comme synonyme de puissance »  : […] À l'échelle de la planète, la rivalité continue : on dissimule jusqu'au dernier moment la hauteur finale pour ne pas se faire « griller » comme en témoigne le secret précédant l'achèvement (2009) de la tour Burj Dubai, à Dubaï, la plus haute du monde (architectes SOM). On parlait de 800 ou 900 mètres de hauteur pour une tour atteignant finalement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tours-de-grande-hauteur-gratte-ciel/#i_30980

Pour citer l’article

Jean-Marc PROST-TOURNIER, « DUBAÏ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dubai/