DJEDDAH

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Premier port d'Arabie Saoudite, situé sur la mer Rouge. Bien qu'affligé d'un climat pénible et insalubre et de conditions portuaires médiocres (lagons et marécages salins, baie encombrée de récifs coralliens avec d'étroits chenaux), Djeddah (en arabe Djūdda) était, en 2007, le premier port d'Arabie (42 millions de tonnes de marchandises) grâce à la proximité des deux grandes villes saintes de l'Islam : La Mecque (à 72 km) et Médine (à 419 km). L'essor de Djeddah commence, en effet, avec le triomphe de l'islam : Djeddah devint le port d'arrivée et de départ des pèlerins et par voie de conséquence un grand centre commercial. Sa prospérité attira les convoitises des Mamelouks qui s'en emparèrent en 1425 et la fortifièrent. Les Portugais la menacèrent à partir de 1502 mais ne parvinrent pas à s'emparer de la ville qui tomba aux mains des Turcs en 1537. Mais la suppression du grand trafic commercial à travers la mer Rouge entraîna son déclin dès la fin du xvie siècle. Les Turcs en furent chassés en 1916, mais la ville, passée au mains du chérif de La Mecque, Hussein, fut prise en 1925 par les Saoudites.

Arabie Saoudite : carte administrative

Carte : Arabie Saoudite : carte administrative

Carte administrative de l'Arabie Saoudite. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Djeddah a connu un grand essor depuis 1945. Son expansion eut pour conséquences la destruction de son enceinte en 1947, et la disparition des quartiers traditionnels, où les pittoresques maisons ont été remplacées par des buildings très modernes. Elle a été le siège des missions diplomatiques étrangères jusqu’en 1986 avant que celles-ci ne soient transférées à Riyad, la capitale, entraînant dans leur sillage les administrations et les entreprises de service public. Si la ville en a souffert, le maintien sur place des grandes entreprises privées lui a permis de maintenir et de renforcer son activité industrielle variée (raffineries, agroalimentaire, textile, pharmacie, métallurgie, etc.). Sa population, qui était estimée à 2 800  500 habitants en 2004, f est très mélangée : Arabes, Yéménites, Hadramaoutis, Iraniens, Indiens, Noirs. Son port moderne, qui fut, dans les années 1970, le plus grand du monde, importe des produits alimentaires et manufacturés et exporte du pétrole, des peaux, de la nacre, de la gomme. Mais sa fonction essentielle est l'accueil des pèlerins musulmans (aéroport international, stations de quarantaine, hôpitaux, cités de pèlerins). Elle est reliée par autoroutes à La Mecque et à Médine. Le développement économique de la deuxième ville du royaume se poursuit : un nouveau terminal portuaire, destiné au trafic de containers, est en construction en 2007 tandis qu’une importante extension de l’aéroport est en voie de réalisation, compte tenu de la saturation du site actuel (six millions de passagers par an, hors pèlerinage de La Mecque).

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, professeur à l'Institut de géographie du Proche et Moyen-Orient, Beyrouth

Classification

Autres références

«  DJEDDAH  » est également traité dans :

ARABIE SAOUDITE

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Ghassan SALAMÉ
  •  • 18 454 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  Une société en pleine mutation »  : […] Au départ, les recettes pétrolières servent surtout à consolider l'allégeance des tribus du royaume au moyen de subventions directes à leurs chefs ou d'un emploi offert à leurs membres. Ce système a eu l'effet voulu, celui de préserver les structures sociales traditionnelles, de telle sorte que le royaume affirmait encore en 1985 que 40 p. 100 des citoyens actifs demeuraient employés dans l'agricu […] Lire la suite

ARCHITECTURE CONTEMPORAINE - Construire aujourd'hui

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 6 517 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une diversité structurelle sans précédent »  : […] Au cours des premières décennies du xx e  siècle, toute une série de nouveaux dispositifs structurels, comme les coques et les voiles minces, avaient vu le jour afin de permettre une utilisation plus efficace du béton armé dont l'usage s'était progressivement généralisé au tournant du siècle ainsi qu'en témoigne le succès d'une entreprise comme Hennebique. À partir des années 1940, c'est au tour […] Lire la suite

ROUGE MER

  • Écrit par 
  • Colette DUBOIS, 
  • Jean-Pierre PINOT
  • , Universalis
  •  • 9 699 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Une industrialisation inégale, encore embryonnaire »  : […] Les États favorisés par la possession de ressources minières (pétrole, phosphate pour la Jordanie) ont créé des industries extractives, tout en cherchant à susciter l'industrialisation. L'Arabie Saoudite a le mieux réalisé ce programme : sur la côte de la mer Rouge, deux pôles de croissance – Yanbo et Djeddah – cumulent les activités portuaires, les unités de pétrochimie et de sidérurgie, l'indus […] Lire la suite

Les derniers événements

25-29 mars 2022 Yémen – Arabie Saoudite. Annonce d'une trêve de deux mois.

Le 25, les rebelles houthistes mènent une série de seize attaques de missiles et de drones dans le sud et l’ouest de l’Arabie Saoudite, frappant notamment un site pétrolier à Djeddah, non loin du circuit où doit se dérouler le Grand Prix de formule 1 le 27. Ces attaques, qui ne font aucune victime, surviennent la veille du septième anniversaire de l’intervention au Yémen de la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite. […] Lire la suite

3-4 décembre 2021 France – Émirats arabes unis – Qatar – Arabie Saoudite. Visite du président français Emmanuel Macron dans le Golfe.

Le 4, après un bref passage au Qatar, Emmanuel Macron rencontre à Djeddah le prince héritier saoudien Mohammed ben Salman. Ce dernier est isolé sur la scène internationale depuis l’assassinat du journaliste saoudien dissident Jamal Khashoggi, à Istanbul, en octobre 2018, qu’une enquête de la CIA l’accuse d’avoir commandité. Emmanuel Macron et Mohammed ben Salman évoquent notamment la reprise de l’aide financière de l’Arabie Saoudite au Liban. […] Lire la suite

11 novembre 2020 Arabie Saoudite. Attentat anti-occidental à Djeddah.

Une attaque à l’explosif dans le cimetière non musulman de Djeddah fait deux blessés, lors d’une cérémonie réunissant des diplomates occidentaux à l’occasion de la commémoration du 11-Novembre, sur l’initiative de l’ambassadeur de France. L’organisation État islamique (EI) revendique l’attaque le lendemain. Fin octobre, un garde du consulat de France à Djeddah avait été blessé à l’arme blanche, lors des manifestations contre la position de la France sur la publication des caricatures de Mahomet. […] Lire la suite

9-16 janvier 2015 Arabie Saoudite. Mobilisation internationale en faveur d'un blogueur condamné

Le 9, le blogueur Raïf Badaoui, condamné en mai 2014 à dix ans de prison et mille coups de fouet pour cybercriminalité – il est le fondateur d'un forum en ligne – et insulte envers l'islam, subit sa première séance de flagellation, à Djeddah. Les pressions internationales en sa faveur se multiplient. Le 15, le haut-commissaire de l'O.N.U. aux droits de l'homme demande au roi Abdallah de gracier le condamné. […] Lire la suite

4 novembre 2012 France – Liban – Arabie Saoudite. Visite du président François Hollande au Proche-Orient

François Hollande gagne ensuite Djeddah, en Arabie Saoudite, dont le régime soutient l'opposition libanaise. Il y rencontre le roi Abdallah, avec qui il entend nouer « des relations personnelles et de confiance ». Les deux hommes évoquent les crises régionales, mettant notamment en garde « ceux qui voudraient déstabiliser » le Liban. François Hollande rencontre également des défenseurs des droits de l'homme et de la cause des femmes. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Marc PROST-TOURNIER, « DJEDDAH », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/djeddah/