Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PORT-SAÏD

Égypte : carte administrative

Égypte : carte administrative

Port égyptien situé au débouché du canal de Suez (Qanat as Suways), sur la mer Méditerranée. Port-Saïd (Būr Sa‘īd), installé sur la rive occidentale du canal, s'adjoint un quartier résidentiel sur la rive orientale : Būr Fu‘ād (ancien Port-Fouad). La ville est construite sur un étroit cordon littoral qui sépare le lac Manzalèh de la mer Méditerranée. D'abord campement de fortune à l'époque de la construction du canal, Port-Saïd se transforma rapidement en une ville moderne au plan en damier. Port-Fouad fut créé en 1925 par la Compagnie du canal de Suez pour loger, en partie, le personnel du canal. L'agglomération vivait essentiellement du transit : son port ne réalisait que 10 p. 100 du commerce extérieur égyptien et sa principale activité industrielle était le raffinage du pétrole. En 1967, Port-Saïd comptait 240 000 habitants, mais la guerre israélo-arabe qui provoqua la fermeture du canal et l'occupation de la rive sinaïtique par les troupes israéliennes lui porta un coup sévère. Lors de la guerre d'usure (1968-1970), Port-Saïd fut très durement touché par les bombardements israéliens et en partie détruit. La quasi-totalité de sa population civile fut évacuée. Lors de la guerre d'octobre 1973, la rive sinaïtique fut réoccupée par l'armée égyptienne et le désengagement des forces israéliennes de la zone du canal suscita de grands projets de rénovation, ce qui permit la réouverture de celui-ci en 1975. Sous l'impulsion d'Anouar al-Sadate, la ville a été reconstruite ou restaurée. Elle comporte une vaste zone franche industrielle destinée à encourager les investissements étrangers. Il est un point d'avitaillement pour les navires qui passent le canal de Suez et un point d'exportation pour le coton et le riz égyptiens. L'industrie, à laquelle il faut ajouter les activités de pêche, est diversifiée : chimie, alimentation, cigarettes. Port-Saïd comptait 571 000 habitants lors du recensement de 2006.

— Jean-Marc PROST-TOURNIER

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : agrégé de l'Université, professeur à l'Institut de géographie du Proche et Moyen-Orient, Beyrouth

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Égypte : carte administrative

Égypte : carte administrative

Autres références

  • ÉGYPTE - Géographie

    • Écrit par Éric DENIS
    • 5 800 mots
    • 6 médias
    ...rente d'à peine 2 milliards d'euros par an. La route à travers l'isthme de Suez a, par ailleurs, très peu de retombées en Égypte ; les zones franches de Port-Saïd et du sud de Suez ne captent qu'une part infime du commerce mondial en transit. Dernière initiative : la construction, à l'est de Port-Saïd,...
  • GUERRE FROIDE

    • Écrit par André FONTAINE
    • 10 933 mots
    • 27 médias
    ...Israël, de son côté, sentant se développer le potentiel arabe, est tenté par une guerre préventive. C'est ainsi que naît l'idée d'une expédition commune. Le 29 octobre, l'armée israélienne envahit le Sinaï, et quelques jours plus tard un corps expéditionnaire franco-britannique débarque àPort-Saïd.
  • SUEZ AFFAIRE DE (1956)

    • Écrit par Vincent GOURDON
    • 281 mots
    • 1 média

    Le 22 décembre 1956, le rembarquement du corps expéditionnaire franco-britannique à Port-Saïd (Égypte) illustre les nouveaux rapports de forces internationaux de l'après-1945. En nationalisant le 26 juillet 1956 le canal de Suez, le leader égyptien Nasser entendait affirmer la...

  • SUEZ CANAL DE

    • Écrit par Jean-Pierre CALLOT, Universalis
    • 3 115 mots
    • 7 médias
    Le canal franchit, du nord au sud, quatre zones différentes. À partir de Port-Saïd, bâti sur un bourrelet de sable, il traverse pendant 40 km les terrains inondés qui bornent le lac Manzala. Il franchit ensuite une région de seuils, pénètre dans le lac Timsah, au bord duquel a été bâtie la ville d'Ismā‘īliya,...

Voir aussi