PALESTINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Crâne surmodelé en argile, Jéricho

Crâne surmodelé en argile, Jéricho
Crédits : Bridgeman Images

photographie

-1000 à -600. Le fer et les cavaliers

-1000 à -600. Le fer et les cavaliers
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Athalie chassée du Temple, A. Coypel

Athalie chassée du Temple, A. Coypel
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Rebelle druze, 1958

Rebelle druze, 1958
Crédits : Hulton Getty

photographie

Tous les médias


La Palestine, contrée aux limites mal définies et changeantes selon le cours de l'histoire, n'est que la partie méridionale de la région syro-palestinienne – qui constitue, elle-même, la corne occidentale du « Croissant fertile » –, voie de passage privilégiée entre l'Asie et l'Afrique, d'une part, et, d'autre part, façade de l'Asie sur la Méditerranée, fond asiatique du bassin oriental de cette mer.

L'histoire de la Palestine sera donc déterminée, en grande partie, par cette situation géographique. Les plus anciens vestiges d'une présence humaine en cette contrée, trouvés en position stratigraphique, remontent au Paléolithique inférieur et pourraient être situés approximativement vers la fin du Pléistocène inférieur. Par la suite, la Palestine va subir une succession d'infiltrations de populations ou d'invasions avec leurs mouvements de flux et de reflux accompagnés de phénomènes, plus ou moins importants suivant les époques, de fixation d'une partie de ces masses migrantes ; couloir stratégique constamment emprunté ou convoité par les grands empires d'Égypte et du Proche-Orient asiatique, elle verra sa vie politique soumise au rythme de l'alternance de l'hégémonie ou de la prépondérance de chacun de ceux-ci, se trouvant condamnée à une vassalité qui ne pourra être provisoirement écartée que lorsque l'empire du Nord-Est et celui du Sud-Ouest éprouveront, simultanément, de graves difficultés.

Mais si l'ensemble du territoire palestinien est tributaire des mêmes impératifs politiques, par contre, les mouvements et échanges de toutes sortes (de populations, d'idées, de produits) concernent de plus en plus principalement la fertile plaine côtière, tandis que d'est en ouest, à partir de la steppe syrienne et du plateau transjordanien, ne se produiront que quelques infiltrations de tribus semi-nomades ; l'ensemble de collines situé entre cette plaine et la dépression occupée par la vallée du Jourdain et la mer Morte, et, surtout, les collines judéenn [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 47 pages


Écrit par :

  • : ancien pensionnaire de l'École archéologique française de Jérusalem, directeur d'études à l'École pratique des hautes études (section des sciences religieuses, Sorbonne), directeur du Centre interdisciplinaire d'étude de l'évolution des idées, des sciences et techniques (université de Paris-Sud, Orsay)
  • : membre de l'Institut, professeur émérite à l'université de Provence-Aix-Marseille-I

Classification


Autres références

«  PALESTINE  » est également traité dans :

ABDALLAH ou ABD ALLAH (1882-1951) roi de Jordanie (1946-1951)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 464 mots

Émir autonome de Transjordanie (à partir de 1921) puis roi de Jordanie (1946-1951), né en 1882 à La Mecque, mort le 20 juillet 1951 à Jérusalem. Deuxième fils de ̣Husayn ibn ‘Alī, chérif de La Mecque et roi du Hedjaz, Abdallah fait ses études à Istanbul, alors capitale de l'Empire ottoman. Après la révolution des Jeunes-Turcs de 1908, il représente La Mecque au sein du Parlement ottoman. Au débu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abdallah-abd-allah/#i_12381

ACRE ou AKKA, anc. SAINT-JEAN-D'ACRE

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 336 mots

Ville et port de Palestine, qui apparaît dans l'Ancien Testament sous le nom de ‘Acco et au temps des Ptolémées d'Égypte sous celui de Ptolemaïs, époque où elle connut une certaine prospérité. Conquise par les Arabes en 636, elle fut reconstruite peu après et son port réaménagé à la fin du ix e siècle. Mais c'est durant les croisades qu'elle atte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acre-akka-saint-jean-d-acre/#i_12381

AMALÉCITES

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 176 mots

Confédération de tribus nomades dans le désert du Sinaï. On connaît les Amalécites par la Bible comme ennemis permanents d'Israël. Les deux groupes entrèrent en conflit lors du séjour des Hébreux dans le nord du Sinaï, probablement pour le contrôle de l'oasis de Cadès (Exode, xvii ). On possède des récits ou de simples rappels des campagnes menées contre eux au temps de S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amalecites/#i_12381

ANTIGONE (mort en 37 av. J.-C.) roi des Juifs (40-37 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Marguerite JOUHET
  •  • 436 mots

Fils d'Aristobule II, Antigone est le dernier roi asmonéen. Son règne est marqué par la lutte pour le pouvoir entre les Asmonéens et les Hérodiens d'Idumée. À son arrivée en ~ 63 en Judée, Pompée dépose le roi Aristobule II et l'emmène à Rome comme prisonnier où, libéré par César, il est assassiné par les partisans de Pompée. Après le départ d'Aristobule II de Judée, Pompée avait nommé le frère aî […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antigone-roi-des-juifs/#i_12381

ASCALON ou ASHKELON

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 272 mots

Port de l'ancienne Palestine méridionale (actuellement Israël), sur la route d'Égypte, Ascalon était l'ancienne cité royale des Philistins. La situation stratégique de la forteresse d'Ascalon détermina l'acharnement que mirent à l'occuper les croisés et les Égyptiens. Les Francs ne purent s'en emparer qu'en 1153 et Saladin la leur reprit, après un siège très dur, dès 1187. Elle fut rendue aux Fran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ascalon-ashkelon/#i_12381

AUX ORIGINES D'ISRAËL (Z. Sternhell) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Ariane BONZON
  •  • 1 515 mots

Qu'est-il advenu de la société nouvelle que les pères fondateurs d'Israël voulaient instaurer sur la Terre promise ? Tel est l'objet de la recherche que propose Zeev Sternhell dans son livre Aux origines d'Israël. Entre nationalisme et socialisme (Fayard). Présentée dès l'introduction de l'ouvrage, la réponse est abrupte : l'âge d'or n'a jamais existé, ce n'est qu'un mythe m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aux-origines-d-israel/#i_12381

BAÏBARS ou BAYBARS (1223-1277)

  • Écrit par 
  • Gaston WIET
  •  • 1 677 mots

Dans le chapitre « Le guerrier »  : […] Les dix-sept années du règne de Baïbars se soldent par un total de trente-six campagnes. Sur les neuf batailles engagées contre les Mongols, une seule, la dernière, est due à l'initiative du sultan, les autres pouvant être considérées comme des contre-attaques. Il y eut cinq engagements contre la Petite Arménie ; et les sectaires ismaïliens, autrement dits les Assassins, subirent trois assauts. Au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baibars-baybars/#i_12381

BERNADOTTE FOLKE (1895-1948)

  • Écrit par 
  • Laurent BARCELO
  •  • 1 041 mots

Le 17 septembre 1948, deux hommes en uniforme israélien abattent à bout portant le comte Folke Bernadotte, médiateur de l'organisation des Nations unies, et son adjoint le colonel français Sérot, alors qu'ils traversent la localité de Katamon pour se rendre à Jérusalem. Soldat, humaniste et diplomate suédois né à Stockholm le 2 janvier 1895, Folke Bernadotte est le neveu du roi Gustave V de Suède. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/folke-bernadotte/#i_12381

BIBLE - Bible et archéologie

  • Écrit par 
  • Pierre BORDREUIL, 
  • Arnaud SÉRANDOUR
  •  • 7 876 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les pionniers »  : […] L'archéologie a toujours joué un rôle majeur dans les débats sur la valeur historique de la Bible. À partir de la fin du xix e  siècle, époque des premières explorations archéologiques aux « pays de la Bible », les premières découvertes semblaient indiquer que la Bible rendait compte de manière assez satisfaisante de l'histoire de l'ancien Israël. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-bible-et-archeologie/#i_12381

LA BIBLE DÉVOILÉE (I. Finkelstein et N. A. Silberman)

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 979 mots

Ce livre, traduit de l'anglais The Bible Unearthed par Patrice Ghirardi ( La Bible dévoilée. Les nouvelles révélations de l'archéologie , Bayard, Paris, 2002), présente un essai à la fois audacieux et tonique des apports de l'archéologie des cinquante dernières années à la compréhension de la tradition biblique. Le Prologue, intitulé « Au temps du r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-bible-devoilee/#i_12381

CALENDRIERS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul PARISOT
  •  • 9 872 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Calendriers hébreux »  : […] Le principe du calendrier hébreu a été emprunté en Mésopotamie. Depuis la sortie d'Égypte (vers 1600-1500 avant J.-C.), l'année commence avec le mois de nisan à l'époque de la nouvelle lune de printemps pour commémorer la fuite d'Égypte alors qu'auparavant elle débutait en automne. L'ajustement du calendrier lunaire au rythme des saisons s'effectue par l'intermédiaire d'un mois supplémentaire qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calendriers/#i_12381

CATHOLICISME - Le pontificat de Benoît XVI

  • Écrit par 
  • Giancarlo ZIZOLA
  •  • 5 804 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une série de faux pas »  : […] Soutenue par toutes les forces conservatrices de l'Église, déterminées à tirer parti de la disposition d'esprit du pape pour hâter l'enterrement de première classe du II e  concile du Vatican, la papauté s'est précipitée dans une impressionnante série d'incidents catastrophiques, au point de démontrer que même la plus intelligente des tentatives de retour à l'Église autarc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catholicisme-le-pontificat-de-benoit-xvi/#i_12381

CÉSARÉE, Israël

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 576 mots

Ville de la côte palestinienne, située à 45 kilomètres au nord de l'actuelle Tel-Aviv, à 12 kilomètres au sud de Dor. Cette ville fut d'abord une forteresse-entrepôt phénicienne au milieu de la plaine côtière du Sharon ; à l'époque perse, cette plaine est rattachée au royaume de Sidon ; la ville s'appelle alors « Tour de Straton », du nom d'un des rois de Sidon. D'après les archives de Zénon de Ka […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesaree-israel/#i_12381

BALFOUR DÉCLARATION (1917)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 202 mots
  •  • 1 média

Le 2 novembre 1917, le ministre britannique des Affaires étrangères, lord Arthur James Balfour, adresse à lord Rothschild, président de la Fédération sioniste de Grande-Bretagne, une lettre dans laquelle il promet la création d'un foyer national juif en Palestine. Pour le gouvernement britannique, ce document vise à obtenir rapidement le soutien des banques juives d'Angleterre et des États-Unis d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/declaration-balfour/#i_12381

DESTRUCTION DE JÉRUSALEM PAR TITUS

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 190 mots
  •  • 1 média

Depuis — 63 sous domination romaine, Israël fomente plusieurs révoltes. En 66, sous Néron, éclate une insurrection qui défait la XII e  légion de Cestius Gallus, gouverneur de Syrie. Un gouvernement à majorité pharisienne se constitue à Jérusalem, renversé par les zélotes Siméon bar Giora et Jean de Giscala. Néron dépêche Vespasien et les V e et X […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/destruction-de-jerusalem-par-titus/#i_12381

ÉDOM

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 759 mots

Le terme géographique Édom apparaît pour la première fois dans le papyrus Anastasi VI, 54-56 (fin xiii e  s. av. J.-C.) où l'expression des « tribus des Shosou d'Édom » renvoie à des Bédouins d'un territoire situé à l'est du delta égyptien, peut-être plus précisément dans la région montagneuse à l'est de la vallée de l'Arava (Wādī al-'Arabah), au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edom/#i_12381

ÉGYPTE - L'Égypte arabe

  • Écrit par 
  • Gaston WIET
  •  • 8 895 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Saladin et l'apogée des Ayyoubides »  : […] La puissance ayyoubide était née, et son originalité se fit sentir dans tous les domaines : militaire, par la mise en œuvre de toutes les ressources pour chasser les croisés de Syrie ; religieux, par la suppression du shi‘isme et l'institution d'un enseignement unifié à l'aide de la madrasa  ; artistique, par la forme plus austère de l'architecture et une décoration plus proc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-l-egypte-arabe/#i_12381

ESSÉNIENS

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 224 mots

La secte juive des esséniens, fondée vers ~ 150 et qui disparaîtra deux siècles plus tard vers 68 après J.-C., a bénéficié d'une connaissance nouvelle avec la découverte, depuis 1947, d'un nombre important de manuscrits recueillis lors des fouilles du Khirbet Qumrān, sur la rive nord-ouest de la mer Morte. Les textes ont ranimé les querelles autour d'une thèse qu'Ernest Renan avait ainsi formulée  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esseniens/#i_12381

ESSÉNIENS, SECTE JUIVE

  • Écrit par 
  • Francis SCHMIDT
  •  • 177 mots

Inconnus de la Bible et des écrits talmudiques, les esséniens sont décrits par Flavius Josèphe – avec les pharisiens, les sadducéens et les différents mouvements zélotes – comme l'un des quatre groupes composant le judaïsme de la fin de la période du second Temple. Vivant en communautés fortement hiérarchisées (les unes pratiquant le célibat, les autres admettant le mariage), mettant leurs biens e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esseniens-secte-juive/#i_12381

ÉZÉCHIAS, roi de Juda (715 av. J.-C. env.-env.686)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 440 mots

On estime généralement que le règne d'Ézéchias, treizième roi de Juda à Jérusalem, dura de 715 à environ 686 av. J.-C., mais des incohérences dans les écrits bibliques et cunéiformes assyriens donnent une grande variété de dates possibles. Fils d'Achaz, Ézéchias règne à une époque où l'Empire assyrien renforce son contrôle de la Palestine et de la Syrie. Son père a placé le royaume de Juda sous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ezechias/#i_12381

FLAVIUS JOSÈPHE (37-env. 100)

  • Écrit par 
  • Mireille HADAS-LEBEL
  • , Universalis
  •  • 1 535 mots

Né en 37 à Jérusalem, témoin en 70 de la prise de sa ville natale par les Romains et de l'incendie du Temple, Flavius Josèphe est le seul historien juif de cette époque dont l'œuvre ait survécu. À la fois polémiste et mémorialiste, Josèphe reste le témoin unique des temps troublés qui précédèrent et suivirent la chute de Jérusalem. Le débat sur l'homme d'action acquis aux Romains porte aussi sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/flavius-josephe/#i_12381

GABAON

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 367 mots

Ville palestinienne située au nord de Jérusalem. D'après les traditions bibliques, Gabaon était la ville principale de la tétrapole des Hivvites (Jos., xi , 19), qui comprenait aussi Bééroth, Kephira et Qiryat-Yearim (Jos., ix , 17). Lors de l'entrée des Israélites en Canaan, les Gabaonites concluent une alliance avec Josué, qui s'engage à les dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabaon/#i_12381

GALILÉE

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 725 mots

Région du nord d'Israël, la Galilée est située entre la frontière du Liban et la plaine de Yizréel, et s'étend du Jourdain, à l'est, à la plaine côtière méditerranéenne, à l'ouest. Région de collines plus élevées au nord (haute Galilée) qu'au sud (basse Galilée), elle est assez propice à l'agriculture traditionnelle (céréales, vergers, oliviers). Le nom de Galilée vient du mot hébreu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galilee/#i_12381

GAZA BANDE DE

  • Écrit par 
  • Olivier CARRÉ
  •  • 1 098 mots
  •  • 1 média

La bande de Gaza s'étire sur quelque 55 kilomètres et couvre 363 kilomètres carrés. La délimitation de ce territoire est, au sud, héritée du tracé du mandat britannique sur la Palestine en 1922 ; au nord et à l'est, elle est imposée par la ligne de démarcation fixée par l'armistice entre Israël et l'Égypte le 24 février 1949. Le plan de partage du 29 novembre 1947 adopté à l'O.N.U. prolongeait cet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bande-de-gaza/#i_12381

GAZA MÉDITERRANÉENNE, HISTOIRE ET ARCHÉOLOGIE EN PALESTINE (exposition)

  • Écrit par 
  • Pierre de MIROSCHEDJI
  •  • 1 004 mots

L'exposition présentée à l'Institut du monde arabe à Paris du 13 septembre au 12 novembre 2000 sur Gaza méditerranéenne est la première qui ait jamais été consacrée à ce territoire exigu, enclavé entre Israël et l'Égypte, dont l'histoire est généralement ignorée et l'archéologie négligée. Elle résulte d'un accord de coopération archéologique conclu en 1995 avec le ministère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaza-mediterraneenne-histoire-et-archeologie-en-palestine/#i_12381

GÉDÉON, juge d'Israël (XIIIe ou XIIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 560 mots

L'un des plus célèbres des grands juges d'Israël durant la période qui sépare la conquête de la Palestine des premiers essais de royauté, Gédéon (en hébreu, Gideôn) est l'auteur de faits de guerre éclatants qui sont racontés dans le Livre biblique des Juges. Il y est surnommé Yerub-baal (« Que Baal se montre grand », Juges, vi , 32 ; vii , 1) ; d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gedeon-juge-d-israel/#i_12381

GÉZER

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 387 mots

Ancienne ville cananéenne de Palestine, située à mi-chemin entre Jaffa (Tel-Aviv) et Jérusalem et gardant la route principale allant d'Égypte en Mésopotamie. Aux ~ xv e et ~ xiv e siècles, Gézer est mentionnée dans la liste égyptienne des villes conquises par le pharaon Thoutmosis III, dans les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gezer/#i_12381

GILGAL

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 339 mots

Sanctuaire israélite que les traditions bibliques situent à l'est de Jéricho, dans la vallée du Jourdain. Les traditions du livre de Josué rattachent le Gilgal au passage du Jourdain et à l'entrée des Israélites en Canaan (Jos., iv et v ) ; ce lieu sacré consistait essentiellement en un cercle de douze pierres dressées ( gilgal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilgal/#i_12381

GLUBB sir JOHN BAGOT, dit GLUBB PACHA (1897-1986)

  • Écrit par 
  • Françoise MEUSY
  •  • 951 mots
  •  • 4 médias

Après des études à l'Académie militaire de Woolwich, John Bagot Glubb, plus tard appelé Glubb Pacha par les Arabes, sert comme officier britannique, dès 1915, en France et en Belgique. Plusieurs fois blessé (il a une partie de la mâchoire arrachée), il reçoit de nombreuses décorations. Il est envoyé en 1920, sur sa demande, en Irak ; dans ce territoire alors sous mandat britannique, il organise un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glubb-sir-john-bagot-dit-glubb-pacha/#i_12381

HAGANAH

  • Écrit par 
  • Abraham TSITRONE
  •  • 733 mots
  •  • 1 média

Un des termes clefs du sionisme « pratique » (à distinguer du « spirituel »), le mot hébreu haganah (« défense », « protection ») désigne une attitude et un programme qui viennent après l'immigration ( aliyah ) et l'implantation sur le sol ( hityashvout ). La volonté et la capacité de se défendre devaient distinguer le « nouveau Ju […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haganah/#i_12381

HAÏFA

  • Écrit par 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 709 mots
  •  • 2 médias

Troisième agglomération urbaine et port principal de l'État d'Israël, Haïfa associe le destin de deux cités : Acre (Akko en hébreu) et Haïfa. La première, centre urbain traditionnel de la Galilée, s'efface avec le renouveau de la présence juive devant la seconde, centre urbain moderne. Acre bénéficiait de la convergence des routes continentales traversant la Galilée : la voie la plus courte vers D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haifa/#i_12381

HATTIN BATAILLE DE ou BATAILLE DE TIBÉRIADE (4 juill. 1187)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 249 mots

Le sultan ayyubide Saladin, maître de l'Égypte et du sud de la Syrie, a appelé au djihad (guerre sainte) pour éliminer les États latins issus de la première croisade. Encouragé par les Byzantins, appuyé par la plupart des autres princes musulmans de la région et fort du soutien du calife abbasside de Bagdad, il déclenche son offensive à l'été de 1187, en assiégeant Tibériade. L'armée chrétienne, c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hattin-bataille-de-tiberiade/#i_12381

HÉBRON

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 136 mots
  •  • 1 média

Ville de Cisjordanie, dans le sud de la Judée, Hébron est célèbre par les tombes d'Abraham et de Sarah, d'Isaac et de Rébecca, de Léa et de Jacob. Son nom arabe, al-Khalīl, signifie « l'Ami », qualificatif d'Abraham. David y fut sacré roi. Lieu saint pour les israélites, les chrétiens et les musulmans, le Haram al-Khalīl (tombeau d'Abraham) est l'objet de nombreuses querelles. Ses petites maisons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hebron/#i_12381

HÉRODE PALAIS D'

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 415 mots

L'époque d'Hérode le Grand (~ 37-~ 4) est l'ère des grandes constructions en Palestine. Outre la reconstruction du Temple de Jérusalem, deux forteresses construites à son propre usage se rattachent à son nom : Hérodion et Massada. Hérodion, qui devait servir de refuge en cas de fuite, se situe à 5 km au sud de Bethléem. Suivant Flavius Josèphe ( La Guerre juive , I, 673) cett […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palais-d-herode/#i_12381

HÉRODE AGRIPPA Ier (10 av. J.-C. - 44 apr. J.-C.) roi des Juifs (41-44)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 546 mots

Roi des Juifs (41-44), né vers l'an 10 av. J.-C., mort en 44 apr. J.-C. à Césarée. Le jeune Agrippa, de son vrai nom Marcus Julius Agrippa, est envoyé à Rome pour ses études et sa sécurité après l'assassinat, en 7 av. J.-C., de son père Aristobule par son grand-père Hérode I er le Grand (73 av. J.-C.-4 av. J.-C.). Il y grandit en compagnie de Drusus, fils de l'empereur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herode-agrippa-ier/#i_12381

HÉRODE AGRIPPA II (27-env. 93) roi de Chalcis (50-env. 60)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 384 mots

Roi de Chalcis à partir de 50, né en 27, mort vers 93. Arrière-petit-fils d’Hérode I er le Grand (73 av. J.-C.-4 av. J.-C.), Agrippa II grandit à la cour impériale de Rome où il fait aussi ses études. En raison de sa jeunesse à la mort de son père, Agrippa I er (10 av. J.-C.-44 apr. J.-C.), l’empereur Claude redonne à la Judée son statut de p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herode-agrippa-ii/#i_12381

HÉRODE ANTIPAS (21 av. J.-C. env.-39) tétrarque de Galilée et de Pérée (4 av. J.-C. - 39 apr. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 604 mots

Tétrarque de Galilée et de Pérée à l’époque de Jésus de Nazareth (4 av. J.-C. -39 apr. J.-C.), né en 21 av. J.-C. env., mort en 39 apr. J.-C. Fils d’Hérode I er le Grand (73 av. J.-C. -4 av. J.−C.) et de sa quatrième femme, Malthace (Samaritaine), Hérode Antipas hérite, en l’an 4 av. J.-C., d’une partie du royaume de son père après que l’empereur romain Auguste a ratifié […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herode-antipas/#i_12381

HÉRODIUM

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 327 mots

Ancienne forteresse palestinienne située à une douzaine de kilomètres au sud-est de Jérusalem. Hérodium fut construite, vers ~ 20, par Hérode le Grand, qui voulut en faire une forteresse militaire communiquant par signaux lumineux avec les autres forteresses hérodiennes (Massada, Cypris, Alexandrion) en même temps que son mausolée. Hérode lui-même choisit de la bâtir à l'emplacement de sa victoire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herodium/#i_12381

HERZL THEODOR (1860-1904)

  • Écrit par 
  • Alain DIECKHOFF
  •  • 1 903 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'engagement sioniste »  : […] En février 1896 paraît à Vienne Der Judenstaat ( L'État des juifs ) . Le sous-titre, « Tentative de solution moderne à la question juive », résume parfaitement le propos de Herzl : l'irréductibilité de l'antisémitisme exige une réponse politique globale qui passe par l'établissement d'un État juif, par immigration des juifs de dias […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodor-herzl/#i_12381

HUSSEINI MOHAMMED AMINE EL- (1897-1974)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis AUJOL
  •  • 386 mots

Mohammed Amine el-Husseini est né à Jérusalem. Très jeune, il apprend le français, alors première langue étrangère enseignée et parlée dans l'Empire turc. Il fait des études supérieures de théologie à l'université al-Azhar au Caire. Mobilisé dans l'armée ottomane comme officier, à la fin de la Première Guerre mondiale, il commence sa lutte contre la Grande-Bretagne, puissance mandataire en Palesti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mohammed-amine-el-husseini/#i_12381

ISRAËL

  • Écrit par 
  • Marcel BAZIN, 
  • Claude KLEIN, 
  • François LAFON, 
  • Lily PERLEMUTER, 
  • Ariel SCHWEITZER
  • , Universalis
  •  • 26 707 mots
  •  • 40 médias

Dans le chapitre «  Du sionisme politique à la création de l'État d'Israël »  : […] Au cours des siècles, depuis la disparition de la dernière forme d'autonomie politique juive (marquée par la destruction du second Temple par les Romains en l'an 70 de notre ère), les Juifs n'ont jamais cessé de rappeler leur attachement à Sion et à la Terre promise. Cependant, peu à peu, le lien perdait de sa réalité pour ne plus être qu'un rappel purement religieux sinon mystique. Il faut attend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/israel/#i_12381

JABOTINSKY VLADIMIR (1880-1940)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 497 mots

Idéologue et dirigeant sioniste de droite, fondateur du sionisme révisionniste, Vladimir Zeev Jabotinsky est né en 1880 à Odessa, dans l'empire russe (auj. en Ukraine) et mort le 3 août 1940 au camp du Betar, près de Hunter (État de New York). Il débute sa carrière en 1898, en qualité de correspondant étranger, mais le succès de ses articles le rappelle à Odessa en 1901, où il devient éditoriali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-jabotinsky/#i_12381

JEAN-PAUL II, KAROL WOJTYLA (1920-2005) pape (1978-2005)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PETIT, 
  • Giancarlo ZIZOLA
  •  • 6 400 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Œcuménisme et dialogue inter-religieux »  : […] Le front de l'œcuménisme enregistre également des oscillations. Dans des encycliques comme Orientale Lumen et Ut unum sint de 1995, le pape affirme le respect dû aux spécificités, aux traditions et aux structures particulières des « Églises sœurs » et reconnaît la nécessité de réviser l'absolutisme inhérent à l'exercice du primat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karol-jean-paul-ii/#i_12381

JÉRICHO

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 703 mots
  •  • 1 média

Ville de la vallée du Jourdain, située à 7 kilomètres au nord de la mer Morte et à 37 kilomètres à l'est de Jérusalem. Jéricho, une des plus anciennes villes connues à ce jour, fut fondée vers ~ 7000, tout près d'une source pérenne très abondante qui transforme cette région desséchée en une magnifique oasis au climat tropical. Son nom signifie probablement que la ville s'est développée autour d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jericho/#i_12381

JÉRUSALEM

  • Écrit par 
  • Alain DIECKHOFF, 
  • Gérard NAHON
  •  • 6 847 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Le Moyen Âge »  : […] Le règne de Constantin ouvre à Jérusalem une période chrétienne. Hélène, la mère de l'empereur, visite la ville en 326. Constantin y fait édifier la basilique du Saint-Sépulcre par des architectes de Constantinople, Zenobius et Eusthatius. La construction de la Jérusalem byzantine se poursuit trois siècles durant. Elle est dédicacée en 335. La ville prend un caractère chrétien : les juifs en sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerusalem/#i_12381

JÉRUSALEM, LE SACRÉ ET LE POLITIQUE (dir. F. Mardam-Bey et E. Sanbar)

  • Écrit par 
  • Alain DIECKHOFF
  •  • 991 mots

Jérusalem, le sacré et le politique (Sindbad-Actes sud, 2000) ne pouvait paraître à un moment plus opportun. En effet, la ville a été au cœur des négociations avortées de Camp David au cours de l'été 2000. En son nom, les manifestants palestiniens ont déclenché une nouvelle intifada à la fin du mois de septembre. Est-ce à dire que la Ville sainte représe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerusalem-le-sacre-et-le-politique/#i_12381

JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST

  • Écrit par 
  • Joseph DORÉ, 
  • Pierre GEOLTRAIN, 
  • Jean-Claude MARCADÉ
  •  • 21 225 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Le milieu »  : […] La Palestine, à l'époque de Jésus, vit sous l'occupation romaine. La succession d'Hérode le Grand, en 4 avant J.-C., et le partage de son royaume entre ses trois fils ne se firent pas sans mal. Dès ce moment, la révolte gronde partout, et notamment en Galilée où Judas de Gamala provoque deux soulèvements avant d'être exécuté. Peu après l'arrivée de Pilate à Jérusalem en 26, une émeute est matée a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jesus-jesus-christ/#i_12381

JORDANIE

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Philippe RONDOT
  •  • 19 640 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « La guerre de Palestine (1947-1948) »  : […] La mise en œuvre de la déclaration Balfour a provoqué, entre 1918 et 1939, l'afflux de milliers de Juifs en Palestine. Les heurts entre les deux communautés, arabe et juive, s'y font d'autant plus violents que les diverses formules de partage envisagées par les Occidentaux, entre 1925 et 1947, sont repoussées par les parties antagonistes . Les tentatives britanniques pour contrarier, à la fin de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jordanie/#i_12381

JOSUÉ

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 283 mots

Josué est, selon la Bible, le successeur de Moïse à la tête du peuple d'Israël et le conquérant de Canaan, mort vers 1200 av. J.-C. Son nom – en hébreu Yeho-Shua – signifie « Yahvé est salut ». Dans le livre biblique éponyme qui relate sa vie, Josué, chef militaire charismatique, est désigné par Moïse, à sa mort, pour conduire les fils d'Israël en Canaan après l'exode hors d'Égypte (Deut., […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josue/#i_12381

JUDAÏSME - La religion juive

  • Écrit par 
  • Georges VAJDA
  •  • 6 502 mots
  •  • 1 média

Le judaïsme est une forme de vie religieuse dont la caractéristique essentielle est la croyance à un Être suprême, auteur – de quelque manière qu'on conçoive son action – de l'univers qu'il gouverne par sa providence ; cet Être est censé communiquer avec l'humanité par sa parole révélée, dont les destinataires privilégiés appartiennent, de naissance ou par adhésion volontaire, à un groupe particu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-la-religion-juive/#i_12381

JUDAÏSME - Histoire des Hébreux

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 11 020 mots
  •  • 4 médias

Vers 1760 avant notre ère, un petit clan conduit par Abraham quitte Sumer et vient s'installer en Canaan, entre le Jourdain et le littoral méditerranéen. En 135 après J.-C., à l'issue d'une guerre sans merci contre l'Empire romain, l'État juif antique disparaît. L'histoire des Hébreux est celle d'une existence politique qui s'étend entre ces deux dates, sur une période de deux millénaires, dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-histoire-des-hebreux/#i_12381

JUDAÏSME - L'art juif

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 6 855 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les patriarches »  : […] La période des trois grandes figures auxquelles la tradition attribue la fondation du judaïsme, – Abraham, Isaac et Jacob – s'étend, selon des évaluations quelque peu conjecturales, du début du II e  millénaire aux environs du milieu du xiii e  siècle avant l'ère chrétienne. La critique moderne s'interroge sur l'historicit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-l-art-juif/#i_12381

JUDÉE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 265 mots

Région de l'ancienne Palestine, entre la Samarie au nord et le Néguev au sud, la Judée fut dans l'Antiquité le cœur du pays juif. Elle se présente comme un plateau bombé, sillonné d'ondulations. Une lourde voûte anticlinale calcaire s'élève doucement ou par flexure au-dessus de la plaine côtière et des collines du Shefela, jusqu'à une altitude de 1 000 mètres, et retombe brutalement par une faille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judee/#i_12381

LAURE, monachisme

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 423 mots

Mot qui, en grec classique, signifie rue ou quartier et qui fut employé à partir du iv e  siècle, spécialement en Palestine, pour désigner un village de moines. Les ermites vivaient isolés et les cénobites étaient groupés dans des communautés étroitement liées et fortement structurées. Les moines des laures habitaient dans des cellules autonomes, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laure-monachisme/#i_12381

MANDÉISME

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 1 842 mots

Dans le chapitre « Problème des origines et rapports avec le christianisme »  : […] Le véritable problème posé par le mandéisme est celui de ses origines. Est-il né en Mésopotamie ou en Palestine ? Bien que l'ensemble de ses écrits n'ait été constitué qu'après la naissance de l'islam, c'est-à-dire au viii e  siècle, la secte apparaît comme beaucoup plus ancienne. Elle est attestée avec sûreté dès le iv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mandeisme/#i_12381

MASSADA

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 400 mots
  •  • 1 média

Éperon rocheux entouré de ravins et dominant la rive occidentale de la mer Morte, non loin de la presqu'île de Lisan qui permettait de traverser la mer à gué. Ce rocher fut fortifié par le grand prêtre Jonathan lors des guerres maccabéennes, mais c'est Hérode le Grand qui lui donna toute son importance. D'après le témoignage de Flavius Josèphe, en ~ 40, Hérode, poursuivi par les Parthes, y mit à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/massada/#i_12381

MATTHIEU saint (Ier s.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 402 mots

Selon la tradition, Matthieu est l'un des douze apôtres, auteur du premier Évangile synoptique, ayant vécu au i er  siècle apr. J.-C. en Galilée, dans le nord de la Palestine. D'après les Évangiles de Matthieu ( ix , 9) et de Marc ( ii , 14), Matthieu est assis au bureau de la douane de Caphar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matthieu-saint/#i_12381

MOAB

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 808 mots

Pays du Proche-Orient ancien situé à l'est de la mer Morte et limité généralement par la rivière de l'Arnon (Wādī al-Mūjib) au nord et le Wādī al-Hāsa au sud. D'après les traditions bibliques (Gen., xix , 30-37, rapporte la ruse par laquelle les deux filles de Loth se sont assuré une descendance), les Moabites étaient un peuple apparenté aux Israélites. Ils s'installèrent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moab/#i_12381

INDÉPENDANCE D'ISRAËL PROCLAMATION DE L' (1948)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 235 mots
  •  • 1 média

Alors que le mandat britannique sur la Palestine doit expirer le lendemain, David Ben Gourion proclame, le 14 mai 1948 à Tel-Aviv, l'indépendance de l'État d'Israël. Celui-ci est aussitôt reconnu par les principales puissances mondiales qui, au sein de l'O.N.U., recherchaient depuis l'année précédente une solution au problème du partage de la Palestine, devenu central depuis le génocide des Juifs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proclamation-de-l-independance-d-israel/#i_12381

NATOUFIENNE CIVILISATION, Proche-Orient

  • Écrit par 
  • Francis HOURS
  •  • 110 mots

Civilisation épipaléolithique du Levant, entre 10 000 et 8 300 avant J.-C., définie pour la première fois sur le ouadi Natouf (Palestine) et caractérisée par son outillage à microlithes géométriques où dominent les segments de cercle. Chasseurs de petits herbivoires (surtout des gazelles), cueilleurs de céréales sauvages et pêcheurs, les Natoufiens ont occupé tout le Levant semi-aride, de la Syrie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/civilisation-natoufienne-proche-orient/#i_12381

O.N.U., PRINCIPALES INTERVENTIONS AU XXe siècle - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 410 mots

Août-octobre 1944 Réunis à Dumbarton Oaks, les États-Unis, l'URSS, la Chine et le Royaume-Uni affinent le projet, né l'année précédente, d'une organisation internationale destinée à garantir la paix. 26 juin 1945 Signature de la charte de San Francisco qui entérine la naissance de l'Organisation des Nations unies (ONU). 1946 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/o-n-u-principales-interventions-au-xxe-siecle-reperes-chronologiques/#i_12381

PALESTINIENNE AUTORITÉ

  • Écrit par 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Aude SIGNOLES
  • , Universalis
  •  • 28 716 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Les Palestiniens face au mouvement sioniste  »  : […] À partir de 1516, la Palestine fait partie, dans l'État musulman des Turcs ottomans, de la province de Damas. Après 1888, elle est administrativement divisée entre le département ( vilayet ) de Beyrouth au nord et le sanjak autonome de Jérusalem au sud, qui s'étend à l'ouest jusqu'à Jaffa et Gaza. En 1914, la Palestine, du littoral méditerranéen (depui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autorite-palestinienne/#i_12381

PÉTRA

  • Écrit par 
  • Laïla NEHMÉ
  •  • 8 198 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Un renouveau byzantin »  : […] La période byzantine a été longtemps ignorée par les savants qui la tenaient pour négligeable à Pétra, la ville devenant, malgré son statut de capitale de la province de Palestine Salutaris puis de Palestine Troisième, un lieu d'exil pour hérétiques et agitateurs. Elle fut gravement atteinte par deux tremblements de terre, en 363 et en 419 puis par un troisième, moins dévast […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petra/#i_12381

PHILISTINS

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 699 mots

Les Philistins (en hébreu : Pelishtīm ) sont un peuple d'origine égéenne. Au ~ xii e siècle, ils occupèrent la côte sud et le littoral méridional de Canaan ainsi que la plaine de la Shéphéla, à l'ouest des monts de Juda, territoires que la Bible appela « Philistie » ( Pelēshēt , qui donna le nom de « Pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philistins/#i_12381

PONCE PILATE, procurateur romain (26-36)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 518 mots

Procurateur romain de Judée (26-36), mort vers 36. Selon la tradition, Ponce Pilate est un chevalier romain du clan samnite des Pontii (d'où son nom latin, Pontius Pilatus). En 26, l'empereur Tibère, sur le conseil de son favori Séjan qui protège Pilate nomme ce dernier procurateur de Judée, ou plutôt préfet selon une inscription découverte à Césarée. Pilate, cependant, s'attire l'inimitié des Ju […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ponce-pilate/#i_12381

PPNA (Prepottery Neolithic A)

  • Écrit par 
  • Jacques CAUVIN
  •  • 65 mots

La pre-pottery neolithic A est une civilisation villageoise palestinienne de la première moitié du VIII e  millénaire, définie pour la première fois à Jéricho. Dérivée du Natoufien, dont elle perpétue et développe l'architecture de maisons rondes, elle témoigne des premiers essais d'agriculture au Proche-Orient, dans un contexte de chasse persistante. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ppna/#i_12381

PROCHE ET MOYEN-ORIENT CONTEMPORAIN

  • Écrit par 
  • Nadine PICAUDOU, 
  • Aude SIGNOLES
  •  • 21 326 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre «  Les évolutions décalées de l'entre-deux-guerres »  : […] Les années 1920 infléchissent le destin du Moyen-Orient dans des sens divergents selon que l'on considère les États arabes, pour la plupart soumis à la tutelle étrangère, ou les pays non arabes (Turquie, Iran, Afghanistan) qui parviennent à imposer leur indépendance et choisissent la voie d'une modernisation autoritaire. La renaissance turque est sans doute la plus vigoureuse. Elle se nourrit d'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proche-et-moyen-orient-contemporain/#i_12381

QUMRĀN

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 3 548 mots

À un kilomètre environ des rives occidentales de la mer Morte, vers le nord, se trouve un site archéologique dont l'appellation moderne est Khirbet Qumrān ou simplement Qumrān. Depuis le xix e  siècle, explorateurs et voyageurs visitèrent régulièrement les lieux. D'aucuns, l'orientaliste Félix de Saulcy entre autres, en 1853, étaient convaincus q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qumran/#i_12381

ROYAUME-UNI - L'empire britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 21 734 mots
  •  • 46 médias

Dans le chapitre « Les « exclus » »  : […] L'empire comprend toujours des territoires au statut particulier souvent très différent, mais que définissent des liens de dépendance encore étroits. On fera une place à part à de « nouveaux venus » : les annexions aux dépens de pays vaincus de la Grande Guerre, en particulier l'Allemagne et l'Empire ottoman. Certains territoires ont été confiés sous mandat à l'Union sud-africaine et à l'Australi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-l-empire-britannique/#i_12381

SACCO JOE (1961- )

  • Écrit par 
  • Clarisse BOUILLET
  •  • 1 135 mots
  •  • 1 média

Auteur américain de bande dessinée, Joe Sacco est l'un des principaux inventeurs d'un genre encore mal défini qu'on nomme parfois « BD reportage » ou « journalisme en bande dessinée ». À la manière d'un journaliste, cet auteur se rend sur les lieux de conflits, de Gaza à Sarajevo, vit avec les victimes des guerres, recueille leurs témoignages et restitue sous forme de bande dessinée ce qu'il a vu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joe-sacco/#i_12381

SAMARIE

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 861 mots

Ville israélite, située à quinze kilomètres au nord-ouest de Naplouse, qui donna son nom à la province centrale de la Cisjordanie. Cette ville fut fondée par le roi d'Israël Omri (~ 885-~ 874) pour être la nouvelle capitale du royaume d'Israël à la place de Tirça partiellement détruite (I Rois, xvi , 23-24). Bâtie sur une colline d'où l'on peut apercevoir la mer Méditerra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samarie/#i_12381

SAMARITAINS

  • Écrit par 
  • Vittorio MORABITO
  •  • 1 985 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Origine controversée »  : […] Les Samaritains se considèrent comme les Bnai Yisrael , «  fils d'Israël », c'est-à-dire les vrais représentants de la religion originelle, descendants des tribus d'Ephraïm et de Manassé, établies dans le royaume d'Israël- Samarie. Cette entité politique s'est maintenue indépendante jusqu'à la conquête assyrienne de 722 avant J.-C. Les conséquences de la captivité de Babylone […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samaritains/#i_12381

SÉMITES

  • Écrit par 
  • André CAQUOT
  •  • 4 800 mots

Dans le chapitre « La Palestine, la Phénicie et la Syrie »  : […] Dans l'Ouest du Croissant fertile, les témoignages littéraires font entièrement défaut pour le III e  millénaire, ce qui laisse planer l'incertitude sur la date de l'établissement des Sémites dans cette région. On a cependant un indice indirect en faveur de l'antiquité du peuplement sémitique de la Palestine et de la Phénicie dans les toponymes dont un certain nombre sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/semites/#i_12381

SICHEM

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 552 mots

Ancienne ville cananéenne située au cœur de la Cisjordanie entre le mont Ebal et le mont Garizim. Sichem est mentionnée plusieurs fois dans les textes égyptiens du ~ II e millénaire ; les lettres d'El-Amarna (~ xiv e s.) rapportent que le prince de Sichem, Labaya, fait cause commune avec les Hapiru. D'après les tradition […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sichem/#i_12381

SIONISME

  • Écrit par 
  • Alain DIECKHOFF
  •  • 9 987 mots
  •  • 6 médias

Si la problématique de l' exil est centrale dans la condition juive, elle l'est en étroite association avec son envers : l'attachement à la Terre d' Israël (Eretz Israël). L'exil est arrachement à la Terre promise mais aussi attente fiévreuse du retour. Déjà, l'exilé de Babylone, du vi e  siècle avant J.-C., psalmodiait : « Près des fleuves de Bab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sionisme/#i_12381

SYNAGOGUE

  • Écrit par 
  • Dominique JARRASSÉ, 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 8 521 mots

Dans le chapitre « Les synagogues en Terre sainte. IIIe-VIIe siècle »  : […] Une centaine d'édifices ont été mis au jour par les fouilles en Palestine. La plupart datent du iii e - iv e  siècle et un petit nombre de synagogues ont été construites jusqu'au vii e  siècle. Après l'écrasement de la révolte de Bar Kokhba (134 d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/synagogue/#i_12381

TELL ES-SAKAN, site archéologique

  • Écrit par 
  • Pierre de MIROSCHEDJI, 
  • Moain SADEQ
  •  • 2 095 mots
  •  • 8 médias

Situé au sud-ouest de la Palestine, à 5 kilomètres au sud-ouest de la ville de Gaza, Tell es-Sakan est une butte artificielle de 5 à 8 hectares, qui domine la plaine littorale d'une dizaine de mètres. Le site a été découvert à l'automne de 1998, à l'occasion des travaux de construction d'un complexe d'habitations. Le creusement de profondes fondations avec des engins mécaniques a révélé des vest […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tell-es-sakan-site-archeologique/#i_12381

VESPASIEN TITUS FLAVIUS (9-79) empereur romain (69-79)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 919 mots

Né à Reate, l'actuelle Rieti, ville de l'Italie centrale, Vespasien, fils de publicain, appartient au monde des finances de l'Empire romain. Élevé dans une métairie de Toscane, il apprend à connaître les problèmes qui se posent aux paysans. Son origine aisée lui permet de franchir les étapes d'une carrière politique qui le mène, sous l'empereur Caligula, à exercer les fonctions d'édile en 38 et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/titus-flavius-vespasien/#i_12381

WEIZMANN CHAÏM ou HAÏM (1874-1952)

  • Écrit par 
  • Julian Louis MELTZER
  • , Universalis
  •  • 823 mots

Homme d'État israélien né le 27 novembre 1874 à Motol (Pologne, Empire russe ; auj. Biélorussie), mort le 9 novembre 1952 à Rehovot (Israël). Choqué par les quotas limitant le nombre de juifs à l'université, Chaïm Azriel Weizmann part en 1891 pour étudier la chimie en Allemagne, puis en Suisse où il obtient son doctorat en 1900. Il enseigne alors à l'université de Genève tout en menant des recher […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/weizmann-chaim-ou-haim/#i_12381

YARMOUTH TEL, Israël

  • Écrit par 
  • Pierre de MIROSCHEDJI
  •  • 2 569 mots
  •  • 9 médias

Tel Yarmouth (en arabe Khirbet el-Yarmouk ), Israël, est un site majeur du III e  millénaire. Son exploration a renouvelé les connaissances sur l'émergence des premières cités-États au Levant méridional. Cité fortifiée de près de 16 hectares, elle est établie au pied des monts de Judée, à environ 25 kilomètres au sud-ouest de Jérusalem . Elle se compo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tel-yarmouth-israel/#i_12381

Voir aussi

ACHAZ    AELIA CAPITOLINA    AGENCE JUIVE    AKKADIEN ou ACCADIEN    ALEXANDRE JANNÉE    AMPHICTYONIE    ANTIOCHOS III LE GRAND    ANTIOCHOS IV ÉPIPHANE    ANTIPATER L'IDUMÉEN    ANTIQUITÉ architecture    ANTIQUITÉ TARDIVE & HAUT MOYEN ÂGE architecture    ARAMÉEN langue    ARCHÉLAÜS ou HÉRODE ARCHÉLAÜS    ARCHÉOLOGIE BIBLIQUE    ARISTOBULE II    ASMONÉENS ou HASMONÉENS    ASSIDÉENS    ATHALIE    Ier CONGRÈS DE BÂLE    BETHLÉEM    EMPIRE BRITANNIQUE Moyen-Orient    CANAAN    CIVILISATION PRÉHÉBRAÏQUE CANANÉENNE    MONT CARMEL    CÈNE christianisme    CHALCOLITHIQUE ou ENÉOLITHIQUE    CHOSROÈS II ou XOSRŌ ou XUSRŌ II    DEIR YASSIN    DÉPORTATIONS & TRANSFÈREMENTS DE POPULATIONS    ÉCRITS INTERTESTAMENTAIRES    ÉGYPTE histoire : l'Antiquité    EXIL histoire des Hébreux    FAKHR AL-DĪN II    HOMME DE GALILÉE    GHASSOULIEN    HISTOIRE DES HÉBREUX    HELLÉNISME JUIF    HÉRODE LE GRAND    HÉRODE PHILIPPE    HYRCAN Ier ou JEAN HYRCAN    HYRCAN II    IBRĀHĪM    ISLAM histoire    ROYAUME D' ISRAËL    JAMNIA    JÉHU    JÉROBOAM Ier    JÉROBOAM II    JOIAQIM ou YOYAKIM    ROYAUME DE JUDA    JUDÉE ÉTAT DE    PREMIÈRE GUERRE JUDÉO-ROMAINE    DEUXIÈME GUERRE JUDÉO-ROMAINE    LAGIDES ou PTOLÉMÉE    MANASSÉ    MANUSCRITS DE LA MER MORTE    MONT MORIAH    MOUSTÉRIEN    NABATÉENS    NATOUFIEN    OMRI    OZIAS ou AZARIAS    IMMIGRATION JUIVE EN PALESTINE    PERSE histoire : Antiquité    PERSÉCUTIONS RELIGIEUSES    PEUPLES DE LA MER    ROBOAM    ROME des origines à la République    ROME l'Empire romain    SALOMON    SÉDÉCIAS    SILO    ACCORD SYKES-PICOT    ART SYRIEN    SYRO-PALESTINE    SYMBOLISME DU TAUREAU    TOUKOULTI-APIL-ESHARRA III ou TÉGLATH-PHALASAR III    TRANSJORDANIE

Pour citer l’article

Ernest-Marie LAPERROUSAZ, Robert MANTRAN, « PALESTINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/palestine/