SUEZ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Égypte : carte administrative

Égypte : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Guerre de Six Jours

Guerre de Six Jours
Crédits : Hulton Getty

photographie


Ville d'Égypte située au débouché du canal qui porte son nom et au nord du golfe de Suez, bras de mer symétrique du golfe d'Akaba, qui, long de 302 kilomètres, large de 23 à 56 kilomètres, mais moins profond, se situe directement dans le prolongement de la mer Rouge, séparant le Sinaï à l'est de l'Égypte à l'ouest. Installée comme Port-Saïd sur la rive occidentale du canal, sur une langue de terre se détachant de la plaine, Suez (Suways) possède aussi une ville satellite située sur la côte sinaïtique : Port-Tewfik. À la différence de Port-Saïd qui est une création du canal, Suez est une ville qui a un passé. À l'époque pharaonique, une agglomération, Klysma, commandait l'embouchure de l'ancien canal des Pharaons qui reliait la mer Rouge au Nil. Abandonnée au xve siècle, Klysma fut relayée par Suez sur un site voisin. Elle connut une certaine activité commerciale au xve et au xvie siècle, mais ce n'était plus qu'une modeste bourgade de pêcheurs de 1 500 habitants environ lorsque la construction du canal commença au milieu du xixe siècle. Son essor est donc lié à celui du canal. Suez atteignait 200 000 habitants en 1967 : son rôle commercial était faible, mais elle possédait un certain nombre d'industries (raffineries, usines pétrochimiques, engrais). Après la guerre israélo-arabe de juin 1967 et la fermeture du canal, la ville a été sévèrement atteinte : partiellement détruite lors de la guerre d'usure (1968-1970), sa population civile avait été presque totalement évacuée en 1970. Suez a été encerclée par l'armée israélienne lors de la guerre d'octobre 1973 et ses faubourgs occupés, mais la ville a été rendue aux Égyptiens après l'accord égypto-israélien sur le dégagement. Suez, qui n'avait plus que 194 000 habitants en 1976, en comptait 376 000 en 1991 et 506 000 selon les estimations de 2007. Le canal ayant été réouvert en 1975, une zone franche commerciale et industrielle a été créée dans la ville qui a également vu la réinstallation des réfugiés. Des entreprises textiles et pharmaceutiques se sont implantées au côté des raffineries de pétrole, des chantiers navals. La ville connaît une nouvelle période de prospérité.

Égypte : carte administrative

Égypte : carte administrative

carte

Carte administrative de l'Égypte. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Guerre de Six Jours

Guerre de Six Jours

photographie

Les forces israéliennes, qui rejoignent le front de Suez, croisent un camion de prisonniers égyptiens lors de la guerre de Six Jours, en 1967. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

—  Jean-Marc PROST-TOURNIER

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, professeur à l'Institut de géographie du Proche et Moyen-Orient, Beyrouth

Classification


Autres références

«  SUEZ  » est également traité dans :

ÉGYPTE - Géographie

  • Écrit par 
  • Éric DENIS
  •  • 5 784 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les déserts et le canal »  : […] Moins de 2 p. 100 de la population vit dans les déserts et sur les littoraux. De 1986 à 1996, les pôles touristiques de la mer Rouge, les nouvelles bonifications et les activités minières ont attiré moins de 3 p. 100 de la croissance démographique, soit 300 000 personnes – et seulement des hommes, signe de migrations temporaires. Même l'axe du canal de Suez n'a pas eu grande incidence sur le redé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-geographie/#i_49307

Pour citer l’article

Jean-Marc PROST-TOURNIER, « SUEZ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/suez/