JAPON (Arts et culture)Les arts

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Haniwa

Haniwa
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Tête de Deva

Tête de Deva
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Repose-pieds

Repose-pieds
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Bodhisattva, époque Heian, Japon

Bodhisattva, époque Heian, Japon
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Tous les médias


Issu, comme tous les arts de l'Extrême-Orient, de la Chine qui lui a fourni techniques et modèles, l'art japonais se distingue, cependant, par l'originalité de ses créations.

Son développement est scandé de périodes d'absorption, où se manifeste un intérêt avide pour les formules étrangères, et de périodes d'adaptation au cours desquelles se dégagent les tendances autochtones. Aux époques mêmes où la curiosité de l'exotisme est la plus intense subsiste une fidélité aux traditions locales qui resteront sous-jacentes dans les œuvres inspirées de l'étranger.

Lorsque, aux vie et viie siècles, le Japon s'ouvre aux influences continentales sous le couvert du bouddhisme, il se met avec application à l'école des artisans venus de Corée pour l'initier. Dès la fin du viie siècle, les modèles Tang, apportés directement de Chine, sont si fidèlement copiés qu'il est parfois difficile de distinguer les œuvres importées de celles qui sont exécutées sur place.

Le message religieux exprimé par l'œuvre d'art semble avoir été assez tôt assimilé, mais les principes esthétiques qui ont présidé à sa création échappent aux artisans chargés de la reproduire.

L'élaboration d'un art national s'est effectuée dans le cadre étroit et raffiné d'une cour où hommes et femmes rivalisent d'élégance et de talents divers. Leur sensibilité très vive s'exprime dans leurs poésies comme dans leurs romans et devient pour eux le moteur primordial de la création artistique. Cette sensibilité se traduit dans l'écriture simplifiée, issue de caractères chinois, par la rapidité nerveuse du trait et par sa douceur harmonieuse. Dans l'art de peindre, cette recherche d'une ligne tout à la fois souple et douce reste jusqu'à nos jours un critère fort apprécié.

L'intimité avec une nature amie fait du paysage un cadre évocateur d'images poétiques et d'émotions, et non, comme en Chine, la traduction d'une conception de l'univers.

À la cour, tout était prétexte à divertissements et à joutes : joutes poétiques, musicales, concours de parfums, d [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 83 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S.
  • : ancien maître de recherche au C.N.R.S., professeur honoraire à l'École du Louvre, chargée de mission au Musée national des arts asiatiques-Guimet
  • : chargée de mission au Musée national des arts asiatiques-Guimet
  • : critique d'architecture
  • : conservateur des collections Japon, Chine et Corée aux Musées royaux d'art et d'histoire, Bruxelles, gestionnaire des musées d'Extrême-Orient
  • : docteur ès lettres, professeur à l'Institut national des langues et civilisations orientales, directeur de recherche au C.N.R.S.
  • : docteur ès lettres en études de l'Extrême-Orient, architecte D.P.L.G., chargé de recherche au C.N.R.S.
  • : maître de conférences à l'université de Bordeaux-III, membre permanent de l'UMR 8155
  • : professeur d'histoire de la photographie, critique
  • : maître-assistante en histoire de l'art du Japon moderne, Do-shisha University (Japon)

Classification


Autres références

«  JAPON  » est également traité dans :

JAPON (Le territoire et les hommes) - Géologie

  • Écrit par 
  • Michel FAURE
  •  • 3 965 mots
  •  • 11 médias

L'archipel nippon appartient à l'ensemble des guirlandes insulaires qui bordent la façade orientale de l'Asie. Il est composé de six segments : l'archipel des Kouriles et l'est de l'île de Hokkaidō ; l'île de Sakhaline et le centre de Hokkaidō ; l'ouest de Hokkaidō et le nord de l'île de Honshū (ou Japon du Nord-Est) ; la partie centro-méridionale d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-geologie/

JAPON (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 13 244 mots
  •  • 8 médias

Le Japon est situé à l'extrémité orientale du continent asiatique. Historiquement, il relève du monde culturel sinisé, et d'un Extrême-Orient par rapport à l'Europe. De nos jours, il fait économiquement et politiquement partie de la Triade, également composée de l'Amérique du Nord et de l'Europe occidentale. Par son avancée technologique, ses transformations sociales et ses hybridations culturelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-geographie/

JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON
  •  • 41 060 mots
  •  • 48 médias

Dans l'histoire de l'Asie, le Japon occupe une place particulière du fait de son insularité. On l'a souvent comparée à celle de l'Angleterre dans l'histoire de l'Europe. Mais cette similitude géographique ne doit pas masquer les dissemblances qui, de fait, ont donné au Japon l'élément essentiel de son originalité et le caractère spécifique de son évolution historique.L'Angleterre, face à l'Europe, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-histoire/

JAPON (Le territoire et les hommes) - Droit et institutions

  • Écrit par 
  • Jacques ROBERT
  • , Universalis
  •  • 9 634 mots
  •  • 3 médias

Au cours d'un développement d'une vingtaine de siècles, le droit japonais a connu bien des transformations spontanées ou suscitées par des influences extérieures. Jusqu'au milieu du xixe siècle, ces influences venaient principalement des civilisations indienne et chinoise, et, pendant des milliers d'années, le droit japonais a évolué sous l'empire exc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-droit-et-institutions/

JAPON (Le territoire et les hommes) - L'économie

  • Écrit par 
  • Evelyne DOURILLE-FEER
  •  • 10 722 mots
  •  • 2 médias

Les racines de la puissance économique du Japon remontent à l'ère Meiji (1868-1912), lorsque le pays passe du féodalisme à la modernité. Le but de rattraper l'Occident soude la population dans un effort collectif, matérialisé par le décollage économique : la croissance du P.I.B. passe de 1,2 p. 100 par an, en moyenne, entre 1879 et 1885, à 4,3 p. 100 entre 1885 et 1898.Dès la fin du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-l-economie/

JAPON (Arts et culture) - La langue

  • Écrit par 
  • Bunkichi FUJIMORI
  •  • 2 784 mots
  •  • 3 médias

Le japonais, langue commune de quelque cent vingt millions de locuteurs, emprunte au chinois une partie importante de son vocabulaire et la base de son écriture, mais ses caractéristiques fondamentales sont totalement étrangères à celles du chinois. En revanche, le japonais présente des ressemblances frappantes avec le coréen et avec le groupe des langues d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-la-langue/

JAPON (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques ORIGAS, 
  • Cécile SAKAI, 
  • René SIEFFERT
  •  • 20 416 mots
  •  • 2 médias

Dans le domaine des lettres comme en bien d'autres, les Chinois avaient été les initiateurs des Japonais. Avec l'écriture, en effet, ceux-ci avaient importé, entre le ive et le viiie siècle, à peu près tous les écrits de ceux-là. Mais après une période d'apprentiss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-la-litterature/

JAPON (Arts et culture) - Le cinéma

  • Écrit par 
  • Hubert NIOGRET
  •  • 5 586 mots
  •  • 3 médias

Un échange permanent entre les influences étrangères et la transmission d'un patrimoine culturel national a caractérisé les débuts de l'industrie en devenir du cinéma japonais. La concentration industrielle dès le début des années 1910, la structuration en genres spécifiques établis dès 1921, un tournant de l'industrie vite enrayé par une catastrophe nationale en 1923 ont marqué le développement d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-le-cinema/

Voir aussi

AMANO    AMITĀBHA ou AMITĀYUS    ART ANIMALIER    ARCHITECTURE DU XXe ET DU DÉBUT DU XXIe SIÈCLE    ARCHITECTURE RELIGIEUSE    ARGILE poterie    ARGILE sculpture    ASAI    ÉPOQUE D' ASUKA    BAMBOU    LE BEAU    BÉTON architecture    REPRÉSENTATIONS DES BODHISATTVA    BOIS architecture    BOIS sculpture    BOIS DE FIL gravure    REPRÉSENTATIONS DU BOUDDHA    ART BOUDDHIQUE    BOUDDHISME JAPONAIS    BRODERIE    BRONZE sculpture    ART DU BRONZE    BUGAKU    BYŌDŌ-IN sanctuaire    CALLIGRAPHIE    ARTS CHAN & ZEN    CHARPENTE    CHASHITSU ou PAVILLON DE THÉ    CHAWAN ou BOL À THÉ    PEINTURE CHINOISE    ARCHITECTURE CIVILE    COFFRE    COLLECTIONNEURS    CONSOLE architecture    TECHNIQUES DE CONSTRUCTION    ART CORÉEN    COUVERTE céramique    CUISSON céramique    STYLE DAIBUTSUYŌ    DIEUX & DÉESSES    DŌGU    DONJON    DŌTAKU    DRAPÉ sculpture    ÉPOQUE EDO    EMA    ENCRE peinture    EXTRÊME-ORIENT architecture    EXTRÊME-ORIENT peinture    EXTRÊME-ORIENT sculpture    EX-VOTO    IMAGE DE LA FEMME    ART DU FER    FERRONNERIE    FIGURINE    FUDŌ bouddhisme japonais    FUJIWARA LES    ART FUNÉRAIRE    PEINTURE FUNÉRAIRE    SCULPTURE FUNÉRAIRE    FUSUMA    GALERIES D'ART    GANJIN chin. JIANZHEN    GIGAKU    GLAÇURE céramique    GRÈS poterie dure    GROUPE sculpture    HABITAT PRÉHISTORIQUE    HAJI poterie    ÉPOQUE HAKUHŌ    HANIWA    HAUT-RELIEF    HEIAN-KYO    HIMEJI    HIROSHI    MONASTÈRE DU HŌRYŪ-JI    TECHNIQUE ICHIBOKU    JAPON histoire des origines à 1192    CINÉMA JAPONAIS    JARDIN JAPONAIS    ARCHITECTURE JAPONAISE    PEINTURE JAPONAISE    SCULPTURE JAPONAISE    CULTURE JŌMON    JOUET    JUNIN-NO-ME photographie    KABUKI genre théâtral japonais    KAKEMONO art japonais    KAKIEMON    ÉPOQUE DE KAMAKURA    ÉCOLE KANŌ    STYLE KASUGA    KAWABATA    KISHIDA    KOFUN sépulture    KOGA    KOIDE    KONDŌ    KONDŌ    KŪKAI ou KŌBŌ-DAISHI    KUMA    KURODA    LAVIS    MAKIMONO art japonais    MARCHÉ DE L'ART    MATÉRIAUX architecture    GROUPE DES MÉTABOLISTES    MÉTALLURGIE histoire    ARCHITECTURE MILITAIRE    ART MINIMAL    MORIMURA    MORIYAMA    MURAKAMI    STYLE NAGARE    NAGASAKI    NARA ville    NETSUKE    NIHONGA peinture japonaise    NISHIKI-E estampe    NISHIZAWA    NŌ théâtre japonais    NU peinture    OGAWA MOKICHI dit USEN    OKAKURA KAKUSŌ dit TENSHIN    ORIBE    ŌTSU-E    PAGODE    PARAVENT    PAYSAGE peinture jusqu'au XVe s.    TECHNIQUES DE LA PEINTURE    PEINTURE DU XVe SIÈCLE    PEINTURE DU XVIe SIÈCLE    PEINTURE DU XVIIe SIÈCLE    PEINTURE DU XVIIIe SIÈCLE    PEINTURE DU XIXe SIÈCLE    PEINTURE DU XXe SIÈCLE de 1900 à 1939    PEINTURE DU XXe ET DU DÉBUT DU XXIeSIÈCLE de 1939 à nos jours    PEINTURE MURALE    PEINTURE SUR PAPIER    PHOTOGRAPHIE histoire de l'art    PLECTRE    PEINTURE DE PLEIN AIR    POCHOIR    POÉSIE JAPONAISE    PORTRAIT gravure    PORTRAIT peinture jusqu'au XVe s.    PORTRAIT peinture XVIIIe s.    PORTRAIT sculpture    ART PROTOHISTORIQUE    VINCENZO RAGUSA    RAKU    REPORTAGE    REVUES D'ART    RIZICULTURE    ROYAUTÉ SACRÉE    SADŌ ou VOIE DU THÉ    SAEKI    JARDIN DU SAIHŌ-JI    SAITO    SAITŌ    SAKAI    ŚĀKYAMUNI ou ÇĀKYA-MUNI    CÉRAMIQUE DE SANAGE    SCULPTURE art préhistorique    TECHNIQUES DE LA SCULPTURE    SCULPTURE DU XXe ET DU DÉBUT DU XXIe SIÈCLE    SCULPTURE RELIGIEUSE    SEJIMA    SEN    SÉPULTURES ÉPOQUE DES GRANDES    SHIN    STYLE SHINDEN    SHINGON-SHŪ ou ÉCOLE DES PAROLES VRAIES    SHINŌ céramique    SANCTUAIRE SHINTOÏSTE    STYLE SHOIN    PEINTURE SUR SOIE    STATUE DE CULTE    SUEKI céramique    SUIBOKU technique du lavis    SURIMONO    SURRÉALISME & ART    TAILLE D'ÉPARGNE    TAKEUCHI    TANKEI    HISTOIRE DES TECHNIQUES Antiquité et Moyen Âge    HISTOIRE DES TECHNIQUES XVIIe et XVIIIe s.    TEINTURE    TEMPLE Extrême-Orient    ÉCOLE DU TENDAI    STYLE TENJIKU-YŌ    TERRE CUITE poterie    TISSAGE    MONASTÈRE DE TŌDAI-JI    TŌGŌ    TORI    ÉCOLE DES TORII    TŌSHŌDAI-JI    TOURNAGE    TSUCHIDA    TUMULUS    ÉCOLE UKIYO-E    VANNERIE    VASES    VILLE urbanisme et architecture    STYLE WA-YŌ    XYLOGRAPHIE    YAGI    YAKUSHI-JI    YAMATO royaume    ÉCOLE DE YAMATO-E    YANAGI    YAYOI ÉPOQUE    YIN & YANG    YŌGA peinture japonaise    TECHNIQUE YOSEGI    YOSHIHARA    YŪGEN    STYLE ZENSHUYŌ

Pour citer l’article

Françoise LEVAILLANT, Madeleine PAUL-DAVID, Daisy LION-GOLDSCHMIDT, François CHASLIN, Chantal KOZYREFF, François BERTHIER, Nicolas FIÉVÉ, Anne GOSSOT, Hervé LE GOFF, Shiori NAKAMA, « JAPON (Arts et culture) - Les arts », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-les-arts/