MANIFESTE, arts

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Manifeste du Parti communiste

Manifeste du Parti communiste
Crédits : AKG

photographie

Le futurisme

Le futurisme
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie


Au sens, apparu au xvie siècle, de déclaration publique écrite et solennelle effectuée par un groupe, un « manifeste » relève de la vie politique ou diplomatique : c'est typiquement le cas du Manifeste du parti communiste en 1848. Au cours du xixe siècle, le terme voit son acception s'étendre à un « exposé théorique lançant un mouvement littéraire ou artistique » (selon la définition du Robert), et c'est à la fin de ce siècle qu'apparaissent les premiers textes de ce type, rédigés par des artistes ou par des écrivains.

Manifeste du Parti communiste

Manifeste du Parti communiste

Photographie

Frontispice de la première édition du Manifeste du Parti communiste de Karl Marx et Friedrich Engels, publié à Londres en 1848. 

Crédits : AKG

Afficher

Entre 1886 et 1930, on compte une vingtaine de manifestes, publiés en France, en Italie, en Allemagne, en Russie. Le premier d'entre eux, le Manifeste du symbolisme, est publié par Jean Moréas dans Le Figaro, le 18 septembre 1886. Il faudra ensuite attendre une génération pour voir paraître le premier manifeste exclusivement pictural, concernant la peinture futuriste, en 1910. Il sera suivi des manifestes du rayonnisme par Mikhaïl Larionov en 1913, du suprématisme par Kasimir Malévitch en 1915, de ceux de De Stijl en 1917, du purisme par Ozenfant et Jeanneret en 1918, ou encore du réalisme selon Gabo et Pevsner en 1920 – tandis que Dada en 1918, et le surréalisme en 1924, se situaient à la fois sur les plans plastique et littéraire. Après 1930 viendront encore bien des manifestes littéraires ou artistiques, avec ou sans dimension politique, et ils se multiplieront durant tout le xxe siècle, au point d'apparaître aujourd'hui comme une composante familière de la vie culturelle occidentale.

Le futurisme

Le futurisme

Photographie

Un exemplaire de Poesia, la revue internationale lancée en 1905 par le poète symboliste italien Filippo Tommaso Marinetti (1876-1944), fondateur du futurisme. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Qu'est-ce qu'un manifeste ?

Un manifeste possède une forme et une fonction bien particulières, que les analyses de Marc Angenot sur les textes pamphlétaires nous aident à identifier. Qu'en est-il tout d'abord de son auteur, ou, plus précisément, de son signataire ? Le texte [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  MANIFESTE, arts  » est également traité dans :

ACTIONNISME VIENNOIS

  • Écrit par 
  • Matthias SCHÄFER
  •  • 2 244 mots

Né sur les ruines de la politique conservatrice et étouffante que la bourgeoisie puis le régime nazi avaient établie en Autriche, l'actionnisme viennois, en allemand : Wiener Aktionismus (1960-1971), a renoué avec l'esprit provocateur des premières années de l'expressionnisme autrichien (Oskar Kokoschka, Alfred Kubin, Egon Schiele). En 1962, Otto Muehl, Adolf Frohner et Herm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/actionnisme-viennois/#i_34232

ART POUR L'ART

  • Écrit par 
  • Florence FILIPPI
  •  • 1 088 mots

L'histoire littéraire tend à confondre l'art pour l'art et le cénacle poétique constitué autour de la revue Le Parnasse contemporain (1866) et consacré près de trente ans plus tard, en 1893, par la parution des Trophées de José Maria Heredia. Pourtant, l'idée que l'œuvre d'art n'a d'autre fin qu'elle-même est une préoccupation centrale des théories e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-pour-l-art/#i_34232

BOCCIONI UMBERTO (1882-1916)

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 637 mots
  •  • 3 médias

« Il n'y a qu'une loi pour l'artiste, c'est la vie moderne et la sensibilité futuriste », écrivait Umberto Boccioni, qui est incontestablement, avec le poète Marinetti, le protagoniste le plus important et la figure la plus complète du mouvement futuriste  : il en fut le théoricien le plus lucide, tout en demeurant avant tout peintre et sculpteur. Né à Reggio de Calabre, Boccioni obtient un diplôm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/umberto-boccioni/#i_34232

CINQ GROUPE DES, musique russe

  • Écrit par 
  • Michel-Rostislav HOFMANN
  •  • 698 mots

Cénacle musical qui, autour de Mili Balakirev, réunissait César Cui, Alexandre Borodine, Modest Moussorgski et Nicolaï Rimski-Korsakov. Il est connu sous deux étiquettes : en France, on l'appelle généralement le « groupe des Cinq » russe ; en Russie, le « puissant petit groupe ». La seconde appellation est due à Vladimir Stassov (1824-1906), éminent archéologue slavisant, conseiller littéraire et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupe-des-cinq-musique-russe/#i_34232

COBRA, mouvement artistique

  • Écrit par 
  • Catherine VASSEUR
  •  • 2 422 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Cobra contre les « ismes » »  : […] C'est à Paris, le 8 novembre 1948, à l'issue d'une réunion organisée par les représentants du surréalisme révolutionnaire, que Christian Dotremont et Joseph Noiret (du centre surréaliste révolutionnaire belge), Asger Jorn (du groupe expérimental danois), Karel Appel, Constant Anton Nieuwenhuis, dit Constant, et Cornelis van Beverloo, dit Corneille (du groupe expérimental hollandais) signent l'act […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cobra/#i_34232

CONCRET ART

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 2 729 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Van Doesburg et le groupe « Art concret » »  : […] Les quatre artistes qui se rassemblent en 1930 autour de Theo Van Doesburg (Jean Hélion, Otto Carlsund, Léon Tutundjian et Marcel Wantz) adhèrent à un manifeste, intitulé « Base de la peinture concrète », publié dans le numéro unique d'une revue éponyme, Art concret . Les signataires, qui se placent sous l'exigence d'un « effort pour la clarté absolue », proclament notammen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-concret/#i_34232

CONSTRUCTIVISME

  • Écrit par 
  • Andréi NAKOV
  •  • 3 374 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les manifestes »  : […] Cette nouvelle volonté constructiviste, encore non formulée théoriquement, se manifeste dans les œuvres de Malevitch, Pougny , Rodtchenko, Brik et Yakoulov. C'est l'époque des tumultueuses expositions « Tramway V » et « 0,10 » qui eurent lieu à Saint-Pétersbourg. Dans les discussions agitées qui les accompagnent se précise l'idée d'un art} de l'avenir qui doit rester réaliste et résolument modern […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constructivisme/#i_34232

COURRIER DADA, Raoul Hausmann - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marcella LISTA
  •  • 1 442 mots

Dans le chapitre « Une mise au point rétrospective »  : […] Courrier Dada présente une dizaine de textes historiques (en majeure partie des manifestes d'Hausmann), précédés d'une introduction et d'un épilogue, auxquels l'auteur prend soin de joindre une biographie et une bibliographie personnelles. Dans cette compilation subjective, c'est le commentaire critique qui sert de liant avec pour leitmotiv le « miroir » que le dadaïsme berl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/courrier-dada/#i_34232

DENIS MAURICE (1870-1943)

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 1 505 mots

Dans le chapitre « Le théoricien du groupe des nabis »  : […] Le peintre qui expose pour la première fois au Salon des indépendants de 1891 un tableau intitulé Mystère catholique (1890, collection particulière) n'est pas tout à fait un inconnu. Né en 1870 à Granville dans une famille installée à Saint-Germain-en-Laye, où il demeurera toute sa vie, Maurice Denis a fait de sérieuses études classiques et fréquente depuis 1888 l'académie Ju […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-denis/#i_34232

DESIGN

  • Écrit par 
  • Christine COLIN
  •  • 8 019 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Contre la théorie, les manifestes »  : […] Les designers, observateurs privilégiés du monde de la production, du fait même qu'ils y occupent une position marginale, transmettent plus que tous autres des clés pour regarder les objets. C'est vraisemblablement parce que l'observation des intentions est inhérente au design que les designers ont peut-être à voir avec ceux que les Grecs envoyaient « en groupe assister à un spectacle religieux ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/design/#i_34232

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - Les arts plastiques

  • Écrit par 
  • François BRUNET, 
  • Éric de CHASSEY, 
  • Erik VERHAGEN
  • , Universalis
  •  • 13 475 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Vers le triomphe de l'art américain : l'expressionnisme abstrait »  : […] Pour tous les artistes, ceux qui déclarent leur intérêt exclusif pour ce qui se passe aux États-Unis comme ceux qui suivent avec attention les derniers développements de l'art européen, le déclenchement de la guerre sur le Vieux Continent, et plus encore l'entrée en guerre du pays en 1941 vont fondamentalement changer la situation. Le résultat le plus immédiat en est certes la fourniture d'images […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-les-arts-plastiques/#i_34232

FONTANA LUCIO (1899-1968)

  • Écrit par 
  • Hervé GAUVILLE
  •  • 1 523 mots

Dans le chapitre « Les manifestes spatialistes »  : […] Fontana rentre à Buenos Aires en 1940 et se met à enseigner la sculpture, plus précisément le modelé, à l'école des Beaux-Arts avant de mettre sur pied, avec ses collègues Jorge Romero Brest et Jorge Larco, une école privée, l'Académie d'Altamira. C'est là qu'en 1946 il élabore, en compagnie de quelques jeunes artistes et intellectuels, le Manifiesto Blanco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucio-fontana/#i_34232

FUTURISME

  • Écrit par 
  • Jean-Louis COMOLLI, 
  • Claude FRONTISI, 
  • Claude KASTLER
  •  • 5 047 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le futurisme russe »  : […] Le futurisme russe va connaître son apogée dans les années 1912-1914. À l'origine, on trouve la personnalité de David Bourliouk qui, à partir de 1907, reçoit peintres et poètes dans une propriété du nord de la Crimée (antique Hylée). Une amitié se noue entre Bourliouk et Mikhaïl Larionov, rapprochés par des convictions communes : « À bas le grand art » ; « À bas l'imitation de la nature, l'art e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/futurisme/#i_34232

FUTURISME. MANIFESTES, DOCUMENTS, PROCLAMATIONS, Giovanni Lista - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 967 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le manifeste du futurisme »  : […] Lancé officiellement par son fondateur, l'écrivain Filippo Tommaso Marinetti, dans le Figaro du 20 février 1909, le Manifeste du futurisme est un texte de portée générale sur les nouvelles attitudes pratiques et esthétiques à adopter vis-à-vis du passé comme du futur. On y trouve déjà formulé l'un des thèmes, que l'on retrouvera de manière récurrente d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/futurisme-manifestes-documents-proclamations/#i_34232

GABO NEEMIA PEVSNER dit NAUM (1890-1977)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS, 
  • Universalis
  •  • 1 731 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le Manifeste réaliste »  : […] Socialistes convaincus, les trois frères, comme toute l'avant-garde artistique de l'époque, retournent à Moscou en novembre 1917 pour travailler avec le nouveau régime et retrouver ce bouillonnement culturel qui caractérise en Russie les années 1910-1920. Mais déjà se rompt l'idylle, puis la coexistence pacifique entre ceux que les hommes politiques nomment en bloc « futuristes » et la bureaucrati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabo-neemia-pevsner-dit-naum/#i_34232

HUELSENBECK RICHARD (1892-1974)

  • Écrit par 
  • Giovanni LISTA
  •  • 650 mots

Avant la Première Guerre mondiale, Richard Huelsenbeck, né à Frankenau en Allemagne, est déjà parmi les jeunes poètes et écrivains expressionnistes qui fréquentent, à Berlin, le café des Westerns et affichent des idées antimilitaristes. Réformé en février 1916, il rejoint à Zurich Hugo Ball, qui vient de fonder le cabaret Voltaire. Dès son arrivée, il canalise l'action dadaïste vers la provocation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-huelsenbeck/#i_34232

JUDD DONALD dit DON (1928-1994)

  • Écrit par 
  • Béatrice PARENT
  •  • 602 mots

Artiste américain, né à Excelsior Springs dans le Missouri, Don Judd fut, avec Sol LeWitt, Robert Morris et Dan Flavin, un des principaux représentants de l'art minimal. Après des études d'art à l'Art Students League de New York et des études de philosophie à l'université Columbia, Judd se lance dans la peinture au début des années 1950, abandonnant progressivement la figuration pour une compositi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judd-donald-dit-don/#i_34232

MANIFESTE DU SURRÉALISME (A. Breton)

  • Écrit par 
  • Hervé VANEL
  •  • 239 mots

Pour l'histoire, le Manifeste du surréalisme d'André Breton, publié en 1924 à Paris, signe l'« acte de naissance » d'un mouvement, d'une tendance, d'un esprit créateur dont les contours (chronologiques, esthétiques) et la définition même restent toutefois difficilement saisissables. Dans le sillage du dadaïsme, l'impulsion purement destructrice en moins, le surréalisme fait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manifeste-du-surrealisme/#i_34232

MARINETTI FILIPPO TOMMASO (1876-1944)

  • Écrit par 
  • Muriel GALLOT
  •  • 1 325 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Théorie et action futuriste »  : […] Le premier manifeste futuriste paraît dans Le Figaro du 20 février 1909, le dernier est de 1941 ; ils témoignent d'une recherche continue dans tous les domaines : littérature, peinture, architecture, théâtre, politique, cinéma, mode, cuisine... Présentés comme des œuvres de réflexion collective, ils sont dus pour la plupart à Marinetti ; les récits allégoriques qui les illust […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/filippo-tommaso-marinetti/#i_34232

MOHOLY-NAGY LÁSZLÓ (1895-1946)

  • Écrit par 
  • Marcella LISTA
  •  • 2 380 mots

Dans le chapitre « Berlin, capitale des avant-gardes »  : […] C'est dans le domaine graphique que s'oriente d'emblée la création de Moholy-Nagy. En 1919, il commence à Budapest une série de portraits au crayon qui semblent vouloir assimiler expressionnisme, cubisme et futurisme pour former à partir de ces styles un vocabulaire nouveau et personnel. Dans le Portrait du Dr Schairer (crayon sur papier, 61 cm × 48 cm, coll. Hattula Moholy- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laszlo-moholy-nagy/#i_34232

NOUVEAU RÉALISME

  • Écrit par 
  • Catherine VASSEUR
  •  • 2 605 mots

Dans le chapitre « Naissance officielle du Nouveau Réalisme »  : […] En avril 1960, Restany préface le catalogue de l'exposition collective réunissant Arman, Hains, François Dufrêne (autre « décolleur », marquant une prédilection pour l'envers des affiches), Klein, Tinguely et Villeglé, à la galerie Apollinaire de Milan. Ce texte, intitulé « Les Nouveaux Réalistes », est considéré comme le premier manifeste du groupe, proclame l'obsolescence de la peinture de chev […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouveau-realisme/#i_34232

PEINTURE - Les théories des peintres

  • Écrit par 
  • Daniel ARASSE
  •  • 3 805 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'élaboration d'une théorie spécifiquement picturale »  : […] Cette évolution capitale ne se fait pas simplement. Elle apparaît au xviii e  siècle quand des profanes – et non des peintres – remettent en cause le dogme Ut pictura poesis . Des Réflexions critiques de l'abbé Dubos au Laocoon de Lessing , on voit se développer tout un courant de p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peinture-les-theories-des-peintres/#i_34232

PEVSNER LES

  • Écrit par 
  • Georges T. NOSZLOPY
  •  • 2 317 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Construire le nouveau Grand Style »  : […] Après des études à l'École des beaux-arts de Kiev en 1909, puis à l'Académie des beaux-arts de Saint-Pétersbourg en 1911, Pevsner (Anton Pevsner, né à Orel en 1886 et mort à Paris en 1962) s'engage dans une carrière artistique avec plus de détermination que Gabo (Naum Neemia Pevsner, né à Briansk en 1890 et mort aux États-Unis en 1977) ; ce dernier, en effet, se rend à Berlin pendant l'été de 191 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-pevsner/#i_34232

PURISME, mouvement artistique

  • Écrit par 
  • Arnauld PIERRE
  •  • 3 262 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du cubisme au purisme »  : […] La première apparition du mot « purisme » se trouve dans le huitième et dernier numéro (décembre 1916) de L'Élan , revue au titre patriotique fondée en avril 1915 par Amédée Ozenfant (1886-1966), et qui participa activement à la défense « nationaliste » du cubisme (sous la plume d'André Lhote par exemple). Dans un article polémique, intitulé « Notes sur le cubisme », Ozenfant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/purisme-mouvement-artistique/#i_34232

REVUES LITTÉRAIRES

  • Écrit par 
  • Olivier CORPET
  •  • 5 806 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un espace expérimental »  : […] Mais l'« esprit » d'une revue s'exprime aussi dans son style, son ton, qui ne dépendent pas uniquement du choix des textes et des auteurs, mais aussi des multiples éléments qui concourent à la fabrique de la revue : sa formule éditoriale et l'économie des rubriques, sa typographie et les rapports entre texte et illustration, etc. On n'en finirait pas de décrire la pluralité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revues-litteraires/#i_34232

SCHWITTERS KURT (1887-1948)

  • Écrit par 
  • Henri BEHAR
  •  • 2 285 mots

Dans le chapitre « Les migrations d'un collagiste solitaire »  : […] Né le 20 juin 1887 à Hanovre, Kurt Schwitters est issu d'une famille de commerçants. Il prend des cours à l'école des Arts appliqués de la ville en 1908 puis fréquente l'académie de Dresde (1909-1914). Incorporé en 1914 et déclaré inapte au service actif en 1917 (il aurait feint l'imbécillité), il est affecté comme dessinateur industriel dans une usine métallurgique près de Hanovre. Il s'essaie à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurt-schwitters/#i_34232

STIJL DE

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS
  •  • 4 857 mots

Il y a trois manières de définir De Stijl , toutes trois adoptées simultanément par Theo van Doesburg dans l'article rétrospectif qu'il consacra au mouvement en 1927 (« Dates et faits », in De Stijl , numéro spécial du dixième anniversaire) : en tant que revue , en tant que groupe constitué autour de la revue, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-stijl/#i_34232

SUPPORTS / SURFACES

  • Écrit par 
  • Didier SEMIN
  •  • 2 479 mots

Dans le chapitre « Une formule + des artistes = un mouvement ? »  : […] Il importe donc de ne pas faire de Supports/Surfaces un phénomène autonome et isolé, ni même un groupe rigoureusement organisé : ce fut bien davantage une formule efficace, autour de laquelle s'agrégèrent temporairement un certain nombre d'artistes. Nulle proclamation fondatrice n’a par exemple été signée. Le texte qui se rapprocherait le plus de ce que l’on attendrait d’un manifeste figure en 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/supports-surfaces/#i_34232

SUPRÉMATISME

  • Écrit par 
  • Andréi NAKOV
  •  • 2 715 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Suprématisme et avant-garde »  : […] Le mot « suprématisme » apparaît pour la première fois en décembre 1915, à Saint-Pétersbourg, lors de la deuxième exposition futuriste « 0,10 ». À cette occasion, le peintre Kasimir Malevitch (1878-1935) expose un ensemble de trente-neuf toiles non objectives, accompagnées de la brochure-programme : Du cubisme et du futurisme au suprématisme. Un nouveau réalisme pictural. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suprematisme/#i_34232

SURRÉALISME - Les revues surréalistes

  • Écrit par 
  • Jacques JOUET
  •  • 1 222 mots

Dans le chapitre « De « La Révolution surréaliste » au « Surréalisme au service de la révolution » »  : […] Avec le Premier Manifeste du surréalisme de Breton, une période s'achève. Le groupe surréaliste a besoin d'un nouvel outil qui sera La Révolution surréaliste (12 numéros de 1924 à 1929). D'abord dirigée par Pierre Naville et Benjamin Péret, Breton demeurant à l'écart jusqu'au numéro 4, La Révolution surréaliste tourne le dos aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/surrealisme-les-revues-surrealistes/#i_34232

SYMBOLISME - Littérature

  • Écrit par 
  • Pierre CITTI
  •  • 11 889 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La figure du lecteur »  : […] C'est la grande originalité du mouvement symboliste, que la construction d'un lecteur merveilleux avec À rebours . Non seulement parce que sa bibliothèque réunit les poètes maudits, qu'il adore Baudelaire, qu'il a banni tous les classicismes, mais parce qu'il s'est retiré de la nature, dans un ermitage artiste où tout objet, loin du chaos de l'extériorité, concourt à des eff […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbolisme-litterature/#i_34232

SYMBOLISME - Théâtre

  • Écrit par 
  • Mireille LOSCO
  •  • 1 635 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La scène et la vision »  : […] C'est surtout pour son renouvellement du langage scénique que le théâtre symboliste revêt une importance historique incontestable. D'abord pratiqué et théorisé par des poètes – et au premier chef, par Paul Fort, fondateur du Théâtre d'Art en 1890 –, il revendique un retour à la littérature au détriment de la matérialité de la scène. Dans son important manifeste du théâtre symboliste, « De l'inuti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbolisme-theatre/#i_34232

SYMBOLISME - Arts

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BOUILLON
  •  • 5 739 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les dates et les théories »  : […] Les difficultés sont de deux ordres. Dans ce que l'on est maintenant contraint d'appeler le « noyau » symboliste – ceux qui à l'époque même ont reçu ou revendiqué cette dénomination – les manières diffèrent à l'extrême : la peinture de Puvis paraît à cent lieues de celle de Gauguin, qui l'admirait pourtant ; le « tuyau de cheminée » de Carrière semble aux antipodes des joailleries de Gustave Mor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbolisme-arts/#i_34232

TATLINE VLADIMIR EVGRAFOVITCH (1885-1953)

  • Écrit par 
  • Paul-Louis RINUY
  •  • 1 596 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La révolution constructiviste »  : […] Dans les années qui suivent la révolution de 1917, Tatline s'impose auprès de l'opinion publique comme le père et l'instigateur du constructivisme. S'ils ne nous sont plus connus aujourd'hui que par des photographies et des descriptions parcellaires, les « reliefs angulaires » qu'il crée en 1915 dénotent un usage radicalement nouveau de la matière qui est un des fondements du constructivisme, mou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-evgrafovitch-tatline/#i_34232

Voir aussi

Pour citer l’article

Nathalie HEINICH, « MANIFESTE, arts », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/manifeste-arts/