JAPON (Arts et culture)Les arts

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Haniwa

Haniwa
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Tête de Deva

Tête de Deva
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Repose-pieds

Repose-pieds
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Bodhisattva, époque Heian, Japon

Bodhisattva, époque Heian, Japon
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Tous les médias


Architecture

Les relations entre l'architecture japonaise et les courants modernes internationaux sont, depuis l'ère Meiji et l'ouverture du Japon, étroitement imbriquées. Elles ont été décisives pour leur développement mutuel. À plusieurs reprises, les Occidentaux se sont inspirés de certains traits constructifs ou esthétiques de la tradition nippone. Ce fut d'abord pour emprunter un raffinement qui inspira l'Art nouveau, puis le contraste net entre l'ossature et les parois blanches, la sobriété décorative qui tranchait avec le lourd héritage stylistique de « mauvais goût » qui frappait l'architecture européenne à la fin du xixe siècle.

Puis les architectes européens découvrirent dans l'architecture nippone un rationalisme dépouillé, une fluidité, une fusion du dedans et du dehors, une quasi-industrialisation (légèreté, transparence et flexibilité des constructions à charpente de bois rythmées par le module standard du tatami), toutes qualités qui semblaient préfigurer ce vers quoi tendait l'effort moderne au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

Enfin, ils découvrirent avec quelle force plastique avait été interprétée l'esthétique de Le Corbusier et, plus récemment, s'enrichirent au contact de démarches qui témoignaient d'une extrême inventivité et d'un goût développé pour la composante proprement artistique du métier.

À plusieurs reprises, les Japonais eux aussi s'ouvrirent largement aux influences occidentales. Déjà dans les dernières années du xixe siècle lorsque, ayant pour désigner l'architecture créé le nouveau mot de kenchiku, ils importèrent à la fois certains matériaux et certaines techniques, comme la brique et la construction métallique, et les styles éclectiques alors en vigueur. Ensuite, lorsque Frank Lloyd Wright vint construire l'Imperial Hotel de Tōkyō (1922) et quand, au début des années 1920, certains émigrés, comme l'Américain d'origine tchèque Antonin Raymond, introduisirent sur l'archipel l'usage du béton [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 83 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S.
  • : ancien maître de recherche au CNRS, professeure honoraire à l'École du Louvre, chargée de mission au Musée national des arts asiatiques-Guimet
  • : chargée de mission au Musée national des arts asiatiques-Guimet
  • : critique d'architecture
  • : conservateur des collections Japon, Chine et Corée aux Musées royaux d'art et d'histoire, Bruxelles, gestionnaire des musées d'Extrême-Orient
  • : docteur ès lettres, professeur à l'Institut national des langues et civilisations orientales, directeur de recherche au C.N.R.S.
  • : docteur ès lettres en études de l'Extrême-Orient, architecte D.P.L.G., chargé de recherche au C.N.R.S.
  • : maître de conférences à l'université de Bordeaux-III, membre permanent de l'UMR 8155
  • : professeur d'histoire de la photographie, critique
  • : maître-assistante en histoire de l'art du Japon moderne, Do-shisha University (Japon)

Classification


Autres références

«  JAPON  » est également traité dans :

JAPON (Le territoire et les hommes) - Géologie

  • Écrit par 
  • Michel FAURE
  •  • 3 965 mots
  •  • 11 médias

L'archipel nippon appartient à l'ensemble des guirlandes insulaires qui bordent la façade orientale de l'Asie. Il est composé de six segments : l'archipel des Kouriles et l'est de l'île de Hokkaidō ; l'île de Sakhaline et le centre de Hokkaidō ; l'ouest de Hokkaidō et le nord de l'île de Honshū (ou Japon du Nord-Est) ; la partie centro-méridionale d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-geologie/

JAPON (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 13 244 mots
  •  • 8 médias

Le Japon est situé à l'extrémité orientale du continent asiatique. Historiquement, il relève du monde culturel sinisé, et d'un Extrême-Orient par rapport à l'Europe. De nos jours, il fait économiquement et politiquement partie de la Triade, également composée de l'Amérique du Nord et de l'Europe occidentale. Par son avancée technologique, ses transformations sociales et ses hybridations culturelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-geographie/

JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON
  •  • 41 060 mots
  •  • 48 médias

Dans l'histoire de l'Asie, le Japon occupe une place particulière du fait de son insularité. On l'a souvent comparée à celle de l'Angleterre dans l'histoire de l'Europe. Mais cette similitude géographique ne doit pas masquer les dissemblances qui, de fait, ont donné au Japon l'élément essentiel de son originalité et le caractère spécifique de son évolution historique.L'Angleterre, face à l'Europe, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-histoire/

JAPON (Le territoire et les hommes) - Droit et institutions

  • Écrit par 
  • Jacques ROBERT
  • , Universalis
  •  • 9 634 mots
  •  • 3 médias

Au cours d'un développement d'une vingtaine de siècles, le droit japonais a connu bien des transformations spontanées ou suscitées par des influences extérieures. Jusqu'au milieu du xixe siècle, ces influences venaient principalement des civilisations indienne et chinoise, et, pendant des milliers d'années, le droit japonais a évolué sous l'empire exc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-droit-et-institutions/

JAPON (Le territoire et les hommes) - L'économie

  • Écrit par 
  • Evelyne DOURILLE-FEER
  •  • 10 722 mots
  •  • 2 médias

Les racines de la puissance économique du Japon remontent à l'ère Meiji (1868-1912), lorsque le pays passe du féodalisme à la modernité. Le but de rattraper l'Occident soude la population dans un effort collectif, matérialisé par le décollage économique : la croissance du P.I.B. passe de 1,2 p. 100 par an, en moyenne, entre 1879 et 1885, à 4,3 p. 100 entre 1885 et 1898.Dès la fin du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-l-economie/

JAPON (Arts et culture) - La langue

  • Écrit par 
  • Bunkichi FUJIMORI
  •  • 2 784 mots
  •  • 3 médias

Le japonais, langue commune de quelque cent vingt millions de locuteurs, emprunte au chinois une partie importante de son vocabulaire et la base de son écriture, mais ses caractéristiques fondamentales sont totalement étrangères à celles du chinois. En revanche, le japonais présente des ressemblances frappantes avec le coréen et avec le groupe des langues d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-la-langue/

JAPON (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques ORIGAS, 
  • Cécile SAKAI, 
  • René SIEFFERT
  •  • 20 416 mots
  •  • 2 médias

Dans le domaine des lettres comme en bien d'autres, les Chinois avaient été les initiateurs des Japonais. Avec l'écriture, en effet, ceux-ci avaient importé, entre le ive et le viiie siècle, à peu près tous les écrits de ceux-là. Mais après une période d'apprentiss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-la-litterature/

JAPON (Arts et culture) - Le cinéma

  • Écrit par 
  • Hubert NIOGRET
  •  • 5 586 mots
  •  • 3 médias

Un échange permanent entre les influences étrangères et la transmission d'un patrimoine culturel national a caractérisé les débuts de l'industrie en devenir du cinéma japonais. La concentration industrielle dès le début des années 1910, la structuration en genres spécifiques établis dès 1921, un tournant de l'industrie vite enrayé par une catastrophe nationale en 1923 ont marqué le développement d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-le-cinema/

Voir aussi

Pour citer l’article

Françoise LEVAILLANT, Madeleine PAUL-DAVID, Daisy LION-GOLDSCHMIDT, François CHASLIN, Chantal KOZYREFF, François BERTHIER, Nicolas FIÉVÉ, Anne GOSSOT, Hervé LE GOFF, Shiori NAKAMA, « JAPON (Arts et culture) - Les arts », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-arts-et-culture-les-arts/