Raoul VANEIGEM

écrivain

ADAMITES

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 719 mots

Terme désignant les membres de deux sectes différentes, l'une gnostique, l'autre de la fin du Moyen Âge. La première eut pour fondateur Prodicus, disciple de Carpocrate (iie s.). Soucieux d'imiter Adam avant la chute, les adamites allaient complètement nus et c'est dans cet état qu'ils priaient et célébraient. Il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adamites/#i_0

ADLER MAX (1873-1937)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 652 mots

Longtemps occulté par la prépondérance de l'idéologie bolchevique, le rôle de Max Adler, l'un des principaux représentants de l'austro-marxisme, s'éclaire d'une importance accrue à mesure qu'on redécouvre les tendances anti-autoritaires apparues dans l'évolution de la doctrine marxiste.Né le 15 janvier 1873 à Vienne, Max Adler entreprend des études de droi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-adler/#i_0

ALUMBRADOS

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 385 mots

Proches des Libertins spirituels, qui furent dénoncés par Calvin, les alumbrados ou illuminés, signalés en Espagne au xvie siècle, voyaient dans les affinements de l'amour charnel la réalisation de l'amour divin, dont chacun porte l'étincelle. Initialement suspectés d'illuminisme, Jean de la Croix et Thérèse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alumbrados/#i_0

AMAURICIENS

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 706 mots

Disciples supposés d'un clerc qui enseignait la philosophie et la théologie à Paris, Amaury de Bène, les amauriciens, condamnés en 1209 et 1211, s'inscrivent plus exactement parmi les premiers adeptes d'un courant que l'Église condamnera plus tard sous le nom de Libre-Esprit.En 1204, le pape condamne la proposition de maître Amaury, originaire de Bène, près de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amauriciens/#i_0

L'ANATOMIE DE LA MÉLANCOLIE, Robert Burton - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 120 mots

Somme d'érudition, d'intelligence et d'humour, L'Anatomie de la mélancolie a prêté à Robert Burton (1577-1640) la réputation, plus artificieuse que justifiée, d'un Montaigne anglais. Leur démarche est, en fait, parallèle et distincte, en ce sens que l'un se nourrit de son expérience vécue pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-anatomie-de-la-melancolie/#i_0

ANDRÉ LE CHAPELAIN (XIIe-? XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 060 mots

Condamné, en 1277, par l'évêque de Paris, Étienne Tempier, le De amore d'André le Chapelain n'a pas fini d'alimenter les controverses sur le sens de l'ouvrage et l'identité de l'auteur. Le livre présente une facture antithétique, la première partie célébrant la femme, la courtoisie et la prééminen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-le-chapelain/#i_0

APOSTOLIQUES SECTE DES (XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 119 mots

Épiphane signale sous le nom d'apostoliques ou apotactiques une secte manichéenne du ive et du ve siècle qui professe le refus du mariage, la continence et le détachement des biens matériels. Le terme « apostolique » reparaîtra au xiie siècle pour désigner le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apostoliques-secte-des/#i_0

ARNAULD, ARNAULT ou ARNAUT LES

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 264 mots

Famille originaire d'Auvergne, établie à Paris au milieu du xvie siècle, époque de sa première ascension et, sans doute, de son anoblissement. Gens de loi et de finances, hommes d'épée, hommes d'État s'y côtoient. Cependant c'est dans le domaine des lettres et surtout dans celui de la vie religieuse qu'elle atte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnauld-arnault-arnaut/#i_0

L'ART DE JOUIR, Julien Offray de La Mettrie - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 064 mots

L'Art de jouir se veut le développement lyrique et raisonné d'une thèse partout présente dans l'œuvre et dans la vie du médecin et philosophe français Julien Offroy de La Mettrie (1709-1751). Elle apparaît sous une forme succincte et péremptoire dans L'Homme machine, son livre le plus célèbre : « La nature nous a tous créés pour être heureux : oui, tous, dep […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-art-de-jouir/#i_0

ARYENS

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 032 mots

Francisé en « aryen », le terme sanskrit ārya (avestique, airya) signifie « excellent, honorable, noble ». Ainsi se désignent, avec la morgue coutumière des conquérants, les populations de langue indo-européenne qui, vers la fin du IIIe millénaire avant l'ère chrétienne, s'établissent sur le plateau iranien pour pénétrer dans le Pendja […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aryens/#i_0

BAÏUS MICHEL DE BAY dit (1513-1589)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 707 mots

Né à Meslin, dans le Hainaut, Michel de Bay, dit Baïus, doit sa célébrité à la polémique qu'il engagea sur la question de la grâce et de la prédestination. La controverse allait, après sa mort, connaître un éclatant rebondissement avec la querelle du jansénisme.Étudiant à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baius/#i_0

BAUER BRUNO (1809-1882)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 652 mots

Philosophe hégélien, historien, exégète critique des textes bibliques et des Évangiles, Bruno Bauer est né à Eisenberg en 1809. Il mourra à Rixdorf (Berlin) en 1882. Traditionnellement rangé dans la droite hégélienne, par référence à Marx qui l'accable de railleries dans La Sainte Famille, il se contente en fait de perpétuer la croyance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bruno-bauer/#i_0

BAUER OTTO (1881-1938)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 660 mots

Tenu pour un des plus éminents représentants de l'austro-marxisme, Otto Bauer s'inscrit dans la lignée antidogmatique de la pensée marxiste en s'efforçant de créer une troisième voie entre le bolchevisme et la social-démocratie.Né à Vienne d'une famille originaire de Bohême, le 5 septembre 1881, Bauer a vingt-quatre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-bauer/#i_0

BÉGUINES & BÉGARDS

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine DAVY, 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 2 447 mots

Les béguines et les bégards sont les membres de communautés, mi-religieuses, mi-laïques, qui ont été fondées dès la fin du xiie siècle, le plus souvent dans les villes du nord de l'Europe et à l'initiative de riches bourgeois. La multiplication quasi spontanée de maisons d'accueil (le terme « béguinage » se répand surtout depuis le xv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beguines-et-begards/#i_0

BELLEGARIGUE ANSELME (XIXe s.)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 609 mots

N'étant le plus souvent connu que par le titre de son éphémère journal, L'Anarchie, journal de l'ordre, Bellegarigue mériterait que l'on s'attachât davantage à sa singulière personnalité. Sa conception éclaire en effet la frontière, à laquelle il se situe, entre la pratique libertaire et l'idéologie libérale, fondée non sur l'émancipation de l'individu mais sur l'individualisme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bellegarigue-anselme/#i_0

BLOCH ERNST (1885-1977)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 917 mots

En rupture avec les formes sclérosées du marxisme, l'œuvre d'Ernst Bloch tente de jeter un pont entre la théorie de l'émancipation prolétarienne et l'imaginaire qui soutient sa pratique. Le sentiment de révolte allié au principe d'espérance forme le ferment d'une « utopie concrète » où s'esquisse la reconquête de l'homme par lui-même.Né à Ludwigshafen, Bloch entreprend des études classiques et se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernst-bloch/#i_0

BLOEMARDINNE (morte en 1335)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 169 mots

Parfois confondue par erreur avec Hadewijch d'Anvers et connue par l'hostilité dont le mystique Jan Ruysbroeck fit montre à son égard, Bloemardinne passe pour avoir propagé les idées du Libre-Esprit à Bruxelles, dans la première moitié du xive siècle.Fille de l'échevin Wilhelmus Bloemart, Heilwige Bloemardinne est née sans doute entre 1260 et 1280. So […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bloemardinne/#i_0

BONETA NAPROUS (morte en 1325)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 225 mots

Mystique millénariste, proche de l'aile dite « spirituelle » du mouvement franciscain, Naprous Boneta s'apparente par l'esprit aux visionnaires cisterciennes que l'orthodoxie du xiiie siècle avait su se concilier. Mais l'exaltation de sa pensée, prônant la pauvreté volontaire selon le message de François d'Assise, coïncide avec l'hostilité croissante […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naprous-boneta/#i_0

CARLSTADT ANDREAS RUDOLF BODENSTEIN dit ANDREAS (1480 env.-1541)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 550 mots

Née des querelles d'interprétation que la traduction des textes sacrés avait suscitées, la doctrine de Carlstadt traduit surtout la volonté d'indépendance qui se manifeste au début du xvie siècle, en Allemagne, contre le formalisme et l'intransigeance du parti luthérien. Bien qu'il restât attaché au respect d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlstadt-andreas-rudolf-bodenstein-dit-andreas/#i_0

CASTELLION SÉBASTIEN (1515-1563)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 685 mots

Il existe à la racine du protestantisme une revendication de liberté qui doit sa radicalité et ses limites à l'essor du libre-échange et à la première modernité du capitalisme. Sébastien Castellion appartient à l'aile radicale en ce qu'il privilégie les options individuelles et fait de la liberté de conscience la co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sebastien-castellion/#i_0

CECCO D'ASCOLI FRANCESCO STABILI dit (1269-1327)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 447 mots

Astrologue, philosophe, compilateur scientifique, esprit universel et brouillon, Cecco d'Ascoli apparaît à bien des égards comme un personnage faustien. Tourmenté par des desseins sublimes, rongé par le ressentiment, envieux de l'art de Dante, audacieux et insolent, il semble illustrer, par une provocation constante, le caractère inexorable de la destinée, qui le conduira, pour sa part, au bûcher. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cecco-d-ascoli/#i_0

LA CITÉ DU SOLEIL, Tommaso Campanella - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 227 mots

Les réserves, voire l'aversion, qu'éveille l'utopie totalitaire proposée par le dominicain calabrais Tommaso Campanella (1568-1639) tranchent étrangement avec l'admiration que suscitent le courage et la détermination dont il fit preuve dans les effroyables prisons où s'écoula la plus grande partie de sa vie e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-cite-du-soleil/#i_0

CŒURDEROY ERNEST (1825-1862)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 668 mots

Poète et théoricien de la révolution apocalyptique, Cœurderoy illustre, en la poussant au paroxysme, l'évidence tristement vérifiée que ceux que le désespoir pousse à la révolution ne font que des révolutions désespérées. Avec une extrême lucidité, il éprouve à quel point une société qui interdit la libre création de soi s'expose nécessairement aux coups de la passion de la destruction. Les raison […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ernest-coeurderoy/#i_0

COORNHERT DIRK VOLKERTSZOON (1522-1590)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 728 mots

Polémiste, écrivain, graveur et humaniste, Dirk Coornhert compte parmi les principaux représentants de la Renaissance en Hollande. Versatile et courageux, dans un pays où l'intransigeance protestante succédait à l'intolérance catholique, il mena, en dépit des persécutions, un incessant combat pour la liberté re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dirk-volkertszoon-coornhert/#i_0

COUVADE

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 966 mots

Rochefort, un observateur français des indigènes caraïbes des Antilles, baptisa « couvade », au xviie siècle, un ensemble de rites accomplis par le mari pendant la grossesse, l'accouchement de l'épouse et la période post-natale. « Au même temps que la femme est délivrée, note Rochefort, le mari se met au lit, pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/couvade/#i_0

DENCK JOHANNES ou HANS (1500-1527)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 788 mots

Proche des anabaptistes, dont il s'éloigne cependant par son mysticisme, Denck apparaît, à bien des égards, comme un précurseur de la libre-pensée. En butte à l'animosité de tous les partis, il dégage de son propre scepticisme une attitude chrétienne débarrassée de la rigueur des dogmes et fondée sur le respect mutuel des individus. Relevant les multiples contradictions de la Bible, il en vient à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denck-johannes-ou-hans/#i_0

DE TRIBUS IMPOSTORIBUS

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 870 mots

Livre mythique s'il en fut, le De tribus impostoribus (Livre des trois imposteurs) a hanté la conscience du Moyen Âge. L'ombre suscitée par son incertaine réalité n'a pas cessé, pendant des siècles, de nourrir l'idée que l'humanité a pu s'engager dans la voie des religions comme en un chemin d'une absurdité et d'une aber […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-tribus-impostoribus/#i_0

DIASPORA

  • Écrit par 
  • Claudine LOMBARD-SALMON, 
  • Emmanuel ZAKHOS-PAPAZAKHARIOU, 
  • E.U., 
  • Kamel DORAÏ, 
  • Raoul VANEIGEM, 
  • Spyros ASDRACHAS, 
  • Thibaut JAULIN, 
  • Vicken CHETERIAN
  •  • 7 186 mots

Le mot grec diaspora signifie « dispersion ». Il apparaît dans la traduction grecque de la Bible hébraïque, dite Bible des Septante, effectuée à Alexandrie par à partir du IIIe siècle avant J.-C. Le mot désigne alors la situa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diaspora/#i_0

DISCOURS DE LA SERVITUDE VOLONTAIRE, Étienne de La Boétie - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 265 mots

Écrit par un auteur à peine sorti de l'adolescence, le Discours de la servitude volontaire a confirmé jusqu'à nos jours sa réputation d'être, de tous les ouvrages jamais parus, le plus radical, au sens où l'entend Marx : « Être radical, c'est prendre les choses par la racine, et la racine, pour l'homme, c'est l'homm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/discours-de-la-servitude-volontaire/#i_0

DU MAURIER GEORGE (1834-1896)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 522 mots

Il est peu d'écrivains qui doivent le meilleur de leur renommée non à la variété de leur inspiration mais à une seule idée, si sublime qu'elle semble se soutenir d'elle-même, sans exiger quelque autre génie particulier. Roman d'assez médiocre facture, d'où fut tiré un film sans qualités exceptionnelles (si ce n'est l'excellence des acteurs), Peter Ibbetson offre l'exemple d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-du-maurier/#i_0

DURRUTI BUENAVENTURA (1896-1936)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 946 mots

Peu d'hommes ont autant que Buenaventura Durruti résumé par leur destinée la part insurrectionnelle d'une époque. Il eut la sincérité de la vivre et l'habileté de la mener sans prétendre la gouverner. Son nom reste attaché aux tentatives les plus radicales de la révolution espagnole et au mouvement anarchiste, qui prêta ses revendications les plus soucieuses d'humanité au « dernier soulèvement pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/buenaventura-durruti/#i_0

ELOI PRUYSTINCK (XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 392 mots

Proches de ceux que Calvin appellera les Libertins spirituels, les loïstes ou partisans d'Eloi Pruystinck propagent à Anvers, de 1525 à 1544, l'idée que l'esprit anéanti en Dieu permet d'identifier à la volonté divine la recherche des plaisirs sans contrainte ni culpabilité.En 1525, Eloi Pruystinck, « couvreur d'ardoyse », quitte Anvers pour Wittemberg, o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eloi-pruystinck/#i_0

ÉPINAY LOUISE marquise D' (1726-1783)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 521 mots

L'art du commérage mené à la pointe de l'esprit fonde pour une grande part l'attrait que suscitent l'œuvre et la vie de Louise Florence Pétronille Tardieu d'Esclavelles, née à Valenciennes en 1726. Recueillie, à la mort de son père, par sa tante, Mme de Bellegarde, qui l'éduquera avec sa propre fille, la future Mme d'Houdetot, Louise épouse, en 1749, s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epinay-louise-marquise-d/#i_0

ESSÉNIENS

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 227 mots

La secte juive des esséniens, fondée vers ~ 150 et qui disparaîtra deux siècles plus tard vers 68 après J.-C., a bénéficié d'une connaissance nouvelle avec la découverte, depuis 1947, d'un nombre important de manuscrits recueillis lors des fouilles du Khirbet Qumrān, sur la rive nord-ouest de la mer Morte. Les textes ont ranimé les querelles autour d'une thèse qu'Ernest Renan avait ainsi formulée  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esseniens/#i_0

FAMILISTES (XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 424 mots

Fondée en 1540 par Hendrik Niclaes, la Famille d'amour, souvent assimilée à tort à une secte anabaptiste, entend rétablir dans son innocence la communauté humaine originelle. Son organisation comprend un évêque, dont l'autorité est épaulée par douze sages et quatre classes de prêtres. Tous font don à la secte de leurs biens personnels. Elle comptait un assez grand nombre de fidèles, principalement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/familistes/#i_0

FANATISME

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 3 366 mots

La vogue que connurent au xviiie siècle les termes de « fanatisme » et de « fanatique » n'a pas laissé d'imprégner les esprits d'une réprobation qui, jusqu'à nos jours, s'est attachée à la défense intransigeante et outrancière d'une communauté, d'un parti, d'une idée, d'une opinion. En dépit de son acception péjorative, la notion même de fanatisme est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fanatisme/#i_0

FLAGELLANTS

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 030 mots

Bien que la flagellation comptât parmi les pratiques de macération jadis admises par l'Église, il faut attribuer aux espérances millénaristes (fondées sur la valeur prophétique attribuée par Joachim de Flore à l'année 1260) l'extension collective du phénomène d'autopunition et ses prétentions chiliastiques. L'idée d'une apocalypse imminente et de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/flagellants/#i_0

FRANCK SÉBASTIEN (1499-1542)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 738 mots

Historien, humaniste, esprit indépendant, Sébastien Franck fait entendre, dans la tourmente religieuse du xvie siècle, la voix de la tolérance et de la liberté de pensée. Seule importe pour lui la foi individuelle en un Dieu que n'emprisonnent ni les dogmes, ni les Écritures, ni les rituels, ni les théologiens. Ses courageuses prises de position, proc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sebastien-franck/#i_0

FRATICELLES

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 106 mots

L'appellation de fraticelles, de l'italien fraticelli, désigne les dissidents les plus radicaux de la faction dite « spirituelle » qui, dans l'ordre franciscain, oppose à l'aile conventuelle ou orthodoxe la volonté de pratiquer la pauvreté volontaire selon la règle intangible de saint François. Bien que, dans sa condamnation, Jean XXII applique le terme à l'ensemble des spiritu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fraticelles/#i_0

FUGUE, psychologie

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 866 mots

La psychologie désigne sous le nom de fugue une conduite de déambulation, d'errance, de migration, de vagabondage qui éloigne brusquement le sujet de son foyer et de son environnement habituel. Dans les cas pathologiques, l'individu induit à prendre la fuite et à divaguer perd le sentiment de son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fugue-psychologie/#i_0

GUÉRIN DANIEL (1904-1988)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 319 mots

Parmi les observateurs lucides d'une époque, Daniel Guérin est l'un des rares penseurs français à reconnaître, dès les années 1930, la prépondérance de la vie quotidienne sur le pouvoir des idéologies. L'homosexualité, qu'il découvre et revendique tout adolescent, l'incitera très vite à prôner la liberté sexuelle, inséparable pour lui des libertés qu'o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-guerin/#i_0

GUEUX LES

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 953 mots

Né de l'opposition sociale, politique et religieuse à l'autorité de Philippe II dans les Flandres et les Pays-Bas du xvie siècle, le mouvement des « gueux » exprime à la fois le mécontentement populaire, responsable de la flambée d'iconoclasme, et les revendications des nobles et des notables calvinistes. Écras […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-gueux/#i_0

GUILLELMITES

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 001 mots

Le rassemblement, autour d'une certaine Guiglelma qui s'est acquis une réputation de sainteté, de fidèles prêchant l'imminence du troisième âge semble, à première vue, ne relever que de l'agitation joachimite si fréquente dans la seconde moitié du xvie siècle. Deux traits prêtent cependant au phénomène un carac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillelmites/#i_0

HADEWIJCH (mil. XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 776 mots

Poétesse et mystique flamande de la première moitié du xiiie siècle, Hadewijch est l'auteur de poèmes d'inspiration courtoise, de lettres et de visions où l'amour, traité en thème privilégié, tend à se substituer à Dieu, au terme d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hadewijch/#i_0

HARTMANN EDUARD VON (1842-1906)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 546 mots

En réaction contre le positivisme en vogue à la fin du xixe siècle, la philosophie pessimiste d'Eduard von Hartmann postule l'existence d'un principe absolu du monde, l'inconscient, qui tient à la fois de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eduard-von-hartmann/#i_0

HARTMANN NICOLAÏ (1882-1950)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 219 mots

Philosophe allemand, né à Riga et mort à Göttingen, Nicolaï Hartmann, par la manière dont il aborde les problèmes de l'être et de la connaissance, se rattache au courant de la phénoménologie. Après des études à Saint-Pétersbourg, il fut l'élève de Hermann Cohen et de Paul Natorp, deux maîtres de l'École néo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolai-hartmann/#i_0

HOFMANN MELCHIOR (1495 env.-1543)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 748 mots

Propagandiste de la foi anabaptiste, Melchior Hofmann appartient à cette génération de prophètes engendrés par la Réforme que leur exégèse personnelle de la Bible et leur enthousiasme rendent suspects à toutes les factions. Bien que résolument pacifistes, lui et ses partisans, appelés melchiorites, eurent à subir la persécution qui est attisée par la haine conjointe de Luther et de Rome, et que gé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melchior-hofmann/#i_0

HOMINES INTELLIGENTIAE

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 334 mots

En 1411, le procès de Willem Van Hildernissem révèle la présence, dans le Brabant et la Picardie, de partisans du Libre-Esprit, dont le principal responsable aurait été Gilles de Canter. Le nom du groupe se réfère au « troisième âge » annoncé par Joachim de Flore. Sa pratique semble fonder sur l'initiation amoureuse la réalisation de Dieu en chacun.Près d'un siècle après […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homines-intelligentiae/#i_0

INTOLÉRANCE

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 144 mots

À ceux qui s'abuseraient sur les vertus iréniques de la tolérance, Mirabeau adresse une opportune mise en garde, lorsqu'il déclare en 1789 : « Je ne viens pas prêcher la tolérance. La liberté la plus illimitée de la religion est à mes yeux un droit si sacré que le mot tolérance qui voudrait l'expr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intolerance/#i_0

JALOUSIE

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 265 mots

Sémantiquement et psychologiquement, la jalousie est inséparable du désir. Bossuet prête au mot le sens de « passion sans partage » lorsqu'il écrit : « Combien de Romains furent jaloux de la liberté. » C'est le « zèle extrême » qu'atteste, à l'origine, le provençal gelos, fréquent dans la poésie des troubadours, entre les années 1135 et 1150. L'influence du coq ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jalousie/#i_0

JEAN DE BRÜNN (XIVe s.)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 659 mots

Après avoir été, pendant vingt ans, membre d'une communauté de bégards à Cologne, Jean de Brünn abjure en présence de l'inquisiteur Gallus Neuhaus et rallie l'ordre des Dominicains. Sa confession (1335), obtenue sans torture, livre de précieuses indications sur la pratique du Libre-Esprit dans une association fondée sur la pauvreté volontaire.En quête d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-brunn/#i_0

JOHANNES HARTMANN (mort en 1368)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 334 mots

Illustrant la tendance élitiste du Libre-Esprit, Johannes Hartmann a apporté, dans son interrogatoire, d'intéressantes précisions sur la doctrine qu'on attribuait aux bégards et qui fut condamnée en 1311 par le concile de Vienne. Selon toute vraisemblance, il périt sur le bûcher à Erfurt, en 1368.Johannes Hartmann, originaire d'Astmanstett et connu parmi les bégards sous le nom de Spinner (le Tiss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johannes-hartmann/#i_0

JORIS DAVID (1501-1556)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 876 mots

Parmi les prédicateurs errants que la Réforme et la traduction des textes sacrés jetteront sur les routes d'Europe, David Joris se distingue par une destinée hors du commun plus que par l'originalité de sa pensée. Poursuivi par la haine conjointe des catholiques et des protestants, anabaptiste dissident, attaqué par les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-joris/#i_0

JOUISSANCE

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 416 mots

En permettant que se rejoignent l'analyse de l'homme concret et l'analyse matérialiste du monde, le xxe siècle a réuni sous le terme de jouissance deux acceptions au premier abord très différentes : la satisfaction d'un désir sexuel et l'usage en propre d'un bien. La vogue d'une pensée issue de Freud et de Marx montre assez que les conditions s'accord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jouissance/#i_0

KNUTZEN MATTHIAS (1646-1674?)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 680 mots

Bachelier errant, esprit libre et personnage énigmatique qui eût séduit l'imagination romantique, Matthias Knutzen proclame, dans des pamphlets manuscrits qu'il diffuse lui-même, son athéisme et son hostilité au pouvoir aristocratique, soutenu par le protestantisme orthodoxe. Il passe pour avoir fondé le groupe des conscientaires. Ses idées, diffusées en Fr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matthias-knutzen/#i_0

KORSCH KARL (1886-1961)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 721 mots

La critique du marxisme telle que la conçoit Korsch s'inscrit dans un courant d'opposition au dogmatisme imposé par l'empirisme politique de la faction bolchevique et par son développement étatique. Le passage de la théorie révolutionnaire à la pure idéologie est au centre de l'analyse de Korsch, mais la part de responsabilité qui incombait à Marx dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-korsch/#i_0

LANGUE ORIGINELLE

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 759 mots

De prime abord, une distinction s'impose entre langue originelle et premiers langages. L'une ressortit au mythe de la matrice originelle d'où serait issue toute créature ; elle se réfère à l'idée d'une puissance divine engendrant un couple initial dont l'humanité tout entière formerait la descendance. Les autres impliquent, dans la perspective du transformisme, l'apparition en diverses régions du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-originelle/#i_0

LIBRE-ESPRIT MOUVEMENT DU

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 3 163 mots

Attestée dans plusieurs documents de l'Inquisition et revendiquée en quelques occasions par les bégards et les béguines eux-mêmes, l'appellation de Libre-Esprit désigne un courant qui, du xiiie au xvie siècle, postule une unité entre le monde et l'homme telle qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-du-libre-esprit/#i_0

MABILLE PIERRE (1904-1952)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 603 mots

Médecin, anthropologue et écrivain, né à Reims le 2 août 1904, Pierre Mabille fait partie de ces esprits lucides que le xxe siècle découvre tardivement. Partageant les préoccupations des surréalistes, il aborde, par une approche à la fois scientifique et poétique, l'étude de l'homme sensible et de ses pouvoirs insoupçonnés.Interne des hôpitaux de Pari […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-mabille/#i_0

MARGUERITE PORÈTE (morte en 1310)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 678 mots

Brûlée le 1er juin 1310 à Paris, Marguerite Porète a laissé avec Le Miroir des simples âmes l'un des rares témoignages de première main sur les opinions qui caractérisent le mouvement du Libre-Esprit. Son enseignement, perpétué par Bloemardinne de Bruxel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marguerite-porete/#i_0

NICOLAS DE FLUE ou NIKLAUS VON FLÜE (1417-1487)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 579 mots

Mystique et diplomate suisse, Nicolas de Flue a eu le curieux privilège de gouverner, du fond de sa retraite d'ermite dans le Ranft, une large part de la politique helvétique pendant la seconde moitié du xve siècle. Une sagesse, non dénuée de ruse, un amour sincère de la p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-de-flue-niklaus-von-flue/#i_0

LE NOUVEAU MONDE AMOUREUX, Charles Fourier - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 227 mots

Charles Fourier (1772-1837) occupe une place unique dans l'histoire des idées pour avoir seul prêté forme et cohérence à un rêve d'harmonie universelle. Il a nourri de sa richesse subjective le projet d'une société capable de favoriser les désirs de chacun en les modulant et en les accordant selon les principe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-nouveau-monde-amoureux/#i_0

PANIZZA OSKAR (1853-1921)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 631 mots

Écrivain maudit s'il en fut, Panizza n'a cessé de mener un combat solitaire contre les préjugés qu'entretiennent les diverses formes de tyrannies civile et religieuse. Dès son enfance à Bad Kissingen (Bavière), où il est né le 12 novembre 1853, il fait l'objet d'une bataille juridique et religieuse entre les autorités catholiques, qui entendent imposer les dernières volontés du père défunt, et une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oskar-panizza/#i_0

PERMISSIVITÉ

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 000 mots

Inspiré par la vogue de la parental permissiveness aux États-Unis, le néologisme « permissivité » caractérise une attitude parentale qui tolère et encourage une grande liberté dans l'activité et le comportement de l'enfant, ainsi que dans le choix de ses valeurs. La thèse fondamentale en la matière est que l'enfant a plus de chance de s'épanouir lorsque l'approche expérimentale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/permissivite/#i_0

PERUTZ LEO (1884-1957)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 663 mots

Il existe, inhérente à l'atmosphère de Prague, une inspiration fantastique qu'ont magistralement illustrée la lucidité prophétique de Kafka et l'ésotérisme de Meyrinck. L'œuvre de Leo Perutz appartient à la même lignée. En dépit d'une écriture plus conventionnelle, le choix des thèmes excelle à traduire cette indifférenciation entre le réel et l'imaginai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leo-perutz/#i_0

POLITZER GEORGES (1903-1942)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 707 mots

Le double signe de la mort domine l'œuvre et la destinée de Georges Politzer. L'existence qui s'achève devant un peloton d'exécution réitère en quelque sorte le sacrifice d'une pensée originale, qu'exigera l'adhésion au parti communiste. En dépit de ses divergences avec les théories de Wilhelm Reich et de Georges […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-politzer/#i_0

PROKOSCH FREDERICK (1908-1989)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 128 mots

Salué comme le créateur du « roman géographique » par Gide, Thomas Mann, Yeats, lors de la parution, en 1935, des Asiatiques (traduit en 1947), Frederick Prokosch n'a pas connu toute la renommée que son talent laissait espérer. Trop baroque pour répondre aux critères d'une reconnaissance officielle et trop classique pour exercer la séduction du non-conformisme, il semble le plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederick-prokosch/#i_0

ROLFE FREDERICK WILLIAM (1860-1913)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 699 mots

Parmi les écrivains anglais victimes du puritanisme victorien, Frederick Rolfe, dit baron Corvo, a mis un singulier acharnement à se venger d'une société dont il se sentait exclu. Catholique par haine de la « cagoterie luthérienne », homosexuel par inclination et escroc par nécessité, il n'eut de cesse de se perdre avec intelligence et ostentation, et d'entraîner dans sa débâcle ceux dont il solli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederick-william-rolfe/#i_0

ROQUETAILLADE JEAN DE (XIVe s.)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 406 mots

L'aile franciscaine des spirituels, attachés au respect strict de la pauvreté volontaire, a fourni à l'alchimie plusieurs adeptes. Connu sous les noms, français, de Roquetaillade, catalan, de Rochatallada et, latin, de Rupescissa, l'auteur du traité De la quintessence est né en Catalogne et a fait ses études à Toulouse, où il s'initia au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roquetaillade-jean-de/#i_0

SEGARELLI GHERARDO (mort en 1300)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 736 mots

Fondateur du mouvement apostolique, Segarelli illustre le mélange de crainte et d'espérance né des prophéties de Joachim de Flore et du choix par celui-ci de la date de 1260 comme devant marquer l'avènement du règne des Saints et du troisième âge. Le succès du franciscanisme, allié à une période de troubles et de misère, allait dégager de l'aspiration à un changement radical une attitude paradoxal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gherardo-segarelli/#i_0

STEDINGER LES

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 577 mots

On appelait Stedinger un peuple médiéval de paysans, de bergers et de pêcheurs quelque peu pirates qui avaient défriché et colonisé sur le Bas-Weser des terres conquises sur la mer et les débordements du fleuve. Gouvernés par des juges de leur choix appliquant leurs lois particulières, ils éveillent, dès le xie siècle, l'hostilité des évêques de Brême […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-stedinger/#i_0

SURVIE

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 556 mots

Le terme de survie appartient, dès son attestation la plus ancienne, au domaine du droit et de la jurisprudence. On appelle gain de survie une disposition prévoyant que les avantages de l'un des conjoints passeront à celui qui lui survivra. Les biens matériels que, de facto, le défunt perd avec la vie se trouvent ainsi conservés en d'autres mains et laissent une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/survie/#i_0

TIC

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 915 mots

Contraction musculaire brusque, involontaire mais consciente, le tic affecte d'un mouvement rapide et répété un endroit précis du corps, peu susceptible de changement. Il se manifeste à l'état de veille et, le plus souvent, chez des individus émotifs, avec une tendance à s'exacerber lorsque s'accroissent les difficultés. Clignement des yeux, agitation de la lèvre, reniflements, gloussements, hauss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tic/#i_0

VAN BATENBURG JAN (1495-1538)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 375 mots

Le nom de Batenburg évoque une phase peu connue de la lutte menée par les anabaptistes irréductibles après l'échec de Münster. Fils de Dirk Van Batenburg, lui-même fils illégitime d'un noble de Gueldre, Jan abandonne ses fonctions de maire de Steenwijk (Overijssel) pour rallier l'aile insurrectionnelle des anabaptistes. En 1535, il s'empare d'Oldeklooster, un monastère de la région de Bolsward. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-van-batenburg/#i_0

WILLEM CORNELISZ (mort en 1253 env.)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 322 mots

Vers 1240, à Anvers, Willem Cornelisz, un clerc proche des milieux défavorisés, propage avec succès une doctrine où les idées de Libre-Esprit se mêlent aux recommandations plus traditionnelles de la pauvreté volontaire.Willem (ou Guillaume) Cornelisz semble avoir tiré parti d'une opposition populaire aux évêques de Cambrai, dont dépendait Anvers, pour radicaliser une conception de la pauvreté volo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/willem-cornelisz/#i_0

WOOLSTON THOMAS (1669-1733)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 672 mots

Précurseur de l'esprit critique qui, au xviiie siècle, accablera la religion chrétienne de son ironie, Woolston se rattache aussi à la tradition de Johannes Denck en privilégiant l'esprit aux dépens de la lettre. Mais, au regard des ridicules qu'il se plaît à souligner dans les textes sacrés, l'explicatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-woolston/#i_0