LIBERTÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La question de la liberté peut être abordée à trois niveaux différents, dont chacun fait appel à un type propre de discours.

La liberté, H. Rousseau

La liberté, H. Rousseau

Photographie

Henri Rousseau (1844-1910), La Liberté invitant les artistes à prendre part à la 22e exposition des artistes indépendants, 1905. Huile sur toile (H. 1,75 m ; L. 1,19 m). Musée national d'art moderne, Tokyo. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

À un premier niveau, celui du langage ordinaire, « libre » est un adjectif qui caractérise certaines actions humaines présentant des traits remarquables : ce sont des actions intentionnelles ou faites dans une certaine intention ; on les explique par des motifs, en donnant à ce mot le sens de « raison d'agir » plutôt que celui de « cause » ; on les assigne à un agent responsable, etc. Dire qu'une action est « libre », c'est donc prescrire de la placer dans la catégorie des actions qui présentent ces traits remarquables et, du même coup, exclure qu'on la place dans la catégorie des actions présentant des traits contraires, par exemple qu'elles soient faites par contrainte. L'expression « libre » fait alors partie d'un univers du discours où l'on rencontre des mots tels que : « projet », « motif », « décision », « raison d'agir », « auteur responsable », etc. ; définir le mot « libre », c'est ainsi le relier à tout ce réseau de notions où chacune renvoie à toutes les autres.

À un deuxième niveau, celui de la réflexion morale et politique, la liberté n'est plus seulement un caractère qui distingue certaines actions d'autres actions connues pour non libres : le mot désigne une tâche, une exigence, une valeur, bref quelque chose qui doit être et qui n'est pas encore ; réfléchir sur la liberté, c'est réfléchir sur les conditions de sa réalisation dans la vie humaine, dans l'histoire, au plan des institutions. C'est dans une autre sorte de discours philosophique que la question de la valeur de liberté peut être articulée ; ce discours ne consiste plus à décrire la classe des actions tenues pour libres par le langage ordinaire ; il prescrit le chemin même de la libération. Dès lors le mot même de « liberté » figure et fonctionne dans un réseau différent du précédent ; on y rencontre des expressions telles que : « norme », « loi », « institution », « pouvoir politique » [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 18 pages






Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-X, professeur à l'université de Chicago

Classification


Autres références

«  LIBERTÉ  » est également traité dans :

LIBERTÉ (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 2 519 mots

Dans l’Antiquité, des adolescents d’Athènes ou de Rome qui auraient été soumis à l’épreuve de philosophie du baccalauréat, et qui auraient dû disserter sur un sujet portant sur la liberté, auraient pu se contenter d’écrire ces quelques lignes : « Être libre, c’est ne pas être enchaîné. Est libre tout homme qui n’es […] Lire la suite

LIBERTÉ DE CONSCIENCE

  • Écrit par 
  • Valentine ZUBER
  •  • 1 468 mots

Dans le chapitre « Ce qu'est – et ce que n'est pas – la liberté de conscience »  : […] Si l'on admet que la liberté est le droit que possède l'homme d'agir selon son gré et non sous la pression d'une contrainte extérieure et que la conscience se définit comme le sentiment que l'homme a de lui-même ou de son existence, la liberté de conscience pourrait alors se caractériser par la faculté laissée à chacun d'adopter librement les doctrines religieuses ou philosophiques qu'il juge bo […] Lire la suite

LIBERTÉ, sociologie

  • Écrit par 
  • Arnault SKORNICKI
  •  • 2 001 mots

De prime abord, la question de la liberté semble relever de la philosophie morale et politique, voire de la métaphysique, plutôt que des sciences sociales. La tradition sociologique, parce qu’elle a rompu avec la philosophie pour se rapprocher des sciences expérimentales, ne prétend d’ailleurs pas élucider la vieille querelle autour de ce thème – y a-t-il ou non une volonté libre ? : celle-ci ne […] Lire la suite

RECHERCHES PHILOSOPHIQUES SUR L'ESSENCE DE LA LIBERTÉ HUMAINE, Friedrich Wilhelm Joseph von Schelling - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 828 mots

Dans le chapitre « La liberté et le mal »  : […] Schelling part de l'opposition entre système et liberté, l'un semblant nier l'autre. Un « système de la liberté » est-il possible ? Pour Schelling, comme pour Hegel, il va de soi que la connaissance vraie est systématique, dans la mesure où la raison est en elle-même systématique. Que la liberté soit définie « comme pouvoir du bien et du mal », et la possibilité d'un « système de la liberté » devi […] Lire la suite

LIBERTÉS PUBLIQUES

  • Écrit par 
  • Georges LESCUYER
  •  • 4 916 mots
  •  • 1 média

L' État est-il fait pour l'individu ou l'individu pour l'État ? À sa libération de tout déterminisme surnaturel l'homme a voulu ajouter l'affirmation de son autonomie par rapport à l'autorité terrestre. Les libertés publiques sont ainsi considérées comme des droits naturels, indépendants de la volonté du pouvoir, qui ne pourrait ni les supprimer ni même les réduire. Thomas d'Aquin a donné à cette […] Lire la suite

ÉTHIQUE

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 5 714 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le « pôle-je » »  : […] Au pôle-je , nous trouvons une liberté en première personne qui se pose elle-même. Ma liberté veut être. Mais, s'il est vrai que la liberté se pose par elle-même, elle ne se voit pas, elle ne se possède pas elle-même. Nous avons donc besoin de toute une suite de notions intermédiaires qui permettent à la liberté de se réfléchir, de prendre possession d'elle-même. À cet égard, la liberté, ne pouva […] Lire la suite

DEVOIR (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 9 052 mots

Dans le chapitre « Le devoir, une affirmation de la raison »  : […] Un siècle avant Nietzsche, Emmanuel Kant (1724-1804) avait dû admettre que la morale ne se prouve pas. Mais il complétait ce constat par l’idée suivante : si nous sommes dans l’illusion en supposant que nous menons nos existences d’après des principes que nous choisissons de suivre, si nous ne sommes que des êtres conditionnés ou des animaux-machines, c’est alors l’idée même de morale qui s’écrou […] Lire la suite

MORALE

  • Écrit par 
  • Éric WEIL
  •  • 15 730 mots

Dans le chapitre « La liberté »  : […] Ce nouveau principe ne se distingue pas de l'ancien par un refus de la recherche du bonheur : il promet, au contraire, au fidèle la félicité éternelle. Ce n'est pas, non plus, qu'il abandonne le concept d'un monde ordonné, sensé, capable d'assigner à l'homme sa place. Mais cette félicité n'est plus de ce monde et ne saurait y être cherchée, et le cosmos ne se montre pas comme objet de connaissance […] Lire la suite

SPINOZA BARUCH (1632-1677)

  • Écrit par 
  • Robert MISRAHI
  •  • 12 184 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'homme comme désir »  : […] Puisque les attributs expriment tous à leur façon une seule et même réalité, puisque la pensée et l'étendue expriment la même et unique Substance, l'homme est un être singulier (un mode), unitaire et non pas double. Il n'est pas, comme dans la tradition classique, la juxtaposition d'une âme et d'un corps, mais l'unité corps-esprit. L'âme, ou plutôt l'esprit ( mens ), n'est pas une autre chose, mai […] Lire la suite

CATHOLICISME LIBÉRAL ET CATHOLICISME SOCIAL

  • Écrit par 
  • René RÉMOND
  •  • 7 261 mots

Dans le chapitre « Catholicisme et libéralisme, dogmatisme et irréligion »  : […] En Europe occidentale, le libéralisme tend alors à s'imposer comme la philosophie dominante : les institutions politiques, l'économie, les relations sociales s'en inspirent. Il imprègne les codes et les mentalités. Le libéralisme catholique est une variante de ce grand courant dominateur. À essayer de jeter un trait d'union entre catholicisme et libéralisme, il rencontre de grandes difficultés : l […] Lire la suite

SARTRE JEAN-PAUL

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME, 
  • Juliette SIMONT
  •  • 8 906 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Histoire et intersubjectivité »  : […] Cette morale ne fut jamais achevée (nous disposons à présent de son ébauche, un volumineux ensemble de notes, publié à titre posthume sous l'intitulé Cahiers pour une morale ) . Si Sartre abandonna ce projet, c'est, dit-il, du fait d'avoir pris conscience, progressivement, que la façon dont il envisageait jusqu'alors la liberté était trop idéale et désincarnée – prenant trop peu en compte ce que […] Lire la suite

LIBÉRALISME

  • Écrit par 
  • Francis BALLE
  •  • 6 797 mots
  •  • 1 média

Le libéralisme est une doctrine économique : celle qui se donne le marché pour seul fondement, avec pour alliées naturelles l'initiative privée et la libre concurrence. Le libéralisme est aussi une philosophie politique : sa vision du monde lui commande d'aménager et de garantir la liberté de ceux qui vivent dans la cité. Enfin, le libéralisme est une disposition d'esprit : plus qu'une doctrine […] Lire la suite

EXISTENCE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 11 018 mots

Dans le chapitre « Être et exister »  : […] Dans son essai L’existentialisme est un humanisme (1946), Jean-Paul Sartre reprend l’argumentation nietzschéenne sur la feuille de l’arbre en lui substituant l’exemple du coupe-papier. L’essentialisme suppose naïvement un « Dieu artisan » ayant « fabriqué » l’homme comme l’artisan fabrique un coupe-papier. Un artisan doit se représenter le coupe-papier avant de le produire, il doit imaginer l’ens […] Lire la suite

NATUREL DROIT

  • Écrit par 
  • Marie-Odile MÉTRAL-STIKER
  •  • 5 966 mots

Dans le chapitre « Droit naturel et liberté »  : […] C'est au nom de la notion de liberté, où il voit la définition exclusive de l'homme en tant qu'être autonome et universel, que Hegel critique la doctrine philosophique du droit naturel. Seule l'idée de liberté peut nous fournir le principe de toutes les déterminations que pose la volonté humaine « qui produit comme une seconde nature à partir d'elle-même » ( Principes de la philosophie du droit , […] Lire la suite

KANT EMMANUEL

  • Écrit par 
  • Louis GUILLERMIT
  •  • 13 382 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le privilège de la liberté »  : […] En faisant ainsi valoir la supériorité de la fonction pratique de la raison sur sa fonction théorique, la philosophie critique a conscience de revenir des vaines spéculations où les écoles s'étaient fourvoyées aux saines convictions du bon sens auxquelles tout homme est attaché, et d'en révéler les solides fondements. Ainsi la raison la plus commune n'a pas tort de donner deux sens au verbe devoi […] Lire la suite

MILL JOHN STUART (1806-1873)

  • Écrit par 
  • François TRÉVOUX
  •  • 2 882 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La liberté : respect du non-conformisme »  : […] Mill, esprit indépendant, individualiste avant tout, n'a toutefois pas d'unité de pensée ; il est plus ou moins tiraillé entre l'abstraction et l'utilitarisme de son père, et les élans parfois naïfs et romantiques de sa propre nature. Sa pensée est exposée avec clarté et force dans une œuvre extrêmement abondante et variée ; il a étudié tous les grands débats de son siècle. Sa pensée est très nuan […] Lire la suite

ANARCHISME

  • Écrit par 
  • Henri ARVON, 
  • Jean MAITRON, 
  • Robert PARIS
  • , Universalis
  •  • 13 333 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La liberté »  : […] L'anarchisme s'efforce en outre d'inscrire l'autonomie personnelle dans un cadre social ; il est ainsi amené à rejeter toute liberté purement individuelle. Chacune des libertés individuelles se suffisant à elle-même et tirant son origine d'elle-même, la liberté de chacun ne peut, en effet, se manifester qu'en niant celle de tous les autres ; elle constitue la base de cette morale aristocratique d […] Lire la suite

ABSOLU

  • Écrit par 
  • Claude BRUAIRE
  •  • 4 206 mots

Dans le chapitre « Absolu et humanisme »  : […] La négation de Dieu est donc le principe d'une renaissance du discours, d'une reconquête de soi. L'homme, assuré de son existence, inséré dans la réalité de son monde et de son histoire, revenu de l'aliénation religieuse, est redonné à lui-même. La « mort de Dieu » signifie la naissance de l'homme. Mais l'humanisme ne s'érige en doctrine et en système exclusif qu'en souscrivant à la même concepti […] Lire la suite

CONTINGENCE

  • Écrit par 
  • Bertrand SAINT-SERNIN
  •  • 4 892 mots

Dans le chapitre « Formes simples »  : […] Partout où l'idée de contingence est utilisée, elle entretient des relations avec trois termes : les lois de la nature, la liberté humaine et la prescience divine, dont chacun peut être affirmé ou nié. On peut ainsi former de nombreuses combinaisons, auxquelles correspondent des sens différents du mot « contingence ». Sans passer en revue toutes les figures concevables de la contingence, nous évoq […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

27 mai 2020 • Algérie - France • Rappel de l’ambassadeur algérien à Paris.

, mon amour, de Mustapha Kessous, sur France 5, et Algérie : les promesses de l’aube, de Julie Peyrard et Sonia Amrane, sur La Chaîne parlementaire (LCP). Les autorités dénoncent, « sous le prétexte de la liberté d’expression, […] des attaques contre le peuple algérien et ses institutions ».  [...] Lire la suite

26-28 mai 2020 • États-Unis • Offensive de Donald Trump contre les réseaux sociaux.

, Gavin Newsom. Un porte-parole de la plateforme qualifie ces propos d’« informations potentiellement trompeuses ». Donald Trump, dont le compte est suivi par plus de quatre-vingts millions d’abonnés, réagit en accusant Twitter d’interférer avec l’élection présidentielle et d’étouffer la liberté [...] Lire la suite

20 mai - 12 juin 2020 • Burundi • Élection d’Évariste Ndayishimiye à la présidence.

Pierre Nkurunziza qui ne se représente pas, remporte l’élection présidentielle avec 71,5 p. 100 des suffrages. Son principal adversaire Agathon Rwasa, candidat du Conseil national pour la liberté (CNL), obtient 25,2 p. 100 des voix. Le taux de participation est de 87,7 p. 100. Lors des élections [...] Lire la suite

19 mai 2020 • Allemagne • Condamnation de la surveillance des télécommunications internationales par la Cour de Karlsruhe.

loi adoptée en octobre 2016. Elle estime que celui-ci viole « le droit fondamental au secret des télécommunications » qui s’applique également « aux étrangers à l’étranger », ainsi que « la liberté de la presse ». La Cour précise que son avis concerne également « la coopération avec des services de renseignement étrangers ». Elle demande au législateur d’encadrer cette pratique avant la fin de 2021.  [...] Lire la suite

4-28 mai 2020 • Royaume-Uni • Présentation du dispositif de déconfinement.

télévisé à l’occasion de la commémoration du 8 mai 1945, la reine Élisabeth II appelle ses concitoyens à ne « jamais perdre espoir ». Le 10, le Premier ministre Boris Johnson annonce un plan de déconfinement en trois étapes. Le 13, la liberté de circulation doit être rétablie. Les parcs, les terrains [...] Lire la suite

3-31 mai 2020 • France • Début du déconfinement.

 » le maintien de l’interdiction des célébrations religieuses en période de déconfinement, qu’il assimile à une « atteinte grave et manifestement illégale » à la liberté de culte. Le 18 toujours, le Conseil d’État ordonne à l’État de cesser les opérations de surveillance du déconfinement par drones [...] Lire la suite

2-30 avril 2020 • France • Annonce du plan de déconfinement.

le processus de déconfinement de la Nouvelle-Calédonie, très préservée de la pandémie. La liberté de circulation est restaurée, l’activité économique reprend et les écoles rouvrent progressivement leurs portes. Les bars, les cinémas et les discothèques restent toutefois fermés, les rassemblements [...] Lire la suite

5-20 mars 2020 • Suisse • Lutte contre l’épidémie de Covid-19.

des crédits de 32 milliards de francs suisses au profit des entreprises et des indépendants, en plus des 10 milliards déjà attribués au traitement de la crise une semaine plus tôt. Il restreint encore la liberté de réunion en interdisant les rassemblements de plus de cinq personnes.  [...] Lire la suite

20-23 février 2020 • Belgique - Israël • Nouvelle polémique au sujet du carnaval d’Alost.

arborant des caricatures de juifs orthodoxes au nez crochu. En décembre 2019, l’UNESCO avait annoncé le retrait du carnaval d’Alost de sa liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Les autorités flamandes concernées se refusent à interdire ces caricatures au nom de la liberté d’expression [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Paul RICŒUR, « LIBERTÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/liberte/