Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PAYS-BAS

Nom officiel

Royaume des Pays-Bas (NL)

    Chef de l'État

    Le roi Willem-Alexander (depuis le 30 avril 2013)

      Chef du gouvernement

      Mark Rutte (depuis le 14 octobre 2010)

        Capitale

        Amsterdam

          Siège du gouvernement

          La Haye

            Langue officielle

            Néerlandais 1

              Unité monétaire

              Euro (EUR)

                Population (estim.) 18 031 000 (2024)
                  Superficie 41 543 km²

                    Deux fils conducteurs particuliers marquent l'histoire des Pays-Bas. D'une part, outre les changements des frontières politiques à l'est et au sud, qui constituent toujours une bonne partie de l'histoire d'un peuple, les Pays-Bas connaissent un problème spécifique : les invasions et les reconquêtes sur la mer qui, depuis deux mille ans, n'ont cessé de remodeler profondément les contours à l'intérieur du pays et la frontière naturelle (mer du Nord) à l'ouest et au nord. Au cours des siècles, les transgressions marines (Dunkerque II et III) ont englouti de larges secteurs de la Zélande, du Brabant, de la Hollande et de la Frise. De surcroît, leur caractère de plat pays, situé au niveau même de la mer, exposait les Pays-Bas aux tempêtes et aux marées d'équinoxe qui, pendant des siècles, submergèrent les faibles digues. Il en résultait un habitat précaire et non permanent. D'autre part, à l'époque romaine, l' IJsselmeer, l'ancienne Zuiderzee, n'existait pas encore ; il naquit au ive siècle à la suite de la transgression Dunkerque II, coupant la Frise en deux : la Frise occidentale et la Frise septentrionale. Au sud du pays, la Zélande, constituée d'argile et de sable marins, disparut presque entièrement au cours de cette même transgression. Seules subsistèrent, entre La Haye et Alkmaar, des dunes qui protégeaient contre les marées une mince bande de terre, longue de 100 kilomètres et large de 20 kilomètres.

                    Pays-Bas : carte physique - crédits : Encyclopædia Universalis France

                    Pays-Bas : carte physique

                    Pays-Bas : drapeau - crédits : Encyclopædia Universalis France

                    Pays-Bas : drapeau

                    À partir du xie siècle, la mer du Nord se retira et, aussi bien au Nord qu'au Sud, de vastes campagnes d'assèchement et d'endiguement furent entreprises. Ce fut surtout le travail des cisterciens et des prémontrés. Vers le xvie siècle, les Hollandais furent enfin capables de maîtriser le cours normal des phénomènes naturels, mais on craignait toujours les grandes marées et les tempêtes. Pendant le soulèvement contre Philippe II d'Espagne, les Gueux de mer profitèrent de la fragilité des acquis et pratiquèrent des brèches dans ces digues afin de gêner les mouvements des troupes espagnoles d'Albe et de Farnèse. Les autorités civiles constatèrent avec stupéfaction qu'il était en effet plus facile de se défendre à partir d'une poussière d'îles. Longtemps les choses restèrent en l'état. Dès 1600, on se remit à endiguer la Zélande et à fermer certains golfes en Frise, la terre arable se faisant rare et l'accroissement démographique exigeant sans cesse de nouvelles terres. Au xixe siècle, les Hollandais maîtrisaient à la perfection la technologie d'assèchement et d'endiguement (moulins à vent, vis d'Archimède). Toutefois, l'eau pouvait servir de défense ; au xxe siècle encore, l'État construisit des « lignes d'eau » (série de fortifications avec possibilité d'immersion de vastes polders) contre un ennemi venant de l'est (Grebbelinie). Le pouvoir entreprit de grands travaux publics et engagea d'immenses investissements pour construire la grande digue de mer fermant la Zuiderzee et la changeant en lac (IJsselmeer), et, après la Seconde Guerre mondiale, pour élaborer et réaliser le plan Delta qui ferma l'Escaut oriental isolant la Zélande orientale de la mer du Nord. Les Pays-Bas ont ainsi accumulé une haute technologie (know-how) pour tout ce qui touche à la mer et à l'eau : drainage, dragage, remorquage, etc.

                    Un autre phénomène est celui du grand et soudain essor économique des Provinces-Unies au xviie siècle. Comment fut-il possible qu'une poignée de rebelles contre la monarchie espagnole, à peine 2 millions d'habitants, gouvernés archaïquement, se soient hissés au rang du concert des nations ?

                    La chute d' Anvers (1585) fit émigrer des marchands et artisans vers les Provinces-Unies. La clientèle, les techniques, le savoir-faire[...]

                    La suite de cet article est accessible aux abonnés

                    • Des contenus variés, complets et fiables
                    • Accessible sur tous les écrans
                    • Pas de publicité

                    Découvrez nos offres

                    Déjà abonné ? Se connecter

                    Écrit par

                    • : docteur en histoire, professeur agrégé à l'Institut d'études politiques de Paris
                    • : professeur d'histoire à l'université de Nanterre et à l'Institut des hautes études de l'Amérique latine
                    • : docteur en droit, licencié en sciences politiques et diplomatiques
                    • : docteur en sciences géographiques, professeur émérite à l'Université libre de Bruxelles, membre de la classe des lettres de l'Académie royale de Belgique, président de la Société royale belge de géographie
                    • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

                    . In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

                    Médias

                    Pays-Bas : carte physique - crédits : Encyclopædia Universalis France

                    Pays-Bas : carte physique

                    Pays-Bas : drapeau - crédits : Encyclopædia Universalis France

                    Pays-Bas : drapeau

                    Pays-Bas : conquête des terres - crédits : Encyclopædia Universalis France

                    Pays-Bas : conquête des terres

                    Voir aussi