TRADUCTION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le mot traduction provient du verbe traduire, dont l'origine est le verbe latin traducere : « faire passer ». Le sens le plus courant est : « faire passer un texte d'une langue à une autre ». Dans d'autres langues telles que l'anglais (translate) et l'allemand (übersetzen), c'est à la notion de déplacement que renvoie l'étymologie. On trouve des emplois de ce sens premier dans la Bible de Wyclif ou encore avec la valeur dérivée de changement d'état dans les Canterbury Tales de Chaucer. Le verbe traduire apparaît pour la première fois en français en 1539, et le nom traduction en 1540. On remarquera que l'expression nominale est réservée exclusivement à l'acception la plus courante et peut exprimer soit l'activité de traduction, soit le produit fini.

L'activité de traduction

L'activité de traduction est très ancienne. Les inscriptions en deux langues qui figurent sur les tombes des princes d'Éléphantine en Égypte datent du IIIe millénaire avant J.-C. Ils en constituent le premier témoignage écrit. Mais ces princes avaient le statut officiel de « chefs-interprètes ». C'est en effet en tant qu'activité orale d'interprétation, et plus particulièrement dans les relations politiques et économiques, que se manifeste à l'origine la traduction.

La pierre de Rosette (196 av. J.-C.), témoignage des honneurs conférés à Ptolémée V pour les services qu'il a rendus à l'Égypte, compte parmi les traductions les plus célèbres de l'Antiquité. Découverte en 1799 seulement, elle se trouve actuellement au British Museum. Cette pierre porte des inscriptions en deux langues : le grec et l'égyptien, mais en trois écritures, les textes égyptiens étant pour une partie en hiéroglyphes, pour l'autre en démotique. À l'époque romaine, l'activité de traduction se multiplie et se diversifie. Elle donne lieu pour la première fois à une réflexion théorique. Il est cependant difficile d'établir clairement dans le contexte de l'époque la limite entre traduction et imitation de textes sources. Le débat sur le caractère or [...]

Pierre de Rosette

Pierre de Rosette

Photographie

La découverte, en 1799, de cette stèle trilingue (grec, démotique, hiéroglyphes) en basalte a permis le déchiffrement des hiéroglyphes en 1822 par Jean-François Champollion. 196 avant J.-C. British Museum, Londres. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages






Écrit par :

Classification


Autres références

«  TRADUCTION  » est également traité dans :

ABRAHAM IBN DAUD dit RABAD Ier (1110 env.-env. 1180)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 599 mots

Historien, philosophe et astronome juif, Abraham ben David Halevi dit Ibn Daud ou Rabad I er (Rabbi Abraham b. David) est connu des théologiens et philosophes latins du Moyen Âge sous le nom d'Avendauth et, notamment, à travers son œuvre de traducteur de l'arabe en latin (dont il s'acquitta parfois en collaboration avec Gundissalinus, comme pour le Fons vitae d'Ibn Gabirol), sous ceux de Jean d' […] Lire la suite

ANQUETIL-DUPERRON ABRAHAM HYACINTHE (1731-1805)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 863 mots

Orientaliste français qui révéla à l'Europe les livres sacrés du zoroastrisme et de l'hindouisme. La curiosité des Européens pour les civilisations anciennes d'Orient (Perse, Inde...) date des premières découvertes de Marco Polo et de Vasco de Gama ; accrue au cours des siècles, elle entraîna Anquetil-Duperron à partir pour l'Inde (où la France tentait de prendre pied, pour d'autres raisons). Prem […] Lire la suite

BAUDRILLARD JEAN (1929-2007)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude BUSSIÈRE
  •  • 1 040 mots
  •  • 1 média

Sociologue et philosophe, Jean Baudrillard est né le 20 juillet 1929 à Reims dans une famille d'origine paysanne. Fils unique et studieux, il est remarqué par ses instituteurs, qui soutiennent son dossier de bourse. Il intègre le lycée Henri-IV, à Paris, où il prépare le concours d'entrée à l'École normale supérieure, qu'il interrompt pour devenir ouvrier. Cette expérience terminée, il achève ses […] Lire la suite

BOUCHET ANDRÉ DU (1924-2001)

  • Écrit par 
  • Michel COLLOT
  •  • 842 mots

André du Bouchet est unanimement reconnu comme un des plus importants poètes français de la seconde moitié du xx e  siècle. Ses débuts coïncident avec le déclin du surréalisme, dont il rejette, avec d'autres, la dérive ésotériste et la fuite dans l'imaginaire. Il reconnaît chez Reverdy l'exemple d'une poésie qui affronte une « réalité rugueuse à étreindre » (Rimbaud), soustraite aux prises de l'im […] Lire la suite

BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme chinois

  • Écrit par 
  • Jacques GERNET, 
  • Catherine MEUWESE
  •  • 4 721 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les textes bouddhiques en chinois »  : […] La presque totalité des traductions de textes bouddhiques en chinois date de la période comprise entre le ii e et le xi e  siècle. Ces textes, au nombre de 1 692 –  sūtra (sermons qui sont censés avoir été prononcés par le Buddha), traités de métaphysique, traités de discipline, commentaires de maîtres bouddhiques –, couvrent l'ensemble du bouddhisme indien et en constituent la source écrite la […] Lire la suite

BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme tibétain

  • Écrit par 
  • Anne-Marie BLONDEAU
  •  • 5 631 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Textes canoniques et littérature scolastique »  : […] La première préoccupation des Tibétains en se convertissant fut d'avoir accès aux textes canoniques, rédigés pour la plupart en sanskrit, mais aussi dans des langues vernaculaires, si l'on en croit un édit royal ordonnant de retranscrire les originaux en sanskrit avant leur traduction en tibétain. Trois révisions successives de la langue des traductions furent ordonnées, la dernière au début du x […] Lire la suite

CASSIN BARBARA (1947- )

  • Écrit par 
  • Jean-Baptiste GOURINAT
  •  • 997 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L’aventure de la traduction »  : […] Née le 24 octobre 1947 à Boulogne-Billancourt, elle est d’abord l’élève des philosophes Michel Deguy et Jean Beaufret, qui ont grandement contribué à l’introduction de la pensée de Martin Heidegger en France. Grâce à Jean Beaufret, elle participe au mythique séminaire du Thor, près de L’Isle-sur-la-Sorgue, qui se tint chez René Char en 1969, en présence de Heidegger. L’empreinte de la pensée de c […] Lire la suite

ČEP JAN (1902-1974)

  • Écrit par 
  • Milan BURDA
  •  • 982 mots

Né en 1902 en Moravie dans une famille paysanne pauvre, Jan Čep est un des représentants les plus importants de la littérature spiritualiste tchèque d'inspiration catholique du xx e  siècle. Après le baccalauréat, obtenu en 1922, il entre à l'université Charles de Prague, où il étudie le tchèque, l'anglais et le français. Il ne termine pas ses études et, pendant l'année 1926, il collabore à l'acti […] Lire la suite

CHEIMONAS GEORGES (1938-2000)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 616 mots

Né à Kavala en Macédoine grecque le 16 mars 1938, Georges Cheimonas est le cadet d'une famille de trois enfants. Son père, originaire de Thessalie, est employé de banque. Sa mère, femme au foyer, est une réfugiée grecque d'Asie Mineure chassée de Turquie en 1922. En avril 1941, la Grèce est occupée par les forces de l'Axe. Kavala se trouve en zone d'occupation bulgare. Sofia, alliée zélée de Berli […] Lire la suite

CHENG FRANÇOIS (1929- )

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 859 mots

Poète, romancier et calligraphe, François Cheng est né en Chine, à Nanchang, le 30 août 1929. Issu d'une famille d'universitaires et de lettrés, le jeune homme, qui connaît la fin de la guerre et la guerre civile en Chine, entre à l'université de Nankin, avant de gagner la France en 1949. Il finit par s'y installer. Étudiant à la Sorbonne, il est un lecteur assidu à la bibliothèque Sainte-Geneviè […] Lire la suite

COMETTI JEAN-PIERRE (1944-2016)

  • Écrit par 
  • Jacques MORIZOT
  •  • 908 mots

Né à Marseille le 22 mai 1944, fils d’émigrés italiens, Jean-Pierre Cometti a d’abord été un guitariste de jazz. Il entreprend assez tardivement des études de philosophie, avant d’enseigner dans des lycées, en France, notamment à Millau, et surtout à l’étranger, au Maroc, en Allemagne et à La Haye. En 1992, il intègre l’enseignement supérieur à l’université d’Aix-Marseille où il enseigne l’esthéti […] Lire la suite

DE L'ESSENCE DE LA VÉRITÉ et PLATON LE SOPHISTE (M. Heidegger) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 602 mots

Il faut espérer que la traduction des tomes 19 et 34 de la Gesamtausgabe , qui rassemblent les cours des semestres d'hiver 1924-1925 et 1931-1932 : Platon « Le Sophiste » (Gallimard, 2001) et De l'essence de la vérité. Approche de l'« allégorie de la caverne » et du « Théétète » de Platon ( ibid. ), marqueront un nouveau point de départ dans la traduction des œuvres de Heidegger en français, tant […] Lire la suite

DROIT - Droit comparé

  • Écrit par 
  • Horatia MUIR WATT
  •  • 7 354 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La traduction »  : […] Pour peu que les sources à consulter soient exprimées en langue étrangère, le comparatiste doit disposer, en plus d'une bonne connaissance de celle-ci, d'une théorie adéquate de la traduction juridique. L'étude de la linguistique juridique permet de prendre conscience de ce que les termes juridiques sont eux-mêmes des concepts, de sorte que leur traduction relève déjà de la démarche comparatiste. […] Lire la suite

ÉDITION

  • Écrit par 
  • Robert ESCARPIT, 
  • Philippe SCHUWER
  •  • 11 162 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'édition sans frontières »  : […] En 2004, le montant des exportations de livres français à travers le monde, travaux d'impression inclus, s'est élevé à 637 412 milliers d'euros. Le montant des importations de livres étrangers était, lui, de 492 840 milliers d'euros.Les premiers importateurs de livres français étaient, dans l'ordre, en milliers d'euros : la Belgique et le Luxembourg (132 131), la Suisse (86 142), le Canada (70 42 […] Lire la suite

EMPFINDSAMKEIT, littérature

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 655 mots

L'Empfindsamkeit, la plus forte et la plus universelle des manifestations préromantiques, déferla d'Ouest en Est entre 1740 et 1790 sur toute l'Europe littéraire et artistique. La vague, partie de l'Angleterre, balaya devant elle le rationalisme tranquille de l'Aufklärung (les Lumières) pour le remplacer par l'inquiétante nostalgie de l'au-delà de la raison, où se trouvent rimes et sentiments. Un […] Lire la suite

GÉRARD DE CRÉMONE (1114-1187)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 130 mots

Érudit remarquablement informé, Gérard de Crémone sut mesurer à sa juste valeur la science arabe de son époque. Il entreprit de surmonter la barrière linguistique qui en interdisait l'accès aux Latins. Il alla s'installer à Tolède, y apprit l'arabe et se consacra à la traduction en latin des textes scientifiques les plus importants. Environ soixante-dix ouvrages furent traduits par ses soins, comp […] Lire la suite

GRANEL GÉRARD (1930-2000)

  • Écrit par 
  • Dominique JANICAUD
  •  • 653 mots

Philosophe au style éclatant, Gérard Granel a fait une carrière universitaire classique qui ne correspond qu'à une facette de sa forte personnalité. Traducteur, il fut aussi éditeur, polémiste, penseur d'avant-garde faisant converger de manière originale la phénoménologie heideggérienne avec le néo-marxisme de Gramsci. Né à Paris dans un milieu de la bourgeoisie aisée, il couronne de solides étude […] Lire la suite

GRESSET MICHEL (1936-2005)

  • Écrit par 
  • André BLEIKASTEN
  •  • 645 mots

Comme le grand traducteur Maurice-Edgar Coindreau, Michel Gresset fut un infatigable passeur de la littérature nord-américaine du xx e  siècle. Né à Versailles le 18 novembre 1936, reçu premier à l'agrégation d'anglais en 1959, il est d'abord tenté par un poste de traducteur à l'O.N.U., mais finit par choisir une carrière universitaire. Dans les années 1960, il entreprend sous la direction de Mau […] Lire la suite

GUILLAUME DE MOERBECKE (1215-1286)

  • Écrit par 
  • Édouard-Henri WÉBER
  •  • 204 mots

Après avoir séjourné à Nicée, à Thèbes (en 1260) et à Corinthe, Guillaume, dominicain flamand, est nommé pénitencier à la curie papale, à Viterbe, où il a accès au fonds grec provenant de Palerme et où le rejoint, en 1267, son confrère Thomas d'Aquin. Il devient archevêque de Corinthe en 1278. Guillaume de Moerbecke est le principal traducteur d'ouvrages grecs au xiii e siècle. Il a traduit notam […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

24 mai 2018 • Espagne • Condamnation du Parti populaire dans le procès de l’« affaire Gürtel ».

Correa, – dont la traduction du patronyme en allemand donne son nom à l’« affaire Gürtel » – est condamné à près de cinquante-deux ans de prison. Parmi les condamnés figurent également une dizaine d’anciens cadres du Parti populaire, dont l’ancienne ministre Ana Mato et l’ancien trésorier national [...] Lire la suite

4-26 août 2016 • France • Polémique au sujet de l’interdiction du burkini sur les plages.

opposés au port du burkini qui, selon lui, « n’est pas compatible avec les valeurs de la France et de la République », mais « est la traduction d’un projet politique, de contre-société, fondé sur l’asservissement de la femme ». Le 22, le tribunal administratif de Nice rejette le pourvoi formé [...] Lire la suite

9-31 mai 2010 • Israël - Autorité palestinienne • Arraisonnement violent d'un convoi maritime humanitaire à destination de Gaza.

la traduction des responsables de l'opération devant la justice internationale et décrète trois jours de deuil. L'Union européenne exige une « enquête complète » sur le déroulement de l'assaut. Plus modérés, les États-Unis « regrettent » les pertes humaines et exigent de connaître les circonstances de l'opération. De nombreuses capitales étrangères condamnent la violence de l'opération.  [...] Lire la suite

3-30 janvier 2006 • Israël - Autorité palestinienne • Victoire du Hamas aux élections palestiniennes.

, des milliers de militants du Fatah manifestent à Gaza et en Cisjordanie pour exiger la démission des instances dirigeantes du parti et la traduction en justice de ses membres corrompus. Le 29, Israël annonce la suspension du reversement de 50 millions de dollars de taxes d'importation perçues [...] Lire la suite

21 janvier - 1er février 1994 • Belgique • Scandale financier touchant le Parti socialiste francophone.

des poursuites de la Chambre fédérale des représentants demande la traduction en justice de Guy Coëme – ministre de la Défense au moment des faits – pour corruption de fonctionnaire. Le 1er février, les députés votent à une large majorité le renvoi de celui-ci devant la Cour de cassation, instance habilitée à juger les ministres. Cette action est sans précédent dans le royaume.  [...] Lire la suite

20-28 septembre 1989 • Grèce • Andréas Papandréou déféré devant une cour spéciale et assassinat d'un député conservateur.

qui revendique immédiatement cet attentat, des liens privilégiés avec l'escroc Georges Koskotas, qui se trouve au centre d'un important scandale politico-financier et est emprisonné aux États-Unis. Le 28, le Parlement décide à nouveau la traduction d'Andréas Papandréou devant une cour spéciale, cette fois pour son rôle dans le scandale Koskotas.  [...] Lire la suite

8-21 juin 1983 • France • Polémiques à propos des fraudes électorales aux élections municipales

polémique avec la gauche. Le P.C.F., principalement visé par les décisions des juridictions administratives et accusé par l'opposition de manipulations électorales dans les municipalités gérées par lui, dénonce le caractère politique de ces jugements. Le R.P.R. demande, le 21, la traduction en Haute Cour [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacqueline GUILLEMIN-FLESCHER, « TRADUCTION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/traduction/