RITES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le mot « rite » peut avoir des sens différents selon les contextes dans lesquels il est utilisé. Pour les biologistes, par exemple, la ritualisation est la formalisation d'un comportement à motivation émotionnelle ; ils la rattachent au processus de l'évolution et plus particulièrement à l'adaptation aux fonctions de communication. Ainsi, le rite pourrait s'observer chez les animaux. Dans le langage courant, ce terme désigne toute espèce de comportement stéréotypé qui ne semble pas être imposé par quelque nécessité ou par la réalisation d'une finalité selon des moyens rationnels. Une institution désuète, un cérémonial périmé sont des rites. Les manies sont souvent rangées dans la même catégorie. De là on passe aisément à l'interprétation de la psychopathologie et de la psychiatrie, qui parlent de rites névrotiques. Mais, en réalité, tous ces emplois de la notion se réfèrent plus ou moins à celui qui désigne un comportement social, collectif, dans lequel apparaît plus nettement à la fois le caractère répétitif du rite et, surtout, ce qui le distingue des conduites rationnellement adaptées à un but utilitaire. Le rite se présente alors comme une action conforme à un usage collectif et dont l'efficacité est, au moins en partie, d'ordre extra-empirique. Il se révèle donc, avec toute sa spécificité, dans les coutumes stéréotypées qui ne se justifient pas entièrement par une détermination limitée au monde naturel et qui font intervenir des rapports entre l'homme et le surnaturel. Rites magiques et rites religieux en sont ainsi les exemples les plus éclairants.

Les types et les fonctions

On peut observer des conduites rituelles, au sens précis du mot, dans toute espèce de contexte superstitieux ou cultuel, et les grandes religions modernes comportent aussi des rites fortement institutionnalisés. Mais il semble plus indiqué d'en rechercher la signification sociologique la plus générale dans les coutumes des peuples «  primitifs » (ou archaïques), non point parce qu'on pourr [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

  • : membre de l'Institut, professeur émérite à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification


Autres références

«  RITES  » est également traité dans :

ABORIGÈNES AUSTRALIENS

  • Écrit par 
  • Barbara GLOWCZEWSKI
  •  • 7 132 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Spiritualité : le Dreaming et la terre »  : […] au rythme des alliances, faisant fluctuer les frontières et les droits territoriaux. Lorsque les hommes et les femmes sont gardiens de sites, ils ont des responsabilités rituelles à leur égard. Pour que le savoir hérité des ancêtres puisse se transmettre, il faut accomplir des rites – danser, chanter, peindre le corps et les objets sacrés – qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aborigenes-australiens/#i_24

ADOLESCENCE

  • Écrit par 
  • Mihalyi CSIKSZENTMIHALYI, 
  • Universalis
  •  • 2 658 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une transition difficile »  : […] les sociétés avaient institué des moyens formels pour que les aînés aident les jeunes à trouver leur place dans la communauté. Les rites d'initiation, les quêtes de vision, les rites fondamentaux et les autres cérémonies du même type aidaient les jeunes hommes et femmes à passer de l'enfance à l'âge adulte. Ces rites de passage mettaient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adolescence/#i_24

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Religions

  • Écrit par 
  • Marc PIAULT
  •  • 9 611 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Religion, lien entre les hommes et la nature »  : […] mais aussi lié à la première apparition de la mort, cet acteur du désordre exprime la nécessité de maintenir permanentes les relations entre tous les éléments de l'univers. C'est par l'accomplissement scrupuleux des rites, qui sont en quelque sorte les jointures du monde, que les hommes peuvent s'assurer d'une poursuite conforme de leur existence […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-culture-et-societe-religions/#i_24

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Histoire et traditions

  • Écrit par 
  • Jean DEVISSE, 
  • Francis GEUS, 
  • Louis PERROIS, 
  • Jean POLET
  • , Universalis
  •  • 6 686 mots

Dans le chapitre « Entre l'au-delà et les vivants  »  : […] missions chrétiennes mais aussi par l'administration coloniale : ces rites liés à la mort étaient considérés comme contraires aux mœurs pouvant être admises dans une société moderne. Il subsiste pourtant aujourd'hui dans l'inconscient collectif et les mentalités individuelles, mais aussi sous des formes rituelles plus ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-arts-histoire-et-traditions/#i_24

ARCHAÏQUE MENTALITÉ

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 7 026 mots

Dans le chapitre « La mentalité primitive selon Lévy-Bruhl »  : […] C'est de la même manière qu'il faut comprendre les rites. Ceux-ci mettent en action les mythes et réalisent les participations. Par l'intermédiaire des symboles, qui eux-mêmes sont indistincts de ce qu'ils symbolisent, les pratiques culturelles religieuses ou magiques créent des participations entre l'homme et les puissances mystiques, orientent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mentalite-archaique/#i_24

BANTOU

  • Écrit par 
  • Luc de HEUSCH
  •  • 8 086 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La vie rituelle »  : […] Les activités rituelles se distribuent de manière fort inégale dans les diverses sociétés bantoues. Les grands rites cycliques se développent principalement dans les royautés sacrées : au Rwanda, toutes les quatre générations le temps dynastique était aboli et l'ancien feu sacré qui avait brûlé pendant les quatre règnes précédents était éteint ; un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bantou/#i_24

CANONISATION

  • Écrit par 
  • Joachim BOUFLET
  •  • 1 260 mots

La canonisation est, dans l'Église catholique, l'acte par lequel un personnage est proclamé officiellement saint, c'est-à-dire arrivé à l'union parfaite avec le Christ. La notion de sainteté existe dans le christianisme dès l'origine, car, « appelés par Dieu, non au titre de leurs œuvres mais au titre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canonisation/#i_24

CARNAVAL

  • Écrit par 
  • Annie SIDRO
  •  • 6 182 mots
  •  • 1 média

extirpé par le christianisme, le carnaval fait partie de ces rites d'origine païenne qui se sont transformés progressivement sous l'effet du calendrier liturgique, pour finalement devenir, dans le monde moderne et sécularisé, un grand événement festif et urbain ayant parfois perdu jusqu'à sa référence au calendrier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carnaval/#i_24

CHINE - Droit

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CABESTAN
  •  • 10 297 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La tradition juridique chinoise »  : […] ) et investit les fonctionnaires de l'empereur d'un pouvoir sans limite pour les mettre en œuvre. Aux lois s'opposent les rites (li). Ceux-ci n'ont pas en eux-mêmes une force contraignante. Ils sont censés régir de manière harmonieuse les rapports entre les hommes. Mais, en établissant des normes morales et des règles hiérarchiques, peu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-droit/#i_24

COUVADE

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 957 mots

Rochefort, un observateur français des indigènes caraïbes des Antilles, baptisa « couvade », au xviie siècle, un ensemble de rites accomplis par le mari pendant la grossesse, l'accouchement de l'épouse et la période post-natale. « Au même temps que la femme est délivrée, note […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/couvade/#i_24

DETTE, anthropologie

  • Écrit par 
  • Charles MALAMOUD
  •  • 10 475 mots

Dans le chapitre « Le problème du déontique et le dharma »  : […] n'est étudié que dans la mesure où le Veda fait état de ces vertus comme d'éléments du rite, conditions nécessaires à son exécution correcte. La démarche des mīmāṃsaka consiste à repérer et circonscrire, dans le texte du Veda, les énoncés qui sont directement des instructions sur le dharma ainsi entendu, à étudier leur structure et à définir les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dette-anthropologie/#i_24

ÉCOSSAIS RECTIFIÉ RITE

  • Écrit par 
  • Antoine FAIVRE
  •  • 1 092 mots

La franc-maçonnerie, dite « spéculative » depuis le début du xviiie siècle, comporte actuellement diverses obédiences, chacune comprenant à son tour un certain nombre de loges. Les loges d'une même obédience ne travaillent pas nécessairement toutes suivant le même rite (ou « rit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rite-ecossais-rectifie/#i_24

ÉPHÉMÈRE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LECOQ
  •  • 5 977 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Huttes rituelles »  : […] Dans le monde gréco-romain, lors de certaines fêtes à caractère initiatique (fête des Dioscures à Élatée, fête de Déméter et Perséphone, bacchanales, fêtes des frères arvales à Rome...), banquets, danses et cérémonies rituelles avaient lieu sous des huttes de roseaux construites à cette occasion et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-ephemere/#i_24

ÉSOTÉRISME

  • Écrit par 
  • Serge HUTIN
  •  • 7 492 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'initiation, apanage des sociétés secrètes traditionnelles »  : […] initiable ; la transmission d'une influence spirituelle, ce qui ne peut se faire que par des rites appropriés et à condition que les initiateurs détiennent un héritage rituel valable ; le travail intérieur que l'initié accomplira sur lui-même et sans lequel l'initiation rituelle demeurerait toute formelle, inopérante […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esoterisme/#i_24

ETHNOLOGIE - Ethnologie générale

  • Écrit par 
  • Raymond William FIRTH
  •  • 9 525 mots

Dans le chapitre « Relations rituelles »  : […] Un rite est un acte formel qui n'a pas de corrélation technique avec un but immédiat, mais auquel on attribue une force intrinsèque. Il est souvent symbolique et d'ordinaire référé étroitement aux mythes et dogmes qui expliquent son symbolisme et contribuent à lui donner sa force. Les comportements […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnologie-ethnologie-generale/#i_24

ETHNOLOGIE - Ethnologie religieuse

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 6 092 mots

Dans le chapitre « La description des faits »  : […] habituellement appelés aujourd'hui « génies ») ; puis l'étude des représentations complexes qui les unissent, mythes ou dogmes ; ensuite l'analyse des pratiques, en distinguant les rites oraux (récitation des mythes, formules d'enchantement ou d'exorcisme) et les rites manuels, comme le sacrifice, les rites de passage, etc., sans oublier que, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnologie-ethnologie-religieuse/#i_24

FRANC-MAÇONNERIE

  • Écrit par 
  • Roger DACHEZ, 
  • Luc NEFONTAINE
  •  • 10 707 mots

Dans le chapitre « L'initiation maçonnique »  : […] Le rite est la sanction de l'initiation. Comprise comme entrée dans un groupe, l'initiation passe toujours par une cérémonie spéciale, un rite défini une fois pour toutes. L'initiation s'accompagne d'une mise en scène, d'une théâtralisation forcée où chacun doit jouer le rôle qui lui est dévolu. Le rite, qui peut être compris comme un ensemble de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franc-maconnerie/#i_24

INITIATION

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 7 139 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les sociétés archaïques et historiques »  : […] La première étape était constituée par les rites préalables de purification. Même pour les éranes et les orgeons, associations ouvertes aux femmes, aux étrangers et aux esclaves, des interdits empêchaient les personnes trop profondément souillées de s'approcher des mystères : bâtards, criminels, courtisanes ; et ceux qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/initiation/#i_24

INTERDIT

  • Écrit par 
  • Claude RABANT, 
  • Pierre SMITH
  •  • 6 123 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Violence et sacrifice »  : […] ci : plutôt que de l'interdire, elle l'ordonne et la fait entrer dans le cycle de son économie. Elle la fait tourner à son profit. Il faudrait ici, avec René Girard (La Violence et le Sacré), considérer le sacrifice comme une manière d'arrêter le cycle interminable de la violence individuelle, ou plutôt de la faire entrer dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interdit/#i_24

JEU - Ethnologie du jeu

  • Écrit par 
  • Geza de ROHAN-CSERMAK
  •  • 9 576 mots

Dans le chapitre « Le jeu dans le complexe culturel »  : […] Pour éviter toute interprétation forcée, il ne se préoccupe guère de distinguer, à coup sûr, où commence le jeu et où prend fin le rite cérémoniel dans une coutume occasionnelle d'une tribu ou d'un village. Il serait aussi hasardeux pour lui de déterminer ponctuellement à quel moment une chasse devient un jeu et cesse d'être une activité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeu-ethnologie-du-jeu/#i_24

JUDAÏSME - Les pratiques

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON, 
  • Charles TOUATI
  •  • 4 474 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Offrandes et prières »  : […] Lorsqu'ils ne se trouvent pas explicitement contenus dans la Tōrah, les rites y figurent sous une forme implicite que découvrira le Midraš. Ils sont codifiés par la halakha ou norme rabbinique : le Sulḥan 'Arukh de Joseph b. Ephraïm Caro (Venise, 1567) constitue la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-les-pratiques/#i_24

MANTRA

  • Écrit par 
  • André PADOUX
  •  • 3 512 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le védisme »  : […] tout à fait incompréhensible, ce qui ne signifie toutefois pas que le sens soit négligé : il est d'une autre sorte. Ce sont des énoncés rituels hautement formalisés, ayant un emploi codifié et chargés de puissance. Ils sont efficaces parce qu'ils sont « vrais » (satya). Ils disent ce qui est. Ils sont l'œuvre de poètes visionnaires (kavi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mantra/#i_24

MAUSS MARCEL (1872-1950)

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 1 624 mots

Dans le chapitre « Magie, religion, morphologie »  : […] entre les divers phénomènes sociaux, et aussi que les uns s'éclairent par les autres. C'est ainsi par exemple que le principe du mana, puissance impersonnelle surnaturelle, avec ses divers équivalents suivant les peuples observés, permet de comprendre le symbolisme qui l'exprime dans les rites religieux tels que le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-mauss/#i_24

MIRACLE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 6 607 mots

Dans le chapitre « L'homme primitif et les puissances mystérieuses »  : […] homme archaïque place l'efficience, la causalité déterminante, d'un seul côté : celui des puissances mystérieuses. Son action, même correctement conduite, ne réussit pas en vertu de ses propres mécanismes ; elle réussit par la croyance et par le rite, par la magie surajoutée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/miracle/#i_24

MŒURS

  • Écrit par 
  • François BOURRICAUD
  •  • 7 993 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les lois, les mœurs et les manières dans leur rapport avec l'esprit général »  : […] du geste de la main sur le cou, selon la politesse islamique. Ces prescriptions et prohibitions furent en effet jugées « tyranniques » par plus d'un Turc, non seulement parce qu'elles constituaient une intrusion du gouvernement dans la vie privée, mais aussi parce qu'elles touchaient à des pratiques qui avaient valeur de rites religieux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moeurs/#i_24

MONGOLIE, République mongole

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Marie-Dominique EVEN
  •  • 7 773 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Mode de vie »  : […] une résurgence flamboyante des traditions séculaires remet à la mode la multitude des rites qui, jadis, entouraient les occupations quotidiennes et saisonnières pour les rendre fastes ; elle en fait le support du sentiment identitaire national. D'ailleurs, le régime communiste n'avait pas pu les éliminer totalement. Seuls […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mongolie-republique-mongole/#i_24

MYTHE - L'interprétation philosophique

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 12 832 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le mythe comme récit des origines »  : […] Le deuxième corollaire concerne la fonction pratique du mythe ; plusieurs écoles anthropologiques ont souligné le lien étroit entre le mythe et le rite. Le mythe, a-t-on dit, fonde le rite en établissant des paradigmes d'action ; ainsi, dans le domaine vétéro-testamentaire, a-t-on mis en lumière le lien entre le grand récit de création et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythe-l-interpretation-philosophique/#i_24

MYTHOLOGIES - Le monde gréco-romain

  • Écrit par 
  • John SCHEID, 
  • Giulia SISSA, 
  • Jean-Pierre VERNANT
  • , Universalis
  •  • 4 800 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une religion communautaire et ritualiste »  : […] Certes, la « vie religieuse » des Romains ne s'arrêtait pas une fois les rites célébrés. Le culte suscitait souvent – mais il n'était nullement censé le faire – une exégèse explicitant le sens des rituels. Discrètement orientée par les responsables du culte ou non, en conformité avec les énonciations des rituels ou non, spéculative ou critique, c' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythologies-le-monde-greco-romain/#i_24

POTLATCH

  • Écrit par 
  • Claude MEILLASSOUX
  •  • 2 928 mots
  •  • 1 média

Nord) ; il signifiait « action de donner ». Le terme est utilisé par les ethnologues américains pour désigner diverses cérémonies ostentatoires et dispendieuses donnant lieu à des festivités, à des déclarations publiques, ainsi qu'à des distributions et à des destructions de biens, observées surtout au cours de la seconde moitié du xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/potlatch/#i_24

PSYCHIATRIE COMPARÉE

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 5 771 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Médecine et traditions »  : […] la « coutume », le lien qui unit les vivants et les morts dans une même communauté. Toute maladie est un signal d'angoisse qui appelle des rites ; elle est un signe divinatoire par lequel se révèlent soit les mânes des ancêtres (appelant les vivants à leur rendre un culte), soit l'action maléfique d'un magicien ou l'emprise des sorciers (sortes d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychiatrie-comparee/#i_24

RITES DE GUÉRISON

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 325 mots

Ce n'est pas un hasard si le terme « salut » désigne aussi bien le salut physique, la santé, que le salut moral et religieux, la délivrance procurée par un sauveur. Bien plus, dans de nombreux cas, le sauveur divin (Asclépios, par exemple, ou même Apollon) est d'abord un sauveteur, un guérisseur, un thaumaturge. Même les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rites-de-guerison/

SACRIFICE

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 3 521 mots
  •  • 2 médias

l'homme authentique. Alfred Loisy définit ainsi le sacrifice comme rite : « Une action rituelle – la destruction d'un objet sensible, doué de vie ou qui est censé contenir de la vie – moyennant laquelle on a pensé influencer les forces invisibles, soit pour se dérober à leur atteinte [...] soit afin de [...] leur procurer satisfaction et hommage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sacrifice/#i_24

SANCTUAIRE, Grèce hellénistique et Rome antique

  • Écrit par 
  • Pierre GROS, 
  • John SCHEID
  •  • 8 292 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Rites de fondation »  : […] Les rites de fondation se déroulent une fois que la divinité a officiellement reçu un lot de terre et les moyens financiers pour aménager le templum avec ses édifices. Dans un premier temps, après la « définition », la « libération » du site (effatio et liberatio), et éventuellement son orientation par les augures, un magistrat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sanctuaire-grece-hellenistique-et-rome-antique/#i_24

SOCIÉTÉS SECRÈTES

  • Écrit par 
  • René ALLEAU
  •  • 2 730 mots

Dans le chapitre « Les confréries magico-religieuses primitives »  : […] que la disposition des passages, souvent difficiles, qui conduisaient aux cavernes ornées de peintures pariétales ou dans lesquelles ont été retrouvées des effigies animales percées de coups, donne une indication valable sur des rites initiatiques de chasseurs, encore conservés par des populations primitives et étudiés par l'ethnologie comparée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/societes-secretes/#i_24

TANTRISME

  • Écrit par 
  • André PADOUX
  •  • 9 466 mots

Dans le chapitre « Rites et pratiques ; la « kuṇḍalinī » »  : […] Les pratiques les plus typiques sont relatives aux mantras, « instruments de pensée », formules stéréotypées à usage rituel et mystique ou magique, souvent dépourvues de tout sens apparent, mais censées recéler toute la force des divinités dont elles sont la forme phonique, essentielle. Parole efficace, puisque sa nature est celle de l'énergie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tantrisme/#i_24

THÉÂTRES DU MONDE - Le théâtre en Afrique noire

  • Écrit par 
  • Pierre ICHAC
  •  • 4 150 mots

Dans le chapitre « Du religieux au théâtral »  : […] de la république de Guinée, un peuple forestier de la côte, les Baga, célébrait chaque année, à la fin de la saison des pluies qui prélude à la récolte du riz, la fête d'une déesse de la fécondité nommée Nimba. Celle-ci était représentée par (mieux vaudrait dire : venait « habiter ») un masque de bois sombre, aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theatres-du-monde-le-theatre-en-afrique-noire/#i_24

VAN GENNEP ARNOLD (1873-1957)

  • Écrit par 
  • Nicole BELMONT
  •  • 2 390 mots

Dans le chapitre « La notion décisive de « rite de passage » »  : […] Les rites de passage sont les rites qui accompagnent les changements de lieu, d'état, d'occupation, de situation sociale, d'âge. Ils rythment le déroulement de la vie humaine, « du berceau à la tombe ». Et, puisque cette vie humaine s'inscrit dans une périodicité naturelle, d'autres rites marquent les passages d'une année à l'autre, d'une saison à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnold-van-gennep/

VIOLENCE

  • Écrit par 
  • Yves MICHAUD
  •  • 8 199 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Violence et rapport à autrui »  : […] À partir de là, Girard formule sa théorie du sacrifice et des rites. La violence du désir mimétique ne connaît par principe pas de frein : elle ouvre une suite folle de vengeances sans fin. La fonction du sacrifice est alors de détourner cette violence sur une victime, un bouc émissaire qui la canalise. C'est en ce sens que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/violence/#i_24

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean CAZENEUVE, « RITES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rites/