Gérard NAHON

directeur d'études émérite à l'École pratique des hautes études (Ve section, sciences religieuses)

ABRAHAM IBN DAUD dit RABAD Ier (1110 env.-env. 1180)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 598 mots

Historien, philosophe et astronome juif, Abraham ben David Halevi dit Ibn Daud ou Rabad Ier (Rabbi Abraham b. David) est connu des théologiens et philosophes latins du Moyen Âge sous le nom d'Avendauth et, notamment, à travers son œuvre de traducteur de l'arabe en latin (dont il s'acquitta parfois en collaboration avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-ibn-daud/#i_0

ASHKÉNAZE

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 835 mots

Substantif et adjectif, l'appellation « ashkénaze » (ashkenaz, pluriel ashkenazim) est appliquée aux juifs de l'Europe occidentale, centrale et orientale qui sont d'origine et de langue germaniques par opposition à ceux qui sont originaires d'Espagne et sont dits séfarades (sefardim). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ashkenaze/#i_0

BAAL SHEM TOV, FONDATEUR DU HASSIDISME

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 221 mots

Israël ben Éliézer, dit le Baal Shem Tov (maître du Nom divin), orphelin pauvre des Carpates, oppose la piété et la charité au judaïsme talmudique fondé sur l'étude. Une relation charismatique s'établit bientôt entre lui et son entourage, et son ascendant éclipse l'autorité du rabbin. Le ḥassid, ou dévot, se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baal-shem-tov-fondateur-du-hassidisme/#i_0

BAAL SHEM TOV ISRAËL BEN ÉLIÉZER dit LE (1700 env.-1760)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 931 mots

L'application hébraïque de Baal Shem Tov (Ba‘al Šem Tov : maître du Nom [divin] ou maître du Bon Nom [divin] ; abrégé en Bešt) désignait au xviie siècle, chez les juifs d'Europe centrale un thaumaturge en état d'effectuer des guérisons par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baal-shem-tov/#i_0

BAECK LEO (1873-1956)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 373 mots

Après des études rabbiniques et universitaires à Breslau et à Berlin, Leo Baeck, qui devait être un des trois maîtres spirituels du judaïsme allemand (avec Martin Buber et Franz Rosenzweig), occupa la chaire rabbinique à Oppeln, Düsseldorf et Berlin et fut aumônier militaire durant la Première Guerre mondiale. Il devint bientôt membre du comité du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leo-baeck/#i_0

BAR KOKHBA (IIe s.)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 1 236 mots

Deux générations après la guerre des juifs contre les Romains et la destruction du Temple (66-70), les juifs se soulèvent sous la conduite de Bar Kokhba proclamé Messie, qui tient tête aux légions romaines de 132 à 135. Les origines, le déroulement et les péripéties de ce mouvement messianique – le plus long de l'histoire juive – restent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bar-kokhba/#i_0

BENJAMIN DE TUDÈLE (XIIe s.)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 882 mots

Le Juif navarrais Benjamin de Tudèle est sans doute le premier voyageur européen du Moyen Âge qui ait connu la Chine. Écrit en hébreu, son itinéraire fournit un guide touristique et une description économique, ethnique, politique du monde médiéval chrétien, romain et byzantin, juif et arabe vers 1170. Le « Livre des voyages » On ne sait rien de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benjamin-de-tudele/#i_0

CHUTE DU ROYAUME DE JUDA

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 257 mots

Des deux royaumes hébreux formés à la mort de Salomon, Israël , le plus vaste et le mieux pourvu, est le premier à succomber aux coups portés par les empires de Mésopotamie. De Jéroboam à Osée , vingt rois se succèdent entre — 930 et — 722. Omri, roi de — 885 à — 876, fonde la nouvelle capitale, Samarie . Le dernier roi d'Israël s'étant rapproché […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chute-du-royaume-de-juda/#i_0

COMPILATION DE LA MISHNA

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 187 mots

La Mishna , qui signifie en hébreu répétition (de la Loi) désigne d'abord dans le judaïsme la loi orale en corrélation avec le texte biblique (miqra), ensuite le recueil juridique compilé sous la direction du patriarche Juda ha-Nassi (le Prince) dans ses académies de Bet Shearim et de Séphoris en Galilée. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/compilation-de-la-mishna/#i_0

DAVID (env. -1000)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 1 813 mots

Roi d' Israël de 1004 à 965 avant J.-C., David marqua son peuple d'une empreinte indélébile tant par ses qualités humaines que par ses réalisations politiques. Au cours d'une existence tourmentée, il fit des tribus hébraïques un royaume ayant pour capitale Jérusalem . Il exprima dans le recueil des Psaumes sa foi et son espérance dans le Dieu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david/#i_0

DESTRUCTION DE JÉRUSALEM PAR TITUS

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 192 mots

Depuis — 63 sous domination romaine, Israël fomente plusieurs révoltes. En 66, sous Néron , éclate une insurrection qui défait la XIIe légion de Cestius Gallus, gouverneur de Syrie . Un gouvernement à majorité pharisienne se constitue à Jérusalem , renversé par les zélotes Siméon bar Giora et Jean de Giscala. Néron dépêche […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/destruction-de-jerusalem-par-titus/#i_0

GERSHOM DE METZ (960 env.-1028)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 428 mots

Un des maîtres majeurs du judaïsme allemand médiéval. Né probablement à Metz mais ayant vécu surtout à Mayence, Rabbénu Gershom ben Juda fut le disciple de Juda ben Meir ha Cohen Léontin. Il eut pour élèves Eliézer le Grand, Jacob ben Yaqar et Isaac ben Juda. Selon une tradition, son fils aurait été converti au christianisme sous la contrainte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gershom-de-metz/#i_0

GHETTO

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 4 206 mots

D'origine italienne incertaine – l'on peut y voir une corruption de giudeica (latin : judaicam) ou de gietto (fonderie de canons de Venise, site du quartier juif) –, le terme « ghetto » désigne un groupement topographique, ethnique, économique, juridique, culturel et historique. C'est à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ghetto/#i_0

GRAND PRÊTRE, Israël

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 847 mots

Titre donné dans l'ancien Israël au titulaire du sacerdoce suprême (hébr. kohen gadol, ha-kohen, kohen ha-roš). Ses attributions majeures sont définies dans l'Exode, dans le Lévitique et dans les Nombres , ainsi que dans le traité talmudique Yoma. Le grand prêtre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grand-pretre-israel/#i_0

IBN EZRA MOSHE (1060?-? 1139)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 249 mots

Poète et philosophe juif espagnol, appelé aussi Abu Harūn. Né à Grenade, Moïse ibn Ezra apprit la poésie à Lucena. Occupant, semble-t-il, une fonction publique en vue jusqu'en 1090, il dut s'exiler en Espagne chrétienne après la conquête de Grenade par les Almohades. Il mena une existence difficile à la merci de mécènes fortunés dont il chantait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moshe-ibn-ezra/#i_0

IBN VERGA SALOMON (fin XVe-déb. XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 354 mots

De la vie même de l'historien juif que fut Salomon ibn Verga, on sait peu de chose. Il reçut une formation rabbinique et philosophique, apprit la littérature espagnole et latine de son temps et fut chargé, en 1487, après la prise de Málaga par les Rois Catholiques, de réunir les fonds nécessaires pour acquitter la rançon des Juifs capturés. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibn-verga-salomon/#i_0

JEAN DE GISCALA (Ier s.)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 463 mots

Un des chefs de la guerre des Juifs contre les Romains (66-70). Son action n'est connue que par ce qu'en relate son adversaire Flavius Josèphe dans La Guerre des Juifs et dans l'Autobiographie. Natif de Giscala en Galilée (aujourd'hui al-Jish), Jean est d'abord partisan de la soumission à Rome, jusqu'à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-giscala/#i_0

JÉRUSALEM

  • Écrit par 
  • Alain DIECKHOFF, 
  • Gérard NAHON
  •  • 6 881 mots

Jérusalem, dont l'État d' Israël a fait sa capitale, constitue autant un carrefour des religions qu'un terrain d'affrontement. Parmi ses visages multiples, il en est plusieurs qui peuvent éclipser le rôle spirituel que la ville a tenu et tient dans l'histoire : elle apparaît, d'abord, comme un des lieux majeurs de la tension politique qui secoue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerusalem/#i_0

JOSEPH HA-COHEN D'AVIGNON (1496-1578)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 1 033 mots

Le plus doué des trois grands historiens juifs de la Renaissance originaires de la péninsule Ibérique, les deux autres étant Salomon ibn Verga et Samuel Usque. Joseph ha-Cohen naquit à Avignon d'une famille espagnole venue de Huete après l'expulsion de 1492. Ses parents s'établirent sur le territoire de Gênes, peut-être à Novi, en 1501, avant de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-ha-cohen-d-avignon/#i_0

JUDAÏSME - Les pratiques

  • Écrit par 
  • Charles TOUATI, 
  • Gérard NAHON
  •  • 4 446 mots

Les pratiques religieuses propres au judaïsme, et au judaïsme le plus actuel, ne se comprennent, dans leurs détails concrets comme dans leur esprit, qu'à partir d'une perspective historique, et spécialement à partir de ce que représentaient le Temple de Jérusalem et son rituel à l'époque biblique et dans la vision eschatologique d'Ézéchiel ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-les-pratiques/#i_0

JUDAÏSME - Histoire des Hébreux

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 11 057 mots

Vers 1760 avant notre ère, un petit clan conduit par Abraham quitte Sumer et vient s'installer en Canaan, entre le Jourdain et le littoral méditerranéen. En 135 après J.-C., à l'issue d'une guerre sans merci contre l'Empire romain, l'État juif antique disparaît. L'histoire des Hébreux est celle d'une existence politique qui s'étend entre ces deux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-histoire-des-hebreux/#i_0

JUDAÏSME - Histoire du peuple juif

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 11 259 mots

Le mot Juif (ancien français Juiu, Juieu), dérivé du latin Judaeus (grec Ioudaïos), issu de l'hébreu Yehūdī, désigne primitivement les ressortissants du royaume de Juda (940 à 586 av. J.-C.) dont une première mention biblique est faite dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-histoire-du-peuple-juif/#i_0

JUIVES FÊTES

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 1 130 mots

Les fêtes juives sont mobiles dans le calendrier civil, du fait qu'elles suivent le calendrier lunaire. Commençant en automne, ce dernier comprend les mois suivants : tišri, ḥešwan, kislew, ṭebet, šebat, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fetes-juives/#i_0

KHAZARS

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 517 mots

Peuple apparenté aux Turcs , qui établit un empire entre la mer Noire et la mer Caspienne du viie au xe siècle, les Khazars nous sont connus par des sources arabes, hébraïques et chinoises principalement . Ils s'opposèrent à plusieurs reprises à l'Empire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/khazars/#i_0

LÉON L'HÉBREU JUDA BEN ISAAC ABRAVANEL dit (1460 env.-env. 1521)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 247 mots

Médecin, poète et philosophe juif de la Renaissance. Né à Lisbonne, où son père Isaac (Isaac ben Juda, connu sous le nom d' Abrabanel ou Abravanel) était trésorier d'Alfonse V de Portugal, Léon l'Hébreu étudia la médecine et la philosophie juive et arabe ; il gagna l'Espagne en 1483 puis l'Italie après l'expulsion des Juifs d'Espagne. Il enseigna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-l-hebreu/#i_0

LÉVITE

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 200 mots

Terme par lequel la Bible désigne ceux qui appartiennent à la tribu de Lévi, troisième fils de Jacob . Moïse et Aaron étaient issus de cette tribu. Chargés du service divin, les lévites n'eurent pas de portion prévue lors du partage de la Terre sainte : les dîmes versées par le peuple d'Israël pourvoyaient à leur entretien. Pourtant, quarante-huit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/levite/#i_0

LIVRE DE LA SPLENDEUR, KABBALE JUIVE

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 223 mots

À côté de la Torah et du Talmud axés sur les aspects juridiques et moraux, enseignés publiquement dans les académies, un courant mystique réservé à des initiés se développe à partir de la fin du second temple (70) et durant le Moyen Âge : la Kabbale ou tradition. Des cénacles kabbalistes œuvrent au xii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livre-de-la-splendeur-kabbale-juive/#i_0

MAIMONIDE

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 216 mots

Né à Cordoue, mort à Fostat (Vieux Caire), Moïse ben Maïmon, dit Maimonide, incarne trois aspects majeurs du judaïsme médiéval. Formé par son père au Talmud et aux philosophes arabes en Espagne, puis au Maroc durant les persécutions des Almohades – persécutions et conversions forcées qui anéantissent le judaïsme d'al-Andalus et d'Afrique du Nord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maimonide/#i_0

MARRANES

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 890 mots

Terme de mépris dont l'origine est mal établie (marrano en espagnol, marrão en portugais : porc) et par lequel on désignait des musulmans ou des juifs convertis mais dont on jugeait que la conversion était feinte. Dans l'historiographie moderne, il s'applique sans nuance péjorative aux juifs convertis et à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marranes/#i_0

MOÏSE MENDELSSOHN, FONDATEUR DE L'HASKALA

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 225 mots

Né à Dessau, initié à l'œuvre de Maïmonide par le rabbin David Fränkel, étudiant besogneux à Berlin en langues et en philosophie, Moïse Mendelsshon accède aux milieux éclairés de la capitale prussienne grâce à l'appui de Lessing. En vue d'introduire la culture moderne dans le judaïsme, il traduit le Pentateuque en allemand et appuie Isaac Euchel, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moise-mendelssohn-fondateur-de-l-haskala/#i_0

MUR OCCIDENTAL dit DES LAMENTATIONS

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 843 mots

Section de la muraille supportant le Temple de Jérusalem dans sa partie ouest et demeurée intacte lors de la destruction de l'édifice en 70. C'est le lieu saint par excellence du judaïsme : selon la tradition juive, il se trouve dans la proximité immédiate du site du Saint des saints, où la Présence divine serait demeurée. Devant le Mur occidental […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mur-occidental/#i_0

PETAḤYA DE RATISBONNE (XIIe s.)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 144 mots

Voyageur juif peut-être originaire de Prague. Parti vers 1175 pour la Pologne et la Russie, Petaḥya visite la Crimée, la Tartarie, la Khazarie, l'Arménie, le Kurdistan, la Mésopotamie, la Syrie et la Terre sainte. Son objectif fut, semble-t-il, un pèlerinage aux Lieux saints et sur les tombeaux des Justes. Il décrit la prospérité des juifs de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petahya-de-ratisbonne/#i_0

POGROME ou POGROM

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 548 mots

Terme russe désignant un assaut, avec pillage et meurtres, d'une partie de la population contre une autre, et entré dans le langage international pour caractériser un massacre de Juifs en Russie. Perpétrés entre 1881 et 1921 , les pogromes furent si nombreux qu'une typologie a pu être établie à leur propos. Ils survenaient lors d'une crise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pogrome-pogrom/#i_0

PROSEUQUE

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 134 mots

Terme (gr. proseuchè, lat. proseucha) qui désigne les synagogues dans le monde gréco-romain. Les auteurs anciens et le Nouveau Testament l'emploient à l'exclusion de tout autre. La première proseuque mentionnée serait celle de Mizpa en Palestine au ~ ier siècle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proseuque/#i_0

PROTOCOLES DES SAGES DE SION

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 246 mots

Ouvrage de la fin du xixe siècle, les Protocoles constituent un faux antisémite et font état d'une prétendue conférence des leaders du judaïsme mondial complotant de s'emparer des leviers de commande de l'univers, sous le couvert de la démocratie. Œuvre d'une créature de la police […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protocoles-des-sages-de-sion/#i_0

RABBI

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 189 mots

Titre dérivé de l'hébreu rab (maître) et qui n'apparaît que dans les textes postbibliques. Signifiant littéralement « mon maître », il précède le nom d'une personne versée dans l'étude de la Loi. Le titre rabbi est fréquent dans le Nouveau Testament (Matthieu, xxiii, 7 et 8 ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rabbi/#i_0

RASHI DE TROYES

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 199 mots

Après avoir étudié dans les académies juives de Worms et de Mayence, Salomon ben Isaac, dit Rachi (ou Rashi), vit à Troyes où, dit-on, tout en soignant sa vigne, il explique à ses disciples le Talmud de Babylone dont les manuscrits gagnent les communautés juives d'Occident. Il utilise les leçons homilétiques du midrash mais privilégie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rashi-de-troyes/#i_0

RÈGNE DE SALOMON

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 232 mots

À Jérusalem , avant — 970, David fait élire roi son fils Salomon par une assemblée d' Israël . En quarante ans de paix, Salomon consolide son royaume. Les terres produisent blé, orge, huile et vins. Le roi bâtit écuries, dépôts de vivres et d'armes, résidences, attirant main-d'œuvre et matériaux à Gézer , Meggido, Jérusalem. À Eilat, sur la mer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regne-de-salomon/#i_0

RÉVOLTE DES MACCABÉES

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 257 mots

Rentrés dans leur patrie grâce à Cyrus (— 515), ayant rebâti le Temple de Jérusalem , les Juifs passent de la suzeraineté perse à celle d'Alexandre et de ses successeurs d'Égypte puis de Syrie , Lagides puis Séleucides . Antiochos IV Épiphane instaure le paganisme en Judée , dédie le Temple à Zeus, interdit sous peine de mort le sabbat, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolte-des-maccabees/#i_0

ROSENZWEIG FRANZ (1886-1929)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 390 mots

Théologien juif allemand élevé dans une famille fortement assimilée, Franz Rosenzweig, après une « tentation chrétienne », entreprit d'affranchir la pensée juive de la philosophie et, avec Martin Buber et Leo Baeck , ouvrit des voies neuves à la pensée juive contemporaine. Entre 1905 et 1913, à la suite d'études de droit et de philosophie, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-rosenzweig/#i_0

RUBÉNI DAVID (1483 env.-env. 1538)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 754 mots

Diplomate juif qui affirmait être l'ambassadeur d'un royaume juif de Khaibar en Arabie ( ?) auprès du pape Clément VII et qui visita les cours pontificale et portugaise, ainsi que plusieurs cités italiennes, afin de conclure une alliance entre la chrétienté et les Juifs contre les Turcs. David Rubéni se prétendait le fils du roi Salomon et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-rubeni/#i_0

SAMUEL USQUE (XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 564 mots

Historien juif originaire du Portugal , auteur d'un classique de la littérature portugaise, Consolation aux tribulations d'Israël (Consolaç ao as tribulaç oes de Israel, Ferrare, 1553). Sa biographie est mal connue : issu d'ancêtres castillans, Samuel Usque avait reçu une éducation humaniste au Portugal, où […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samuel-usque/#i_0

SANHÉDRIN

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 814 mots

Terme venant du grec sunedrion (conseil, tribunal, école) et adopté par les Juifs à l'époque du second Temple pour désigner l'institution suprême, politique, religieuse et judiciaire du peuple d' Israël , à savoir une assemblée de soixante et onze membres. Les attributions du Sanhédrin furent d'abord politiques et judiciaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sanhedrin/#i_0

SCHISME KARAÏTE

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 201 mots

Vers 762, à Bagdad, le sage juif Anan ben David fonde un courant opposé à l'autorité de la loi orale consignée dans le Talmud , les Benè-Miqra, « fils de l'Écriture » ou karaïtes , ne reconnaissent d'autorité qu'à la loi écrite, la Torah . Ses disciples et continuateurs, dont Japhet ben Ali, Juda Hadassi, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/schisme-karaite/#i_0

SÉFARADE

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 1 510 mots

Substantif et adjectif, l'appellation « séfarade » est appliquée aux Juifs dont les ancêtres vécurent dans l'Espagne médiévale, et plus généralement les membres des communautés juives non ashkénazes. Dans le livre du prophète Abdias (verset 20), le terme « Sefarad » est une localité où demeurent des exilés de Jérusalem . Bien que, pour les savants […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sefarade/#i_0

SHULHAN ARUKH

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 200 mots

Héritier par excellence de l'Espagne médiévale, Joseph Caro fut à la fois un juriste et un mystique. Il consacra trente années à la composition de Beit Yosef (La Maison de Joseph), un commentaire encyclopédique de la halakha , ou loi rabbinique, couvrant l'ensemble de la jurisprudence de tous ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shulhan-arukh/#i_0

SIMÉON BAR GIORA ou BAR GHIORA (Ier s.)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 577 mots

Chef militaire des Juifs dans la guerre contre les Romains (66-70). Probablement fils d'un prosélyte, ce qui explique son surnom de Bar Giora (en araméen, fils de prosélyte), Siméon était originaire de la cité hellénistique de Gerasa en Transjordanie. On ne connaît sa carrière que par Flavius Josèphe (Guerre des Juifs), qui le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/simeon-bar-giora-bar-ghiora/#i_0

SORTIE D'ÉGYPTE

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 230 mots

Acte fondateur du judaïsme et de l'économie chrétienne de la rédemption, symbole de délivrance pour l'Occident, l'épisode de la sortie d'Égypte constitue le point de départ de l'histoire du peuple d' Israël . Installés selon la Bible sur les pâturages de Goshen (Gen. XLVII, 1), à l'est du delta du Nil, les douze fils de Jacob et leur descendance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sortie-d-egypte/#i_0

SYNAGOGUES HISTOIRE DES

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 1 010 mots

Des diverses acceptions du terme synagogue (du grec sunagôgê, « assemblée ») : réunion des fidèles du judaïsme, caractérisation du judaïsme dans son ensemble par opposition à l'Église, lieu de culte des Juifs, on ne retiendra ici que la dernière. La synagogue est entièrement différente de toutes les formes cultuelles du monde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-des-synagogues/#i_0

TALMUD DE BABYLONE

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 187 mots

Les écoles des amoraim ou enseignants de Terre sainte et de Mésopotamie, où vit une forte population juive, commentent et complètent la Mishna, sécrétant une jurisprudence, la Gemara ou étude. Elles produisent vers 350 dans un climat politique difficile un vaste recueil, le Talmud dit de Jérusalem quoique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/talmud-de-babylone/#i_0

TEMPLE ROULEAU DU

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 190 mots

Manuscrit hébreu ancien, récemment découvert et venant probablement des grottes de Qumrân. Ce rouleau, long de 8,60 m et comprenant soixante-six colonnes de texte, est conservé au palais du Livre du musée d'Israël à Jérusalem depuis son acquisition en 1967 par Yigael Yadin. Il daterait de la seconde moitié du ~ i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rouleau-du-temple/#i_0

VAJDA GEORGES (1908-1981)

  • Écrit par 
  • Charles TOUATI, 
  • Gérard NAHON
  •  • 1 304 mots

Orientaliste d'une remarquable érudition, historien de la théologie et de la philosophie juives médiévales, Georges Vajda a formé deux générations de professeurs, de chercheurs et de rabbins français et étrangers, en ciselant une œuvre dont la forme et l'esprit ont porté à sa maturité la science du judaïsme en France. L'encyclopédisme de Georges […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-vajda/#i_0

VENISE GHETTO DE

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 255 mots

Dès 1215, le IVe concile du Latran avait préconisé une séparation physique entre chrétiens et juifs. La république de Venise est la première à appliquer cette exigence. Le 25 janvier 1516, le Sénat de Venise vote un décret confinant les juifs dans un quartier clos de murs. Dès le 10 avril, sept cents juifs sont installés sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ghetto-de-venise/#i_0

YERUSHALMI YOSEF HAYIM (1932-2009)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 936 mots

Issu d'une famille originaire de Russie, Yosef Yerushalmi est né à New York le 20 mai 1932. Il reçoit une formation rabbinique à la Yeshiva University, puis au Jewish Theological Seminary of America, qui l'ordonne rabbin en 1957. Après avoir exercé comme rabbin à la synagogue Beth Emeth (Maison de vérité) à Larchmont (New York), il se tourne vers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yosef-hayim-yerushalmi/#i_0

ZÉLOTES

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 496 mots

Flavius Josèphe et les sources chrétiennes appellent lêstai, c'est-à-dire brigands, les partisans de Juda le Galiléen qui pour eux-mêmes revendiquaient le titre de zélotes. Leur chef, Juda, qui vécut à la fin du ~ ier siècle et au début du i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zelotes/#i_0