JUDAÏSMELes pratiques

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Le Mur des lamentations

Le Mur des lamentations
Crédits : Hulton Getty

photographie

Menora de Hanukkah

Menora de Hanukkah
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie


Les pratiques religieuses propres au judaïsme, et au judaïsme le plus actuel, ne se comprennent, dans leurs détails concrets comme dans leur esprit, qu'à partir d'une perspective historique, et spécialement à partir de ce que représentaient le Temple de Jérusalem et son rituel à l'époque biblique et dans la vision eschatologique d'Ézéchiel (xl-xlvii).

L'espace sacré

C'est avec le Temple, en effet, qu'apparaît la conception d'un espace sacralisé. Dimension de la sainteté, l'espace se définit, pour la religion juive, comme un territoire sacré comprenant dix étapes ascendantes : le pays d'Israël, les cités entourées de remparts, l'enceinte de Jérusalem, le mont du Temple (har ha-bayit), l'enceinte du Temple, le parvis des femmes, le parvis des israélites, le parvis des prêtres, l'espace entre la salle et l'autel, le sanctuaire, le saint des saints (Mishna, Kélim, I, 6-9).

Tabernacle, Temple, synagogue

Apparue lors de la construction du tabernacle (miškan) dans le désert (Exode, xl), cette « sainteté spatiale » appartient-elle vraiment à un lieu déterminé ? Pour la Mishna, chacune de ces étapes est liée à l'observance d'un précepte applicable dans le lieu précis qu'elle détermine : ainsi tire-t-on du pays d'Israël l''omer, la gerbe (Lévitique, xxiii, 10), les prémices et les pains de proposition. Pourtant, l'espace sacré fut désigné au patriarche Jacob lors de sa vision de l'échelle céleste, quand il déclara : « Assurément, le Seigneur est présent en ce lieu et moi je l'ignorais […]. Que ce lieu est redoutable ! Cela n'est autre que la maison du Seigneur et c'est ici la porte du ciel » (Genèse, xxviii, 16-27). Le « sacrifice » d'Isaac devait s'y accomplir ; le Temple de Sa [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages


Écrit par :

  • : directeur d'études émérite à l'École pratique des hautes études (Ve section, sciences religieuses)
  • : docteur en théologie, docteur en histoire de la philosophie, docteur d'État ès lettres, directeur d'études à l'École pratique des hautes études (Ve section, sciences religieuses)

Classification


Autres références

«  JUDAÏSME  » est également traité dans :

JUDAÏSME - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Emmanuel LÉVINAS
  •  • 1 276 mots

Le mot « judaïsme » recouvre, de notre temps, des concepts très divers. Il désigne, avant tout, une religion – système de croyances, de rites et de prescriptions morales, fondés sur la Bible, sur le Talmud, sur la littérature rabbinique, souvent combinés avec la mystique ou la théosophie de la kabbale. Les formes principales de cette re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-vue-d-ensemble/

JUDAÏSME - La religion juive

  • Écrit par 
  • Georges VAJDA
  •  • 6 502 mots
  •  • 1 média

Le judaïsme est une forme de vie religieuse dont la caractéristique essentielle est la croyance à un Être suprême, auteur – de quelque manière qu'on conçoive son action – de l'univers qu'il gouverne par sa providence ; cet Être est censé communiquer avec l'humanité par sa parole révélée, dont les destinataires privilégié […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-la-religion-juive/

JUDAÏSME - Les institutions

  • Écrit par 
  • Daniel J. ELAZAR
  •  • 4 227 mots

L'organisation juive contemporaine repose sur un mélange d'institutions territoriales et d'institutions non territoriales. Les structures politiques d'un pays servent alors de base, moyennant quelques aménagements, pour l'organisation des communautés locales. Mais les divisions idéologiques du judaïsme mondial constituent, elles aussi, des facteurs significatifs d'organisation, tout comme certains […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-les-institutions/

JUDAÏSME - Histoire des Hébreux

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 11 020 mots
  •  • 4 médias

Vers 1760 avant notre ère, un petit clan conduit par Abraham quitte Sumer et vient s'installer en Canaan, entre le Jourdain et le littoral méditerranéen. En 135 après J.-C., à l'issue d'une guerre sans merci contre l'Empire romain, l'État juif antique disparaît. L'histoire des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-histoire-des-hebreux/

JUDAÏSME - Histoire du peuple juif

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 11 236 mots
  •  • 9 médias

Le mot Juif (ancien français Juiu, Juieu), dérivé du latin Judaeus (grec Ioudaïos), issu de l'hébreu Yehūdī, désigne primitivement les ressortissants du royaume de Juda (940 à 586 av. J.-C.) dont une première mention biblique est faite dans le IIe Livre des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-histoire-du-peuple-juif/

JUDAÏSME - Défis du temps présent

  • Écrit par 
  • Régine AZRIA
  •  • 3 544 mots
  •  • 1 média

Au sortir de la catastrophe, la seconde moitié du xxe siècle a vu émerger un monde juif transformé portant le deuil inconsolable des siens en même temps que l'espoir de nouveaux commencements. Les causes à l'origine de ces transformations sont diverses, mais leurs effets cumulés ont redessiné la carte juive du monde : mouvements migratoires d'Est en O […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-defis-du-temps-present/

JUDAÏSME - Le judaïsme contemporain

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 2 687 mots

Dans l'existence à part et l'autonomie qu'il a eues au cours du temps, le peuple juif avait vécu sous sa propre régulation talmudique et post-talmudique. Le point d'arrivée de cette législation s'est exprimé dans le Shulhan arukh de Joseph Caro (1488-1575), dont on a pu dire qu'il organisait un univers juif en soi, familial et communa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-le-judaisme-contemporain/

JUDAÏSME - L'art juif

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 6 855 mots
  •  • 6 médias

Les arts plastiques constituent le domaine le plus controversé – mais aussi le moins connu – de la civilisation juive. L'embarras des historiens de l'art pour définir la spécificité des créations artistiques issues de la tradition juive s'explique par l'absence, souvent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-l-art-juif/

ADAM

  • Écrit par 
  • André-Marie DUBARLE
  •  • 1 761 mots

En hébreu, le nom commun adam , toujours employé au singulier, signifie « homme » en tant qu'espèce et non en tant qu'individu de sexe masculin. L'étymologie en est discutée. Le récit de la Genèse ( ii , 7) l'a rapproché du mot adamah , « terre », mais c'est peut-être là jeu de mots significatif pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adam/#i_3637

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 21 433 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Les religions : de l'animisme aux monothéismes »  : […] Une même évolution, étalée sur une plus longue durée, concerne les religions. L'animisme ancestral, aux pratiques locales très atomisées, a cédé du terrain face aux grandes religions. Mais si l'expansion de l'islam et du christianisme l'a fait reculer, il n'en demeure pas moins pratiqué par quelque 30 p. 100 des Africains. Il reste très vivant, en particulier en milieu rural où il imprègne la vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-geographie-generale/#i_3637

ALEXANDRIE ÉCOLE PHILOSOPHIQUE D'

  • Écrit par 
  • Jean PÉPIN
  •  • 2 184 mots

Dans le chapitre « Le judaïsme alexandrin »  : […] Ces diverses tendances philosophiques, dont la cohérence originelle était, on le voit, passablement ébranlée, se trouvaient d'autant plus aptes à intéresser une partie importante de la population d'Alexandrie : la communauté juive. L'implantation juive en Égypte est attestée dès le vi e  siècle avant notre ère ; aux alentours de l'ère chrétienne, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-philosophique-d-alexandrie/#i_3637

ALLIANCE, histoire biblique

  • Écrit par 
  • Jacques PONS
  •  • 950 mots

Nom donné, dans la Bible, à des contrats, à des promesses ou accords passés en forme rituelle et solennelle entre Dieu et des individus, entre Dieu et Israël, entre plusieurs individus ; ces alliances sont sanctionnées par un serment. Elles étaient, à l'origine, des instruments politiques servant à maintenir un ordre politique ou social, et on trouve leurs traces dès la préhistoire. C'est à l'âge […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alliance-histoire-biblique/#i_3637

ANGES & ARCHANGES

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 1 338 mots

Venu du latin angelus , transcription de aggelos qui, en grec profane, désigne un messager, le mot « ange », dans la version des Septante, traduit l'hébreu maleak (« messager » [de Dieu]), terme qui s'applique surtout aux anges, mais aussi quelquefois aux prophètes (Is., xiv , 32) et aux prêtres (Mal., […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anges-et-archanges/#i_3637

ANTISÉMITISME

  • Écrit par 
  • Esther BENBASSA
  •  • 12 221 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'Antiquité païenne et chrétienne  »  : […] L'hostilité aux juifs n'avait pas de caractère systématique dans les empires de l'Antiquité, qui étendaient leur domination sur de multiples peuples aux cultes les plus divers. En Perse, en Grèce ou à Rome, les tensions ne procédaient pas principalement d'une mise en accusation de la religion juive ni d'une volonté de la société dominante de démontrer les erreurs des juifs par rapport à ses propre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antisemitisme/#i_3637

ARCHE D'ALLIANCE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 627 mots

Objet du culte israélite — en hébreu aron , « coffre », « caisse » —, l'arche d'Alliance reçoit divers noms : arche de Dieu, du Dieu d'Israël, de l'Alliance, de l'Alliance de Yahvé, de l'Alliance de Dieu, du Témoignage, l'Arche sainte. Comme élément du culte du désert, l'arche est habituellement liée à la tente, mais elle a une histoire plus longue. On la retrouve, en effet, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arche-d-alliance/#i_3637

ARISTÉE LETTRE D'

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 324 mots

Œuvre de propagande du judaïsme alexandrin, la Lettre d'Aristée est censée avoir été rédigée par un grand officier du roi Ptolémée (~ 285-~ 247). Elle est bien plus tardive en vérité, et il est difficile de la dater d'avant ~ 100. C'est là que, pour la première fois et brillamment orchestrée, se rencontre la légende selon laquelle la Loi juive aurait été traduite en grec, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lettre-d-aristee/#i_3637

BAAL SHEM TOV, FONDATEUR DU HASSIDISME

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 219 mots

Israël ben Éliézer, dit le Baal Shem Tov (maître du Nom divin), orphelin pauvre des Carpates, oppose la piété et la charité au judaïsme talmudique fondé sur l'étude. Une relation charismatique s'établit bientôt entre lui et son entourage, et son ascendant éclipse l'autorité du rabbin. Le ḥassid , ou dévot, se rapproche de Dieu par la ferveur des actes e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baal-shem-tov-fondateur-du-hassidisme/#i_3637

BAECK LEO (1873-1956)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 371 mots

Après des études rabbiniques et universitaires à Breslau et à Berlin, Leo Baeck, qui devait être un des trois maîtres spirituels du judaïsme allemand (avec Martin Buber et Franz Rosenzweig), occupa la chaire rabbinique à Oppeln, Düsseldorf et Berlin et fut aumônier militaire durant la Première Guerre mondiale. Il devint bientôt membre du comité du Central-Verein deutscher Staatsbürger jüdischen Gl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leo-baeck/#i_3637

BAPTÊME

  • Écrit par 
  • Louis-Marie CHAUVET, 
  • Jean DANIÉLOU
  •  • 3 429 mots
  •  • 1 média

L'usage rituel de l'eau sous la forme de l'ablution, de l'immersion, de l'effusion est commun à la plupart des religions. Il se rattache au symbolisme naturel de l'eau, qui exprime à la fois désintégration et régénération. « L'ablution d'eau précédait les principaux actes religieux, préparant ainsi l'insertion de l'homme dans l'économie du sacré » (M. Eliade). Aussi la trouve-t-on pratiquée par le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bapteme/#i_3637

BIBLE - L'étude de la Bible

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 6 431 mots

Dans le chapitre « Le judaïsme ancien et les études bibliques »  : […] Une autre riposte à ce que l'on peut considérer comme l'impérialisme méthodologique allemand s'agissant des études bibliques consiste dans les travaux et publications sur l'histoire sociale et littéraire du judaïsme ancien. D'une certaine façon, la Bible, le Nouveau Testament y compris, fait partie de cet univers ancien, dont elle est une pièce intimement solidaire. Il faut noter la participation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-l-etude-de-la-bible/#i_3637

BIBLE - L'inspiration biblique

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 4 573 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les sources de la doctrine de l'inspiration »  : […] Dans le monde antique, oriental et grec, on croyait volontiers que des révélations divines étaient transmises aux hommes par des personnages inspirés. L'enracinement culturel le plus ancien de la doctrine, juive puis spécifiquement chrétienne, de l'Écriture, est à chercher dans cette Antiquité lointaine. L'Égypte ancienne, déjà, attribuait ses « saintes écritures » au dieu écrivain ou scribe Thot, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-l-inspiration-biblique/#i_3637

BIBLE - Bible et archéologie

  • Écrit par 
  • Pierre BORDREUIL, 
  • Arnaud SÉRANDOUR
  •  • 7 876 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Derniers développements de l'archéologie »  : […] Encore récemment, archéologues et historiens pensaient que l'ancien Israël avait atteint dès l'époque de David et Salomon, vers 1000-950 av. J.-C., le stade d'État constitué. De manière salutaire, le livre déjà cité de I. Finkelstein et N. A. Silberman a exposé au grand public les principaux arguments scientifiques, issus de l'observation objective des données de l'archéologie, qui remettent en ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bible-bible-et-archeologie/#i_3637

BUBER MARTIN (1878-1965)

  • Écrit par 
  • Dominique BOUREL
  •  • 1 692 mots

Dans le chapitre « Entre érudition et militantisme »  : […] À partir de 1906, ce sont les grands ouvrages sur le hassidisme, Die Geschichten des Rabbi Nachman , Die Legenden des Baalschem (1908) qui culmineront avec Die Erzählungen der Chassidim en 1949 (trad. franç. 1963). Mais il s'intéresse aussi aux religions non juives ainsi que le montrent son anthologie des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-buber/#i_3637

CATHOLICISME - Le pontificat de Benoît XVI

  • Écrit par 
  • Giancarlo ZIZOLA
  •  • 5 804 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une série de faux pas »  : […] Soutenue par toutes les forces conservatrices de l'Église, déterminées à tirer parti de la disposition d'esprit du pape pour hâter l'enterrement de première classe du II e  concile du Vatican, la papauté s'est précipitée dans une impressionnante série d'incidents catastrophiques, au point de démontrer que même la plus intelligente des tentatives de retour à l'Église autarc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catholicisme-le-pontificat-de-benoit-xvi/#i_3637

CENTENAIRE DE LA RÉHABILITATION DU CAPITAINE DREYFUS

  • Écrit par 
  • Vincent DUCLERT
  •  • 1 103 mots

Trois grandes expositions ont marqué le centenaire de la réhabilitation du capitaine Dreyfus, obtenue par l'arrêt historique de la Cour de cassation rendu le 12 juillet 1906, qui avait proclamé la complète innocence de l'officier. Celui-ci avait été une première fois condamné le 22 décembre 1894, par un conseil de guerre qui l'avait jugé sur un dossier communiqué aux seuls juges militaires, en vio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/centenaire-de-la-rehabilitation-du-capitaine-dreyfus/#i_3637

CHÉRUBINS

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 242 mots

Mot français qui correspond à l'hébreu kerubim , pluriel de kerub , l'un et l'autre étant employés dans la Bible. On les rapproche des termes akkadiens karibu ou kuribu , qui désignaient la figuration, en Mésopotamie, de divinités de second rang ( karibu signifie bénir et correspond à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cherubins/#i_3637

CHOURAQUI ANDRÉ (1917-2007)

  • Écrit par 
  • Marc LEBOUCHER
  •  • 983 mots

C'est l'Algérie qui voit naître André Chouraqui le 11 août 1917 à Aïn-Témouchent, non loin d'Oran. Issu d'une famille de la bourgeoisie juive, il sera profondément marqué par l'Afrique du Nord de l'époque, le monde séfarade, la familiarité quotidienne avec la culture et la langue arabes, avec aussi son lot d'incompréhensions. Comme il l'écrira plus tard dans La Reconnaissance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-chouraqui/#i_3637

CHRISTIANISME

  • Écrit par 
  • Pierre LIÉGÉ
  • , Universalis
  •  • 7 122 mots

Parmi les titres identificateurs que s'était attribués Jésus de Nazareth, c'est celui de Kristos qui a été retenu pour désigner (vers 44, à Antioche) ses disciples : il signifie l'Oint, le Messie (en hébreu maschiah ). Sur ce titre seront formés les termes grec kristianismos , latin christianismus et, au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christianisme/#i_3637

COMBAT AVEC L'ANGE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 404 mots

Le livre de la Genèse ( xxxii , 23-33) a conservé le récit d'un combat singulier entre le patriarche Jacob et un être mystérieux qui se révéla comme étant Dieu sans toutefois se nommer expressément. Évoquant ce passage, Osée fait intervenir un ange (« il lutta avec l'ange et eut le dessus », xii , 4 ; le tableau de Delacroix à l'église Saint-Sulp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/combat-avec-l-ange/#i_3637

COMPILATION DE LA MISHNA

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 188 mots

La Mishna , qui signifie en hébreu répétition (de la Loi) désigne d'abord dans le judaïsme la loi orale en corrélation avec le texte biblique ( miqra ), ensuite le recueil juridique compilé sous la direction du patriarche Juda ha-Nassi (le Prince) dans ses académies de Bet Shearim et de Séphoris en Galilée. Elle comprend six sedarim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/compilation-de-la-mishna/#i_3637

CONVERSION

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 4 057 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Judaïsme et christianisme »  : […] L'expérience intérieure de la conversion atteint son intensité la plus haute dans les religions de la « conscience malheureuse », pour reprendre l'expression de Hegel, c'est-à-dire dans les religions telles que le judaïsme et le christianisme, dans lesquelles il y a rupture entre l'homme et la nature, dans lesquelles l'équilibre des échanges entre l'humain et le divin est rompu. La conversion rel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conversion/#i_3637

CULLMANN OSCAR (1902-1999)

  • Écrit par 
  • Jacques-Noël PÉRÈS
  •  • 924 mots

Né à Strasbourg le 25 février 1902, mort à Chamonix le 16 janvier 1999, Oscar Cullmann est l'un des théologiens luthériens les plus marquants de son siècle. Depuis son premier article (1925), par lequel il fait connaître au public français les méthodes de l'« histoire des formes » ( Formgeschichte ), jusqu'à son dernier livre sur la prière publié en 1994, l'originalité de sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oscar-cullmann/#i_3637

DAVID (env. 1000 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 1 815 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « David dans la tradition juive »  : […] Un thème neuf émerge dans l'idéologie hébraïque : l'Alliance entre le Dieu d'Israël et la dynastie de David (Ps. LXXXIX et CXXXII). Roi « selon le cœur de l'Éternel ». Arrière-petit-fils de Ruth la Moabite, qui « vint s'abriter sous les ailes du Dieu d'Israël », David suscita un attachement sans borne chez tous les siens. Courageux : il affronta Goliath ; chevaleresque : il épargna Saül à sa merc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david/#i_3637

DIEU - L'affirmation de Dieu

  • Écrit par 
  • Claude GEFFRÉ
  •  • 7 959 mots

Le mot « Dieu » désigne la réalité mystérieuse que les hommes cherchent à tâtons depuis les origines. L'histoire des religions peut permettre de repérer les conditions concrètes qui ont favorisé cette fonction théogénique dont l'origine renvoie à l'homme lui-même et à son énigme. On doit cependant reconnaître que la dialectique de l'idée de Dieu telle qu'elle se déploie dans la plupart des religio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dieu-l-affirmation-de-dieu/#i_3637

DIEU FILS DE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 614 mots
  •  • 2 médias

L'origine de la notion et du titre Fils de Dieu est à chercher dans les anciennes religions orientales. Dans la mythologie antique, l'expression « fils de dieu » désignait les dieux fils d'une divinité plus importante : en Phénicie, Baal et Mot étaient fils de El, le dieu suprême ; en Babylonie, Sin était fils d'Anu ; ou bien les demi-dieux (Gilgamesh) ou encore les rois et certains hommes aux ver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fils-de-dieu/#i_3637

DUALISME

  • Écrit par 
  • Simone PÉTREMENT
  •  • 6 146 mots

Dans le chapitre « Dualisme prégnostique »  : […] Des conceptions dualistes apparaissent dans le judaïsme vers le début de l'ère chrétienne, tout en restant limitées par le rigoureux monothéisme. Selon ces conceptions, Dieu agit par le moyen de deux puissances opposées. Dans la Règle de Qumrān, on lit que deux esprits créés par Dieu, le prince des lumières et l'ange des ténèbres, dominent le monde. Philon dit que Dieu a créé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dualisme/#i_3637

ÉCRITS LES

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 262 mots

On appelle « Écrits » (en hébreu : Ketûbim ) l'ensemble des livres qui, n'appartenant ni à la Loi (Pentateuque) ni aux Prophètes, forment la troisième partie de la Bible juive. Le caractère vague du terme dit à la fois l'hétérogénéité du matériau et les difficultés qu'il y eut à classer les œuvres qui le composent et à les reconnaître comme canoniques. Le prologue à la traduc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-ecrits/#i_3637

ESCHATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Michel HULIN
  •  • 6 356 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Résurrection et fin des temps : zoroastrisme, judaïsme, islam »  : […] Le modèle eschatologique le plus ancien, et longtemps le plus répandu sur la terre, avait partie liée avec l'idée de résurrection. Il supposait un univers stable, partagé symétriquement entre un « ici-bas » et un « là-bas » (plutôt qu'un « au-delà ») entre lesquels les âmes – ou les doubles – circulaient pour ainsi dire librement. En plaçant entre ces deux parties de l'univers une barrière infran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eschatologie/#i_3637

ESSÉNIENS

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 224 mots

La secte juive des esséniens, fondée vers ~ 150 et qui disparaîtra deux siècles plus tard vers 68 après J.-C., a bénéficié d'une connaissance nouvelle avec la découverte, depuis 1947, d'un nombre important de manuscrits recueillis lors des fouilles du Khirbet Qumrān, sur la rive nord-ouest de la mer Morte. Les textes ont ranimé les querelles autour d'une thèse qu'Ernest Renan avait ainsi formulée  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esseniens/#i_3637

ESSÉNIENS, SECTE JUIVE

  • Écrit par 
  • Francis SCHMIDT
  •  • 177 mots

Inconnus de la Bible et des écrits talmudiques, les esséniens sont décrits par Flavius Josèphe – avec les pharisiens, les sadducéens et les différents mouvements zélotes – comme l'un des quatre groupes composant le judaïsme de la fin de la période du second Temple. Vivant en communautés fortement hiérarchisées (les unes pratiquant le célibat, les autres admettant le mariage), mettant leurs biens e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esseniens-secte-juive/#i_3637

FALACHAS

  • Écrit par 
  • Vittorio MORABITO
  •  • 2 196 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Immigration en Israël »  : […] Jadis, ils étaient en Éthiopie entre 40 000 et 60 000 personnes (ces chiffres restent néanmoins sujets à caution), réparties en groupes importants dans les régions du Tigré, du Wollo, de Gondar et du Lasta, sur la haute montagne au bord du lac Tana. Aujourd'hui, l'appartenance des actuels Falachas à la religion juive ne prête plus à discussion, contrairement au judaïsme de leur ancêtres. Ils sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/falachas/#i_3637

FINKIELKRAUT ALAIN (1949- )

  • Écrit par 
  • Yves KIRCHNER
  •  • 942 mots

Essayiste engagé, Alain Finkielkraut usa d'abord d'un humour corrosif pour débusquer, avec Pascal Bruckner, les pièges des « nouvelles normes » sociales issues de Mai-68, avant d'adopter ensuite un ton plus incantatoire dans sa dénonciation des mirages de la modernité. Sa réflexion se nourrit de l’étude des rapports qu'entretiennent la mémoire, la tradition ou encore la culture avec le progrès ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-finkielkraut/#i_3637

FOI

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 10 468 mots

Dans le chapitre « Origine et sens du mot « foi » »  : […] Les mots latins fides (foi) et foedus (pacte, accord, alliance) proviennent d'une même racine indo-européenne, beidh- , qui a donné aussi en grec pistis et qui suggère d'une manière générale l'idée de confiance (cf. G. Dumézil, Idées romaines  ; G. Freyburger, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foi/#i_3637

FROMAN MENACHEM (1945-2013)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 282 mots

Le rabbin israélien Menachem Froman était connu pour ses prises de position en faveur de la paix au Proche-Orient. Menachem Froman naît en 1945 à Kfar Hassidim, un moshav (village coopératif agricole) fondé par des juifs orthodoxes près de Haïfa, en Palestine, alors sous mandat britannique (aujourd’hui en Israël). Il étudie dans une école hébraïque d’Haïfa, puis sert chez les parachutistes pendan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/menachem-froman/#i_3637

GAMALIEL LES

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 624 mots

Gamaliel I er , que l'on appelle l'Ancien, vécut dans la première moitié du i er  siècle. Selon les Actes ( v , 34-39), c'est à l'intervention de ce docteur pharisien que les Apôtres durent leur libération. Il représentait l'héritage de Hillel et donc la tendance libérale dans l'interprétation des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-gamaliel/#i_3637

GNOSTICISME

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT, 
  • Michel TARDIEU
  •  • 10 629 mots

Dans le chapitre « L'antijudaïsme »  : […] Trait dominant de la littérature gnostique, l'antijudaïsme est à la base du système dogmatique et il constitue un facteur non négligeable pour expliquer la formation des collections perdues et retrouvées. Le judaïsme est aux gnostiques ce que Socrate est à Nietzsche. Un texte contenu dans les papyrus du Caire ( Témoignage de vérité ) ira jusqu'à vilipender des formes de gnost […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gnosticisme/#i_3637

GOLEM

  • Écrit par 
  • Olivier JUILLIARD
  •  • 633 mots

Être, le plus souvent de forme humaine, le golem est créé par un acte de magie grâce à la connaissance des dénominations sacrées. Dans le judaïsme, l'apparition du terme golem remonte au Livre des Psaumes et à l'interprétation qu'en donne le Talmud ; il s'agit, dans ce contexte, tantôt d'un être inachevé ou dépourvu de forme définie, tantôt de l'état de la matière brute. Ain […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/golem/#i_3637

HESCHEL ABRAHAM JOSHUA (1907-1972)

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 866 mots

Théologien et philosophe américain, Abraham Joshua Heschel, né à Varsovie, est un descendant de grands maîtres hassidiques (par son père, du Maguid de Mezeritch ; par sa mère, de Lévi Yitzhk de Berditchev). Après des études à l'université de Berlin (où il donne comme dissertation inaugurale Das prophetische Bewusstsein , 1935), il succède en 1937 à Martin Buber comme directeu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-joshua-heschel/#i_3637

HILLEL L'ANCIEN (70 av. J.-C. env.-env. 10)

  • Écrit par 
  • Michel GAREL
  •  • 363 mots

Le plus grand des sages de la période du second Temple (le titre « l'Ancien », en hébreu zaken , désigne une personne qui occupe une charge importante), Hillel, né en Babylonie, eut pour maîtres, à Jérusalem, Shemayah et Avtalion. Sa période d'activité en tant que nasi (président du Sanhédrin) se situe environ entre ~ 10 et 10. C'est de son époque que date la fin du rôle des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hillel-l-ancien/#i_3637

HOLOCAUSTE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 293 mots

Les deux termes grecs qui ont formé le mot « holocauste » signifient « je brûle tout ». C'est, en effet, un sacrifice où la victime est tout entière brûlée, détruite. Le premier chapitre du Lévitique règle l'ordonnance des holocaustes de gros bétail (veaux), de menu bétail (agneaux, chèvres), d'oiseaux (pigeons, tourterelles) en spécifiant, s'il s'agit d'un quadrupède, qu'il importe d'offrir un mâ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/holocauste/#i_3637

INTERPRÉTATION

  • Écrit par 
  • Pierre FÉDIDA
  •  • 6 813 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Texte et tradition »  : […] Cependant, comme l'indique Ricœur, l'herméneutique aristotélicienne, du fait qu'elle ne pose pas le problème des significations multivoques, est insuffisante à rendre compte des origines d'une problématique moderne de l'interprétation. Sans négliger les questions posées à partir du Peri hermèneias , il faut se tourner vers les conceptions religieuses de l'interprétation. Cell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interpretation/#i_3637

ISRAËL

  • Écrit par 
  • Marcel BAZIN, 
  • Claude KLEIN, 
  • François LAFON, 
  • Lily PERLEMUTER, 
  • Ariel SCHWEITZER
  • , Universalis
  •  • 26 707 mots
  •  • 40 médias

Dans le chapitre « Une nouvelle génération  »  : […] Le sentiment d'étouffement et le pessimisme règnent alors également au sein de l'industrie du cinéma israélien. À la fin de l'année 1990, une crise de financement liée au désengagement du gouvernement israélien à l'égard du cinéma national provoque une baisse de la production annuelle – jusqu'à cinq longs-métrages par an, le chiffre le plus bas depuis pratiquement le début des années 1960. Une as […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/israel/#i_3637

ISRAËL RESTE D'

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 568 mots

Le mot hébraïque que l'on traduit par « reste » ( shear ou sheêrit ) a pris très tôt dans l'histoire biblique un sens théologique précis qui n'a cessé de s'accentuer. On le trouve dans l'expression fréquente « reste d'Israël » (Isaïe, Jérémie, Michée, Sophonie), mais aussi dans « reste de Jacob » (Michée), « reste de Joseph » (Amos) et « reste de Juda » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reste-d-israel/#i_3637

JÉHOVAH

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 194 mots

Barbarisme pris pour le nom propre de Dieu chez les Juifs. Le tétragramme divin YHWH se lisait très probablement à l'origine YaHWeH , à une époque où les voyelles hébraïques n'étaient pas notées. Cependant, par respect pour leur divinité, les Juifs ne prononçaient jamais ce nom dans la liturgie synagogale. Ils lui substituaient soit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jehovah/#i_3637

JEPHTÉ, juge d'Israël (XIIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Marie GUILLET
  •  • 459 mots

Personnage dont l'histoire est rapportée dans la Bible au Livre des Juges ( x - xii ), Jephté est issu de la tribu de Gad ; chassé de son pays par ses demi-frères parce qu'il est le fils d'une femme étrangère, il se réfugie dans le pays de Tod et devient chef de bande. Mais ses frères viennent bientôt le supplier de devenir leur chef pour combatt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jephte-juge-d-israel/#i_3637

JÉRUSALEM TEMPLE DE

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 441 mots
  •  • 1 média

Le premier temple de Jérusalem a été construit par Salomon sur le mont Moriah, site choisi par David (II Sam., xxiv  ; I Chron., xxi ), que la tradition identifie avec l'endroit où Abraham allait immoler Isaac (Gen., xxii ). L'édifice, connu exclusivement par les descriptions de la Bible (I Rois, vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/temple-de-jerusalem/#i_3637

JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST

  • Écrit par 
  • Joseph DORÉ, 
  • Pierre GEOLTRAIN, 
  • Jean-Claude MARCADÉ
  •  • 21 225 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Le milieu »  : […] La Palestine, à l'époque de Jésus, vit sous l'occupation romaine. La succession d'Hérode le Grand, en 4 avant J.-C., et le partage de son royaume entre ses trois fils ne se firent pas sans mal. Dès ce moment, la révolte gronde partout, et notamment en Galilée où Judas de Gamala provoque deux soulèvements avant d'être exécuté. Peu après l'arrivée de Pilate à Jérusalem en 26, une émeute est matée a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jesus-jesus-christ/#i_3637

JOURNET CHARLES (1891-1975)

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 884 mots

Charles Journet naquit à Genève le 26 janvier 1891. Professeur au séminaire catholique de Fribourg, conférencier réputé, il fut nommé cardinal en 1965. Il est mort le 15 avril 1975. La célébrité de ce théologien qui ne quitta jamais la Suisse plus de quelques jours tint au fait qu'il sut unir une grande élévation spirituelle et la rigueur d'une pensée strictement thomiste à une large culture et un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-journet/#i_3637

JUDÉO-CHRISTIANISME

  • Écrit par 
  • Jean DANIÉLOU
  •  • 1 382 mots

Dans le chapitre « La théologie judéo-chrétienne »  : […] C'est dans le cadre apocalyptique, qui lui est commun avec le judaïsme du temps, que s'inscrit la théologie judéo-chrétienne. Le mystère de la Trinité est exprimé dans des catégories empruntées à l'angélologie ; l'Incarnation est présentée comme la descente cachée du Bien-Aimé à travers les sept cieux et leurs anges ; la descente aux enfers, l'ascension décrivent le mystère du Salut en référence […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judeo-christianisme/#i_3637

JULES ISAAC (A. Kaspi) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 049 mots

« Vraiment, je ne suis pas étiquetable », estimait Jules Isaac (1877-1963) au terme d'une existence tout entière traversée par « la passion de la vérité ». L'étude (Plon, 2002) qu'André Kaspi a consacrée à l'historien et acteur du rapprochement judéo-chrétien confirme ce jugement, en mettant parfaitement en lumière ce qui le fonde. Le co-auteur d'un célèbre cours d'histoire, que l'on pourrait ran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-isaac-a-kaspi/#i_3637

KROCHMAL NA'HMAN (1785-1840)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 292 mots

Érudit et philosophe juif, Nachman Krochmal est né le 17 février 1785 à Brody et mort le 31 juillet 1840 à Tarnopol, ville de la province de Galicie, au sein de l'empire d'Autriche-Hongrie (auj. en Ukraine). Marié à l'âge de quatorze ans selon la coutume de son temps, Nachman Krochmal, également connu sous le nom de Ranak (acronyme de rabbi Nachman Krochmal), s'installe chez son riche beau-père. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/na-hman-krochmal/#i_3637

LEIBOWITZ YESHAYAHOU (1903-1994)

  • Écrit par 
  • Yoram NAVON
  •  • 612 mots

Né à Riga en Lettonie, Yeshayahou Leibowitz fut professeur de biochimie et de neurophysiologie à l'université hébraïque de Jérusalem. Considéré comme l'un des plus grands spécialistes de Maimonide, intellectuel engagé par excellence, rigoureux dans l'observance des commandements religieux juifs, gauchiste extrême sur le plan politique, il n'hésita pas à encourager le refus d'obéissance des milita […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yeshayahou-leibowitz/#i_3637

L'HOMME MOÏSE ET LA RELIGION MONOTHÉISTE, Sigmund Freud - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Brigitte LEMÉRER
  •  • 804 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Élaboration »  : […] Le 30 septembre 1934 Freud annonce à Arnold Zweig qu'il a écrit quelque chose qui l'a tellement occupé que tout le reste est passé au second plan : «  En face des nouvelles persécutions, on se demande de nouveau comment le Juif est devenu ce qu'il est et pourquoi il s'est attiré cette haine éternelle. Je trouvais bientôt la formule. Moïse a créé le Juif... » Mais ce texte est destiné à rester secr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-homme-moise-et-la-religion-monotheiste/#i_3637

LIVRE RELIGIONS DU

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 554 mots

Trois religions, le judaïsme, le christianisme et l'islam, se sont structurées et, par-delà toutes les scissions (karaïsme, protestantisme, shī‘isme, etc.) que chacune a pu connaître, se sont confirmées dans leur unité au cours des longs siècles de leur histoire par le double effet, inspirateur et régulateur, d'un livre. Cet effet est particulièrement fort dans l'islam, puisque la langue elle-même […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/religions-du-livre/#i_3637

MELCHISÉDECH

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 834 mots
  •  • 1 média

L'une des figures bibliques les plus difficiles à cerner. Le mystère qui entoure Melchisédech explique le lot de spéculations qui jaillirent à son sujet durant de longs siècles, dans l'ancienne religion d'Israël d'abord, dans le judaïsme et le christianisme ensuite — phénomène qui se manifesta tant dans les courants orthodoxes que dans des traditions échappant aux régulations magistérielles. Le no […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melchisedech/#i_3637

MESSIANISME

  • Écrit par 
  • Henri DESROCHE, 
  • Roland GOETSCHEL
  •  • 7 914 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Messianismes et religions »  : […] L'aire des messianismes ne se confond pas mais interfère largement avec celle des religions. Wallis remarque que si les messies ont été plutôt rares dans le shintoïsme, le taoïsme et le confucianisme, ils ont été nombreux dans le judaïsme, le christianisme et l'islam. Il relève aussi des traces de messianisme dans l'ancienne Égypte et à Sumer et estime même qu'il n'est pas absent de cette religion […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/messianisme/#i_3637

MICHEL saint, archange

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 313 mots

Dans la tradition chrétienne et juive, Michel (en hébreu, mi-ka-El , « qui est comme Dieu ? ») est le plus grand des anges, lesquels sont classés selon une hiérarchie ordonnée. Le Livre de Daniel est le seul livre de l'Ancien Testament qui le connaisse ( x , 13, 21 ; xii , 1) ; Michel y apparaît avec les fonctions et les qua […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel/#i_3637

MOÏSE MENDELSSOHN, FONDATEUR DE L'HASKALA

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 224 mots
  •  • 1 média

Né à Dessau, initié à l'œuvre de Maïmonide par le rabbin David Fränkel, étudiant besogneux à Berlin en langues et en philosophie, Moïse Mendelsshon accède aux milieux éclairés de la capitale prussienne grâce à l'appui de Lessing. En vue d'introduire la culture moderne dans le judaïsme, il traduit le Pentateuque en allemand et appuie Isaac Euchel, éditeur du périodique hébreu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moise-mendelssohn-fondateur-de-l-haskala/#i_3637

MONOTHÉISME

  • Écrit par 
  • Claude GEFFRÉ
  •  • 3 567 mots

Dans le chapitre « La religion d'Israël »  : […] Les thèses de l'école libérale sur le monothéisme biblique (notamment J. Wellhausen) sont aujourd'hui dépassées. On ne cherche plus à montrer comment Israël serait passé progressivement, par une évolution naturelle, de l'animisme et du fétichisme au polythéisme pour parvenir lentement à travers la monolâtrie au monothéisme proprement dit. Il est cependant légitime de parler d'une explicitation pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monotheisme/#i_3637

MUSÉE D'ART ET D'HISTOIRE DU JUDAÏSME, Paris

  • Écrit par 
  • Blanche GRINBAUM-SALGAS
  •  • 1 112 mots

Le musée d'Art et d'Histoire du judaïsme (MAHJ) a été inauguré le 30 novembre 1998 à Paris, qui se trouve ainsi comme de nombreuses villes (Amsterdam, Berlin, Francfort, Londres, New York, Prague, Tolède, Vienne...) doté d'un musée du judaïsme. Ce nouveau « musée de civilisation » est installé au cœur du Marais, dans l'hôtel de Saint-Aignan. Le musée, qui bénéficie de 1 300 mètres carrés d'exposit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musee-d-art-et-d-histoire-du-judaisme-paris/#i_3637

MYTHE - L'interprétation philosophique

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 12 830 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Mythe et histoire du salut »  : […] L'histoire du salut, typique de la littérature hébraïque, principalement dans l'Hexateuque, repose sur une organisation narrative parente du mythe, mais de structure et d'intention différentes. Alors que le mythe rapporte le temps historique à un temps fondamental, l'histoire du salut relie la confession de foi à la narration d'actes de délivrance. Le récit du Deutéronome ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythe-l-interpretation-philosophique/#i_3637

NEHER ANDRÉ (1914-1988)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 905 mots

Écrivain et théologien français, né à Obernai (Bas-Rhin). André Neher a été titulaire de la chaire d'études hébraïques à l'université de Strasbourg (1955-1974) et a enseigné aussi à l'université de Tel-Aviv. En 1973, il s'établit définitivement à Jérusalem. Penseur éminent, mais aussi homme engagé, il a été, à partir de 1965, président de la section française du Congrès juif mondial et des colloqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-neher/#i_3637

NOM

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 7 080 mots

Dans le chapitre « L'invocation du Nom divin »  : […] C'est sans doute dans les textes bibliques et dans les textes juifs que la nomination revêt, à l'égard de la divinité, une importance capitale. Ces textes ont valeur paradigmatique pour une étude de la place du Nom dans le langage religieux. Il est dit dans la prière juive quotidienne : « Tu es Saint et Ton Nom est Saint... » et dans la liturgie du jour de l'An : « Ton Nom est accordé à Toi, et To […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nom/#i_3637

PAUL saint (entre 5 et 15-67)

  • Écrit par 
  • Pierre BONNARD
  •  • 6 985 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le milieu religieux »  : […] La vie de Paul étant relativement bien connue, le caractère personnel de la documentation ne doit pas faire oublier que cette destinée, certes exceptionnelle, demeure incomprise, et même faussée si on l'isole des ensembles auxquels elle appartenait : le christianisme naissant gagnait alors le monde méditerranéen et faisait partie lui-même de la grande mutation religieuse et culturelle qui, à la fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-saint-entre-5-et-15-67/#i_3637

PÈLERINAGES & LIEUX SACRÉS

  • Écrit par 
  • Alphonse DUPRONT
  •  • 22 742 mots
  •  • 8 médias

Les termes de « pèlerinage » et de « lieu sacré » sont typiquement occidentaux : si l'on met à part les langues germaniques, ce sont les formes latines de peregrinatio et de loca sacra qui sont, non seulement dans les parlers latins mais aussi dans tout le monde anglo-saxon, les racines communes du vocabulaire vernaculaire désignant ces faits essentiel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pelerinages-et-lieux-sacres/#i_3637

PRESBYTRE

  • Écrit par 
  • Marie-Odile MÉTRAL-STIKER
  •  • 652 mots

Le mot grec presbutéros (l'« ancien » ou l'« aîné ») n'est souvent qu'un qualificatif, mais il revêt aussi un sens plus technique et devient un substantif. Du grec classique il passe dans la littérature judéo-chrétienne, où le presbytre joue un grand rôle. En Asie Mineure et en Grèce, il garde un sens ordinaire même lorsque l'on confie le gouvernement des cités à des personn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/presbytre/#i_3637

PRIÈRE ET CONTEMPLATION

  • Écrit par 
  • Albert-Marie BESNARD
  •  • 4 081 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le rôle de la croyance »  : […] On se ferait une idée caricaturale de la prière si on n'y voyait que l'expression d'un besoin signifié et transmis à une instance supérieure à fin d'exaucement. Le besoin incite au recours, mais le recours va être lui-même conditionné par le type de relation qui unit l'orant et son dieu. C'est la croyance qui encourage, justifie et structure le recours. Une question capitale se pose : n'est-il pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/priere-et-contemplation/#i_3637

PSAUMES

  • Écrit par 
  • Henri CAZELLES
  •  • 1 886 mots

Les Psaumes sont surtout connus en Occident comme des pièces chantées ou « psalmodiées » dans les églises et les monastères. On sait aussi qu'ils tiennent une place importante dans la liturgie de la synagogue juive. Ces morceaux rythmés de lyrique religieuse sont pris dans un recueil dit Livre des Psaumes qui se trouve en tête de la troisième partie de la Bible hébraïque, après la Loi et les Prop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psaumes/#i_3637

QUMRĀN

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 3 548 mots

À un kilomètre environ des rives occidentales de la mer Morte, vers le nord, se trouve un site archéologique dont l'appellation moderne est Khirbet Qumrān ou simplement Qumrān. Depuis le xix e  siècle, explorateurs et voyageurs visitèrent régulièrement les lieux. D'aucuns, l'orientaliste Félix de Saulcy entre autres, en 1853, étaient convaincus q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qumran/#i_3637

RAV ABBA ARIKHA dit (fin IIe-IIIe s.)

  • Écrit par 
  • Michel GAREL
  •  • 212 mots

L'un des principaux amoraim de Babylone et fondateur de l'académie de Sura, Rav, né à Kafri, au sud de la Babylonie, appartenait à l'une des grandes familles d'Israël. Ayant émigré en Palestine, il étudia sous la direction de son oncle Ḥiyya, qui l'introduisit auprès de Judah ha-Nassi. Il connut les plus grands tannaim de la dernière génération et soutint en leur compagnie maints débats sur des po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rav-abba-arikha-dit/#i_3637

RELIGION - Religion et État

  • Écrit par 
  • Louis de NAUROIS
  •  • 8 429 mots

Dans le chapitre « La « déconfessionnalisation de l'État » »  : […] Au cours du xix e  siècle, l'État se « déconfessionnalise » progressivement ; en 1904, le gouvernement français dénonce le concordat de 1801, et le Parlement vote, le 9 décembre 1905, la loi « sur la séparation des Églises et de l'État » : désormais, la France est, dans toute la rigueur du terme, un État non confessionnel, « laïque » (hormis l'Al […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/religion-religion-et-etat/#i_3637

RELIGION - Sociologie religieuse

  • Écrit par 
  • Olivier BOBINEAU
  •  • 6 053 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Analyse wébérienne »  : […] Pour Max Weber , la religion est une tentative d'arrachement au monde : elle peut être une distance à soi, une méthode de conduite mais aussi un prophétisme, une relation émotionnelle à une transcendance fondatrice qui produit historiquement un processus de rationalisation, que l'on désigne couramment par « désenchantement du monde ». En premier lieu, pour le sociologue allemand, la religion pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/religion-sociologie-religieuse/#i_3637

RÊVE

  • Écrit par 
  • Jean-François LYOTARD
  •  • 4 217 mots

Dans le chapitre « La finalité du rêve »  : […] Ces écrasements de choses vues, entendues, ces amputations de paysages, ces ablations et ces collages de visages et de corps, ces anachronies de personnages, de lieux, de conduites, ce sont des balayages de la surface des pensées du rêve par des flux d'énergie libidinale. La raison du rêve, c'est la dépense énergétique. A-t-elle une finalité ? Assurément, dit Freud : le rêve accomplit le désir qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reve/#i_3637

RÉVÉLATION

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 3 751 mots

Dans le chapitre « La révélation dans la Bible »  : […] Dans la Bible, le fait de la révélation est exprimé principalement par le verbe galah  ; et le terme gilouï désigne le « dévoilement » de ce qui était caché, l'« exil » de ce qui résidait d'abord chez soi et en soi et le « déploiement » de ce qui était initialement enveloppé sur soi. La tradition juive parlera d'un dévoilement (ou exil) de la présence : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revelation/#i_3637

ROSENZWEIG FRANZ (1886-1929)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 387 mots

Théologien juif allemand élevé dans une famille fortement assimilée, Franz Rosenzweig, après une « tentation chrétienne », entreprit d'affranchir la pensée juive de la philosophie et, avec Martin Buber et Leo Baeck, ouvrit des voies neuves à la pensée juive contemporaine. Entre 1905 et 1913, à la suite d'études de droit et de philosophie, il subit l'influence de l'historien Frédéric Meinecke puis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-rosenzweig/#i_3637

SAADIA BEN JOSEPH ou SA‘ADYĀH IBN YŪSUF AL-FAYYŪMĪ (882 ou 892-942)

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 641 mots

Le plus éminent penseur et la plus haute autorité scientifique de la période gaonique. Né en Égypte, dans les environs de Fayyoum (Abu Suweir), Saadia se distingue, dès sa jeunesse, par sa rectitude et la rigueur logique de ses ouvrages. Il quitte l'Égypte en 921 et, passant par Alep et la Terre sainte, s'installe à Bagdad. En 922, il est nommé à la tête de l'école de Poumbedita, où il se révèle e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saadia-ben-joseph-sa-adyah-ibn-yusuf-al-fayyumi/#i_3637

SABBATAI TSEVI (1626-1676)

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 4 404 mots

Le mouvement messianique qui s'est manifesté au xvii e siècle autour du nom de Sabbatai Tsevi est le plus important qu'ait connu le judaïsme depuis la destruction du Temple de Jérusalem et la révolte de Bar Kokhba. C'est d'ailleurs pratiquement le seul qui ait eu cette ampleur universelle. Un événement si grave a eu forcément un retentissement p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sabbatai-tsevi/#i_3637

SACERDOCE

  • Écrit par 
  • Mariasusai DHAVAMONY, 
  • Universalis
  •  • 5 872 mots

Dans le chapitre « Le judaïsme »  : […] Le sacerdoce, dans le judaïsme ancien, était un apanage de la tribu de Lévi et de la descendance d'Aaron. À la tête des différentes classes de prêtres se trouvait le grand prêtre, Aaron et son fils étant regardés comme les premiers détenteurs de cette fonction suprême. À l'origine, les prêtres étaient les gardiens d'un sanctuaire et de son trésor. Au commencement de l'histoire d'Israël, ils fure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sacerdoce/#i_3637

SACRÉ, religion

  • Écrit par 
  • Dominique CASAJUS, 
  • André DUMAS, 
  • Universalis
  •  • 10 203 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Sacralisation et sanctification »  : […] À première vue, il n'y a pas de différence entre les termes de sacralisation et de sanctification. Le saint, comme le sacré, est séparé, fondateur et idéal. Comme lui, il appelle des interdits et il contient des promesses. C'est ainsi que Roger Caillois écrit : « Le sacré est un univers de prohibitions transcendantes, capitales, arbitraires, ou qui paraissent telles, inexplicables en tout cas au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sacre-religion/#i_3637

SAGESSE LIVRES DE

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 4 599 mots

Dans le chapitre « Sagesse ancienne et sagesse classique en Israël »  : […] La tradition d'Israël fait remonter à Salomon les origines de la littérature de sagesse. Si l'on admet, avec certains, que les auteurs de sagesse étaient les « gens du roi », capables de rédiger les rapports et d'administrer sagement au nom de celui-ci, il n'est pas impossible que Salomon ait fait appel à des fonctionnaires égyptiens, puisqu'il épousa une Égyptienne. Il est curieux en tout cas de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livres-de-sagesse/#i_3637

SAINTETÉ

  • Écrit par 
  • André BAREAU, 
  • Yves CONGAR, 
  • Louis GARDET, 
  • Françoise MALLISON
  • , Universalis
  •  • 7 167 mots

Dans le chapitre « Les Écritures juives »  : […] Les aspects dégagés par l'histoire des religions touchant le sacré (mana, tabou, numinosum selon R. Otto) se rencontrent dans la Bible : crainte du redoutable, interdiction d'approcher, vertu contagieuse des objets du culte, interdits et règles de pureté. Ce ne sont pas là les valeurs caractéristiques de l'idée biblique de sainteté, qui est marquée par la personnalité de Di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saintete/#i_3637

SALUT

  • Écrit par 
  • André DUMAS, 
  • Jean PÉPIN
  •  • 4 781 mots

Dans le chapitre « Le judaïsme ancien »  : […] À de rares exceptions près, « sauveur » est, dans l'Ancien Testament, un titre réservé à Yahvé ; mais le salut que promet ou procure le Dieu sauveur se situe à plusieurs niveaux différents, entre lesquels on discerne une progression du moins spirituel au plus spirituel. Il s'agit d'abord de la préservation ou de la libération de maux ou de dangers temporels, comme on l'a vu dans la religion grecq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salut/#i_3637

SATAN

  • Écrit par 
  • Hervé ROUSSEAU
  •  • 2 880 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Satan dans les Écritures »  : […] On ne trouve ni dans l'Ancien ni dans le Nouveau Testament de doctrine élaborée et systématique sur Satan. Ce nom dérive d'un verbe hébreu qui signifie « accuser, s'opposer ». Il n'apparaît que dans trois livres de l'Ancien Testament, ce qui est peu. Dans Zacharie et dans le livre de Job, il s'agit d'un nom commun, « le satan », qui désigne un des anges serviteurs de Dieu, l'ange accusateur de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/satan/#i_3637

SCHISME KARAÏTE

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 200 mots

Vers 762, à Bagdad, le sage juif Anan ben David fonde un courant opposé à l'autorité de la loi orale consignée dans le Talmud, les Benè - Miqra , « fils de l'Écriture » ou karaïtes, ne reconnaissent d'autorité qu'à la loi écrite, la Torah. Ses disciples et continuateurs, dont Japhet ben Ali, Juda Hadassi, Daniel al-Kumisi, font des adeptes en Iraq et en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/schisme-karaite/#i_3637

SCHOLEM GERSHOM (1897-1982)

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 645 mots

Philologue, historien et théologien israélien, né à Berlin, Gershom Scholem étudia à Berlin, à Iéna, à Berne et à Munich. Il enseigne à l'université de Jérusalem et, depuis 1968, est président de l'Académie israélienne des sciences et des humanités. Son adhésion au mouvement sioniste alors qu'il était encore étudiant l'amena à s'intéresser aux sources de la tradition juive ; il devint alors un vér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gershom-scholem/#i_3637

SHOAH LITTÉRATURE DE LA

  • Écrit par 
  • Rachel ERTEL
  •  • 12 488 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'écriture juive du désastre »  : […] L'imaginaire juif avait élaboré au cours des siècles de multiples figures pour dire le désastre. Dans les langues juives –   hébreu ou yiddish  – , les matrices des textes sacrés servirent de véritable code pour écrire les catastrophes qui jalonnent l'Histoire, se chargeant au passage, que ce soit dans l'époque médiévale ou moderne, de significa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-de-la-shoah/#i_3637

SHULHAN ARUKH

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 198 mots

Héritier par excellence de l'Espagne médiévale, Joseph Caro fut à la fois un juriste et un mystique. Il consacra trente années à la composition de Beit Yosef ( La Maison de Joseph ), un commentaire encyclopédique de la halakha, ou loi rabbinique, couvrant l'ensemble de la jurisprudence de tous ses prédécesseurs, où il reprend la division quadripartite d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shulhan-arukh/#i_3637

SIONISME

  • Écrit par 
  • Alain DIECKHOFF
  •  • 9 987 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La lente reconnaissance du sionisme dans le monde juif »  : […] Bien qu'il ait nettement privilégié l'aspect diplomatique, Herzl n'avait pas négligé « la conquête des communautés », c'est-à-dire la conversion de l'ensemble de la Diaspora à la cause sioniste. Cet objectif ambitieux, Herzl et ses successeurs devront le réviser considérablement à la baisse face à la sourde indifférence, ou à la franche hostilité, de nombreux secteurs du monde juif tant en Occiden […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sionisme/#i_3637

SORTIE D'ÉGYPTE

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 227 mots
  •  • 1 média

Acte fondateur du judaïsme et de l'économie chrétienne de la rédemption, symbole de délivrance pour l'Occident, l'épisode de la sortie d'Égypte constitue le point de départ de l'histoire du peuple d'Israël. Installés selon la Bible sur les pâturages de Goshen (Gen. XLVII, 1), à l'est du delta du Nil, les douze fils de Jacob et leur descendance – les « douze tribus d'Israël » – avaient d'abord pros […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sortie-d-egypte/#i_3637

SPINOZA BARUCH (1632-1677)

  • Écrit par 
  • Robert MISRAHI
  •  • 12 184 mots
  •  • 1 média

Le spinozisme passe ordinairement pour être la philosophie même de la totalité, de la nécessité et de l'éternité. Mais comme ces concepts, destinés à définir l'être de la Substance, ou Nature, sont saisis et posés par la seule raison, en même temps que leurs implications sont déployées selon la plus rigoureuse, la plus « mathématique » et la plus abstraite des nécessités, le spinozisme se donne à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baruch-spinoza/#i_3637

SYNAGOGUE

  • Écrit par 
  • Dominique JARRASSÉ, 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 8 521 mots

Le mot synagogue, qui est l'appellation courante du lieu du culte juif, est un terme grec dont l'origine historique n'est pas déterminée. Il est attesté dans la traduction grecque de la Bible (LXX) et dans les écrits de Flavius Josèphe, où il désigne d'abord « l'assemblée des fidèles » ( kenesset ) pour devenir ensuite le nom spécifique de la maison où cette assemblée se réun […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/synagogue/#i_3637

TALMUD DE BABYLONE

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 186 mots

Les écoles des amoraim ou enseignants de Terre sainte et de Mésopotamie, où vit une forte population juive, commentent et complètent la Mishna, sécrétant une jurisprudence, la Gemara ou étude. Elles produisent vers 350 dans un climat politique difficile un vaste recueil, le Talmud dit de Jérusalem quoique élaboré à Tibériade, qui compile Mishna et Gema […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/talmud-de-babylone/#i_3637

TÉMOINS DU FUTUR. PHILOSOPHIE ET MESSIANISME (P. Bouretz) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Sylvie COURTINE-DENAMY
  •  • 1 010 mots

Pierre Bouretz nous offre un prolongement de la somme de Julius Guttmann ( Histoire des philosophies juives. De l'époque biblique à Franz Rosenzweig , 1996) en regroupant neuf philosophes juifs, de culture allemande, nés entre 1842 et 1905, à l'aube d'un xx e  siècle apocalyptique : Hermann Cohen, Franz Rosenzweig, Walter Ben […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/temoins-du-futur-philosophie-et-messianisme/#i_3637

THÉRAPEUTES, histoire religieuse

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 253 mots

Sorte d'ordre monastique du judaïsme alexandrin. Philon, dans son De vita contemplativa , dont l'authenticité est d'ailleurs discutée, décrit le mode de vie, aux environs du lac Maréotis, dans la lagune d'Alexandrie, de ces « thérapeutes » qui étaient des ascètes : anachorètes des deux sexes, vivant dans de petites habitations individuelles. Ils ne se réunissaient que le sabb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutes-histoire-religieuse/#i_3637

TOUATI CHARLES (1925-2003)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 133 mots

Rabbin français, historien du judaïsme. Ancien enseignant au Séminaire israélite de France, chercheur au C.N.R.S., chargé de cours à l'université de Paris-IV, il occupe la chaire de judaïsme talmudique et rabbinique à l'École pratique des hautes études de 1972 à 1994. Spécialiste mondial de l'œuvre de Gersonide (1288-1344), il lui consacre de nombreux ouvrages, dont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-touati/#i_3637

VAJDA GEORGES (1908-1981)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON, 
  • Charles TOUATI
  •  • 1 299 mots

Orientaliste d'une remarquable érudition, historien de la théologie et de la philosophie juives médiévales, Georges Vajda a formé deux générations de professeurs, de chercheurs et de rabbins français et étrangers, en ciselant une œuvre dont la forme et l'esprit ont porté à sa maturité la science du judaïsme en France. L'encyclopédisme de Georges Vajda, la connaissance qu'il avait de plusieurs lang […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-vajda/#i_3637

VIENNE AU CRÉPUSCULE, Arthur Schnitzler - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER
  •  • 908 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une fresque culturelle et sociale de la Belle Époque viennoise »  : […] Dans cette mélancolique éducation sentimentale de Georg von Wergenthin, Arthur Schnitzler a dressé le bilan de sa jeunesse d'artiste dandy et d'homme à femmes qu'il racontera avec franchise dans ses Mémoires ( Une jeunesse viennoise , publication posthume en 1968) . Dans l'autre versant du roman, qui apparaît aujourd'hui comme particulièrement passionnan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vienne-au-crepuscule/#i_3637

VIOLENCE

  • Écrit par 
  • Yves MICHAUD
  •  • 8 198 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Benjamin et la tradition messianique »  : […] Une tout autre tradition philosophique, héritière de la pensée messianique juive, conçoit la violence d'un point de vue religieux – il est vrai considérablement sécularisé – comme l'analogue humain de la colère par laquelle le Dieu biblique affirme son absolue puissance face à ceux qui ne le reconnaissent pas. Telle est la position que l'on trouve chez Walter Benjamin dans son difficile essai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/violence/#i_3637

ZUNZ LEOPOLD (1794-1886)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 478 mots

Né le 10 août 1794 à Detmold (Allemagne), Leopold Zunz étudie les textes classiques et l'histoire à l'université de Berlin, mais reçoit son titre de docteur de l'université de Halle (1821). Les contingences matérielles laisseront par la suite peu de répit à ce pionnier de la science du judaïsme. Il sera tour à tour prédicateur dans une congrégation, rédacteur en chef d'un journal (1824-1831), ens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leopold-zunz/#i_3637

Voir aussi

ART JUIF    LIEUX SACRÉS    MENORA    RITES FUNÉRAIRES    SHOFÂR

Pour citer l’article

Gérard NAHON, Charles TOUATI, « JUDAÏSME - Les pratiques », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-les-pratiques/