SÉLEUCIDES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Issue du démembrement de l'empire d'Alexandre, la monarchie séleucide, qui a duré de 312 à 64 avant J.-C., se range parmi les monarchies hellénistiques : l'épithète insiste sur la propagation de la civilisation grecque parmi des peuples encore « barbares », grâce à l'action de familles royales gréco-macédoniennes. Les Séleucides occupent cependant une place originale à plus d'un titre. Du Bosphore à l'Inde, leur royaume regroupe d'immenses territoires aux frontières mal définies et mal défendables (surtout au nord et au nord-est), et dont la population clairsemée offre un bariolage de races, de langues, de religions, de types d'organisation politique : peuples indo-européens et sémitiques, langues perse, araméenne et grecque, cultes de Zoroastre, de Yahvé, des Baals syriens et des Grandes Mères d'Asie Mineure, dynastes, principautés sacerdotales et vieilles cités grecques. Les Séleucides ont donc à régler des problèmes délicats d'administration et de civilisation, la vie de relations revêt une importance particulière dans leur royaume : venus de l'Europe, ont-ils su adopter des préoccupations asiatiques ? Et, pourtant, les Séleucides ont connu deux siècles et demi d'existence. La puissance du roi était le seul élément d'unité : quel usage les souverains en firent-ils ? Cette première partie de notre étude nous conduira jusqu'au plus grand d'entre eux, Antiochos III. On examinera alors l'organisation du royaume à son apogée, ainsi que les progrès de l'hellénisation. Ce qui permettra de répondre à la question suivante : est-ce le machiavélisme de Rome ou la faiblesse interne du royaume qui explique la chute facile des Séleucides ?

Heurs et malheurs des Séleucides au IIIe siècle avant J.-C.

Le fondateur de la dynastie, Séleucos Ier Nicator (env. 358-281 av. J.-C.), était le fils d'Antiochos, un des généraux de Philippe II de Macédoine ; il avait pris part à l'expédition d'Alexandre le Grand. Ce n'est qu'après la mort de ce dernier qu'il se distingua, dans le complot qui supprima le régent de l'empire, Perdiccas (321 [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : membre de l'Institut, professeur à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification


Autres références

«  SÉLEUCIDES  » est également traité dans :

AFGHANISTAN

  • Écrit par 
  • Daniel BALLAND, 
  • Gilles DORRONSORO, 
  • Mir Mohammad Sediq FARHANG, 
  • Pierre GENTELLE, 
  • Sayed Qassem RESHTIA, 
  • Olivier ROY, 
  • Francine TISSOT
  • , Universalis
  •  • 34 332 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Les Gréco-Bactriens »  : […] Cependant, au nord de l'Hindou-Kouch, la domination des Séleucides, dont le centre se trouvait à Antioche, en Syrie, céda, petit à petit, la place à une administration locale, fondée par les colonies grecques de Bactriane, tandis que plus à l'ouest les Parthes, tribus nomades venant des steppes du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afghanistan/#i_19231

ARTABAN LES

  • Écrit par 
  • Valentin NIKIPROWETZKY
  •  • 1 012 mots

Plusieurs rois parthes arsacides portèrent le nom d'Artaban. La lutte que la tribu iranienne des Parthes engagea, sous l'impulsion d'Arsakès, contre les Séleucides, vers ~ 250, avait pour objectif dernier, au-delà de la reconquête de l'indépendance nationale, la reconstitution d'un empire iranien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-artaban/#i_19231

BABYLONE

  • Écrit par 
  • Guillaume CARDASCIA, 
  • Gilbert LAFFORGUE
  •  • 7 319 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Les dominations étrangères, le déclin de Babylone (VIe s. av. J.-C.-Ier s. apr. J.-C.) »  : […] souvenir de son administration et qui situent à son retour (312-311) le début de l'ère séleucide qui sera utilisée pendant plus de quatre siècles. C'est pourtant Séleucos qui amorce le déclin de Babylone en fondant, à proximité, une ville nouvelle, Séleucie du Tigre, qui est peuplée de Babyloniens déplacés de force et qui devient la capitale des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/babylone/#i_19231

BACTRIANE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 569 mots

Ancienne région d'Asie centrale s'étendant entre les montagnes de l'Hindou-Kouch et l'Oxus (Amou-Daria), sur le nord de l'Afghanistan actuel. La Bactriane fut le premier foyer du zoroastrisme. Entre ~ 600 et 600, elle joua un rôle commercial important sur la route de la soie reliant la Chine et l'Occident ; elle fut en outre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bactriane/#i_19231

GALILÉE

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 725 mots

Région du nord d'Israël, la Galilée est située entre la frontière du Liban et la plaine de Yizréel, et s'étend du Jourdain, à l'est, à la plaine côtière méditerranéenne, à l'ouest. Région de collines plus élevées au nord (haute Galilée) qu'au sud (basse Galilée), elle est assez propice à l'agriculture traditionnelle ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galilee/#i_19231

HELLÉNISTIQUE CIVILISATION

  • Écrit par 
  • Paul GOUKOWSKY
  •  • 8 767 mots

Dans le chapitre « Exploiteurs et exploités : deux univers parallèles »  : […] La différence fut encore plus marquée chez les Séleucides qui, fidèles d'Apollon, embellirent ses anciens sanctuaires (Didymes, Claros) et en édifièrent de splendides (Daphné, près d'Antioche). Dans le golfe Persique, la petite île d'Ikaros (Failaka) fut dotée d'un temple grec fortifié. La volonté de faire prédominer l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/civilisation-hellenistique/#i_19231

JUDAÏSME - Histoire des Hébreux

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 11 036 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le Second Temple, la tutelle perse et hellénistique »  : […] Devant l'ascension de la puissance romaine en Orient, le suzerain séleucide Antiochus IV Épiphane cherche à créer un empire hellénistique. Il impose par édit la religion grecque en Judée, avec l'accord du grand prêtre hellénisant Jason, bientôt supplanté par Ménélas. Le Temple est consacré à Zeus Olympien et la pratique du judaïsme devient passible […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-histoire-des-hebreux/#i_19231

PALESTINE

  • Écrit par 
  • Ernest-Marie LAPERROUSAZ, 
  • Robert MANTRAN
  • , Universalis
  •  • 31 610 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La domination des Lagides (323-197 av. J.-C.) »  : […] commence à toucher la société juive. Sous Ptolémée II, vers 274, le conflit éclate entre les Lagides et les Séleucides (descendants de Séleucus, un autre général d'Alexandre, qui s'était emparé de Babylone et d'une partie de la Syrie) ; il devait être presque permanent jusqu'à l'arrivée des Romains. En 217, à Raphia (près de la frontière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palestine/#i_19231

PERGAME ROYAUME DE

  • Écrit par 
  • André LARONDE
  •  • 556 mots

État de l'Asie Mineure occidentale, formé autour de la ville de Pergame (~ iiie et ~ iie s.), et placé sous le gouvernement de la dynastie des Attalides. L'origine de cet État est liée à la malhonnêteté de Philétairos, préposé par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-de-pergame/#i_19231

PERSE - Arts

  • Écrit par 
  • Pierre AMIET, 
  • Ernest WILL
  •  • 11 890 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « L'hellénisation de l'Iran et l'art gréco-iranien »  : […] . On attribue à la domination séleucide les vestiges d'un temple à Kengavar, temple entouré d'un péribole rectangulaire à portiques ; des colonnes ioniques à Khorhè et un chapiteau corinthien d'Istakhr. L'altération plus ou moins accusée des modèles helléniques (base en tore, à feuilles dressées, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perse-arts/#i_19231

POMPÉE ET L'ORIENT - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 442 mots

— 64 Pompée conquiert le royaume de Syrie et proclame la déposition de la dynastie multiséculaire des Séleucides […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pompee-et-l-orient-reperes-chronologiques/#i_19231

RÉVOLTE DES MACCABÉES

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 255 mots

Rentrés dans leur patrie grâce à Cyrus (— 515), ayant rebâti le Temple de Jérusalem, les Juifs passent de la suzeraineté perse à celle d'Alexandre et de ses successeurs d'Égypte puis de Syrie, Lagides puis Séleucides. Antiochos IV Épiphane instaure le paganisme en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolte-des-maccabees/#i_19231

SÉLEUCOS Ier NICATOR (-356 env.--281) roi séleucide (-305--281)

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 404 mots

Monarque hellénistique, né en Macédoine. Il accompagne Alexandre dans ses campagnes et se distingue en Inde. Au partage de Babylone (~ 323), il est adjoint au régent Perdiccas. Après l'assassinat de celui-ci (dont il est peut-être complice) en ~ 321, il reçoit la satrapie de Babylone. En ~ 315, il en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seleucos-ier-nicator/#i_19231

SYRIE

  • Écrit par 
  • Fabrice BALANCHE, 
  • Jean-Pierre CALLOT, 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Philippe RONDOT, 
  • Charles SIFFERT
  •  • 34 145 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La Syrie avant la conquête arabe »  : […] des Égyptiens, des Hittites, des Assyriens, des Perses et des Macédoniens. C'est en 312 avant J.-C. que Séleucos, lieutenant d'Alexandre, fonda dans la vallée de l'Oronte un État ayant Antioche pour capitale, auquel il donna le nom de royaume de Syrie et qui s'étendit, par étapes successives, de la mer Égée à l'Inde. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syrie/#i_19231

URBANISATION DANS LE MONDE GRÉCO-ROMAIN

  • Écrit par 
  • Pierre CHUVIN
  •  • 8 274 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le choix des implantations »  : […] Certaines de ces appellations furent éclipsées ensuite par des noms dynastiques, notamment chez les Séleucides, installés en Asie sur un énorme domaine à l'unité incertaine et difficile à contrôler. Après être devenu, en 301, le maître d'un pays que sa descendance devait gouverner près de deux siècles et demi, le premier d'entre eux, Séleucos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbanisation-dans-le-monde-greco-romain/#i_19231

Voir aussi

Pour citer l’article

André LARONDE, « SÉLEUCIDES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/seleucides/