SHULHAN ARUKH

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Héritier par excellence de l'Espagne médiévale, Joseph Caro fut à la fois un juriste et un mystique. Il consacra trente années à la composition de Beit Yosef (La Maison de Joseph), un commentaire encyclopédique de la halakha, ou loi rabbinique, couvrant l'ensemble de la jurisprudence de tous ses prédécesseurs, où il reprend la division quadripartite des Arba'ah Turim (Les Quatre Rangées), le commentaire de Jacob ben Asher (1270-1343) compilé un siècle plus tôt : rites journaliers, interdits, droit matrimonial, procès. Il fit imprimer l'ouvrage à Venise en 1550-1551. C'est l'abrégé de ce traité qui devait lui assurer son plus grand rayonnement. Le Shulḥan 'Arukh (La Table dressée), fut conçu par Caro comme un manuel pour les élèves de son école, dans lequel il présentait seulement les solutions de chaque question sans la discussion des autorités. Terminé en 1555 et imprimé à Venise en 1565, il fut rapidement reconnu par toutes les communautés comme la référence de toute la jurisprudence juive : Joseph Caro avait jeté les bases de l'unité juridique du peuple juif.

—  Gérard NAHON

Écrit par :

  • : directeur d'études émérite à l'École pratique des hautes études (Ve section, sciences religieuses)

Classification


Autres références

«  SHULHAN ARUKH  » est également traité dans :

JUDAÏSME - Les pratiques

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON, 
  • Charles TOUATI
  •  • 4 474 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Offrandes et prières »  : […] Lorsqu'ils ne se trouvent pas explicitement contenus dans la Tōrah, les rites y figurent sous une forme implicite que découvrira le Midraš . Ils sont codifiés par la halakha ou norme rabbinique : le Sulḥan 'Arukh de Joseph b. Ephraïm Caro (Venise, 1567) constitue la forme dernière de sa codification. Des rites agraires règlent la consommation des céréales autorisées après l'offrande d'une g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-les-pratiques/#i_31134

JUDAÏSME - Le judaïsme contemporain

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 2 687 mots

Dans l'existence à part et l'autonomie qu'il a eues au cours du temps, le peuple juif avait vécu sous sa propre régulation talmudique et post-talmudique. Le point d'arrivée de cette législation s'est exprimé dans le Shulhan arukh de Joseph Caro (1488-1575), dont on a pu dire qu'il organisait un univers juif en soi, familial et communautaire, de telle sorte qu'aucune perturbation d'ordre extérie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-le-judaisme-contemporain/#i_31134

Pour citer l’article

Gérard NAHON, « SHULHAN ARUKH », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/shulhan-arukh/