PORTUGAL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

PORTUGAL : quelques données-clés.
Nom officielRépublique portugaise (PT)
Chef de l'ÉtatMarcelo Rebelo de Sousa (depuis le 9 mars 2016)
Chef du gouvernementAntónio Costa (depuis le 26 novembre 2015)
CapitaleLisbonne
Langue officielleportugais
Unité monétaireeuro (EUR)
Population10 323 000 (estim. 2022)
Superficie (km2)92 225

Situé à l'extrémité occidentale de l'Europe, le Portugal est bordé à l'ouest et au sud par l'océan Atlantique, et au nord et à l’est par l'Espagne, pays avec lequel il partage 1 215 kilomètres de frontière terrestre. Sa localisation privilégiée le place au carrefour des routes maritimes qui relient l’Europe à l’Afrique et à l’Amérique. Outre le territoire continental, le pays comprend deux régions autonomes, l’archipel de Madère – au large des côtes africaines – et celui des Açores – dont les neuf îles se situent entre les continents européen et américain. D'une superficie de 92 074 kilomètres carrés, avec une population de 10,29 millions d’habitants en 2017, le Portugal est l'un des États-nations les plus anciens d'Europe. Il partage la péninsule Ibérique avec l’Espagne, dont les cordillères centrale et cantabrique se prolongent au Portugal, descendant en gradins jusqu’à l’océan Atlantique. Il forme un pays de contrastes entre un Nord de montagnes et de plateaux et un Sud de plaines, séparés par le fleuve Tage. Néanmoins, le Portugal présente une homogénéité linguistique aussi bien que culturelle, et possède une identité nationale bâtie sur l’histoire. La langue officielle est le portugais – depuis 1999, le mirandais a obtenu ce statut dans son aire d’influence (le plateau du haut Trás-os-Montes).

Portugal : carte physique

Carte : Portugal : carte physique

Carte physique du Portugal. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Portugal : drapeau

Dessin : Portugal : drapeau

Portugal (1911). À la jonction des deux couleurs nationales, le vert et le rouge, est posée la sphère armillaire manuéline, jaune rehaussé de noir, qui représente la Terre et a été choisie par le roi Manuel Ier (1495-1521) comme symbole de l'épopée maritime des Portugais. Cette sphère... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Héritier du brassage entre des populations autochtones et des peuples venus d’ailleurs, aux matrices culturelles diverses qui, depuis la préhistoire, sont au contact de la péninsule Ibérique, l’espace qui deviendra le royaume du Portugal ne commence à se singulariser qu’à la fin du ixe siècle. En 868, la terre de Portucale est conquise et intégrée dans le royaume de León. Le roi en fait un comté. Confié à Henri de Bourgogne par Alphonse VI, en 1094 ou 1095, pour assurer la défense de la frontière sud, il sut renforcer l’esprit d’autonomie de la noblesse portucalense. Lorsque, après la mort d’Henri, les intérêts du groupe sont menacés, celui-ci déclenche le processus qui aboutira à la naissance du royaume du Portugal, dont la date se situe entre les années 1139 et 1143. La consolidation du royaume se forge au long des xiie et xiiie siècles, au fil des guerres menées d'une part contre les musulmans pour l'élargissement du territoire et, d'autre part, contre le royaume de Castille pour asseoir l'indépendance.

La Reconquête achevée en 1249 et les frontières fixées en 1297, le royaume du Portugal poursuit son épopée guerrière sur la rive sud de la Méditerranée avec la conquête de Ceuta en 1415. Les résultats, décevants, poussent les embarcations portugaises à contourner le blocus musulman pour commercer dans les contrées situées encore plus au sud. Ainsi débute l’aventure maritime qui offrira au Portugal un empire commercial puis colonial, à l’échelle mondiale, et ouvrira l’Europe à l’« économie-monde ». Cependant, l’intégration du royaume au sein de la monarchie des Habsbourg met en péril l’empire portugais, car celle-ci se révèle incapable de le protéger de la convoitise des puissances européennes. À la suite du déclin de cet empire colonial en Asie et de la montée sur le trône de la nouvelle dynastie des Bragance, en 1640, le Portugal crée un nouvel empire transatlantique, bâti sur la colonisation d’une terre nourricière et de ses richesses minières, le Brésil.

Le Portugal suit de loin les affaires européennes, gardant une neutralité profitable à son commerce. Cependant, en 1792, rattrapé par le tourbillon révolutionnaire français, le destin du Portugal s’annonce sombre. À la fin de la guerre péninsulaire, en 1814, après trois invasions, le pays est dévasté, l’économie exsangue, et le Brésil, joyau de la Couronne, perdu. Pendant deux siècles, le Portugal s’attelle à construire un « nouveau Brésil en Afrique » mais ce troisième empire colonial ne connaîtra pas la splendeur des précédents. Le rêve impérial enterré, le 25 avril 1974, à la suite de la « révolution des œillets », le Portugal cherche dès lors son salut dans l’Europe. La div [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 59 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Médias

Portugal : carte physique

Portugal : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Portugal : drapeau

Portugal : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Polyptyque de saint Vincent, détail, N. Gonçalves

Polyptyque de saint Vincent, détail, N. Gonçalves
Crédits : G. Dagli Orti/ De Agostini

photographie

Vallée du Douro

Vallée du Douro
Crédits : James Strachan/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Afficher les 25 médias de l'article

Écrit par :

  • : agrégé de lettres, docteur ès lettres, professeur de langue et littérature portugaises et brésiliennes à l'Université catholique de Louvain (Belgique)
  • : docteure en histoire, maître de conférences au laboratoire d'études romanes de l'université de Paris-VIII
  • : agrégé de géographie, docteur d'État, directeur de recherche émérite au C.N.R.S.
  • : professeur à l'université nouvelle de Lisbonne
  • : professeur de portugais à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle
  • : professeur à la faculté des lettres de l'université de Lourenço Marques
  • : professeur à l'université nouvelle de Lisbonne

Classification

Autres références

«  PORTUGAL  » est également traité dans :

PORTUGAL, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

ÉTHIOPIE

  • Écrit par 
  • Jean CHAVAILLON, 
  • Jean DORESSE, 
  • Éloi FICQUET, 
  • Alain GASCON, 
  • Jean LECLANT, 
  • Hervé LEGRAND, 
  • Jacqueline PIRENNE, 
  • R. SCHNEIDER
  • , Universalis
  •  • 24 467 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « La lutte contre l'Islam et l'aide portugaise »  : […] Les rois salomonides s'illustrèrent aussi en repoussant, tout d'abord victorieusement, les attaques des sultans de l'Ifat et de l'Adal. Cette âpre lutte, poursuivie pendant deux siècles et demi, a fourni à la littérature le sujet de ses plus belles chroniques et de poèmes guerriers, en particulier les guerres victorieuses de Amda Sion (1314-1344). Les campagnes des rois David I er (1382-1411) et […] Lire la suite

ATLANTIQUE HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jacques GODECHOT, 
  • Clément THIBAUD
  •  • 13 638 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les voyages des Portugais »  : […] Or bateaux et techniques nautiques font de grands progrès entre le xiii e et le xv e  siècle. Pendant ce temps, les relations maritimes par cabotage relient ces deux grands centres du commerce que sont la Méditerranée et la Baltique. Sur le plan technique, on passe de la barque viking, longue et étroite, au lourd et massif kogge puis au galion et à la caravelle, très larges par rapport à leur lo […] Lire la suite

EMPIRE (PREMIER)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 7 981 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La guerre d'Espagne »  : […] L'occupation du Portugal n'était dans la pensée de Napoléon que le prélude à une mainmise sur l'Espagne. A-t-il été poussé par Talleyrand qui exagéra les richesses de la péninsule Ibérique ? Souhaitait-il imiter Louis XIV ? A-t-il surestimé l'importance du courant francophile des « afrancesados » ? L'occasion était en tout cas favorable. La cour se trouvait déchirée par des intrigues qui opposaie […] Lire la suite

MÉDITERRANÉE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Georges DUBY, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 18 417 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Progrès de la puissance ottomane et de la navigation ibérique (XIVe-XVe s.) »  : […] L'activité des marins génois et vénitiens, celle des négociants florentins qui dominaient désormais le port de Pise ne faiblirent nullement après la fin du xiii e  siècle. La Méditerranée demeura la porte ouverte sur l'Orient lointain : ce fut par les voies de la navigation commerciale qu'en 1347 la peste noire gagna, depuis la Crimée, l'Italie et la Provence. La mer fournit toujours à l'Europe oc […] Lire la suite

EXTRÊME GAUCHE

  • Écrit par 
  • Christine PINA
  •  • 7 145 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Réalités européennes »  : […] Trop souvent considérée comme une exception française, l'extrême gauche s'est implantée en Europe occidentale au bénéfice d'un essoufflement du modèle démocratique et de sa capacité à créer du consensus. Plusieurs parallèles peuvent être établis entre les pays européens : la remise en cause des partis traditionnels ; la « crise de la représentation » (diatribes contre le personnel politique, rec […] Lire la suite

EXPLORATIONS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 13 774 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les missions »  : […] L'action des missionnaires étend sur terre le domaine acquis par la mer. L'œuvre des grands ordres mendiants est décisive dans le domaine ibérique : dominicains et augustins aux marges du Mexique, mercédaires aux franges du Pérou. Les grands missionnaires franciscains relaient les conquistadores de la première conquête. Saint François Solano (1549-1610) découvre le Chili, le nord de l'Argentine a […] Lire la suite

CUNHAL ÁLVARO (1913-2005)

  • Écrit par 
  • Yves LÉONARD
  •  • 673 mots

Álvaro Cunhal, leader historique et charismatique du Parti communiste portugais (P.C.P.) pendant plusieurs décennies, a incarné à la fois la lutte inlassable contre la dictature salazariste et la plus stricte orthodoxie marxiste-léniniste, hostile à toute forme de rénovation. Né le 10 novembre 1913 à Coimbra, Álvaro Cunhal, dont le père est avocat libéral, rejoint Lisbonne à l'âge de onze ans pour […] Lire la suite

ANGOLA

  • Écrit par 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Didier PÉCLARD
  • , Universalis
  •  • 8 757 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Du salazarisme à l'indépendance »  : […] En mai 1926, la République portugaise est, à son tour, renversée par un coup d'État militaire qui permet l'accession au pouvoir d' António de Oliveira Salazar. Dans les années 1930, celui-ci instaure l' Estado novo (État nouveau), régime autoritaire de type fasciste, qui prend fin, le 25 avril 1974, avec la révolution des œillets, une révolte d'officiers de l'armée coloniale qui permettra la déc […] Lire la suite

BRÉSIL - La conquête de l'indépendance nationale

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURO
  •  • 6 213 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'évolution politique »  : […] À la nouvelle de la révolution portugaise de 1820, et réclamé par elle, Jean VI s'embarqua pour le Portugal, malgré l'opposition des Brésiliens et leur crainte de voir leur pays redevenir ce qu'il était avant 1808, c'est-à-dire une colonie du Portugal. Avant de partir, le roi aurait dit à son fils Pedro : « Pierre, bientôt le Brésil se séparera du Portugal ; s'il en est ainsi, pose la couronne s […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

30 janvier 2022 Portugal. Élections législatives.

Le Parti socialiste (centre gauche) du Premier ministre António Costa remporte les élections législatives, obtenant la majorité absolue au Parlement monocaméral avec 41,5 % des suffrages et 118 sièges sur 230. Ce scrutin anticipé est organisé à la suite du retrait du soutien sans participation accordé au gouvernement minoritaire d’António Costa par le Bloc de gauche (gauche) et la Coalition démocratique unitaire (gauche et écologiste), qui a entraîné le rejet du budget 2022 au Parlement en octobre 2021. […] Lire la suite

13-23 décembre 2021 Union européenne – Russie – Mali. Sanctions européennes contre le groupe Wagner.

Le 23, dans un communiqué commun, seize pays occidentaux engagés dans la lutte antidjihadiste au Sahel – Allemagne, Belgique, Canada, Danemark, Espagne, Estonie, France, Italie, Lituanie, Norvège, Pays-Bas, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni et Suède – condamnent « fermement le déploiement de mercenaires sur le territoire malien » et accusent la Russie « d’un soutien matériel au déploiement du groupe Wagner ». […] Lire la suite

27 octobre - 4 novembre 2021 Portugal. Convocation de nouvelles élections législatives.

Le 27, le Parlement rejette le projet de loi de finances présenté par le gouvernement minoritaire d’António Costa, par 117 voix contre 108 et 5 abstentions. Jugeant insuffisantes les mesures sociales et salariales prévues par le budget, les élus du Bloc de gauche (extrême gauche) et les députés communistes et écologistes de la Coalition démocratique unitaire (gauche et écologiste) votent contre, mettant fin à six ans d’alliance des forces de gauche. […] Lire la suite

1er-26 juillet 2021 Union européenne. Début d'approbation des plans de relance post-Covid-19.

Le 13, le Conseil de l’UE approuve les plans de relance post-Covid de douze pays (Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, France, Grèce, Italie, Lettonie, Luxembourg, Portugal, Slovaquie). Le 22, Eurostat indique que, à la fin du premier trimestre 2021, la dette publique européenne a dépassé pour la première fois le montant du PIB des Vingt-Sept, à 100,5 %, en raison de la baisse des recettes et de l’augmentation des dépenses liées à la pandémie. […] Lire la suite

29 juin 2021 France. Adoption de la loi bioéthique autorisant la PMA pour toutes les femmes.

La France est le onzième pays de l’Union européenne (UE) à autoriser la PMA pour toutes les femmes après les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg, le Danemark, la Suède, la Finlande, l’Irlande, l’Espagne, le Portugal et Malte. Le texte autorise également l’autoconservation des gamètes hors raison médicale et l’accès aux origines pour les personnes nées de dons de gamètes. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Roger BISMUT, Cristina CLIMACO, Michel DRAIN, José-Augusto FRANÇA, Michel LABAN, Jorge MORAÏS-BARBOSA, Eduardo PRADO COELHO, « PORTUGAL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/