MOÏSE MENDELSSOHN, FONDATEUR DE L'HASKALA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Dessau, initié à l'œuvre de Maïmonide par le rabbin David Fränkel, étudiant besogneux à Berlin en langues et en philosophie, Moïse Mendelsshon accède aux milieux éclairés de la capitale prussienne grâce à l'appui de Lessing. En vue d'introduire la culture moderne dans le judaïsme, il traduit le Pentateuque en allemand et appuie Isaac Euchel, éditeur du périodique hébreu Ha-Meassef (Le Glaneur) ouvert à l'actualité littéraire, politique et scientifique. Partisan de l'émancipation des juifs, il prône dans Jérusalem, ou Pouvoir religieux du judaïsme, une religion individuelle séparée de l'État et incite Christian Wilhelm Dohm à traiter De la réforme politique des Juifs. Son Phédon, ou l'Immortalité de l'âme lui assure une place de choix dans la philosophie. Mendelssohn inspire un courant intellectuel dit Haskala (intelligence) dont les tenants, les maskilim, veulent améliorer le sort des juifs par l'éducation et les affranchir du ghetto. La Jüdische Freischule, pépinière d'un judaïsme moderne fondée par son ami David Friedlaender, enseigne la Bible avec sa traduction allemande, la grammaire hébraïque, le français, les mathématiques, la géographie, l'histoire, le dessin et les sciences naturelles.

Moses Mendelssohn

Moses Mendelssohn

photographie

Moses Mendelssohn (1729-1786), grande figure de la philosophie des Lumières en Allemagne. Huile sur toile d'Anton Graff, 1771. Universitätsbibliothek, Leipzig, Allemagne. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

—  Gérard NAHON

Écrit par :

  • : directeur d'études émérite à l'École pratique des hautes études (Ve section, sciences religieuses)

Classification

Pour citer l’article

Gérard NAHON, « MOÏSE MENDELSSOHN, FONDATEUR DE L'HASKALA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/moise-mendelssohn-fondateur-de-l-haskala/