SORTIE D'ÉGYPTE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

photographie : Sortie d'Égypte du peuple hébreu

Sortie d'Égypte du peuple hébreu

Pharaon laisse partir les Hébreux d'Égypte. Haggadah d'or, enluminure, Catalogne, vers 1320-1330. British Library, Londres. 

Afficher

Acte fondateur du judaïsme et de l'économie chrétienne de la rédemption, symbole de délivrance pour l'Occident, l'épisode de la sortie d'Égypte constitue le point de départ de l'histoire du peuple d'Israël. Installés selon la Bible sur les pâturages de Goshen (Gen. XLVII, 1), à l'est du delta du Nil, les douze fils de Jacob et leur descendance – les « douze tribus d'Israël » – avaient d'abord prospéré au royaume d'Égypte. Le livre de l'Exode relate leur réduction en esclavage pour construire des cités royales et le projet de leur extermination par mise à mort de leurs nouveau-nés mâles. Moïse et son frère Aaron prennent la tête des Hébreux et les arrachent à la domination égyptienne. Au cours de leur exode, ils traversent la « mer des Joncs » (Deut. I, 40, Jos. IV, 23) qui engloutit les Égyptiens lancés à leur poursuite. Indépendamment du récit biblique, les lettres d'el-Amarna (tablettes cunéiformes de correspondance diplomatique égyptienne entre — 1370 et — 1335) attestent la présence de tribus nomades ou semi-nomades appelées Hapiru en Canaan, tandis qu'un siècle plus tard, la stèle de Merneptah, successeur de Ramsès II, vers — 1224 et — 1214, mentionne pour la première fois Israël comme peuple sédentarisé dans le même pays.

—  Gérard NAHON

Écrit par :

  • : directeur d'études émérite à l'École pratique des hautes études (Ve section, sciences religieuses)

Classification

Les derniers événements

7-22 août 2013 Égypte. Répression meurtrière des partisans de Mohammed Morsi

Égypte à faire preuve d'un maximum de retenue » et à « faire progresser la réconciliation nationale ». Le 16, de nouvelles violences meurtrières se produisent place Ramsès, au Caire, à la sortie de la mosquée Al-Fath, ainsi que dans le reste du pays, faisant plus de quatre-vingts morts. Les Frères musulmans appellent leurs partisans à manifester tous […] Lire la suite

1er-28 février 2011 Égypte. Chute du président Hosni Moubarak

l'Égypte. Le 10, le président Moubarak annonce qu'il transfère ses pouvoirs au vice-président Omar Souleiman, mais sans démissionner. Ces propos provoquent la colère des manifestants qui appellent à de nouveaux rassemblements. Washington réagit, déclarant que « le gouvernement égyptien doit tracer un chemin crédible, concret et sans équivoque vers […] Lire la suite

17-31 janvier 2011 Égypte. Mouvement de contestation contre le président Hosni Moubarak

d'Égypte » pour indiquer qu'elle juge ses revendications « légitimes » et qu'elle ne recourra pas « à l'usage de la force ». Le bilan des violences survenues depuis le 25 s'élève à au moins cent vingt-cinq morts.  […] Lire la suite

1er-6 janvier 2011 Égypte. Attentat contre la communauté copte

Le 1er, au cours de la nuit de la Saint-Sylvestre, l'explosion d'une voiture piégée déclenchée par un kamikaze devant l'église copte des Deux-Saints, à Alexandrie, à la sortie de la messe, fait vingt et un morts parmi les fidèles chrétiens. Les autorités évoqueront une origine terroriste extérieure au pays. Les jours suivants, les forces antiémeutes […] Lire la suite

18 février - 10 mars 2009 Israël – Autorité palestinienne. Poursuite du plan de sortie de crise

sortie de crise mis au point par l'Égypte et l'U.E., afin d'inciter les deux organisations à se réconcilier et à constituer un gouvernement d'union nationale. Le 10 mars, les deux factions palestiniennes reprennent le « dialogue national » au Caire. Alors que leurs positions divergent sur la politique à mener envers Israël et sur le contrôle de l'aide […] Lire la suite

Pour citer l’article

Gérard NAHON, « SORTIE D'ÉGYPTE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sortie-d-egypte/