MUR OCCIDENTAL dit DES LAMENTATIONS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Le Mur des lamentations

Le Mur des lamentations
Crédits : Hulton Getty

photographie

Mur des Lamentations à Jérusalem (Israël)

Mur des Lamentations à Jérusalem (Israël)
Crédits : Insight Guides

photographie


Section de la muraille supportant le Temple de Jérusalem dans sa partie ouest et demeurée intacte lors de la destruction de l'édifice en 70. C'est le lieu saint par excellence du judaïsme : selon la tradition juive, il se trouve dans la proximité immédiate du site du Saint des saints, où la Présence divine serait demeurée. Devant le Mur occidental (traduction de l'hébreu Kōtel Ma‘arabi), les juifs pleurent la ruine du Temple et l'exil d'Israël ; de là vient l'appellation (chrétienne) de « Mur des lamentations ».

Le Mur des lamentations

Le Mur des lamentations

photographie

Des juifs devant le Mur occidental dit Mur des lamentations, à Jérusalem, en 1880. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Seule une partie du monument est accessible, sa longueur totale atteindrait 485 mètres (la plus grande partie est recouverte par des constructions). La portion qui émerge du Mur (car une autre portion est couverte par un exhaussement du sol adjacent) comprend vingt-quatre rangées de pierres énormes et atteint une hauteur de 18 mètres, dont 6 au-dessus du niveau de l'esplanade du Temple. Certaines des pierres atteignent 12 mètres de long sur 1 mètre de haut et pèsent plus de 100 tonnes. Avant juin 1967, l'espace était chichement mesuré devant le Mur (3,30 m environ) par des masures remontant au xive siècle. Actuellement, une large place accueille orants et pèlerins ; une meḥiṣa (« séparation ») isole les hommes et les femmes qui prient auprès du mur ; des pupitres sont installés pour la lecture de la Loi et les offices religieux se déroulent sous la surveillance de fonctionnaires du ministère des Cultes.

Mur des Lamentations à Jérusalem (Israël)

Mur des Lamentations à Jérusalem (Israël)

photographie

Appelé mur des Lamentations par les chrétiens, le mur occidental correspond au dernier vestige du temple qu'Hérode avait dressé sur le mont Moriah à Jérusalem et qui fut détruit avec la ville par les Romains en 70. Il a pris valeur de symbole dans la conscience juive, qui en a fait un lieu... 

Crédits : Insight Guides

Afficher

L'histoire du Mur occidental en tant que tel (c'est-à-dire après la destruction du Temple) se divise en quatre périodes inégales : de 70 à 1520, de 1520 au début du xixe siècle, du xixe siècle à 1947, depuis le 7 juin 1967. Entre 70 et 1520, les sources dont on dispose mentionnent la vénération par les juifs de ce mur, tenu pour indestructible selon le Midrash, parce que la Prés [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : directeur d'études émérite à l'École pratique des hautes études (Ve section, sciences religieuses)

Classification


Autres références

«  MUR OCCIDENTAL dit DES LAMENTATIONS  » est également traité dans :

JÉRUSALEM

  • Écrit par 
  • Alain DIECKHOFF, 
  • Gérard NAHON
  •  • 6 851 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Jérusalem, la « trois fois sainte » »  : […] du sionisme et la mise en place en 1922 du mandat britannique sur la Palestine, les lieux saints deviennent un enjeu capital entre juifs et musulmans, le point de cristallisation étant le Mur occidental (dit des Lamentations). La droite sioniste entend proclamer que cet ultime vestige du temple d'Hérode appartient de droit aux seuls juifs alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerusalem/#i_36708

JUDAÏSME - Les pratiques

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON, 
  • Charles TOUATI
  •  • 4 474 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Lieux de pèlerinages »  : […] Lieu privilégié de la prière et du recueillement, le Mur occidental, vestige du Temple de Jérusalem, a bénéficié d'un prestige considérable à travers toute l'histoire juive : les pèlerins s'y rendent en foule. Ailleurs, il n'existe de « lieux saints » que pour la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-les-pratiques/#i_36708

Pour citer l’article

Gérard NAHON, « MUR OCCIDENTAL dit DES LAMENTATIONS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mur-occidental/