AARON

On ne sait guère d'où vient le nom d'Aaron, peut-être d'Égypte comme celui de Moïse, dont, selon la Bible, Aaron aurait été le frère. Les traditions le concernant doivent être soumises à la critique et bien discernées l'une par rapport à l'autre. La figure postexilique d'Aaron est plus complexe et plus élaborée que celle d'avant l'Exil. Dans les divers récits du Pentateuque, le nom d'Aaron est souvent joint à celui de Moïse. On sait comment, en l'absence trop prolongée de ce dernier, il fabriqua un Veau d'or et un autel à la demande du peuple (Ex., xxxii). Et il partagea l'incrédulité de Moïse auprès des eaux de Mériba, ce qui lui valut, à lui aussi, de ne pas entrer dans la Terre promise. L'Haggadah juive tardive s'efforça de blanchir la mémoire d'Aaron en réinterprétant, en des récits populaires et légendaires que l'on repère chez Flavius Josèphe et dans les midrashim, les faits malheureux que certaines pages bibliques lui imputent.

Aaron allumant le candélabre

Aaron allumant le candélabre

photographie

« Aaron allumant le candélabre », recueil de textes. Scribe : Benjamin. France du Nord, vers 1280. Add. Ms. 11639, British Library, Londres… 

Crédits : The Bridgeman Art Library/ Getty

Afficher

Dans la tradition postérieure et théologiquement élaborée de la Bible, Aaron apparaît comme l'éponyme de l'important groupe sacerdotal, « les fils d'Aaron » (Ex., xxviii) et comme le premier grand prêtre d'Israël (Ex., xxxix). Dans les psaumes CXV et CXVIII, l'ensemble des prêtres est appelé « la maison d'Aaron ». Ce caractère de fondateur sacerdotal du personnage d'Aaron, au demeurant mystérieux historiquement, trouva un double écho marquant quelques siècles plus tard : d'une part, dans le messianisme des qumrānites (et ensuite des karaïtes), qui attendaient à la fois un Messie sacerdotal (« d'Aaron ») et un Messie royal (« d'Israël ») ; d'autre part, chez les chrétiens, qui firent d'Aaron le type même du Christ-prêtre : l'Épître aux Hébreux (v, vii et viii) voit en lui l'image imparfaite, dans l'Ancienne Alliance, du sacerdoce que le Christ portera à sa perfection « selon l'ordre de Melchisédech » dans la Nouvelle Alliance. Influencés par cette distinction, les mormons l'ont reprise à leur façon dans leur hiérarchie, en posant, au-dessus d'un sacerdoce inférieur, celui d'Aaron, la fonction de grand prêtre « selon l'ordre de Melchisédech ».

—  André PAUL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  AARON  » est également traité dans :

GRAND PRÊTRE, Israël

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 846 mots
  •  • 1 média

Titre donné dans l'ancien Israël au titulaire du sacerdoce suprême (hébr. kohen gadol, ha-kohen, kohen ha-roš). Ses attributions majeures sont définies dans l'Exode, dans le Lévitique et dans les Nombres, ainsi que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grand-pretre-israel/#i_80003

PALESTINE

  • Écrit par 
  • Ernest-Marie LAPERROUSAZ, 
  • Robert MANTRAN
  • , Universalis
  •  • 31 610 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'époque monarchique (de la fin du xie siècle à 587 av. J.-C.) »  : […] sacerdoce y était réservé aux membres de la tribu de Lévi ; ceux d'entre eux qui descendaient d'Aaron – le frère de Moïse, que, au Sinaï, Yahweh avait désigné pour exercer, et ses descendants après lui, le sacerdoce au milieu du Peuple élu – étaient prêtres, ayant à leur tête les fils de Sadoq (c'est-à-dire les descendants de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palestine/#i_80003

SADOCIDES ou SADOCITES

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 453 mots

Membres de la famille sacerdotale qui descend de Sadoc et qui s'impose comme la seule légitime au long de l'histoire d'Israël (Ézéchiel, xl, 46 ; xlviii, 11 ; Ecclésiastique, li, 12). On les appelle aussi, en effet, « fils de Sadoc ». Celui-ci était un prêtre en fonctions à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sadocides-sadocites/#i_80003

SORTIE D'ÉGYPTE

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 227 mots
  •  • 1 média

Acte fondateur du judaïsme et de l'économie chrétienne de la rédemption, symbole de délivrance pour l'Occident, l'épisode de la sortie d'Égypte constitue le point de départ de l'histoire du peuple d'Israël. Installés selon la Bible sur les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sortie-d-egypte/#i_80003

Pour citer l’article

André PAUL, « AARON », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/aaron/