JÉRUSALEM

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Jérusalem, dont l'État d'Israël a fait sa capitale, constitue autant un carrefour des religions qu'un terrain d'affrontement. Parmi ses visages multiples, il en est plusieurs qui peuvent éclipser le rôle spirituel que la ville a tenu et tient dans l'histoire : elle apparaît, d'abord, comme un des lieux majeurs de la tension politique qui secoue le Proche-Orient ; par ailleurs, pour d'innombrables touristes, elle n'est guère qu'une cité ceinte de forêts, aux artères fleuries, aux quartiers pittoresques, au passé plein de souvenirs liés à l'Écriture et à des siècles de pèlerinages.

Israël : carte administrative

Israël : carte administrative

Carte

Carte administrative d'Israël. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Le site de Jérusalem se distingue mal de son histoire, la géographie rejoignant la théodicée dans le Psaume CXXV (verset 2) : « Jérusalem a des montagnes pour ceinture ; ainsi l'Éternel entoure son peuple maintenant et pour toujours. » La cité s'élève au cœur des monts de Judée entre les hauteurs de Beth El au nord, et celles de Hébron au sud ; elle surplombe à l'ouest la vallée du Tyropéon, au sud celle du Hinnom, à l'est celle du Cédron, dominant la suite de collines désertiques qui s'abaissent vers la mer Morte et vers Jéricho. Depuis un siècle, une ville neuve bâtie hors des murailles à l'ouest, puis au nord, accroît considérablement la superficie jadis restreinte de ce que l'on appelle aujourd'hui hā-‘Ir hā-Atīq āh, la Vieille Ville, qui est interdite dans sa quasi-totalité à la circulation automobile. Dans le climat méditerranéen d'Israël marqué par les hivers doux et pluvieux et par des étés chauds et secs, l'altitude (827 m au mont Scopus, 835 m au mont Herzl) donne aux températures de Jérusalem des caractéristiques propres : en hiver, elles sont plus rigoureuses et s'accompagnent de chutes sporadiques de neige ; en été, elles sont modérées avec des brises fréquentes.

Jérusalem occupe, dans la Bible hébraïque et le [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages



Médias de l’article

Israël : carte administrative

Israël : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Arc de Titus, Rome

Arc de Titus, Rome
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Jérusalem au temps des croisés

Jérusalem au temps des croisés
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Église du Saint-Sépulcre, Jérusalem

Église du Saint-Sépulcre, Jérusalem
Crédits : Insight Guides

photographie

Afficher les 11 médias de l'article





Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S., Centre d'études et de recherches internationales-Sciences Po
  • : directeur d'études émérite à l'École pratique des hautes études (Ve section, sciences religieuses)

Classification


Autres références

«  JÉRUSALEM  » est également traité dans :

JÉRUSALEM, LE SACRÉ ET LE POLITIQUE (dir. F. Mardam-Bey et E. Sanbar)

  • Écrit par 
  • Alain DIECKHOFF
  •  • 991 mots

Jérusalem, le sacré et le politique (Sindbad-Actes sud, 2000) ne pouvait paraître à un moment plus opportun. En effet, la ville a été au cœur des négociations avortées de Camp David au cours de l'été 2000. En son nom, les manifestants palestiniens ont déclenché une nouvelle intif […] Lire la suite

APPEL D'URBAIN II À LA PREMIÈRE CROISADE

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 258 mots

Lors d'un voyage en France, le pape Urbain II (1088-1099) réunit à Clermont un concile pour lutter contre la simonie, dans la continuité des réformes dites « grégoriennes ». C'est au cours de ce concile qu'Urbain II lance l'idée d'une expédition militaire en Terre sainte pour « libérer » le tombeau du Christ à Jérusalem. Apparemment, une indulgence plénière était accordée à tous ceux qui partiraie […] Lire la suite

ARAFAT YASSER (1929-2004)

  • Écrit par 
  • Nadine PICAUDOU
  •  • 1 389 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les années de formation »  : […] Mohamed Abdel Raouf Arafat al-Qudwa al-Husseini est né le 4 août 1929 au Caire où son père, originaire de Jérusalem, s'est installé deux ans plus tôt pour faire le commerce des épices. À la mort de sa mère, il est envoyé chez son oncle maternel, à Jérusalem, où il assistera enfant à la révolte palestinienne de 1936. C'est sans doute en référence à cet épisode que la biographie officielle du chef […] Lire la suite

BAR KOKHBA (IIe s.)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 1 233 mots

Dans le chapitre « Le peuple juif sur sa terre au début du IIe siècle »  : […] La chute de Massada et des nids de résistance en 73 parachève la reprise en main du pays. L'empereur afferme à son profit les terres, impose aux juifs un tribut annuel de deux drachmes et bat des monnaies légendées Judaea capta ou Judaea devicta . Cependant, Rome reconnaît une autorité judiciaire et politique juive, le patriarcat, qui remplit les fonctions autrefois dévolues au sanhédrin. Au débu […] Lire la suite

CITÉ, iconographie

  • Écrit par 
  • Michel RAYNAUD
  •  • 1 153 mots

Les représentations de villes (cité et ville deviennent synonymes, dès le xvii e siècle, dans le langage des géographes) constituent la source la plus abondante et la plus variée (diversité des supports et des techniques) de l'histoire de l'urbanisme en Occident. On peut distinguer deux catégories de représentations : les cartes, plans et vues à vocation didactique et les fonds de scène et les dé […] Lire la suite

ISRAÉLO-ARABE CONFLIT - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christophe PÉRY
  •  • 898 mots

29 novembre 1947 Le plan de partage de l'O.N.U. prévoit la création de deux États, l'un juif, l'autre arabe, et d'une zone sous contrôle international (résolution 181). Mai 1948-juillet 1949 Proclamation de l'État d'Israël par Ben Gourion (le 14 mai) à l'échéance du mandat britannique sur la Palestine. Première guerre israélo-arabe déclenchée (le 15 mai) par les pays arabes hostiles au plan de par […] Lire la suite

COUPOLE DU ROCHER, Jérusalem

  • Écrit par 
  • Marianne BARRUCAND
  •  • 273 mots

La Coupole du Rocher (Qubbat al-Sakhra) domine l'espace sacré de l'esplanade du temple de Salomon à Jérusalem. Le temple était détruit depuis six siècles lorsque le calife Abd al-Malik fit édifier, en 691, la Coupole du Rocher qui est le plus ancien monument islamique conservé. L'édifice, de plan octogonal, se compose d'une salle à coupole centrale et d'un double déambulatoire ; l'harmonie des pro […] Lire la suite

CROISADES

  • Écrit par 
  • Jean RICHARD
  • , Universalis
  •  • 8 148 mots
  •  • 4 médias

Expéditions militaires organisées par l' Église pour la délivrance de la Terre sainte, les croisades trouvent leur origine lointaine dans les prescriptions ecclésiastiques du ix e  siècle qui sanctifiaient le combat contre les infidèles pour la défense des chrétiens opprimés. La lutte qui, de 1096 à 1291, opposa les croisés aux musulmans constitue une des grandes pages de l'histoire de l'humanité […] Lire la suite

DAVID (env. 1000 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 1 815 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « David, roi d'Israël »  : […] Vers 1004, les tribus d'Israël vivent depuis trois siècles en « terre de Canaan », de part et d'autre du Jourdain , entre les cités maritimes des Phéniciens au nord, des Philistins à l'ouest. Face aux Philistins en pleine expansion, qui détiennent les techniques du fer, les tribus hébraïques se donnent un premier roi : Saül (1020-1004). Surtout militaire, le règne de Saül est une suite de guerres […] Lire la suite

DESTRUCTION DE JÉRUSALEM PAR TITUS

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 190 mots
  •  • 1 média

Depuis — 63 sous domination romaine, Israël fomente plusieurs révoltes. En 66, sous Néron, éclate une insurrection qui défait la XII e  légion de Cestius Gallus, gouverneur de Syrie. Un gouvernement à majorité pharisienne se constitue à Jérusalem, renversé par les zélotes Siméon bar Giora et Jean de Giscala. Néron dépêche Vespasien et les V e et X e  légions. La prise des places fortes lui ouvre […] Lire la suite

DIMANCHE DES RAMEAUX ET DE LA PASSION

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 415 mots

Fête chrétienne mobile, le dimanche des Rameaux précède celui de Pâques et marque le début de la semaine sainte. Il commémore l'entrée triomphale de Jésus à Jérusalem, épisode relaté par les Évangiles (Matth. xxi , 1-10 ; Marc xi , 1-10 et Luc xix , 29-38). De nombreuses Églises associent ce jour de fête à la procession rituelle des Rameaux, célébrée en mémoire des branches de palmier arrachées […] Lire la suite

ÉGYPTE - L'Égypte arabe

  • Écrit par 
  • Gaston WIET
  •  • 8 895 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Saladin et l'apogée des Ayyoubides »  : […] La puissance ayyoubide était née, et son originalité se fit sentir dans tous les domaines : militaire, par la mise en œuvre de toutes les ressources pour chasser les croisés de Syrie ; religieux, par la suppression du shi‘isme et l'institution d'un enseignement unifié à l'aide de la madrasa  ; artistique, par la forme plus austère de l'architecture et une décoration plus proche de la géométrie, sa […] Lire la suite

ÉGYPTE ANTIQUE (Histoire) - L'Égypte pharaonique

  • Écrit par 
  • François DAUMAS
  •  • 12 245 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Le déclin »  : […] Cette valeur humaine, l'Égypte la conserva dans sa décadence et même lorsqu'elle fut asservie à l'étranger. C'est sur un pays affaibli, en effet, que régnèrent les pharaons de Tanis du x e au milieu du viii e siècle (XXI e et XXII e dynasties). À Thèbes, les grands prêtres d'Amon, qui avaient d'abord pris des titulatures royales (Hérihor et Pinedjem), étaient quasi indépendants. Les pharaons t […] Lire la suite

EMPIRE NÉO-BABYLONIEN - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGUERON
  •  • 264 mots

— 612 La chute de Ninive, sous les coups de la coalition des Mèdes et des Babyloniens de Nabopolassar, marque la fondation de l'empire néo-babylonien, qui se résume à un changement de capitale, Babylone remplaçant Ninive à la tête de l'empire. — 608-— 607 Nabuchodonosor est associé par son père Nabopolassar aux opérations conduites en Urartu. — 605 La prise de Carcémish par Nabuchodonosor fait […] Lire la suite

ESDRAS ou EZRA (Ve-IVe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Marguerite JOUHET
  •  • 482 mots

Prêtre juif, chargé des affaires juives à la cour de Perse, vraisemblablement sous le règne d'Artaxerxès II (~ 404-~ 359), Esdras est avec Néhémie le principal « maître d'œuvre » de la reconstruction de Jérusalem et de la création du nouvel Israël. La chronologie de leurs missions respectives est assez discutée. Esdras, à qui le roi « accordait tout ce qu'il demandait », est envoyé à Jérusalem. À […] Lire la suite

ÉZÉCHIAS, roi de Juda (715 av. J.-C. env.-env.686)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 440 mots

On estime généralement que le règne d'Ézéchias, treizième roi de Juda à Jérusalem, dura de 715 à environ 686 av. J.-C., mais des incohérences dans les écrits bibliques et cunéiformes assyriens donnent une grande variété de dates possibles. Fils d'Achaz, Ézéchias règne à une époque où l'Empire assyrien renforce son contrôle de la Palestine et de la Syrie. Son père a placé le royaume de Juda sous […] Lire la suite

FLAVIUS JOSÈPHE (37-env. 100)

  • Écrit par 
  • Mireille HADAS-LEBEL
  • , Universalis
  •  • 1 535 mots

Né en 37 à Jérusalem, témoin en 70 de la prise de sa ville natale par les Romains et de l'incendie du Temple, Flavius Josèphe est le seul historien juif de cette époque dont l'œuvre ait survécu. À la fois polémiste et mémorialiste, Josèphe reste le témoin unique des temps troublés qui précédèrent et suivirent la chute de Jérusalem. Le débat sur l'homme d'action acquis aux Romains porte aussi sur […] Lire la suite

GODEFROI DE BOUILLON GODEFROI IV DE BOULOGNE dit (1061-1100)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 251 mots

Fils cadet d'Eustache, comte de Boulogne, et neveu, par sa mère, du duc de Basse-Lorraine Godefroi le Bossu, à qui il succéda indirectement en 1093, Godefroi de Bouillon prit la tête de l'une des branches de la première croisade, qui atteignit l'Orient par la voie danubienne. Apprécié pour sa dévotion et sa modestie, mais plus encore pour sa prestance, sa bravoure et sa force physique, il put user […] Lire la suite

ISLAM (La religion musulmane) - Pratiques et rituels

  • Écrit par 
  • Toufic FAHD
  •  • 8 534 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les trois villes saintes »  : […] La Mecque et Jérusalem sont représentées, dans la tradition cosmogonique islamique, comme étant bâties sur des sommets (on parle des « monts de La Mecque » comme du mont Sion). Aux trois facteurs – sanctuaire, haut lieu et nombril de la terre – qui existaient à l'époque préislamique, l'islam en ajouta un quatrième : le « lieu saint » est censé avoir été le théâtre d'un événement prophétique. Déjà […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

18 novembre 2019 • États-Unis - Israël • Reconnaissance du caractère légal des colonies israéliennes par Washington.

en Cisjordanie, estimant que celles-ci constituaient « une violation flagrante du droit international et un obstacle majeur à la réalisation de la solution des deux États et à l’instauration d’une paix globale, juste et durable ». Le président Donald Trump a reconnu Jérusalem comme la capitale d’Israël [...] Lire la suite

25 juin 2019 • Proche-Orient • Présentation du volet économique du plan de paix américain.

depuis la reconnaissance par Washington de Jérusalem comme capitale d’Israël en décembre 2017. Israël n’est pas invité à la conférence et les États arabes, à l’exception de l’Arabie Saoudite, n’y envoient que des responsables de second rang. Des représentants des institutions financières et sportives [...] Lire la suite

25 mai - 1er juin 2019 • Allemagne • Polémique sur le port de la kippa.

la Journée d’Al-Quds instituée en 1979 par l’Iran en faveur de la restitution de Jérusalem aux Palestiniens. Le choix de cette date suscite une nouvelle polémique, 90 p. 100 des actes antisémites en Allemagne étant le fait de militants d’extrême droite, et non d’extrémistes musulmans.  [...] Lire la suite

30-31 mars 2019 • Vatican - Maroc • Visite du pape François au Maroc.

Marrakech en décembre 2018. Enfin, le pape et le roi – et « commandeur des croyants » – Mohammed VI signent un appel commun à « préserver » Jérusalem comme patrimoine commun de l’humanité et par-dessus tout pour les fidèles des trois religions monothéistes, comme lieu de rencontre et symbole de coexistence pacifique, où se cultivent le respect réciproque et le dialogue.  [...] Lire la suite

14-30 mars 2019 • Israël - Autorité palestinienne • Tir de roquettes vers Tel-Aviv et anniversaire de la « Marche du retour ».

sous l’égide de l’Égypte. Le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou, qui est aussi ministre de la Défense, écourte sa visite aux États-Unis pour regagner Jérusalem. Le 30, les Palestiniens de la bande de Gaza célèbrent le premier anniversaire des manifestations hebdomadaires organisées à la frontière [...] Lire la suite

14-18 février 2019 • Israël - Pologne • Crise diplomatique.

polonais Mateusz Morawiecki annule sa participation à la réunion, prévue le lendemain à Jérusalem, des dirigeants du groupe de Visegrad (Pologne, Hongrie, République tchèque, Slovaquie).  [...] Lire la suite

15-16 janvier 2019 • Kenya • Attaque meurtrière des rebelles d’Al-Shabab.

au Kenya, pays voisin dont les troupes soutiennent l’armée somalienne dans sa lutte contre les islamistes. Le 16, le groupe Al-Shabab affirme avoir agi en réaction à la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par les États-Unis.  [...] Lire la suite

6-21 janvier 2019 • Syrie • Prise de contrôle de la province d’Idlib par des djihadistes.

Le 6, en visite à Jérusalem, le conseiller américain à la Sécurité nationale John Bolton atténue la portée de l’annonce par le président Donald Trump, en décembre 2018, du retrait des troupes américaines de Syrie, en précisant que celui-ci n’interviendra pas avant que l’organisation État islamique [...] Lire la suite

15 décembre 2018 • Australie - Israël • Reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël.

Le Premier ministre conservateur Scott Morrison déclare reconnaître Jérusalem-Ouest comme la capitale d’Israël, mais subordonne le transfert de l’ambassade d’Australie à la « détermination définitive du statut » de la Ville sainte, qui est liée à la conclusion des négociations de paix israélo [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Alain DIECKHOFF, Gérard NAHON, « JÉRUSALEM », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerusalem/