CHUTE DU ROYAUME DE JUDA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Des deux royaumes hébreux formés à la mort de Salomon, Israël, le plus vaste et le mieux pourvu, est le premier à succomber aux coups portés par les empires de Mésopotamie. De Jéroboam à Osée, vingt rois se succèdent entre — 930 et — 722. Omri, roi de — 885 à — 876, fonde la nouvelle capitale, Samarie. Le dernier roi d'Israël s'étant rapproché des Égyptiens et prétendant ne plus verser le tribut, Sargon II élimine ce royaume et déporte massivement ses habitants en Assyrie et en Médie. Avec eux disparaissent de l'histoire dix des douze tribus d'Israël. De son côté, le royaume de Juda maintient sa capitale à Jérusalem. Le Temple, centre du culte, est aussi le plus sûr soutien de la dynastie de David, il cautionne la royauté. D'abord puissante, celle-ci tombe sous la coupe de l'Assyrie puis de l'Égypte. Son protecteur ayant été vaincu à Karkémish en — 605 par Nabuchodonosor II, Juda se rebelle contre son nouveau maître, malgré les avertissements du prophète Jérémie. Jérusalem est une première fois conquise et pillée par les Chaldéens en — 597. de nouveau assiégés dix ans plus tard, la ville et son Temple sont entièrement détruits en — 586. Famille royale, notables et petites gens sont exilés à Babylone. La « Captivité de Babylone » marque le début de la Diaspora, la cessation du culte sacrificiel, une pratique centrée sur la lecture de la Torah, l'apparition de la synagogue.

Siège de Jérusalem par Nabuchodonosor II

Siège de Jérusalem par Nabuchodonosor II

photographie

En 587 avant J.-C., dix ans après une première intervention et au terme d'un long siège, le Babylonien Nabuchodonosor II détruit Jérusalem et le premier temple, édifié par Salomon. Enluminure d'un manuscrit de la bible de saint Jérôme, vers 1390. British Library, Londres. 

Crédits : British Library/ AKG

Afficher

—  Gérard NAHON

Écrit par :

  • : directeur d'études émérite à l'École pratique des hautes études (Ve section, sciences religieuses)

Classification

Pour citer l’article

Gérard NAHON, « CHUTE DU ROYAUME DE JUDA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chute-du-royaume-de-juda/