Jean BÉRENGER

professeur émérite à l'université de Paris-IV-Sorbonne

ABETZ OTTO (1903-1958)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 322 mots

Important dignitaire nazi, artisan dès avant 1933 d'une réconciliation franco-allemande en particulier avec Jean Luchaire et Fernand de Brinon, Otto Abetz eut pour rôle essentiel d'occuper, de 1940 à 1944, le poste d'ambassadeur d'Allemagne à Paris. Sa mission avait un double caractère qui dépassait largement celle d'un agent diplomatique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-abetz/#i_0

ANDRÁSSY GYULA comte (1823-1890)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 820 mots

Homme d'État hongrois né à Košice (Slovaquie), Gyula Andrássy appartient à une vieille famille dont l'idéal fut toujours la défense des libertés nationales. Tout jeune, il se lie avec Kossuth, dont il approuve alors les tendances radicales. Après des études de droit à Pest, il participe à la vie politique locale et représente sa circonscription […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gyula-andrassy/#i_0

ANTONESCU ION (1882-1946)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 264 mots

Officier et homme politique roumain, Ion Antonescu est né à Pitesti en Transylvanie, qui appartenait alors au royaume de Hongrie. Il participe aux combats de la Première Guerre mondiale comme officier dans l'armée roumaine. Nommé attaché militaire à Londres, puis à Rome, il ne cache pas ses sympathies pour le régime fasciste. Il devient chef […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ion-antonescu/#i_0

AUGUSTE II (1670-1733) roi de Pologne (1697-1733)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 455 mots

Second fils de Jean Georges III, Auguste le Fort devient à vingt-quatre ans Électeur de Saxe , à la suite de la mort de son frère aîné, Jean Georges IV. En 1695 et 1696, il prend part aux campagnes contre les Turcs en Hongrie mais ne se révèle pas un général brillant. À la mort de Jean III Sobieski , il est candidat au trône de Pologne et, pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-ii/#i_0

AUGUSTE III (1696-1763) roi de Pologne (1733-1763)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 303 mots

Fils légitime d'Auguste II le Fort, Auguste III succède à son père comme électeur de Saxe et roi de Pologne. Il se convertit au catholicisme en 1712 et épouse Maria Josepha, fille de l'empereur Joseph Ier et nièce de l'empereur Charles VI. En 1733, il est candidat au trône de Pologne, toujours électif, et provoque ainsi une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-iii/#i_0

AUTRICHE

  • Écrit par 
  • Annie DELOBEZ, 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Félix KREISSLER, 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Paul PASTEUR, 
  • Roger BAUER
  •  • 34 270 mots

Pays de 83 855 km2, l'Autriche, quoique deux fois plus vaste que la Suisse , est à peine plus peuplée (8,38 millions d'habitants en 2010) ; elle est aussi plus alpestre : les Alpes et les Préalpes couvrent près de 70 p. 100 du pays alors qu'elles n'occupent que 58 p. 100 du sol helvétique. La vigueur du relief y conditionne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autriche/#i_0

BACH ALEXANDER baron von (1813-1893)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 386 mots

Avocat libéral, Alexander von Bach a donné son nom au système répressif mis en place par le gouvernement autrichien après l'échec de la révolution de 1848. Lassé par l'immobilisme des dernières années du gouvernement de Metternich, par les abus de la police et de la censure, Bach, comme beaucoup d'autres bourgeois de Vienne , souhaite des réformes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexander-bach/#i_0

BADENI KASIMIR comte (1846-1909)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 334 mots

Aristocrate polonais possessionné en Galicie , le comte Kasimir Badeni joue un rôle important dans la vie politique autrichienne, comme nombre de ses compatriotes du Club polonais dont les voix sont indispensables pour assurer une majorité au gouvernement de Cisleithanie. D'abord gouverneur de Galicie, il devient président du Conseil autrichien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kasimir-badeni/#i_0

BECK JÓZEF (1894-1944)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 231 mots

Homme d'État polonais qui dirige la diplomatie de son pays entre les deux guerres mondiales. Chef de cabinet du maréchal Pilsudski, Józef Beck est un représentant typique de la « Pologne des colonels ». Il est nommé ministre des Affaires étrangères en 1932 ; partisan du rapprochement avec l'Allemagne, il signe avec Hitler en 1934 un pacte de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jozef-beck/#i_0

BETHLEN GÁBOR (1580-1629) prince de Transylvanie (1613-1629)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 318 mots

Issu d'une famille de la moyenne noblesse hongroise, Gábor Bethlen est élu prince de Transylvanie , succédant à Gábor Bathory, chassé puis assassiné. Calviniste convaincu, il veut faire de la principauté un État centralisé et prospère, qui serve de bastion à la nation hongroise à la fois contre les Habsbourg et contre les Turcs. Il applique une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabor-bethlen/#i_0

BLÜCHER GEBHART LEBERECHT VON (1742-1819)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 476 mots

La carrière de Blücher, général prussien qui attacha son nom à la défaite de Napoléon à Waterloo, se déroule en deux temps. Jusqu'à la soixantaine, il mène la vie assez obscure d'un officier de cavalerie. À partir de 1805 il est l'un des chefs du parti anti-français en Prusse . Né au Mecklembourg, il s'engage à quatorze ans au service de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gebhart-leberecht-von-blucher/#i_0

BONN

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 545 mots

Située dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie , Bonn a été la capitale de la république fédérale d'Allemagne de 1949 à la réunification des deux Allemagnes. Née d'une agglomération celte, située sur la rive gauche du Rhin , Bonn fut transformée en camp romain et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bonn/#i_0

BORIS III (1894-1943) roi de Bulgarie (1918-1943)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 257 mots

Fils aîné de Ferdinand Ier de Bulgarie , le futur Boris III est élève à l'Académie militaire de Sofia et sert dans l'état-major de son père au cours des deux guerres balkaniques et de la Première Guerre mondiale. Quand Ferdinand Ier abdique, en 1918, il lui succède . À cette époque le pouvoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boris-iii/#i_0

BRATIANU ION (1821-1891)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 200 mots

Homme d'État roumain, Ion Bratianu fait ses études à Paris ; de retour dans son pays, il prend part à la révolution de 1848 et il fait partie du gouvernement provisoire. Après l'échec de la révolution, il se réfugie à Paris, où il continue à lutter en faveur de l'autonomie des principautés danubiennes. En 1854, il a des démêlés avec la police […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ion-bratianu/#i_0

CHARLES VI (1685-1740) empereur germanique (1711-1740)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 670 mots

Frère cadet de l'empereur germanique Joseph Ier, l'archiduc Charles avait été destiné dès son plus jeune âge à régner sur l'Espagne, puisque le dernier Habsbourg d'Espagne, Charles II, était manifestement stérile. Bien qu'il ait été déshérité par ce dernier en 1699, il n'en partit pas moins défendre ses droits contre son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-vi/#i_0

CHARLES Ier (1887-1922) empereur d'Autriche (1916-1918)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 363 mots

Petit-neveu de l'empereur François-Joseph Ier, Charles Ier est le dernier Habsbourg à régner. Devenu archiduc héritier par suite de l'assassinat de son oncle François-Ferdinand en 1914, il monte sur le trône en pleine guerre mondiale en 1916 . Armé de beaucoup de bonne volonté, il n'a pas les qualités […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-ier-1887-1922-empereur-d-autriche-1916-1918/#i_0

CODREANU CORNELIU (1899-1938)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 284 mots

Agitateur roumain, chef de la Garde de fer . Fils d'un Polonais et d'une Allemande, Corneliu Codreanu est capitaine dans l'armée roumaine lorsqu'il rejoint le mouvement nationaliste du professeur Couza, la Ligue chrétienne, mais s'en sépare bientôt. C'est un exalté, qui assassine en 1923 le préfet de Iassy. Sous la pression de l'opinion, il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corneliu-codreanu/#i_0

CONSEILS RÉPUBLIQUE DES (1919)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 750 mots

On appelle ainsi l'éphémère république soviétique que connaît la Hongrie d'avril à juillet 1919. Comme en Russie, la révolution bolchevique hongroise est précédée d'une révolution bourgeoise et démocratique qui se substitue à l'Ancien Régime. À Budapest , la révolution du 31 octobre 1918, dirigée par un aristocrate libéral et francophile, le comte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-des-conseils/#i_0

COURLANDE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 413 mots

Province occidentale de la Lettonie, située sur la Baltique, au sud du golfe de Riga , la Courlande eut une existence propre à partir du xvie siècle. Peuplée par les Koures qui parlaient un dialecte letton, la province est conquise, entre 1245 et 1250, par les chevaliers Teutoniques qui convertissent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/courlande/#i_0

DACES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 579 mots

Peuple d'origine thrace appelé Dakoi par les Grecs et Daci par les Romains, les Daces étaient très proches des Gètes. Ils avaient atteint un degré élevé de civilisation. Ils croyaient à l'immortalité de l'âme, la mort n'étant qu'un changement de pays. La société dace était divisée en deux classes : les aristocrates, ou pilleati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daces/#i_0

DOLLFUSS ENGELBERT (1892-1934)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 529 mots

Chancelier d' Autriche de 1932 à 1934 . Le passage au pouvoir d'Engelbert Dollfuss marque un tournant décisif pour la première république autrichienne. Il accède au pouvoir au moment où la droite cherche un homme fort pour combler le vide laissé par la mort de Mgr Seipel. Après s'être distingué au front comme lieutenant de chasseurs, il milite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/engelbert-dollfuss/#i_0

DROGMAN

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 215 mots

Terme qui, dans un sens général, désigne un interprète entre les Européens et les peuples du Proche-Orient (de l'arménien terjuman : interprète) ; mais drogman, dans un sens plus étroit, s'applique aux interprètes officiels de la Porte avec des diplomates occidentaux ; à partir de 1665, le grand drogman apparaît comme le chef […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drogman/#i_0

ESTERHÁZY LES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 360 mots

Famille d'aristocrates hongrois dont les membres occupèrent à diverses reprises les plus hauts emplois de l'État. Les Esterházy sont toujours demeurés fidèles au catholicisme et à la maison d' Autriche , fait assez extraordinaire en Hongrie , même chez les magnats, mais cette fidélité leur vaudra de substantielles compensations. Vers 1650, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-esterhazy/#i_0

ÉTIENNE Ier BATORY ou BÁTHORY (1533-1586) roi de Pologne (1575-1586)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 267 mots

Prince de Transylvanie , Étienne Ier Báthory est élu roi de Pologne en 1575, à la suite du retour précipité en France d'Henri de Valois. Il appartient à une famille de magnats hongrois catholiques et passe sa jeunesse à la cour de Ferdinand Ier de Habsbourg. À la fois bon soldat et habile diplomate, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-ier-batory-bathory/#i_0

ÉTIENNE IX UROŠ IV DUŠAN (1308-1355) roi puis empereur des Serbes (1331-1355)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 230 mots

Membre de la dynastie des Nemanyich, qui régna plus de deux siècles sur la Serbie , fils d'Étienne Dečanski, lui-même fils illégitime du roi Étienne Milutin, Étienne IX, remarquable par sa valeur militaire autant que par ses vues politiques, est considéré dans son pays comme un héros national. Voyant le danger qui menace l'Empire byzantin, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-ix-uros-iv-dusan/#i_0

FERDINAND Ier (1861-1948) tsar de Bulgarie (1887-1918)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 390 mots

Cinquième fils du prince Auguste de Saxe-Cobourg-Gotha, Ferdinand Ier règne sur la Bulgarie de 1887 à 1918. Dans sa jeunesse, il commence par entreprendre des recherches botaniques au Brésil, puis sert comme lieutenant dans un régiment de hussards autrichien. En 1887, il est élu prince de Bulgarie en remplacement du prince […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-ier-1861-1948-tsar-de-bulgarie-1887-1918/#i_0

FRANÇOIS II (1768-1835) empereur germanique (1792-1806) puis FRANÇOIS Ier empereur d'Autriche (1804-1835)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 636 mots

Né à Florence, où son père, le futur Léopold II, gouvernait le grand-duché de Toscane (devenu depuis 1738 bien patrimonial des Habsbourg-Lorraine), François II est le dernier empereur germanique, puisque le Saint Empire est dissous en 1806, et le premier empereur héréditaire d' Autriche (1804) sous le nom de François Ier. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-ii-francois-ier/#i_0

FRANÇOIS-JOSEPH Ier (1830-1916) empereur d'Autriche (1848-1916)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 952 mots

Les soixante-huit années du long règne de François-Joseph coïncident avec la période la plus féconde et la plus brillante, sinon de l'histoire politique, du moins de la civilisation et du mode de vie d'une Autriche enfin dégagée des implications de l'ancien Saint Empire et cherchant ses voies originales. C'est pourquoi, pour beaucoup de ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-joseph-ier/#i_0

FRANÇOIS-FERDINAND DE HABSBOURG (1863-1914)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 333 mots

Devenu archiduc héritier d' Autriche à la suite de la mort tragique de son cousin Rodolphe en 1889, François-Ferdinand représente un élément important de la vie politique autrichienne d'avant 1914. Élevé en soldat, il s'intéressa toujours à l'armée et à la marine impériales, seuls domaines où son oncle François-Joseph lui laisse des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-ferdinand-de-habsbourg/#i_0

GALICIE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 937 mots

Nom donné à la province polonaise située sur le versant septentrional des Carpates et qui constitua un Land autrichien de 1772 (lors du premier partage de la Pologne) à 1918. Selon le recensement de 1910, la Galicie comptait environ 8 millions d'habitants, soit 4 675 000 Polonais et 3 200 000 Ukrainiens ou Ruthènes. Ces derniers représentaient 72 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galicie/#i_0

GARDE DE FER

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 334 mots

Nom pris par le parti fasciste roumain qui s'appuie sur un antisémitisme combatif et, après 1933, sur la propagande national-socialiste. La Garde de fer est fondée par un jeune capitaine, Codreanu, qui se sépare bientôt du mouvement nationaliste et conservateur du vieux professeur Couza, la Ligue chrétienne. Il prétend rendre à la vie politique un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/garde-de-fer/#i_0

GDANSK, anc. DANTZIG

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 1 259 mots

En allemand Danzig, francisé en Dantzig. Citée pour la première fois en 957, dans l'Histoire de la Mission d'Adalbert de Prague, qui introduisit le christianisme dans la région, Dantzig a, en 1254, un statut de ville. La population est formée surtout d'immigrants allemands : marchands, paysans, moines. C'est un des points […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gdansk-dantzig/#i_0

GÈTES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 185 mots

Peuple d'origine thrace , proche des Daces , les Gètes étaient établis au ~ vie siècle sur la rive droite du Danube. Ils apparaissent dans l'histoire comme des auxiliaires de Darius, puis de Philippe de Macédoine. Alexandre le Grand les attaqua et leur cavalerie fut incapable de résister à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/getes/#i_0

HABSBOURG

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 2 300 mots

La maison de Habsbourg, plus connue à partir du xvie siècle sous le nom de maison d'Autriche, eut une vocation européenne et faillit bien, avec l'empereur Charles Quint, parvenir à la monarchie universelle. Mais comme les Valois s'opposèrent de toutes leurs forces à ce dessein et que les Bourbons, au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/habsbourg/#i_0

HOFER ANDREAS (1767-1810)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 310 mots

Patriote tyrolien, fusillé à Mantoue sur ordre de Napoléon. Aubergiste comme son père, Andreas Hofer prend part aux guerres contre la Révolution comme capitaine de la milice. Après le transfert du Tyrol à la Bavière, il prend la tête de l'agitation contre le gouvernement bavarois, allié de Napoléon. L'agitation n'est pas seulement fomentée par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andreas-hofer/#i_0

HONGRIE

  • Écrit par 
  • Albert GYERGYAI, 
  • Edith LHOMEL, 
  • E.U., 
  • Fridrun RINNER, 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Lorant CZIGANY, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Pierre KENDE
  •  • 32 283 mots

Pays continental et plat, situé à l'est de l' Autriche , dans un espace entouré par les Carpates – espace qu'elle partage avec la Slovaquie, la Transylvanie roumaine, le nord de la Serbie , de la Croatie et de la Slovénie –, la Hongrie est l'un des États les plus anciens de l'Europe centre-orientale. Réduite en 1920 à un tiers de son territoire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hongrie/#i_0

HORMAYR JOSEPH baron von (1782-1848)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 278 mots

Historien et homme d'État autrichien. Entré à la chancellerie d' Autriche en 1801, Hormayr parvient deux ans plus tard au poste de secrétaire (Hofsekretär) et devient directeur des Archives d'État (Haus, Hof und Staatsarchiv). Pendant l'insurrection tyrolienne de 1809 contre l'occupant bavarois, il prend la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-hormayr/#i_0

HÖTZENDORFF FRANZ comte CONRAD VON (1852-1925) maréchal austro-hongrois

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 350 mots

Considéré comme l'un des principaux responsables de l'agression austro-hongroise contre la Serbie en juillet 1914, Franz Conrad von Hötzendorff fait essentiellement une carrière militaire ; mais, par son amitié avec l'archiduc héritier François-Ferdinand, il devient l'une des principales personnalités politiques de la monarchie à la veille de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hotzendorff-franz-comte-conrad-von-marechal-austro-hongrois/#i_0

JEAN II ASEN KALOJAN (mort en 1207) roi des Bulgares (1197-1207)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 219 mots

Frère de Jean Ier Asen, fondateur de la dynastie des Asen, qui rétablit l'indépendance de la Bulgarie : après une insurrection générale des Bulgares et des Valaques contre l'administration byzantine, la région de Trnovo avait, en effet, recouvré son indépendance en 1185. Mais il revenait à Jean II Asen d'achever l'œuvre de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-ii-asen-kalojan/#i_0

JEAN III ASEN II (mort en 1241) roi des Bulgares (1218-1241)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 109 mots

Fils de Jean II Asen Kalojan, Jean III Asen II succède sur le trône de Bulgarie à l'usurpateur Boril qu'il a fait déposer et aveugler. Après une série de campagnes victorieuses, il établit la domination bulgare sur l'Albanie, l'Épire, la Macédoine et la Thrace ; il mène une politique matrimoniale habile et gouverne son empire avec sagesse et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-iii-asen-ii/#i_0

JEAN III VASA (1537-1592) roi de Suède (1569-1592)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 156 mots

Fils cadet de Gustave Vasa, Jean épouse Catherine Jagellon, fille du roi de Pologne Sigismond II Jagellon. Emprisonné de 1563 à 1567 par son frère Eric XIV, il fait déposer ce dernier et est élu roi de Suède à sa place par la noblesse suédoise. Jean III Vasa conclut en 1570 la paix de Stettin avec le Danemark et peut alors se consacrer, avec le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-iii-vasa/#i_0

JOSEPH Ier (1678-1711) empereur germanique (1705-1711)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 798 mots

Véritable enfant du miracle, porteur de tous les espoirs d'une dynastie en voie d'extinction, l'archiduc Joseph témoigne jusque dans son nom même (un vœu de son père Léopold Ier à saint Joseph) de l'alliance étroite entre la maison d' Autriche et le catholicisme romain. Jusqu'alors, Léopold Ier avait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-ier-1678-1711-empereur-germanique-1705-1711/#i_0

KÁLMÁN (1068-1116) roi de Hongrie (1095-1116) roi de Croatie et Dalmatie (1102-1116)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 223 mots

Neveu et successeur de saint Ladislas, Kálmán Ier (Koloman, Coloman) appartient à la dynastie nationale des Arpadiens. Il achève la conquête de la Croatie , qu'avait entreprise son prédécesseur, et prend le titre de roi de Croatie ; celle-ci conserve son autonomie à l'intérieur du royaume de Hongrie . L'union hungaro-croate, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kalman/#i_0

KARAGEORGEVIC ou KARAGJORGJEVIC LES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 606 mots

Dynastie royale fondée par un paysan et chef révolutionnaire, Karageorges Petrović (1752 env.- 1817). Après une carrière de bandit d'honneur luttant contre les Turcs, il devient sous-officier dans l'armée autrichienne, puis est élu chef suprême par les haidouks serbes lors de l'insurrection de 1804 et y révèle un véritable génie militaire ; en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karageorgevic-karagjorgjevic/#i_0

KÁROLYI LES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 512 mots

Grande famille hongroise qui appartient à l'ordre des magnats et dont les membres siègent à la Chambre haute de la Diète depuis le xviiie siècle. Deux Károlyi ont joué un rôle important dans l'histoire : Alexandre Károlyi (1668-1743), l'un des chefs de la guerre d'indépendance, et Mihaly Károlyi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-karolyi/#i_0

KORÇË

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 168 mots

Ville d' Albanie située au centre d'une plaine fertile, Korçë (on écrit aussi Korça ou Korce) était, avant la Seconde Guerre mondiale, peuplée de Grecs orthodoxes et de musulmans ; elle était le siège d'un métropolite grec orthodoxe. Longtemps entre les mains des Vénitiens, Korçë fut prise par le pacha Ali de Janina à la fin du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/korce/#i_0

KOSSUTH LAJOS (1802-1894)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 544 mots

Homme d'État hongrois qui a joué un rôle de tout premier plan au cours de la révolution de 1848. Lajos Kossuth appartient à la petite noblesse protestante et sa famille est d'origine slovaque. Après des études à Sarospatak et à Pesth, il entreprend une carrière d'avocat. Député aux Diètes de 1825-1827 et de 1832-1836, il développe l'agitation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lajos-kossuth/#i_0

LELEWEL JOACHIM (1786-1861)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 209 mots

Historien polonais, Joachim Lelewel, après des études à l'université de Wilno, se consacre à l'enseignement : en 1807, il est professeur dans un collège de Volhynie ; en 1814, il enseigne l'histoire à Wilno et, en 1818, est nommé professeur et bibliothécaire à l'université de Varsovie . Pourtant il retourne à Wilno trois ans plus tard et, en 1824, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joachim-lelewel/#i_0

LÉOPOLD Ier (1640-1705) empereur germanique (1658-1705)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 1 063 mots

Fils cadet de l'empereur Ferdinand III, Léopold est d'abord destiné à l'état ecclésiastique, mais la mort prématurée de son frère Ferdinand IV en fait l'héritier présomptif. Élu roi de Hongrie dès 1655, il se trouve placé, à dix-sept ans, devant de très grandes responsabilités. La mort inopinée de son père, en 1657, n'a même pas permis de régler […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leopold-ier-1640-1705-empereur-germanique-1658-1705/#i_0

LOBKOWITZ LES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 509 mots

Famille aristocratique de Bohême, d'origine tchèque. Établie dans la vallée moyenne de l'Elbe (près d'Usti, au nord-ouest de Prague), la famille appartient dès le xvie siècle à l'ordre des Seigneurs, et l'on retrouve un Lobkowitz parmi les rebelles de 1547 (tentative des ordres en liaison avec la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-lobkowitz/#i_0

LOUIS Ier LE GRAND (1326-1382) roi de Hongrie (1342-1382) et de Pologne (1370-1382)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 258 mots

Second roi de Hongrie appartenant à la maison d'Anjou, Louis Ier le Grand parachève l'œuvre de son père Charles-Robert et restaure complètement l'autorité du monarque face aux barons. Lors de son avènement, la dynastie avait repris la direction effective de l'État en redevenant le premier propriétaire foncier du pays. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-ier-le-grand/#i_0

LUEGER KARL (1844-1910)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 287 mots

Juriste de formation, avocat établi à Vienne , Karl Lueger s'impose dans la dernière décennie du xixe siècle comme le chef du Parti chrétien-social, devenu le grand parti catholique des Allemands d' Autriche après la déconfiture de Schönerer qui voulait le rattachement des provinces de langue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-lueger/#i_0

MAČEK VLADIMIR (1879-1964)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 377 mots

Homme politique yougoslave, Vladimir Maček milite dans le Parti paysan croate qui, sous la direction de Radić, défend, après 1918, l'autonomie du pays, dans des cadres strictement légaux et parlementaires ; en 1928, à la mort de Radić, Maček devient président du Parti paysan. Il refuse de siéger à l'Assemblée nationale et réunit dans les locaux de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-macek/#i_0

MANIU IULIU (1873-1953)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 227 mots

Homme d'État roumain. Né en Transylvanie , catholique, Maniu fait ses études de droit à Cluj, à Budapest et à Vienne ; élu député en 1906, il siège au Parlement de Budapest jusqu'en 1910. Lors de l'effondrement de la monarchie des Habsbourg, il est élu chef du gouvernement provisoire transylvain à Alba-Julia. De 1919 à 1938, il siège à la Chambre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iuliu-maniu/#i_0

MARIE-THÉRÈSE (1717-1780) archiduchesse d'Autriche et impératrice, reine de Hongrie et de Bohême (1740)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 929 mots

Fille de l'empereur germanique Charles VI, Marie-Thérèse , archiduchesse d' Autriche , est reine de Hongrie et de Bohême en 1740 ; elle est l'épouse de l'empereur germanique François de Lorraine (1745-1765) et, à ce titre seulement, impératrice. Mais, indépendamment des querelles de titulature, Marie-Thérèse n'en est pas moins, durant quarante […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-therese/#i_0

MAUROCORDATO LES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 251 mots

Famille de Grecs phanariotes dont les membres exercèrent d'importantes fonctions politiques à Constantinople, en Roumanie , puis en Grèce. Le fondateur de la famille Maurocordato est un marchand de Chios, Alexandre Maurocordato (1640 env.-1709). Celui-ci devient drogman en 1673 et négocie la paix de Karlowitz avec l'empereur et la Sainte Ligue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-maurocordato/#i_0

MAZEPPA IVAN STEPANOVITCH (1644-1709)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 209 mots

Hetman des Cosaques, Mazeppa est issu d'une famille noble de l'Ukraine. Élevé à la cour du roi de Pologne Jean Casimir, une histoire de cœur l'oblige à s'enfuir chez les Cosaques du Dniepr, dont il devient l'un des chefs. En 1687, lors d'une visite à Moscou, il gagne la faveur du tsar Pierre le Grand, achète au tout-puissant Basile Golitsyne la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivan-stepanovitch-mazeppa/#i_0

METTERNICH KLEMENS VON (1773-1859)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 2 766 mots

Klemens Wenzel Nepomuk Lothar, comte, puis prince de Metternich en 1813 , demeure l'un des repoussoirs les plus fameux de l'historiographie libérale, en général, et française, en particulier. Pour nombre de nos compatriotes il garde le visage de sinistre geôlier qu'Edmond Rostand lui a prêté dans L'Aiglon. Il est vrai qu'on ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/klemens-von-metternich/#i_0

MICHEL LE BRAVE (1557 env.-1601) prince de Valachie (1593-1601)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 241 mots

Héros national roumain, il tenta le premier d'unifier les terres peuplées de Roumains (Moldavie, Valachie et Transylvanie). En 1593, le nouveau prince valaque, Michel, fait alliance avec Sigismond Bathory, prince de Transylvanie , afin de résister aux exigences financières du sultan, qui veut lui faire payer les dettes laissées par son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-le-brave/#i_0

NICOLAS Ier PETROVIČ NJEGOŠ (1841-1921) prince (1860-1910) puis roi du Monténégro (1910-1918)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 378 mots

La petite principauté serbe du Monténégro était gouvernée, depuis 1697, par la famille Petrovič Njegoš : l'évêque était élu prince par l'assemblée populaire et la dignité princière passait de l'oncle au neveu. En 1851, Danilo II refuse le statut d'évêque et convertit le Monténégro en une principauté laïque. Assassiné en 1860, il a pour successeur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-ier-petrovic-njegos/#i_0

OUSTACHIS

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 584 mots

Du serbo-croate ustaša (révolutionnaire), les oustachis ont constitué le parti fasciste croate. Fondé en 1929 par un avocat de Zagreb , Ante Pavelić , le mouvement oustaša constituera de 1941 à 1944 le parti unique du royaume fantoche de Croatie , obtenu par le démembrement de la Yougoslavie et placé sous protectorat allemand. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oustachis/#i_0

PANGERMANISME

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 741 mots

À l'origine, le pangermanisme traduit le désir de réaliser l'unité politique et culturelle de l'Allemagne et de faire saisir aux Allemands dispersés entre plusieurs États (avant 1848 la Prusse , l' Autriche et les nombreux membres de la Confédération germanique) qu'ils doivent collaborer à cette unification. Avant la création du II […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pangermanisme/#i_0

PAŠIC NIKOLA (1845-1926)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 440 mots

Homme d'État serbe, Nikola Pašić est le fils d'un marchand. Il fait des études d'ingénieur à Belgrade, puis à Zurich où il rencontre Bakounine. En 1875, il rejoint comme volontaire les insurgés d'Herzégovine ; en 1878, il est élu député, et, en 1881, il fonde le Parti radical serbe. Condamné à mort par contumace en 1883, il reste en exil jusqu'à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nikola-pasic/#i_0

POZNANIE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 348 mots

Province polonaise, l'un des piliers de la Pologne historique, la Poznanie, qui constitue la majeure partie de la Grande-Pologne, est l'une des principautés qui constituèrent au xive siècle le royaume unifié. Sa capitale, Gniezno, siège du primat catholique, sera supplantée par Poznań. Lors du premier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poznanie/#i_0

PŘEMYSLIDES LES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 471 mots

Dynastie nationale tchèque qui a fondé le royaume de Bohême. Les Slaves de ce pays se détachent de la Grande-Moravie et se regroupent en un solide État. Le territoire, encore faiblement peuplé, se répartit entre une dizaine de tribus qui occupent le centre du pays, les pourtours montagneux demeurant à peu près vides. Bien située dans la région de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-premyslides/#i_0

PRINCES POSSESSIONNÉS

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 251 mots

Les princes du Saint Empire romain germanique qui ont conservé des fiefs en Alsace après les traités de Westphalie , qui mirent fin en 1648 à la guerre de Trente Ans et ceux de Nimègue, conclus à l'issue de la guerre de Hollande en 1679, et qui ont accepté de prêter hommage au roi de France pour leurs fiefs alsaciens sont appelés princes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/princes-possessionnes/#i_0

RADIC STJEPAN (1871-1928)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 418 mots

Homme politique yougoslave, fondateur du parti paysan croate, avec son frère Antoine. Aux élections de 1908 Stjepan Radić fut élu député à la diète de Croatie (Sabor), qui siégeait à Zagreb , conformément aux dispositions du compromis hungaro-croate de 1868 et aux traditions du droit d'État croate. Le 23 novembre 1918, il se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stjepan-radic/#i_0

RÁKÓCZI LES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 390 mots

Famille d'aristocrates hongrois qui a joué un rôle essentiel dans l'histoire de la Hongrie et de la Transylvanie aux xviie et xviiie siècles. Les Rákóczi possédaient une immense fortune foncière répartie entre la Haute-Hongrie (actuelle Slovaquie) et la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-rakoczi/#i_0

RAPALLO ACCORD DE (1922)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 455 mots

Accord germano-soviétique décidant la reprise des relations diplomatiques et commerciales entre l'U.R.S.S. et l'Allemagne de Weimar , signé le 16 avril 1922 à Rapallo, petite ville de la Riviera génoise. Depuis la fin de la Première Guerre mondiale , les soviets se heurtent à la politique du « cordon sanitaire » suggérée par Foch et pratiquée par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/accord-de-rapallo/#i_0

SCHMERLING ANTON VON (1805-1893)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 242 mots

Premier ministre autrichien de décembre 1860 à juin 1865. Chef des libéraux allemands, Anton von Schmerling représente la « gauche » dans l' Autriche d'après 1848 mais aussi l'élément allemand partisan de la Grande Allemagne (donc adversaire de la Prusse) et favorable à la centralisation, à la bureaucratie et à la germanisation. Il est l'héritier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anton-von-schmerling/#i_0

SIGISMOND Ier JAGELLON (1467-1548) roi de Pologne (1506-1548)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 326 mots

Cinquième fils de Casimir IV Jagellon, Sigismond Ier, qui succède à son frère Alexandre Ier, cherche à établir une armée permanente, en dépit de l'opposition de la Diète. Celle-ci lui refuse, en particulier, l'établissement d'un système fiscal plus approprié à son époque. Devant l'alliance conclue en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sigismond-ier-jagellon/#i_0

SIGISMOND II AUGUSTE JAGELLON (1520-1572) roi de Pologne (1548-1572)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 324 mots

Fils de Sigismond Ier et de Bona Sforza, Sigismond II eut l'un des règnes les plus brillants de l'histoire polonaise. La Réforme pénétra dans le pays et, en 1555, le roi proclame, en accord avec la Diète, un intérim de dix ans durant lequel le protestantisme fait des progrès foudroyants. Le premier synode calviniste se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sigismond-ii-auguste-jagellon/#i_0

SIGISMOND III VASA (1566-1632) roi de Pologne (1587-1632) et de Suède (1593-1599)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 458 mots

Fils de Jean III Vasa (ou Wasa), roi de Suède et neveu, par sa mère Catherine, du dernier roi Jagellon, élevé dans la religion catholique, Sigismond III Vasa est élu roi de Pologne , en 1587, à la mort d'Étienne Báthory, et grâce à l'appui du chancelier Jan Zamoyski . Il promet d'entretenir une flotte dans la Baltique, de fortifier la frontière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sigismond-iii-vasa/#i_0

SPAHI

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 122 mots

À l'origine, titulaire d'un bénéfice en Asie centrale, qui accomplissait le service militaire personnel (en persan, sipari signifie guerrier). Dans l' Empire ottoman , le sipahi est un cavalier qui reçoit l'usage d'une terre en Anatolie ou en Roumélie ; peu à peu, ce bénéfice devient héréditaire, mais, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spahi/#i_0

STAMBOLIJSKI ALEXANDRE (1879-1923)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 223 mots

Homme d'État bulgare, Stambolijski joue un rôle considérable après la Première Guerre mondiale. Adversaire de la politique belliqueuse du roi Ferdinand, il devient chef du parti agrarien (ou des petits propriétaires), gagne les élections de 1919 et prend le pouvoir pour trois ans. Il orchestre une campagne contre la bourgeoisie, noue des relations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-stambolijski/#i_0

STAMBOLOV STEPHAN (1854-1895)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 314 mots

Homme d'État bulgare. Fils d'aubergiste, Stephan Stambolov entre au séminaire à Odessa ; il en sera chassé pour s'être lié avec des nihilistes. En 1875, il dirige un mouvement révolutionnaire à Nova Zagora en Bulgarie et, en 1876, prend la tête d'une autre insurrection. À l'automne de la même année, il s'engage comme volontaire dans l'armée serbe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephan-stambolov/#i_0

STARHEMBERG LES

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 316 mots

Famille d'aristocrates autrichiens, originaire de l'actuelle Haute-Autriche, qui appartient à ce groupe de grands seigneurs possessionnés dans le pays avant l'établissement des Habsbourg : les apôtres. Deux des Starhemberg se sont illustrés dans l'histoire générale du pays, l'un au xviie siècle, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-starhemberg/#i_0

SUCCESSION DE POLOGNE GUERRE DE LA (1733-1738)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 437 mots

À la mort du roi de Pologne Auguste II en 1733, Stanislas Leszczyński tente de remonter sur le trône de Pologne avec l'aide d'un corps d'armée français de deux mille hommes. Devenu beau-père de Louis XV en 1725, il a l'appui de la France, mais aussi celui d'une partie de la noblesse polonaise et des Czartorisky. Il est élu roi de Pologne une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-de-la-succession-de-pologne/#i_0

SVATOPLUK (830 env.-894), roi de Grande-Moravie (869 env.-894)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 180 mots

D'abord protégés de l'Empire franc, les Slaves de Moravie constituèrent un État indépendant au ixe siècle. En 869, Svatopluk succède à son oncle Rostislav qui, tombé aux mains de Louis le Germanique , avait été aveuglé. Svatopluk étend la principauté jusqu'à l'Oder à l'ouest et au Hron à l'est. Dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/svatopluk/#i_0

SZÉCHENYI ISTVÁN comte (1791-1860)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 376 mots

Homme d'État hongrois, István Széchenyi est né à Vienne. Entré dans l'armée autrichienne à dix-sept ans, il se distingue à Leipzig, en 1813, ainsi qu'à Tolentino contre Murat en 1815. De 1815 à 1821, il voyage, étudiant les institutions des différents pays européens. Un second voyage en Angleterre, avec son ami Nicolas Wesselényi, attire son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/istvan-szechenyi/#i_0

VOÏVODE ou VOÏEVODE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Wladimir VODOFF
  •  • 433 mots

Ce terme slave (voevoda, plur. voevody), qui signifie littéralement « chef de guerre », était connu depuis les temps les plus reculés ; il est attesté au xe siècle par Constantin Porphyrogénète. En Russie, selon les sources plus anciennes, il désigne n'importe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/voivode-voievode/#i_0

WRANGEL KARL GUSTAV comte (1613-1676)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 365 mots

Général suédois, Karl Gustav Wrangel appartenait à une famille d'origine estonienne. Son père, Hermann, qui était lui-même au service de Gustave-Adolphe, meurt en 1643 avec le grade de général de corps d'armée. Karl Gustav se distingue comme capitaine de cavalerie dans les campagnes d'Allemagne ; trois ans plus tard, il est colonel et, en 1638, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-gustav-wrangel/#i_0

ZAMOYSKI JAN (1541-1605)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 248 mots

Magnat et homme d'État polonais, Jan Zamoyski fait ses études à Paris, Strasbourg et Padoue, où il écrit le De Senatu romano (1563), et apparaît dès son retour en Pologne comme l'un des juristes les plus accomplis. Il est l'un des instigateurs de l'élection de Henri de Valois au trône de Pologne. Après le départ précipité de ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-zamoyski/#i_0

ZOG Ier (1895-1961) roi d'Albanie (1928-1939)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 210 mots

Ahmad Zogou appartient à une famille de notables et reçoit une formation d'officier turc à Monastir, puis à Constantinople. En 1914, il est partisan de l'indépendance et soutient le prince de Wied ; après avoir combattu aux côtés des Autrichiens de 1914 à 1918, il devient ministre de l'Intérieur en 1920 et déjoue les ambitions yougoslaves. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zog-ier/#i_0