GUERRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Premiers canons

Premiers canons
Crédits : British Library/ AKG

photographie

Destruction de l'aviation égyptienne au début de la guerre de Six Jours

Destruction de l'aviation égyptienne au début de la guerre de Six Jours
Crédits : Hulton Getty

photographie

Pacte Briand-Kellogg

Pacte Briand-Kellogg
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

Hailé Sélassié lors de l'invasion de l'Éthiopie

Hailé Sélassié lors de l'invasion de l'Éthiopie
Crédits : Hulton Getty

photographie

Tous les médias


Les groupes humains, quelle que soit leur taille, se reconnaissent comme tels et affirment leur unité en se distinguant d'autres groupes. Il y a entre eux à la fois des affinités et des oppositions qui affectent leurs relations, dans la mesure où celles-ci ont une réalité, c'est-à-dire lorsque la proximité dans l'espace ou les moyens de communication les amènent à se poser les uns par rapport aux autres. Quand il s'agit de groupes qu'on peut considérer comme des totalités, par exemple au niveau des sociétés globales (tribus, nations, empires), les relations susceptibles d'exister entre eux peuvent, au-delà de toutes les nuances possibles, se classer en deux catégories, suivant qu'elles sont de l'ordre de la paix ou de celui de la guerre. Comment définir chacun de ces deux termes ? Quelles sont les causes et les conséquences et quels sont les divers aspects de la paix et de la guerre ? Ces problèmes comportent, certes, des éléments politiques, diplomatiques, militaires ; mais comme ils mettent toujours en cause des collectivités humaines, c'est à l'anthropologie et à la sociologie qu'il appartient d'en connaître au premier chef.

Peut-être y a-t-il toujours eu dans la vie sociale, et aujourd'hui plus que jamais, une inévitable succession de tensions et de périodes de relâchement. Alors, le cycle des guerres et des paix apparaîtrait comme un aspect de ce rythme essentiel. Une telle question s'approfondira si l'on remarque que les conflits sont en quelque sorte institutionnalisés dans la paix, puisque les nations entretiennent un appareil guerrier pour garantir la paix ou se préparer aux hostilités éventuelles, de même qu'inversement les guerres sont faites pour contraindre l'ennemi à accepter une certaine paix. Cette dialectique est-elle fatale ?

Premiers canons

Premiers canons

photographie

Ville assiégée par l'armée du roi de France, au XIVe siècle. Dangereux pour leurs servants, lourds et peu efficaces, les canons de l'époque, appelés bombardes, sont avant tout des armes de siège. Enluminure tirée des Chroniques de Jean Froissart, rédigées entre 1370 et... 

Crédits : British Library/ AKG

Afficher

Guerre et paix

L'intelligence réciproque de la guerre et de la paix

Les études proprement sociologiques consacrées à la paix sont en nombre extrêmement réduit, surtout si on les compare à toutes celles qui ont trait à la guer [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 22 pages




Écrit par :

  • : membre de l'Institut, professeur émérite à l'université de Paris-IV-Sorbonne
  • : emeritus professor of international law, université de Chicago
  • : professeur à l'Institut universitaire de hautes études internationales, Genève
  • : auteur de Law in Diplomacy

Classification


Autres références

«  GUERRE  » est également traité dans :

BOUTHOUL GASTON (1896-1980)

  • Écrit par 
  • Hervé SAVON
  •  • 1 267 mots

aux méthodes positives de l'école de Durkheim, Bouthoul a cherché, pour préserver la paix, une méthode plus efficace que les colères et les adjurations du pacifisme. Il a compris qu'il fallait d'abord désacraliser la guerre, lui enlever cette aura de surnaturel – diabolique ou divin – qui empêche de la regarder en face longuement, froidement, sans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaston-bouthoul/#i_16072

CLAUSEWITZ KARL VON (1780-1831)

  • Écrit par 
  • André GLUCKSMAN
  •  • 4 624 mots

Dans le chapitre « Fin politique et but militaire »  : […] Savoir rassembler ses forces, tout subordonner à la nécessité d'obtenir une victoire décisive, telle est la condition première de toute stratégie efficace et rationnelle. Chaque guerre est recherche de la décision, le moyen de cette décision est l'épreuve de force (réelle ou potentielle). « Cette unicité du moyen constitue un fil que nous suivons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-von-clausewitz/#i_16072

COLONISER EXTERMINER. SUR LA GUERRE ET L'ÉTAT COLONIAL (O. Le Cour Grandmaison)

  • Écrit par 
  • Louis SALA-MOLINS
  •  • 962 mots

histoire : les violences inhérentes à la colonisation ne font pas l'objet du même traitement historique que les guerres, ce qui est compréhensible si on les rapporte, comme dirait Fanon, à des scènes d'extermination d'animaux nuisibles. Il y a de la tenue, du convenu, du juridique dans « guerre ». Y en a-t-il dans « brigandage » et dans « enfumade […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coloniser-exterminer-sur-la-guerre-et-l-etat-colonial/#i_16072

CONFLITS SOCIAUX

  • Écrit par 
  • Alain TOURAINE
  •  • 15 393 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La guerre »  : […] Il semble difficile et dangereux d'établir une continuité directe entre cette situation de concurrence ou de rivalité et le conflit intersocial proprement dit, comme si la guerre en particulier était l'analyse, au niveau des sociétés, des rivalités entre les groupes primaires. La guerre manifeste au niveau du conflit entre des États les conflits […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conflits-sociaux/#i_16072

CRIMINOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jacques LÉAUTÉ
  •  • 8 832 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les mouvements de la criminalité »  : […] des caractères de la répression et non aux changements de ceux de la délinquance. Les guerres, elles-mêmes ne font que partiellement exception. L'énorme augmentation constatée au cours du second conflit mondial et au lendemain de celui-ci reflète, certes, la réalité. Les poussées qui se lisent aussi à la fin du premier conflit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/criminologie/#i_16072

DÉSARMEMENT

  • Écrit par 
  • Jean François GUILHAUDIS, 
  • Serge SUR
  •  • 7 255 mots
  •  • 3 médias

Le terme « désarmement » possède des résonances bien différentes selon l'oreille qu'on lui prête. Pour un esprit idéaliste, il évoque ce thème simple et vigoureux suivant lequel l'élimination des armes et des armées permanentes entraînera la fin des guerres, générera l'amitié entre les peuples et le développement pour tous. Pour un esprit plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/desarmement/#i_16072

ENFANTS SOLDATS

  • Écrit par 
  • Rosalie AZAR
  •  • 3 410 mots

inédit, et de l'absence de recherches sur les origines plus lointaines de ce phénomène. À divers moments de l'histoire, pourtant, les enfants ont été utilisés dans les guerres. Parmi les exemples historiques les plus cités, on trouve les Marie-Louise de la campagne de France, en 1814, et les jeunes enrégimentés dans le Volkssturm de l'Allemagne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfants-soldats/#i_16072

EXPOSITIONS UNIVERSELLES

  • Écrit par 
  • Christiane DEMEULENAERE-DOUYÈRE
  •  • 3 594 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Face à la guerre »  : […] Dans l’esprit de leurs créateurs, au milieu du xixe siècle, les expositions internationales devaient contribuer à établir durablement la concorde entre les peuples en leur proposant un idéal de progrès et de prospérité partagés. Il reste que, si ces manifestations constituent des lieux de rencontres et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expositions-universelles/#i_16072

LES DÉSASTRES DE LA GUERRE (exposition)

  • Écrit par 
  • Françoise COBLENCE
  •  • 1 096 mots
  •  • 1 média

Après L’Art en guerre. France 1938-1941 (musée d’Art moderne de la Ville de Paris, 2012), l’historienne Laurence Bertrand Dorléac poursuit et étend son analyse de la guerre telle que les artistes nous la donnent à voir et à penser avec l’exposition Les D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-desastres-de-la-guerre/#i_16072

MAYAS

  • Écrit par 
  • Éric TALADOIRE
  •  • 6 653 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Le Classique récent et l'apogée »  : […] qu'au travers d'échanges. Mais la conquête et le tribut sont d'autres moyens d'enrichir la communauté. La guerre est pour les dirigeants le moyen essentiel d'affirmer leur prestige. De plus, elle entre dans les responsabilités du roi, car elle fournit les prisonniers indispensables aux sacrifices, et un roi victorieux est favori des dieux. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mayas/#i_16072

MERCENAIRES

  • Écrit par 
  • Pascal LE PAUTREMAT
  •  • 5 166 mots
  •  • 2 médias

salaire, comme le révèle l'origine latine du mot (merces, salaire). Assurée par des spécialistes de la guerre, cette activité repose sur des contingents privés prêts à louer leurs services au plus offrant, sans aucune vue patriotique commune. La rémunération peut être relativement faible, pour un métier traditionnellement exercé au profit d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mercenaires/#i_16072

MILITAIRE INDUSTRIE

  • Écrit par 
  • Pascal LE PAUTREMAT
  •  • 8 502 mots

Dans le chapitre « L'intégration dans le concept de défense »  : […] la barre des 1 000 milliards de dollars. Pour autant, il serait illusoire de croire que le nombre de crises et conflits, même de portée limitée – conflits de faible ou basse intensité –, se sont faits moins fréquents. Depuis 1945, on dénombre près de 200 conflits intra-étatiques, dont plus de la moitié ont éclaté depuis 1989. Ce qui permet de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/industrie-militaire/#i_16072

OFFENSTADT NICOLAS (1967-    )

  • Écrit par 
  • Paula COSSART
  •  • 1 291 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Guerre, paix et pacifisme »  : […] Nicolas Offenstadt travaille d’abord sur l’entre-deux-guerres et les questions de guerre, de paix et de pacifisme. Dans ses premières publications, il montre que la question de la paix est utilisée par divers groupes cherchant à démontrer dans l’espace public leur capacité et légitimité à en parler : un thème qu’il développera plus tard, celui de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-offenstadt/#i_16072

PATRIMOINE CULTUREL ET CONFLITS ARMÉS

  • Écrit par 
  • Julien ANFRUNS
  •  • 3 406 mots
  •  • 5 médias

après, en mars 2001, la destruction des bouddhas de Bāmiyān par les talibans, en dépit des interventions internationales au plus haut niveau qui avaient eu lieu pour les préserver, témoigne de ce que les risques pesant sur le patrimoine en zone de guerre sont plus que jamais d’actualité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrimoine-culturel-et-conflits-armes/#i_16072

POLÉMOLOGIE

  • Écrit par 
  • Michel-Henri GIÈS
  •  • 3 837 mots

La polémologie est née en 1945 d'une réflexion sur l'échec du pacifisme. Constatant que les condamnations successives de la guerre n'avaient jamais réussi à la prévenir, Gaston Bouthoul, puis les chercheurs qui ont travaillé avec lui, ont voulu explorer des voies nouvelles en adoptant pour principe : « Si tu veux la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polemologie/#i_16072

VIOLENCE

  • Écrit par 
  • Yves MICHAUD
  •  • 8 199 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Violence, État et société »  : […] Gellner entrevoit donc un avenir de paix et de disparition de la violence, ce moyen archaïque de régulation des sociétés. Les seuls risques pour cet état de paix pourraient provenir soit d'une remise en question de la croissance économique et technologique (par exemple sous l'effet de leurs conséquences écologiques, ou de la « satiété des richesses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/violence/#i_16072

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean CAZENEUVE, Q. WRIGHT, Victor-Yves GHEBALI, P. E. CORBETT, « GUERRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 septembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre/