KÁLMÁN (1068-1116) roi de Hongrie (1095-1116) roi de Croatie et Dalmatie (1102-1116)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Neveu et successeur de saint Ladislas, Kálmán Ier (Koloman, Coloman) appartient à la dynastie nationale des Arpadiens. Il achève la conquête de la Croatie, qu'avait entreprise son prédécesseur, et prend le titre de roi de Croatie ; celle-ci conserve son autonomie à l'intérieur du royaume de Hongrie. L'union hungaro-croate, fixée par les Pacta conventa de 1101 entre Kálmán et la noblesse croate, durera jusqu'à l'effondrement de l'Autriche-Hongrie en 1918. En 1105, Kálmán place la Dalmatie sous protectorat hongrois, ce qui donne au royaume un accès à la mer, mais va l'opposer à Venise. Il reste en bons termes avec Byzance et le futur Jean II Comnène épouse sa cousine, Piroska. Il demeure toutefois fidèle à Rome, il renonce au droit d'investiture en 1104 et promet de respecter la liberté des élections épiscopales. Il cherche surtout à limiter les pouvoirs des barons ; dès qu'un fief tombe en déshérence, celui-ci doit faire retour au domaine royal. Sa législation complète heureusement celle de saint Étienne et de saint Ladislas. Pour rendre plus efficace l'administration des provinces lointaines, Kálmán institue la charge de « voïvode » pour la Transylvanie et celle de « ban » pour la Croatie.

—  Jean BÉRENGER

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification


Autres références

«  KÁLMÁN (1068-1116) roi de Hongrie (1095-1116) roi de Croatie et Dalmatie (1102-1116)  » est également traité dans :

CROATIE

  • Écrit par 
  • Emmanuelle CHAVENEAU, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Ivo FRANGES, 
  • Mladen KOZUL
  •  • 9 188 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La naissance de la Croatie »  : […] À l'origine, cette région est peuplée d'Illyriens et de Celtes pannoniens. En 35 avant J.-C., Rome l'englobe dans sa province de Pannonie. En 493, elle appartient à l'empire de Théodoric puis à celui de Justinien. Au vi e siècle, les Avars font leur apparition. Un siècle plus tard, des tribus slaves croates venues d'Ukraine pénètrent dans le nord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croatie/#i_35568

HONGRIE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Lorant CZIGANY, 
  • Albert GYERGYAI, 
  • Pierre KENDE, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Fridrun RINNER
  • , Universalis
  •  • 32 150 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « L'État hongrois médiéval »  : […] Le véritable fondateur de l'État hongrois est le roi saint Étienne (996-1038). Il imposa d'abord la conversion au christianisme, malgré les réticences de certains clans. Placé au contact des chrétientés grecques et latines, il choisit le catholicisme romain qui avait pénétré par l'intermédiaire de missionnaires venus de Bohême et de Bavière. Dans u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hongrie/#i_35568

Pour citer l’article

Jean BÉRENGER, « KÁLMÁN (1068-1116) - roi de Hongrie (1095-1116) roi de Croatie et Dalmatie (1102-1116) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/kalman/