FERDINAND Ier (1861-1948) tsar de Bulgarie (1887-1918)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cinquième fils du prince Auguste de Saxe-Cobourg-Gotha, Ferdinand Ier règne sur la Bulgarie de 1887 à 1918. Dans sa jeunesse, il commence par entreprendre des recherches botaniques au Brésil, puis sert comme lieutenant dans un régiment de hussards autrichien. En 1887, il est élu prince de Bulgarie en remplacement du prince Alexandre de Battenberg, qui avait abdiqué l'année précédente. La Russie refuse de reconnaître son élection, mais la réconciliation a lieu en 1896, à la suite du baptême orthodoxe de son fils Boris. En 1908, en liaison avec l'annexion de la Bosnie-Herzégovine par l'Autriche-Hongrie, il proclame l'indépendance bulgare et prend le titre de tsar.

Il est l'instigateur de l'alliance nouée entre les quatre puissances balkaniques (Bulgarie, Serbie, Grèce et Monténégro) par le traité du 13 mars 1912 entre la Serbie et la Bulgarie, auquel adhère le Monténégro, et par le traité entre la Grèce et la Bulgarie du 29 mai 1912. Cette alliance prélude à la première guerre balkanique contre la Turquie en 1912. L'armée bulgare, sous son commandement, conquiert rapidement la Thrace et la Macédoine et s'ouvre la route de Constantinople. Les grandes puissances, inquiètes, obligent les belligérants à signer le traité de Londres, bientôt suivi de la seconde guerre balkanique entre Serbes et Bulgares qui se disputent la Macédoine. La Bulgarie est isolée, car la Serbie est soutenue par le Monténégro, la Grèce et la Roumanie ; la Turquie rouvre les hostilités. La Bulgarie doit céder et par le traité de Bucarest perd presque tous les avantages de la première guerre balkanique. Cet échec explique pourquoi la Bulgarie prend part à la Première Guerre mondiale, en 1915, aux côtés des puissances centrales : le désir de revanche sur la Serbie et la Grèce est plus fort que toute autre considération. Après de brillantes campagnes, l'armée bulgare, que commande Ferdinand, est battue par l'armée d'Orient et le roi signe l'armistice à Salonique en septembre 1918. Pour sauver la dynastie, Ferdinand abdique en octobre 1918 en faveur de son fils Boris ; il mourra cinq ans après son fils à Cobourg, en Allemagne.

Ferdinand Ier

Ferdinand Ier

photographie

Ferdinand Ier (1861-1948), tsar de Bulgarie, lors des guerres balkaniques, en 1913. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

—  Jean BÉRENGER

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification


Autres références

«  FERDINAND I er (1861-1948) tsar de Bulgarie (1887-1918)  » est également traité dans :

BULGARIE

  • Écrit par 
  • Roger BERNARD, 
  • André BLANC, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Nadia CHRISTOPHOROV, 
  • Jack FEUILLET, 
  • Vladimir KOSTOV, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Robert PHILIPPOT
  •  • 26 974 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Une constitution démocratique »  : […] La première tâche de la Bulgarie libérée est d'ordre politique : organiser l'État. Par suite de l'absence de toute aristocratie foncière sur laquelle on aurait pu fonder un régime censitaire et conservateur, la Constitution de Tirnovo est étonnamment démocratique. Elle partage les pouvoirs entre un prince recommandé par les puissances signataires de Berlin et une assemblée élue au suffrage univers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bulgarie/#i_31770

STAMBOLOV STEPHAN (1854-1895)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 309 mots

Homme d'État bulgare. Fils d'aubergiste, Stephan Stambolov entre au séminaire à Odessa ; il en sera chassé pour s'être lié avec des nihilistes. En 1875, il dirige un mouvement révolutionnaire à Nova Zagora en Bulgarie et, en 1876, prend la tête d'une autre insurrection. À l'automne de la même année, il s'engage comme volontaire dans l'armée serbe dans la campagne contre la Turquie, puis rejoint un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephan-stambolov/#i_31770

Pour citer l’article

Jean BÉRENGER, « FERDINAND Ier (1861-1948) - tsar de Bulgarie (1887-1918) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-ier-1861-1948-tsar-de-bulgarie-1887-1918/