BADENI KASIMIR comte (1846-1909)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Aristocrate polonais possessionné en Galicie, le comte Kasimir Badeni joue un rôle important dans la vie politique autrichienne, comme nombre de ses compatriotes du Club polonais dont les voix sont indispensables pour assurer une majorité au gouvernement de Cisleithanie. D'abord gouverneur de Galicie, il devient président du Conseil autrichien avec pour mission de mener une politique à poigne dans la question des nationalités. Il réussit à gagner les jeunes Tchèques en levant l'état de siège à Prague, mais dans la capitale il doit affronter les chrétiens-sociaux et leur chef Lueger qui viennent de s'emparer de l'administration municipale. Pourtant, en 1897, il réussit à imposer une réforme électorale qui accorde le droit de vote à tous les hommes âgés de plus de vingt-quatre ans, mais maintient le système des curies : les représentants du suffrage universel constituent une cinquième curie qui n'élit que soixante-douze députés pour la Cisleithanie (le Reichsrat, chambre basse du Parlement autrichien, comprend au total 425 députés). Badeni échouera en voulant mettre en Bohême le tchèque sur un pied d'égalité avec l'allemand. La première des ordonnances d'avril 1897 fait de la Bohême un pays strictement bilingue et la seconde oblige tous les fonctionnaires à posséder parfaitement le tchèque et l'allemand. C'est une catastrophe pour les germanophones qui se refusent à apprendre le tchèque, alors que les Tchèques cultivés savent l'allemand. La réaction des Allemands d'Autriche est violente : vigoureuses démonstrations dans les rues de Vienne et pugilats au Parlement. Le système parlementaire est bloqué et le 28 novembre 1897 Badeni démissionne, tandis que François-Joseph ferme le Parlement. Ainsi l'expérience Badeni avait montré jusqu'à quel point le système politique autrichien était bloqué.

—  Jean BÉRENGER

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Jean BÉRENGER, « BADENI KASIMIR comte (1846-1909) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/kasimir-badeni/