BORIS III (1894-1943) roi de Bulgarie (1918-1943)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Boris III

Boris III
Crédits : Hulton Getty

photographie

Coup d'État à Sofia

Coup d'État à Sofia
Crédits : Hulton Getty

photographie


Fils aîné de Ferdinand Ier de Bulgarie, le futur Boris III est élève à l'Académie militaire de Sofia et sert dans l'état-major de son père au cours des deux guerres balkaniques et de la Première Guerre mondiale. Quand Ferdinand Ier abdique, en 1918, il lui succède. À cette époque le pouvoir appartient à Stambolijski et au parti agrarien, grandi par son opposition à la guerre. Boris gagne la confiance des paysans et réussit à se débarrasser de la dictature de gauche menée par Tsankov (1923). Il rétablit le régime constitutionnel, mais en 1934, par un coup d'État militaire, la tendance républicaine prend le pouvoir. Boris sauve son trône grâce à une intervention diplomatique de la Grande-Bretagne et s'occupe activement de la politique étrangère. Devant les progrès de l'Allemagne hitlérienne, il ne sait trop quel camp choisir, l'Axe ou les Alliés. En mars 1941, il se décide enfin pour l'Axe, signe une alliance avec l'Allemagne et donne libre passage aux troupes de Hitler en Bulgarie. En décembre 1941, il laisse son gouvernement déclarer la guerre à la Grande-Bretagne, mais se refuse à entrer en guerre contre l'Union soviétique. Il meurt le 28 août 1943 après une entrevue dramatique avec Hitler. Crise cardiaque ? Assassinat habilement camouflé par les Allemands ? On ne le sait toujours pas. Son fils de six ans, Siméon II, le remplace pour peu de temps sur le trône bulgare.

Boris III

Boris III

photographie

Boris III (1894-1943), roi de Bulgarie (1918-1943). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Coup d'État à Sofia

Coup d'État à Sofia

photographie

Le peuple s'est rassemblé devant la cathédrale de Sofia (Bulgarie), lors du coup d'État de 1923, qui va coûter le pouvoir et la vie à Alexandre Stamboliski (1879-1923). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

—  Jean BÉRENGER

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification


Autres références

«  BORIS III (1894-1943) roi de Bulgarie (1918-1943)  » est également traité dans :

BULGARIE

  • Écrit par 
  • Roger BERNARD, 
  • André BLANC, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Nadia CHRISTOPHOROV, 
  • Jack FEUILLET, 
  • Vladimir KOSTOV, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Robert PHILIPPOT
  •  • 26 974 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Glissement vers le fascisme »  : […] On comprend que la vie politique soit dominée par la violence sous le règne de Boris III (1918-1943), en faveur de qui Ferdinand a dû abdiquer. Stambolijski établit en 1920 une dictature paysanne, qui limite à trente hectares la propriété foncière et réduit les revenus industriels et financiers ; mais il est renversé et assassiné en 1923 . L'insurrection manquée des communistes et des agrariens, e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bulgarie/#i_31155

Pour citer l’article

Jean BÉRENGER, « BORIS III (1894-1943) - roi de Bulgarie (1918-1943) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/boris-iii/