Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ÉTIENNE Ier BATORY ou BÁTHORY (1533-1586) roi de Pologne (1575-1586)

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

Prince de Transylvanie, Étienne Ier Báthory est élu roi de Pologne en 1575, à la suite du retour précipité en France d'Henri de Valois. Il appartient à une famille de magnats hongrois catholiques et passe sa jeunesse à la cour de Ferdinand Ier de Habsbourg. À la fois bon soldat et habile diplomate, il est élu prince de Transylvanie par la diète du pays, à la mort de Jean-Sigismond Zapolya (1571). Il est considéré comme le candidat « national » opposé à Vienne et, l'année suivante, il chasse de Transylvanie le candidat des Habsbourg, Gaspard Bekésy. En 1575, la diète de Pologne, à l'instigation de Jan Zamoyski, l'élit roi pour faire pièce à la candidature de l'empereur Maximilien II de Habsbourg, candidat des magnats. Ainsi se trouve réalisée une fois de plus l'union personnelle entre la république de Pologne et la partie de Hongrie demeurée indépendante. Avec la capitulation de Dantzig en 1577, Étienne est définitivement maître de son nouveau royaume. Il introduit en Pologne la Compagnie de Jésus, alors que la majorité de la noblesse du pays est protestante. Mais surtout il fait la guerre à la Moravie. En 1581, il prend Pskov et oblige Ivan le Terrible à céder la Livonie à la Pologne en 1582. Son grand dessein était l'union de la Moscovie, de la Pologne et de la Transylvanie en une vaste puissance catholique qui aurait pu lutter victorieusement contre les Turcs et l'hérésie. Sa mort brutale ne lui en donna point le loisir.

— Jean BÉRENGER

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur émérite à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer cet article

Jean BÉRENGER. ÉTIENNE Ier BATORY ou BÁTHORY (1533-1586) roi de Pologne (1575-1586) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Autres références

  • POLOGNE

    • Écrit par , , , , , , et
    • 44 233 mots
    • 27 médias
    ...contrôle rigoureux du pouvoir monarchique. Puis, Henri de Valois s'étant enfui de Cracovie à la grande colère de ses sujets, dès juin 1574, elle le remplace par le Hongrois Stefan Batory (1575-1586), brillant capitaine, qui doit d'abord triompher du candidat des magnats, l'empereur Maximilien...