Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FRANÇOIS-FERDINAND DE HABSBOURG (1863-1914)

Devenu archiduc héritier d'Autriche à la suite de la mort tragique de son cousin Rodolphe en 1889, François-Ferdinand représente un élément important de la vie politique autrichienne d'avant 1914. Élevé en soldat, il s'intéressa toujours à l'armée et à la marine impériales, seuls domaines où son oncle François-Joseph lui laisse des responsabilités officielles : en 1914, François-Ferdinand est inspecteur général des forces armées autrichiennes.

Assassinat de l'archiduc François-Ferdinand - crédits : AKG-images

Assassinat de l'archiduc François-Ferdinand

D'une extraordinaire brutalité, il se brouille avec presque tous ses collaborateurs, et ses relations avec François-Joseph sont franchement mauvaises. Convaincu que des transformations s'imposent, il est hostile à l'immobilisme pratiqué par son oncle. Catholique fanatique, militariste forcené, il déteste de tout son être la démocratie libérale, le régime parlementaire, les francs-maçons, les juifs, l'aristocratie hongroise. Il veut abolir le compromis austro-hongrois et souhaite, dans un premier temps, fonder un État trialiste qui fera place aux Slaves du Sud. Ainsi sa politique entre-t-elle en conflit avec les intérêts de la Serbie et le patriotisme yougoslave. En politique intérieure il opère un rapprochement avec les chrétiens-sociaux de Karl Lueger et organise au Belvédère un « cabinet fantôme » opposé en tout au gouvernement officiel. Son obstination à épouser une aristocrate tchèque, Sophie Chotek, de rang non royal, lui vaut les pires humiliations à la Cour, puisque son épouse n'aura jamais rang d'archiduchesse. Enfin son entêtement à vouloir visiter Sarajevo le 28 juin 1914 le perdra : les patriotes serbes considèrent cette visite, le jour de leur fête nationale, comme une provocation, et l'étudiant Princip assassine le couple princier à coups de revolver. On sait que de cette fin tragique devait naître la Première Guerre mondiale.

— Jean BÉRENGER

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur émérite à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer cet article

Jean BÉRENGER. FRANÇOIS-FERDINAND DE HABSBOURG (1863-1914) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Média

Assassinat de l'archiduc François-Ferdinand - crédits : AKG-images

Assassinat de l'archiduc François-Ferdinand

Autres références

  • AUTRICHE

    • Écrit par , , , , , et
    • 34 125 mots
    • 21 médias
    ...considérablement l'élément sud-slave, pesa d'un poids très lourd dans l'équilibre interne des nationalités. C'est pourquoi l'héritier du trône, l'archiduc François-Ferdinand, imagina la création d'un État yougoslave autonome, ce qui ne satisfaisait ni les Hongrois ni le gouvernement de Belgrade. La...
  • GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE)

    • Écrit par
    • 12 473 mots
    • 51 médias
    Lorsque, le 28 juin 1914, de jeunes terroristes serbes, liés aux services secrets, perpétrèrent un attentat contre l'héritier du trône de Vienne, le libéral François-Ferdinand, ils connaissaient, certes, le sens de leur acte. Toutefois, ils étaient loin d'en imaginer les conséquences tragiques....
  • HÖTZENDORFF FRANZ comte CONRAD VON (1852-1925) maréchal austro-hongrois

    • Écrit par
    • 347 mots

    Considéré comme l'un des principaux responsables de l'agression austro-hongroise contre la Serbie en juillet 1914, Franz Conrad von Hötzendorff fait essentiellement une carrière militaire ; mais, par son amitié avec l'archiduc héritier François-Ferdinand, il devient l'une des principales...

  • PREMIÈRE GUERRE MONDIALE - (repères chronologiques)

    • Écrit par
    • 207 mots

    28 juin 1914 À Sarajevo, assassinat de l'archiduc d'Autriche François-Ferdinand par Gavrilo Princip.

    3 août 1914 L'Allemagne déclare la guerre à la France ; les troupes allemandes entrent en Belgique.

    6-13 septembre 1914 Bataille de la Marne ; les Allemands sont stoppés à quelques...