FRANÇOIS-FERDINAND DE HABSBOURG (1863-1914)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Devenu archiduc héritier d'Autriche à la suite de la mort tragique de son cousin Rodolphe en 1889, François-Ferdinand représente un élément important de la vie politique autrichienne d'avant 1914. Élevé en soldat, il s'intéressa toujours à l'armée et à la marine impériales, seuls domaines où son oncle François-Joseph lui laisse des responsabilités officielles : en 1914, François-Ferdinand est inspecteur général des forces armées autrichiennes.

D'une extraordinaire brutalité, il se brouille avec presque tous ses collaborateurs, et ses relations avec François-Joseph sont franchement mauvaises. Convaincu que des transformations s'imposent, il est hostile à l'immobilisme pratiqué par son oncle. Catholique fanatique, militariste forcené, il déteste de tout son être la démocratie libérale, le régime parlementaire, les francs-maçons, les juifs, l'aristocratie hongroise. Il veut abolir le compromis austro-hongrois et souhaite, dans un premier temps, fonder un État trialiste qui fera place aux Slaves du Sud. Ainsi sa politique entre-t-elle en conflit avec les intérêts de la Serbie et le patriotisme yougoslave. En politique intérieure il opère un rapprochement avec les chrétiens-sociaux de Karl Lueger et organise au Belvédère un « cabinet fantôme » opposé en tout au gouvernement officiel. Son obstination à épouser une aristocrate tchèque, Sophie Chotek, de rang non royal, lui vaut les pires humiliations à la Cour, puisque son épouse n'aura jamais rang d'archiduchesse. Enfin son entêtement à vouloir visiter Sarajevo le 28 juin 1914 le perdra : les patriotes serbes considèrent cette visite, le jour de leur fête nationale, comme une provocation, et l'étudiant Princip assassine le couple princier à coups de revolver. On sait que de cette fin tragique devait naître la Première Guerre mondiale.

Assassinat de l'archiduc François-Ferdinand

Assassinat de l'archiduc François-Ferdinand

photographie

L'assassinat de l'héritier du trône d'Autriche-Hongrie le 28 juin 1914, fomenté par une organisation nationaliste serbe, donne à Vienne un prétexte pour déclarer la guerre à la Serbie. Le jeu des alliances entraîne alors le déclenchement de la Première Guerre mondiale. Illustration du... 

Crédits : AKG

Afficher

—  Jean BÉRENGER

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification


Autres références

«  FRANÇOIS-FERDINAND DE HABSBOURG (1863-1914)  » est également traité dans :

AUTRICHE

  • Écrit par 
  • Roger BAUER, 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Annie DELOBEZ, 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Félix KREISSLER, 
  • Paul PASTEUR
  •  • 34 052 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « La politique étrangère : le brillant second »  : […] Après la victoire de la Prusse à Sadowa, après la défaite française de 1870 et la proclamation de l'Empire allemand, le gouvernement de Vienne renonça définitivement à tout espoir de revanche, et le chancelier Andrassy opéra une reconversion de la politique austro-hongroise, basée désormais sur l'alliance avec l' Allemagne, dont la Double Monarchie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autriche/#i_16767

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE)

  • Écrit par 
  • Marc FERRO
  •  • 12 422 mots
  •  • 49 médias

Dans le chapitre « Mourir pour les Balkans ? »  : […] Dans les Balkans, était-ce la même guerre ? Les hostilités y avaient commencé en 1912 et elles continuèrent bien après la signature des traités de Sèvres et de Saint-Germain. Autre monde, autre conflit qui se greffa sur la Grande Guerre et la vécut à son rythme, et avec ses moyens. Plusieurs fois, lorsqu'un conflit austro-russe avait commencé d'écl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-premiere/#i_16767

HÖTZENDORFF FRANZ comte CONRAD VON (1852-1925) maréchal austro-hongrois

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 346 mots

Considéré comme l'un des principaux responsables de l'agression austro-hongroise contre la Serbie en juillet 1914, Franz Conrad von Hötzendorff fait essentiellement une carrière militaire ; mais, par son amitié avec l'archiduc héritier François-Ferdinand, il devient l'une des principales personnalités politiques de la monarchie à la veille de la Pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hotzendorff-franz-comte-conrad-von-marechal-austro-hongrois/#i_16767

PREMIÈRE GUERRE MONDIALE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 216 mots

28 juin 1914 À Sarajevo, assassinat de l'archiduc d'Autriche François-Ferdinand par Gavrilo Princip. 3 août 1914 L'Allemagne déclare la guerre à la France ; les troupes allemandes entrent en Belgique. 6-13 septembre 1914 Bataille de la Marne ; les Allemands sont stoppés à quelques kilomètres de Paris. 25 avril 1915 Débarquement d'un corps expéd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-guerre-mondiale-reperes-chronologiques/#i_16767

PREMIÈRE GUERRE MONDIALE, en bref

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 207 mots
  •  • 1 média

En 1914, les tensions sont extrêmes en Europe. Elles tiennent essentiellement à l'inadéquation entre les frontières des États et les vœux formulés par les différentes nations. L'assassinat, le 28 juin 1914, de l'archiduc héritier d'Autriche-Hongrie par un Bosniaque désireux que sa nation soit rattachée à l'État serbe est le déclencheur de la guerre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-guerre-mondiale-en-bref/#i_16767

SERBIE

  • Écrit par 
  • Amaël CATTARUZZA, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Jovan DERETIC, 
  • Catherine LUTARD
  •  • 11 779 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'indépendance »  : […] Comme toutes les régions dominées par l'Empire ottoman, la Serbie était profondément arriérée sur le plan économique et allait peu bénéficier des répercussions de la révolution industrielle. Fortement rurale (90 p. 100 de la population), elle se caractérisait par une communauté familiale patriarcale (la zadruga ) qui prenait la forme d'une organisa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serbie/#i_16767

Pour citer l’article

Jean BÉRENGER, « FRANÇOIS-FERDINAND DE HABSBOURG (1863-1914) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-ferdinand-de-habsbourg/