SERBIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielRépublique de Serbie (RS)
Chef de l'ÉtatAleksandar Vučić (depuis le 31 mai 2017)
Chef du gouvernementAna Brnabić (depuis le 29 juin 2017)
CapitaleBelgrade
Langue officielleserbe
Unité monétairedinar serbe (RSD)
Population6 807 000 (estim. 2022)
Superficie (km2)77 589

La Serbie, située au cœur des Balkans, a été l'une des six républiques de la Fédération des républiques socialistes de Yougoslavie formée le 29 novembre 1945, héritière du royaume des Serbes, Croates et Slovènes fondé en 1918, sur les ruines des empires austro-hongrois et ottoman. Belgrade, sa capitale, ottomane après la disparition de la grande Serbie médiévale, était aussi la capitale de la « deuxième Yougoslavie », fondée par le maréchal Tito à la libération du pays. En 1991-1992, après des référendums sur l'indépendance, la plupart des autres républiques quittent la Fédération, sauf le Monténégro. Serbie et Monténégro forment alors la République fédérale de Yougoslavie le 27 avril 1992. Cette « troisième Yougoslavie » ne rentre dans l'O.N.U. que le 1er novembre 2000. Un accord est signé le 13 mars 2002 par les Parlements serbe et monténégrin, remplaçant la République fédérale de Yougoslavie par l'État de Serbie-et-Monténégro. Cette nouvelle entité est officialisée le 4 février 2003. Après la proclamation de l'indépendance du Monténégro le 3 juin 2006, l'État de Serbie-Monténégro disparaît pour laisser la place à la République de Serbie et la République du Monténégro.

Serbie : carte physique

Carte : Serbie : carte physique

Carte physique de la Serbie. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Serbie : drapeau

Dessin : Serbie : drapeau

Serbie (1882, réad. 2004). Le drapeau national de la Serbie est celui du Royaume d'avant 1918, repris après l'éclatement de la Yougoslavie, mais sans les proportions de l.époque communiste 1 : 2. Les couleurs panslaves rouge, bleu et blanc, celles de l'Empire russe protecteur de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Géographie

Depuis le référendum d'autodétermination monténégrin du 21 mai 2006, qui met fin à l'État de Serbie-et-Monténégro, la Serbie réapparaît comme État indépendant sur la carte politique européenne (elle avait déjà existé en tant qu'État souverain au xixe siècle, entre 1878 et 1918). Avec une superficie de 77 474 kilomètres carrés et 7 120 000 habitants lors du recensement de 2011, la Serbie est la république la plus étendue et la plus peuplée des États ex-yougoslaves. Les statistiques serbes ajoutent à ces deux chiffres les 10  887 kilomètres carrés et les quelque 2,1 millions d'habitants du Kosovo, qui est toujours considéré officiellement par la Serbie comme partie intégrante de son territoire, malgré la proclamation d’indépendance des autorités kosovares du 17 février 2008. Compte tenu de cette situation instable vis-à-vis de la reconnaissance du Kosovo, tant en Serbie qu’au niveau de la communauté internationale encore largement divisée sur la question, les contours exacts du territoire national serbe restent aujourd'hui incertains. De fait, la Constitution serbe, votée par référendum les 28 et 29 octobre 2006 alors que les négociations serbo-albanaises étaient dans l’impasse, précise dans son Préambule que le Kosovo fait partie intégrante du territoire serbe (les Albanais du Kosovo étaient exclus du corps électoral).

Un carrefour physique et démographique

Par sa géographie physique, la Serbie occupe une position de carrefour régional. En effet, le territoire serbe se trouve à l'interface de la grande plaine pannonienne au nord (24,3 p. 100 du territoire) et de trois grands ensembles montagneux – Alpes dinariques, Rhodope et ensemble carpato-balkanique – qui couvrent plus de 70 p. 100 de son territoire au sud de la Save et du Danube. Dans ce relief difficile et accidenté, les grandes vallées fluviales constituent des axes de pénétration et de communication privilégiés : l'axe Save-Danube permet de traverser le nord du territoire d'est en ouest, et relie le pays à la Croatie et la Roumanie, tandis que la vallée de la rivière Morava, d'orientation sud-nord, ouvre une percée vers le sud (vers la Macédoine du Nord et la vallée du Vardar qui mène à Thessalonique) et vers l'est (par la vallée de la Nišava, son affluent, qui trace un axe vers Sofia). Le sud-ouest du territoire, en revanche, perché sur la frange orientale des Alpes dinariques, n'offre que peu de voies naturelles, excepté la vallée de l'Ibar parallèle à la Morava, qui relie cette région au Kosovo.

Confluent du Danube et de la Save à Belgrade, Serbie

Photographie : Confluent du Danube et de la Save à Belgrade, Serbie

Le confluent du Danube et de la Save, à Belgrade. 

Crédits : J. S. Buldain/ Berg&Assoc.

Afficher

La situation de carrefour régional de la Serbie est confortée par sa localisation politique. Elle partage en effet des frontières avec pas moins de huit pays différents, à savoir le Monténégro au sud-ouest, la Bosnie-Herzégovine à l'ouest, la Croatie au nord-ouest, la Hongrie au nord, la Roumanie au nord et à l'est, la Bulgarie à l'est, la Macédoine du Nord au sud, et une [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 18 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Médias

Serbie : carte physique

Serbie : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Serbie : drapeau

Serbie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Confluent du Danube et de la Save à Belgrade, Serbie

Confluent du Danube et de la Save à Belgrade, Serbie
Crédits : J. S. Buldain/ Berg&Assoc.

photographie

Serbie : économie

Serbie : économie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Afficher les 9 médias de l'article

Écrit par :

  • : docteur en géographie, coordonnateur scientifique de l'Atelier de recherches internationales, université de Belgrade
  • : docteur en histoire du xxe siècle de l'Institut d'études politiques, Paris, journaliste, membre du comité de rédaction de la revue Confluences Méditerranée
  • : professeur, doyen de la faculté de philosophie de Belgrade
  • : docteur de l'université de Bordeaux-III, chercheur associé à l'Institut de recherche sur les sociétés postcommunistes (I.R.E.S.C.O., Nanterre), collaboratrice scientifique à l'Université libre de Bruxelles

Classification

Autres références

«  SERBIE  » est également traité dans :

SERBIE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

ALBANIE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie AUTISSIER, 
  • Odile DANIEL, 
  • Christian GUT
  •  • 22 085 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les débuts de l'indépendance (1912-1924) »  : […] Ce gouvernement, qui n'était guère obéi que dans une région allant de Vlora à Fier, Lushnja, Berat et Gjirokastër, resta neutre dans la guerre balkanique, mais la conférence de Londres, qui eut à la terminer, fut également saisie du problème albanais. Après avoir pensé à une Albanie autonome sous la suzeraineté turque, elle décida, le 29 juillet 1913, la création d'un État indépendant neutre, plac […] Lire la suite

AUTRICHE

  • Écrit par 
  • Roger BAUER, 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Annie DELOBEZ, 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Félix KREISSLER, 
  • Paul PASTEUR
  •  • 34 064 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « La politique étrangère : le brillant second »  : […] Après la victoire de la Prusse à Sadowa, après la défaite française de 1870 et la proclamation de l'Empire allemand, le gouvernement de Vienne renonça définitivement à tout espoir de revanche, et le chancelier Andrassy opéra une reconversion de la politique austro-hongroise, basée désormais sur l'alliance avec l' Allemagne, dont la Double Monarchie devint le « brillant second » (l'expression malad […] Lire la suite

BALKANS ou PÉNINSULE BALKANIQUE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Michel ROUX
  •  • 7 508 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Entre l'unité et la fragmentation »  : […] La péninsule balkanique a oscillé à plusieurs reprises entre l'unification et la fragmentation politique. La conquête en fut achevée par Rome au premier siècle de notre ère mais l'Empire byzantin, son héritier, ne parvint à en contrôler l'ensemble qu'épisodiquement, ainsi sous Justinien ( vi e  s.) et sous Basile II ( xi e  s.), à l'exception des confins occidentaux. Les périodes d'affaiblissement […] Lire la suite

BELGRADE

  • Écrit par 
  • Amaël CATTARUZZA
  •  • 1 025 mots
  •  • 2 médias

Capitale de la Serbie , Belgrade (en serbo-croate Beograd , littéralement « ville blanche ») est située au confluent de la Save et du Danube . Avec 1 639 121 habitants (selon le recensement de 2011), Belgrade est, en termes de démographie, la première agglomération de Serbie et de l'ancien espace yougoslave. La ville se situe dans une zone de carrefour naturel au contact de plusieurs ensembles g […] Lire la suite

BOSNIE-HERZÉGOVINE

  • Écrit par 
  • Emmanuelle CHAVENEAU, 
  • Renaud DORLHIAC, 
  • Nikola KOVAC, 
  • Noel R. MALCOLM
  • , Universalis
  •  • 13 485 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Antiquité et Moyen Âge »  : […] Quand les Romains conquirent le territoire de l'actuelle Bosnie, au cours des ii e et i er  siècles avant notre ère, les populations qu'ils rencontrèrent appartenaient surtout à des tribus illyriennes. La majeure partie de la Bosnie moderne fut alors incorporée à la province romaine de Dalmatie. Au cours des iv e et v e  siècles de notre ère, les armées romaines subirent plusieurs défaites sévè […] Lire la suite

BULGARIE

  • Écrit par 
  • Roger BERNARD, 
  • André BLANC, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Nadia CHRISTOPHOROV, 
  • Jack FEUILLET, 
  • Vladimir KOSTOV, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Robert PHILIPPOT
  •  • 26 979 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La guerre balkanique »  : […] La guerre balkanique de 1912, menée avec les Serbes et les Grecs, visait à chasser conjointement les Turcs des Balkans, mais, au moment du partage des dépouilles, l'état-major bulgare prit la désastreuse initiative de s'emparer par la force des territoires revendiqués. Vaincue par ses alliés de la veille en 1913 , la Bulgarie doit signer le traité de Bucarest, qui lui ouvre un accès à la mer Égée, […] Lire la suite

CARPATES

  • Écrit par 
  • André BLANC, 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Mircea SANDULESCU
  • , Universalis
  •  • 4 837 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Unités géologiques »  : […] L'orogène carpatique comprend, d'une part, la chaîne de montagnes à double courbure qui s'étend de Bratislava, en Slovaquie, jusqu'à la rivière Timok, en Serbie orientale, d'autre part, des reliefs plus ou moins isolés, situés à l'intérieur de l'arc, tels les monts Apuseni en Roumanie, Bakony, Mecsek et Villányi en Hongrie. Cet ensemble montagneux s'est formé durant l'orogenèse alpine (c'est-à- […] Lire la suite

CHOPES, CHOPI ou TORLATSI

  • Écrit par 
  • Emmanuel ZAKHOS-PAPAZAKHARIOU
  •  • 365 mots

Habitant la Bulgarie occidentale, le long de la frontière yougoslave, et la Serbie, à l'ouest de cette frontière, dans les régions des villes de Pirot et de Zaglavar, les Chopes (Chopi ou Torlatsi) peuplent une large zone qui s'étend du Danube au bassin du fleuve Strouma, au sud, et de la frontière yougoslave à la ligne constituée par l'affluent du Danube Osma et les monts Stredna Gora et Rila. Il […] Lire la suite

COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

  • Écrit par 
  • Roland LOMME
  •  • 21 018 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Intangibilité des frontières et État-nation »  : […] Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le tracé des frontières en Europe centrale et orientale ne fut nullement établi dans la perspective du règlement de la question nationale. Les frontières nationales recouvrent aujourd'hui davantage qu'avant guerre les frontières ethniques essentiellement en raison de l'extermination de la plupart des quatre millions de juifs qui peuplaient la région dan […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

27 août 2022 Serbie – Kosovo. Accord sur la liberté de mouvement à la frontière entre la Serbie et le Kosovo.

Cette mesure répondait au refus des autorités de Serbie d’admettre la validité des pièces d’identité kosovares, Belgrade ne reconnaissant pas l’indépendance du Kosovo proclamée en février 2008. Ce différend laissait craindre de nouveaux affrontements à la frontière entre les deux pays. Un litige similaire, relatif aux plaques d’immatriculation, reste à résoudre. […] Lire la suite

3 avril 2022 Serbie. Élections générales.

Son principal adversaire, Zdravko Ponoš, candidat de la coalition d’opposition Serbie unie (US, centre), obtient 18,4 % des voix, et Miloš Jovanović, candidat d’Alternative démocratique nationale (NADA, extrême droite) 5,9 %. Le taux de participation est de 58,6 %. Aux élections législatives anticipées qui se déroulent le même jour, la coalition Ensemble nous pouvons tout faire, menée par le SNS, arrive largement en tête avec 434,3 % des suffrages et 120 sièges sur 250, mais enregistre un recul qui lui fait perdre sa majorité absolue. […] Lire la suite

20 janvier 2022 Serbie. Abandon du projet de mine de lithium de Rio Tinto.

La Première ministre Ana Brnabić annonce l’annulation « de tous les permis et tous les actes administratifs » relatifs au projet de mine de lithium le long de la rivière Jadar, dans le sud-ouest du pays, conduit par le groupe anglo-australien Rio Tinto. Elle dénonce dans le même temps les financements étrangers apportés aux organisations environnementales serbes hostiles à ce projet. […] Lire la suite

4 septembre 2020 États-Unis – Kosovo – Israël – Serbie. Annonce de la reconnaissance mutuelle du Kosovo et d'Israël.

Cette annonce est faite à l’occasion de la signature à Washington, par Donald Trump, le président serbe Aleksandar Vučić et le Premier ministre kosovar Avdullah Hoti, d’un accord concernant des points de « normalisation économique » entre la Serbie et le Kosovo.  […] Lire la suite

21 juin 2020 Serbie. Élections législatives.

La coalition menée par le Parti progressiste serbe (SNS) du président de la République Aleksandar Vučić remporte une large victoire aux élections législatives boycottées par la plupart des partis d’opposition. La coalition SNS obtient 60,7 p. 100 des suffrages et 188 sièges sur 250. Ses alliés regroupés au sein de la coalition conduite par le Parti socialiste serbe (SPS) du vice-Premier ministre Ivica Dačić remportent 10,4 p. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Amaël CATTARUZZA, Christophe CHICLET, Jovan DERETIC, Catherine LUTARD, « SERBIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/serbie/