AUGUSTE III (1696-1763) roi de Pologne (1733-1763)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils légitime d'Auguste II le Fort, Auguste III succède à son père comme électeur de Saxe et roi de Pologne. Il se convertit au catholicisme en 1712 et épouse Maria Josepha, fille de l'empereur Joseph Ier et nièce de l'empereur Charles VI. En 1733, il est candidat au trône de Pologne, toujours électif, et provoque ainsi une guerre européenne. Il compte sur l'appui de son oncle Charles VI car il a reconnu la pragmatique sanction de 1713 (ce qui revenait à déshériter sa femme au profit de sa cousine Marie-Thérèse) et il est l'allié de la tsarine Anne, à qui il a promis la Courlande. Il est élu roi de Pologne en octobre 1733 et chasse Stanislas Leszczyński, beau-père de Louis XV, avec l'aide des troupes russes, de sorte qu'il se fait couronner à Cracovie en juin 1736. Stanislas sera dédommagé, en 1738, en recevant le duché de Lorraine. Lors de la crise de la succession d'Autriche, Auguste III, reniant ses promesses, réclame une partie du patrimoine des Habsbourg, tout comme le roi de Prusse Frédéric II ou l'Électeur de Bavière. En 1742, il fait volte-face, revient à l'alliance autrichienne et combattra, désormais, son puissant voisin Frédéric II. Au cours de la guerre de Sept Ans, il est à nouveau aux côtés de Marie-Thérèse, mais, chassé de Saxe, dès 1756, par les troupes prussiennes, il n'y rentrera qu'en 1763 à la veille de sa mort, lorsqu'est signée la paix de Hubertsburg.

Auguste III a été plus un mécène qu'un homme d'État, laissant le gouvernement de ses États à ses ministres et, en particulier, au comte Heinrich von Brühl. Une de ses filles épousa le dauphin de France : Auguste III est donc le grand-père de Louis XVI.

—  Jean BÉRENGER

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification


Autres références

«  AUGUSTE III (1696-1763) roi de Pologne (1733-1763)  » est également traité dans :

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK
  •  • 44 180 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Souverains médiocres et guerres funestes (1587-1763) »  : […] À la fin du xvi e  siècle, la Pologne, qui cumule les inconvénients d'une république nobiliaire et d'un royaume électif, entre dans une longue décadence. La dynastie suédoise des Waza l'entraîne dans des guerres ruineuses et impopulaires. Sigismond III (1587-1632) échoue dans ses tentatives, aussi bien pour réunir le trône de Suède à celui de Polo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pologne/#i_37057

STANISLAS Ier LESZCZINSKI (1677-1766) roi de Pologne (1704-1709 et 1733-1736)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 489 mots

Roi de Pologne (1704-1709 et 1733-1736), né le 20 octobre 1677 à Lwów, en Pologne (auj. Lviv, en Ukraine), mort le 23 février 1766 à Lunéville (France). Fils unique d'un noble polonais, Stanislas Leszczynski voyage à travers l'Europe occidentale pendant sa jeunesse. En 1702, le roi Charles XII de Suède envahit la Pologne durant l'une des multiple […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanislas-ier-leszczinski/#i_37057

SUCCESSION DE POLOGNE GUERRE DE LA (1733-1738)

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER
  •  • 432 mots

À la mort du roi de Pologne Auguste II en 1733, Stanislas Leszczyński tente de remonter sur le trône de Pologne avec l'aide d'un corps d'armée français de deux mille hommes. Devenu beau-père de Louis XV en 1725, il a l'appui de la France, mais aussi celui d'une partie de la noblesse polonaise et des Czartorisky. Il est élu roi de Pologne une second […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-de-la-succession-de-pologne/#i_37057

Pour citer l’article

Jean BÉRENGER, « AUGUSTE III (1696-1763) - roi de Pologne (1733-1763) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-iii/