Joël SCHMIDT

diplômé d'études supérieures d'histoire, directeur de collections historiques

AEMILIA GENS

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 1 031 mots

C'est au commencement du ~ ve siècle que certains membres de la gens Aemilia, famille patricienne romaine, jouent un rôle dans l'histoire de Rome. La gens Aemilia se divise en plusieurs branches : celles de Lepidus, de Mamercus, de Paulus et de Scaurus. Elle s'éteint à la fin du ier siècle.La branche Lepi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gens-aemilia/#i_0

AGATHOCLE (env. 359-289 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 434 mots

Fils d'un potier de Rhêgion (auj. Reggio di Calabria) Agathocle, né à Thermae près d'Himère, fait partie d'une faction populaire qui dispute le pouvoir à l'aristocratie grecque de Sicile. Un coup d'État lui permet de devenir, à Syracuse, un de ces tyrans progressistes qu'a connus la Sicile depuis le ~ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agathocle/#i_0

AGRICOLA CNAEUS JULIUS (40-93)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 292 mots

Né à Fréjus, antique et célèbre colonie grecque puis romaine, Cnaeus Julius Agricola fait partie de ces provinciaux studieux qui serviront encore pendant trois siècles Rome avec dévouement. Il fait ses études à Marseille, et entre dans la carrière civile et militaire, sert comme tribun en Bretagne (60), puis comme questeur en Asie (63), sous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cnaeus-julius-agricola/#i_0

AGRIPPINE L'AÎNÉE (14 av. J.-C. env.-33)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 367 mots

Agrippine l'Aînée est l'une de ces femmes énergiques et vertueuses dont la Rome antique a toujours été fière. Mais elle fut sans doute la dernière, avant que les marâtres, les courtisanes et les impératrices dépravées tiennent dans l'Empire la première place. La destinée semble lui avoir été pour un temps favorable. Elle appartenait, par sa mère Julie, fille d'Auguste, à la dynastie impériale. Ell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agrippine-l-ainee/#i_0

AGRIPPINE LA JEUNE (16-59)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 340 mots

Vouée à l'exécration par les historiens latins, en particulier par Tacite et par Suétone, Agrippine la Jeune ne ressemblait guère à sa mère, l'épouse de Germanicus. Mais il ne suffit pas de la juger sur ses intrigues et sur ses crimes ; il convient de la replacer dans l'histoire de son temps, histoire difficile où le sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agrippine-la-jeune/#i_0

ANTOINE ou MARC ANTOINE, lat. MARCUS ANTONIUS (83-30 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 670 mots

Marc Antoine, général et homme politique des dernières années de la République romaine, est resté dans l'histoire comme le fidèle lieutenant de Jules César, qui tomba amoureux de la reine d'Égypte Cléopâtre et fut vaincu par Octave (futur empereur Auguste) à la bataille d'Actium (31 av. J.-C.). À travers les portraits […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-marc-antoine/#i_0

ANTONIN LE PIEUX (86-161) empereur romain (138-161)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 433 mots

Autant Hadrien est un voyageur infatigable, un esprit versé dans la connaissance de l'universalisme et du cosmopolitisme hellénistique, autant Titus Aurelius Fulvius Antoninus Pius, plus connu sous le nom d'Antonin le Pieux, qui lui succède en 138, apparaît comme un empereur tourné vers le passé, vers les vieilles traditions romaines. Né à Lanuvium, non loin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonin-le-pieux/#i_0

APPIEN, grec APPIANOS (IIe s.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 228 mots

Historien grec. Né à Alexandrie, Appien entreprend des études de droit, s'installe à Rome, se fait naturaliser citoyen et réussit à devenir le familier d'Hadrien, d'Antonin le Pieux et de Marc Aurèle. Il exerce au palais diverses fonctions, dont celle d'intendant des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appien-grec-appianos/#i_0

ARCADIUS FLAVIUS PIUS FELIX (377-408) empereur d'Orient (395-408)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 506 mots

Fils aîné de l'empereur Théodose le Grand et de Aelia Flacilla, il est associé dès l'âge de six ans à l'Empire par son père et proclamé auguste. Cette désignation est confirmée par sa triple nomination de consul en 385, 392 et 394. De petite taille et chétif, Arcadius est confié à divers précepteurs renommés, tels le rhéteur Themistius et le diacre Arsénius qui l'instruisent dans la religion chrét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/flavius-pius-felix-arcadius/#i_0

ARISTOCRATIQUE PARTI, histoire romaine

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 467 mots

La notion de parti, au sens exclusivement politique et moderne du terme, est inconnue dans la Rome antique. Le mot même n'existe pas et l'expression de parti aristocratique apparaît comme une simplification d'usage courant, utilisée par les historiens pour définir une réalité qui est plus complexe. En effet, à Rome on parle plutôt de factio, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parti-aristocratique-histoire-romaine/#i_0

ARRIEN, lat. FLAVIUS ARRIANUS (105 env.-env. 180)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 364 mots

Historien et philosophe de nationalité romaine, mais d'origine et de langue grecques, Flavius Arrianus est né à Nicomédie, en Bithynie. Il fait de solides études de philosophie à Rome où il a pour maître Épictète dont la pensée et la culture auront une profonde influence sur l'empereur Marc Aurèle. Ouvert à l'hell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arrien-lat-flavius-arrianus/#i_0

ATHÉNION (mort en 101 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 397 mots

La Sicile, confisquée aux Carthaginois au lendemain de la seconde guerre punique, à la fin du ~ iiie siècle, devient la proie des spéculateurs romains qui transforment les riches terres à blé en pâturages destinés à l'élevage extensif. Ils confient la garde du bétail à des esclaves auxquels ils ne fournissent ni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/athenion/#i_0

BÉLISAIRE (500 env.-565)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 735 mots

À la veille du vie siècle, l'Empire romain morcelé par les royaumes barbares semble appartenir à une histoire définitivement révolue. Cependant, à Constantinople, l'empereur Justinien Ier cherche à retrouver l'unité de l'ancienne puissance romaine et à reconquérir à l'Occident les territoires perdus sur les Goths, les Francs, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belisaire/#i_0

BRUTUS MARCUS JUNIUS (85-42 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 560 mots

Fils de Servile, une sœur de Caton d'Utique, et d'un Brutus partisan de Marius qui fut tué par Pompée après le siège de Modane, Brutus est peut-être aussi le descendant de celui qui fut un des fondateurs de la République romaine et qui contribua en ~ 509 à la chute des rois Tarquins. Plutarque, qui lui a consacré une de ses biographies dans ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcus-junius-brutus/#i_0

CAMILLE, lat. MARCUS FURIUS CAMILLUS (fin Ve s.-365 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 894 mots

Issu de la famille patricienne des Furia à Rome, Camille appartient à la génération lointaine des grands hommes d'État et des chefs de guerre des débuts de la République romaine, aux ~ ve et ~ ive siècles. Aussi est-il difficile, dans la vie et dans la carrière de Camille, de faire la part de l'histoire e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camille-lat-marcus-furius-camillus/#i_0

CARAUSIUS MARCUS AURELIUS VALERIUS (250 env.-293)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 336 mots

À la fin du iiie siècle, l'Empire romain est cerné par les peuples barbares, qui font pression sur ses frontières quand ils ne pénètrent pas sur son territoire. Débordés par l'ampleur des périls, incapables de colmater les brèches sur tous les limes, les empereurs sont contraints d'accepter pour un temps les usurpateurs qui, de l'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcus-aurelius-valerius-carausius/#i_0

CASSIUS LONGINUS CAIUS (mort en 42 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 458 mots

Issu d'une ancienne famille de Rome, Cassius — au lendemain du désastre de Carrhae contre les Parthes, où périt Crassus, l'un des triumvirs (~ 53) — réussit l'exploit de rassembler les débris de l'armée romaine et de lui faire effectuer une brillante retraite. Installé en Syrie, en qualité de questeur faisant fonction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caius-cassius-longinus/#i_0

CATILINA LUCIUS SERGIUS (env. 108-62 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 451 mots

Les périodes de guerre civile engendrent toujours des hommes dénués de scrupules et prêts à profiter de toutes les situations. La République romaine, au milieu du ~ ier siècle, n'échappe pas à cette loi et sécrète pour sa propre ruine Lucius Sergius Catilina, célèbre surtout pour sa conspiration de ~ 63, déjouée par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucius-sergius-catilina/#i_0

CATON D'UTIQUE (95-46 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 337 mots

Arrière-petit-fils de Caton l'Ancien, Marcus Portius Cato, dit Caton d'Utique, est devenu au cours de la période qui précède la prise du pouvoir par César le symbole de la République romaine vertueuse et agonisante. Caton d'Utique ne se contente pas seulement, comme le fit son bisaïeul, d'exiger de la cité et des citoyens une intégrité morale au-dessus de tout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caton-d-utique/#i_0

CATON L'ANCIEN ou LE CENSEUR MARCUS PORCIUS (234-149 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 438 mots

Symbole de la virtus romaine, alliance du courage et de l'abnégation, de la fierté patriotique et de l'austérité morale, Marcus Porcius Cato, dit Caton l'Ancien est un vieux Romain aux mœurs irréprochables qui a servi la Rome républicaine et qui est mort lorsque la ville, prenant une dimension historique après les conquêtes de la Grèce et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caton-l-ancien-le-censeur/#i_0

CINCINNATUS LUCIUS QUINCTIUS (Ve s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 312 mots

Dans l'histoire de la République romaine, Cincinnatus a, comme Coriolan et comme Lucrèce, une valeur de symbole ; il représente le modèle du Romain aux vertus traditionnelles menant une vie simple et capable de se dévouer à la cause de sa patrie. Patricien ruiné parce qu'il a dû verser une caution pour son fils accusé du meurtre d'un plébéien, Cincinnatus vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cincinnatus-lucius-quinctius/#i_0

CINNA CNAEUS CORNELIUS (Ier s.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 168 mots

Personnage qui n'aurait sans doute jamais passé à la postérité s'il n'avait été utilisé par Sénèque dans son traité De clementia pour montrer que l'empereur Auguste savait pardonner. Cnæus Cornelius Cinna, arrière-petit-fils du grand Pompée, prend en effet le parti de Marc Antoine contre Octave, le fu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinna-cnaeus-cornelius/#i_0

CINNA LUCIUS CORNELIUS (mort en 84 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 335 mots

La vie publique de Lucius Cornelius Cinna permet de retracer les grandes phases de la lutte qui opposa à Rome, au commencement du ier siècle avant J.-C., le parti populaire dont il était l'un des chefs au parti sénatorial, Marius à Sylla, la démocratie totalitaire au conservatisme d'une oligarchie. Lutte qui, entre ~ 87 et ~ 83, prit l'aspect d'une gu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucius-cornelius-cinna/#i_0

CLARISSIMAT

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 244 mots

Sous le Haut-Empire, tout sénateur était salué du titre de vir clarissimus. Dès le iie siècle, ce simple qualificatif honorifique devient un véritable titre héréditaire consacrant la nouvelle noblesse, le clarissimat. Les clarissimes étaient généralement de gros propriétaires fonciers, soit d'anciens patriciens, soit des chevaliers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clarissimat/#i_0

CLAUDIA GENS

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 892 mots

Famille patricienne qui a donné à la Rome antique de nombreux hommes d'État. La gens Claudia a été fondée par Appius Claudius, d'origine sabine, qui vient à Rome avec quelque 5 000 clients en ~ 504. Il se montre un adversaire déterminé de la plèbe, refuse tout compromis lorsque celle-ci se retire sur le mont Sacré en ~ 493 et s'oppose au vote d'une loi agraire destinée à fournir des terres aux plu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gens-claudia/#i_0

CLODIUS PUBLIUS APPIUS (env. 93-52 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 667 mots

Issu de la famille patricienne Claudia dans la Rome républicaine, le jeune Clodius se signale très jeune par ses malversations : il sert en effet en Asie sous les ordres de son beau-frère, Lucullus, et tente en ~ 68 de soulever les légions afin de s'emparer des trésors et du butin qui appartiennent à son riche parent. Lucullus chasse alors Clodius qui revient à Rome, non sans avoir été fait prison […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/publius-appius-clodius/#i_0

COMMODE LUCIUS et plus tard MARCUS AELIUS ANTONINUS (161-192) empereur romain (180-192)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 859 mots

Dernier souverain de la dynastie des Antonins, Commode a été l'objet de vives critiques de la part des historiens. Il est vrai que son règne contraste avec ceux de ses prédécesseurs sur le trône impérial de Rome par le nombre de crimes odieux dont il a été entaché. Mais il convient également de faire la part de la calomnie. Commode, qui perd son frère jumeau, Antonin Geminus, reçoit une éducation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/commode-lucius-et-plus-tard-marcus-aelius-antoninus-empereur-romain/#i_0

CONSTANCE Ier CHLORE (mort en 306) empereur romain (305-306)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 354 mots

Intégré au système de la tétrarchie, ultime effort de Dioclétien pour rendre sa cohésion à un État romain païen en pleine faillite, Constance Chlore annonce aussi, par l'intermédiaire de son fils, le futur Constantin, l'Empire chrétien. Il est au tournant de deux époques. Illyrien de naissance, Constance Chlore a fait ses preuves sous l'empereur Carus com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constance-ier-chlore/#i_0

CONSTANCE II (317-361) empereur romain (337-361)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 750 mots

Né en Illyrie, Constance a été proclamé césar en 323. En 332, à quinze ans, il est nommé gouverneur des Gaules et prend le titre de Gothicus Maximus ; enfin en 335, deux ans avant la mort de son père Constantin le Grand, il reçoit en partage le gouvernement des diocèses d'Asie et d'Orient. Il préside les funé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constance-ii/#i_0

CONSTANT Ier FLAVIUS JULIUS (323 env.-350) empereur romain (337-350)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 346 mots

Le plus jeune des trois fils de Constantin le Grand, Constant Ier est fait césar en 333 et, en 335, il reçoit en partage, du vivant de son père, les diocèses d'Illyrie, d'Italie, et d'Afrique, auquel il ajoutera la Macédoine et la Grèce, après l'assassinat de son cousin Dalmatius en 337, à la mort de Constantin le Grand. Tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/flavius-julius-constant-ier/#i_0

CONSTANTIN II dit LE JEUNE (316-340)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 230 mots

Né à Arles et appelé Constantin le Jeune pour le différencier de son père Constantin le Grand, empereur romain, il est fait césar à l'âge d'un an et hérite en 335 d'une partie de l'Empire que son père partage entre ses trois fils ; il reçoit les diocèses des Gaules, de l'Espagne, de la Bretagne insulaire. Il s'est déjà fait remarquer en 332 pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constantin-ii-dit-le-jeune-316-340/#i_0

CORIOLAN CAÏUS MARCIUS (Ve s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 365 mots

Homme d'État et général romain, Coriolan occupe une place assez importante dans l'histoire pour que Plutarque le fasse figurer dans Les Vies des hommes illustres au même titre qu'Alexandre le Grand ou que Caton le Censeur. Caius Marcius Coriolanus est issu d'une famille patricienne et entre jeune dans l'armée où il se distingue lors des c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coriolan-caius-marcius/#i_0

DELCASSÉ THÉOPHILE (1852-1923)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 760 mots

Partisan acharné d'alliances privilégiées pour s'opposer à la puissance allemande, Théophile Delcassé peut être considéré comme le fondateur de la stratégie diplomatique de la IIIe République. Par sa carrière, il symbolise l'homme politique français du début du siècle. Issu de la petite bourgeoisie provinciale du Sud-Ouest, patrie du radical-socialisme, il est né à Pamiers d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theophile-delcasse/#i_0

DÉROULÈDE PAUL (1846-1914)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 388 mots

Surtout connu pour les Chants du soldat (1872), poèmes dans lesquels il exprime un patriotisme intransigeant et glorieux, Paul Déroulède est dominé toute sa vie par l'idée de revanche sur l'Allemagne. Après avoir participé à la guerre de 1870 où il est fait prisonnier, il s'évade de Breslau, reprend du service dans l'armée de Bourbaki, est blessé une première fois par l'ennemi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-deroulede/#i_0

DIOCÈSE ROMAIN

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 304 mots

En parvenant au pouvoir en 284, Dioclétien, conscient de la difficulté de gouverner un vaste empire menacé par les Barbares et de l'impossibilité pour les gouverneurs de contrôler efficacement des provinces trop étendues, opère une ample réforme administrative. L'Empire, divisé en quatre préfectures (Italie, Gaule, Illyrie, Orient), est partagé en douze diocès […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diocese-romain/#i_0

DRUSUS NERO CLAUDIUS (38-9 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 289 mots

Un certain mystère plane sur la naissance de Drusus Nero en ~ 38, qui ne sera pas sans conséquence historique. Livie avait en effet épousé Tiberius Claudius Nero et avait eu de lui un fils né en ~ 42, qui succédera à Auguste sous le nom de Tibère. Puis, enceinte, elle divorce, épouse Auguste et met au monde trois mois après un autre fils, Claudius Drusus Nero, dont on disait à Rome que le père en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claudius-drusus-nero/#i_0

EGMONT LAMORAL comte d' (1522-1568)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 435 mots

Membre de la maison d'Egmont originaire des Pays-Bas, Lamoral comte d'Egmont est surtout connu aujourd'hui par le drame que Goethe a écrit sur lui et par l'ouverture et la musique de scène composées par Beethoven pour ce drame. Dans l'histoire des Pays-Bas, il est l'un des premiers à souhaiter soustraire son pays à la tutelle étrangère. Il a servi loyalemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lamoral-egmont/#i_0

ÉLAGABAL VARIUS AVITUS BASSIANUS dit (204-222)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 564 mots

Empereur romain, ayant régné de 218 à 222, Élagabal (ou Héliogabale) doit son surnom au fait d'avoir été consacré Élagabal, dieu solaire d'Émèse, en 217. Par sa grand-mère Julia Maesa, sœur de Julia Domna, elle-même veuve de Septime Sévère, et par sa mère Soaemias, selon laquelle il aurait pour père Caracalla, Élagabal appartient à la dynastie des Sévères, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/varius-avitus-bassianus-elagabal/#i_0

EUNOUS (mort en 132 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 322 mots

Esclave d'origine syrienne au service, vers les années ~ 140, de gros propriétaires siciliens, Eunous exerce un grand ascendant sur ses compagnons d'infortune et devient le chef de la première révolte des esclaves dans l'île occupée par les Romains. Proclamé roi sous le nom d'Antiochos, il organise militairement et politiquement l'insurrection, massacre les prisonniers et les maîtres inhumains et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eunous/#i_0

EUTROPE (316 env.-380)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 226 mots

Contemporain d'un abréviateur, Sextus Rufus, l'historien Eutrope a vécu au temps de Constantin, de Julien et de Valens. Il a vingt ans lorsqu'il est nommé secrétaire de l'empereur Constantin, quarante-sept ans lorsqu'il prend part en 362 à la lutte contre les Perses avec l'empereur Julien, qui y perdra la vie. Il est gouverneur d'Asie sous Valens, mais il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eutrope-316-env-380/#i_0

FABIA GENS

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 583 mots

Famille patricienne dont l'origine remonte aux premiers temps de la Rome royale, la gens Fabia affirme descendre d'Hercule et du fils de Mercure, Évandre, qui construisit une ville sur le mont Palatin. La gens Fabia a reçu ce nom parce qu'elle a importé, dit la légende, la culture de la fève (faba). La plus grande partie de la gens Fabia se sacrifie avec quatre mille autres Rom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gens-fabia/#i_0

FALISQUES

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 307 mots

L'un des nombreux peuples d'Étrurie auxquels les Romains se heurtent au cours de leur expansion en Italie à partir du ~ ve siècle. La capitale primitive des Falisques, Falerii (Faléries) est située au nord de Rome sur le Tibre ; elle est bâtie sur une hauteur près du mont Soracte dont la cime, dit Horace dans une de ses Odes, souve […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/falisques/#i_0

FOURCHES CAUDINES

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 222 mots

Les peuples samnites, installés sur les territoires compris entre la Campanie et le Latium, à l'ouest, et l'Adriatique, à l'est, durent soutenir trois guerres aux ~ ive et ~ iiie siècles pour tenter d'arrêter les conquêtes romaines. Au cours de la deuxième guerre samnite en ~ 321, deux légions commandées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fourches-caudines/#i_0

FRÉDÉRIC-HENRI, prince d'Orange-Nassau (1584-1647) stathouder de Hollande (1625-1647)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 483 mots

Descendant par sa mère de l'amiral Gaspard de Coligny et fils de Guillaume le Taciturne, Frédéric-Henri de Nassau succède en 1625 à son demi-frère le stathouder Maurice de Nassau qui n'a pas laissé d'enfant légitime. Nommé capitaine général et amiral, il doit faire face à une situation extérieure diff […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-henri/#i_0

GERMANICUS JULIUS CAESAR (15 av. J.-C. - 19 apr. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 464 mots

Un des chefs militaires les plus populaires, et sans doute aussi l'un des plus doués, de toute l'histoire romaine. Tacite, dans ses Annales, et d'autres historiens latins, comme Suétone, ont loué Germanicus, prince issu de la famille impériale julio-claudienne. Fils, en effet, de Drusus et d'Antonia, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julius-caesar-germanicus/#i_0

GRANVELLE ANTOINE PERRENOT DE (1517-1586)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 439 mots

Fils de Nicolas Perrenot ministre de Charles Quint, ancien maréchal impérial à Besançon et conseiller du parlement de Dôle, Antoine de Granvelle se destine à la carrière ecclésiastique et devient évêque d'Arras en 1540. Ayant servi loyalement Charles Quint dont il est l'un des conseillers « bourguignons » tant au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/granvelle-antoine-perrenot-de/#i_0

GUERRE SOCIALE

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 679 mots

La guerre qui se déroule de ~ 91 à ~ 89 entre Rome et les alliés italiens révoltés et au cours de laquelle les Marses et les Samnites jouent un rôle prépondérant est si peu populaire que les historiens latins se contentent de généralités pleines de réticences. Il est vrai que les Romains, par leur égoïsme politique et économique, ont provoqué cette révolte, comme il est sûr que l'orgueil romain a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-sociale/#i_0

HADRIEN ou ADRIEN (76-138) empereur romain (117-138)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 719 mots

Les Mémoires d'Hadrien de Marguerite Yourcenar ont éclairé naguère la grande figure de l'Empire romain que fut Hadrien (Publius Aelius Hadrianus) et lui ont donné l'audience d'un large public. De tous les souverains qui se succèdent à Rome sur le trône impérial, Hadrien est, avec Marc Aurèle, l'un des plus attachants, un de ces hommes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hadrien-adrien/#i_0

HERMANN ou ARMINIUS (18 av. J.-C. - 19 apr. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 364 mots

Vénéré encore aujourd'hui par certains historiens allemands, Arminius (forme latinisée du mot germanique Hermann qui signifie chef, capitaine) dirige, sous Auguste et sous Tibère, le peuple des Chérusques (au sud du Hanovre et du Brunswick). Il apparaît comme le symbole du patriote allemand qui refuse de ployer devant l'ennemi. Il ne succombe pas aux délices de la civilisation romaine au sein de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hermann-arminius/#i_0

HÉRULES

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 228 mots

Puissant peuple germain venu de Scandinavie, les Hérules contribuent avec d'autres Barbares à l'invasion de l'Empire romain et à sa lente destruction. Au iiie siècle, ils s'installent sur les bords de la mer Noire et s'allient aux Goths pour attaquer les Romains. En 263 ils pillent Éphèse, en 267 ils assiège […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herules/#i_0

HONORIUS FLAVIUS (384-423) empereur d'Occident (395-423)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 601 mots

Frère cadet d'Arcadius et fils de Théodose le Grand et de Aelia Flacilla, il reçoit en partage, du vivant de son père, l'occident de l'Empire romain, en 393, à l'âge de neuf ans, en même temps que le titre d'auguste. Il n'a que onze ans à la mort de son père, et il est incapable de gouverner un empire déchiré par les invasions, les factions et les rivalités personnelles. C'est Stilicon, général ba […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/flavius-honorius/#i_0

HORNES ou HOORN PHILIPPE II DE MONTMORENCY-NIVELLE comte de (1524 env.-1568)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 253 mots

Fils de Joseph de Montmorency-Nivelle et d'Anne d'Egmont, le comte de Hornes, qui a hérité de son beau-père, le second mari de sa mère, le comté de Hornes et porte son nom, appartient à la riche noblesse des Pays-Bas, et il sert loyalement l'Espagne au cours de la majeure partie de sa carrière. Nommé successivement grand veneur, chevalier de la Toison d'or, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hornes-hoorn/#i_0

HOSPITALITÉ

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 563 mots

Dans le monde antique, à l'origine, lorsque l'individu est encore peu protégé par les lois, l'hospitalité est un devoir fondamental et sacré. En Grèce, l'étranger qui demande asile est toujours accueilli comme un envoyé des dieux, sinon comme une divinité en personne. Les poèmes homériques font de fréquentes allusions à l'hospitalité. On est tenu de donner un repas à l'hôte, de le faire asseoir de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hospitalite/#i_0

JULIUS OBSEQUENS (Ier ou IVe s.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 187 mots

On ignore où et quand vécut l'écrivain romain Julius Obsequens : peut-être au ier siècle pensent certains, au ive siècle selon d'autres. Il a laissé un ouvrage, De prodigiis, relatant les prodiges qui se sont produits avant et après les événements marquants de l'histoire romaine. Ces p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julius-obsequens/#i_0

JUSTIN, lat. MARCUS JUNIANUS JUSTINUS (IIe s.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 109 mots

La vie de Justin est totalement inconnue. Il a peut-être vécu sous les Antonins au iie siècle. Auteur des Histoires philippiques (Historiae philippicae et totius mundi origines et terrae), Justin est l'abréviateur de l'immense Histoire universelle de Trogue Pompée (écrivain du temps d'Auguste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/justin-lat-marcus-junianus-justinus/#i_0

LÉPIDE, lat. MARCUS ÆMILIUS LEPIDUS (env. 89-13 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 951 mots

Celui qui devait former avec Antoine et avec Octave en ~ 43 le second triumvirat, Marcus Æmilius Lepidus, appartient à la gens Æmilia qui a donné à la République romaine d'illustres hommes d'État, tel ce Marcus Æmilius Lepidus qui fut consul en ~ 37 et l'un des plus grands orateurs de son temps (Cicéron reconnaît en lui un maître), tel aussi cet autre consul de l'année ~ 78 qui voulut soulever le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lepide-lat-marcus-aemilius-lepidus/#i_0

LUCRÈCE VIOL DE (509 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 460 mots

L'histoire des premiers temps de la Rome antique abonde en légendes variées soigneusement rapportées par les historiens latins et en particulier par Tite-Live. Dans le cas de Lucrèce, la légende, qui est toujours la transformation imaginaire d'une réalité, revêt l'aspect d'un roman. En 509, le roi Tarquin le Superbe assiège la ville d'Ardée. Son fils Sextu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viol-de-lucrece/#i_0

MAC-MAHON MARIE EDME PATRICE MAURICE DE, duc de Magenta (1808-1893)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 1 050 mots

Maréchal de France et président de la République, Mac-Mahon a suscité bien des traits d'ironie et on lui a attribué — à tort ou à raison — un certain nombre de propos ou de formules propres à le déconsidérer. Il est vrai que Mac-Mahon n'était pas préparé à une carrière militaire et politique qui fut, pendant un demi-siècle, ponctuée d'événements et d'incidents surprenants : légitimiste, maréchal d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-edme-patrice-maurice-de-mac-mahon/#i_0

MAMERTINS

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 357 mots

Terme qui désigne les membres d'une colonie du peuple osque, originaire de Campanie, qui s'installe en Sicile, à Messine plus précisément, sous le règne du tyran de Syracuse Agathocle. Comme c'est l'usage, ces émigrants se placent sous la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mamertins/#i_0

MAURICE DE NASSAU, prince d'Orange (1567-1625) stathouder de Hollande et de Zélande (1584-1625)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 692 mots

À sa mort en 1584, Guillaume le Taciturne, stathouder de Hollande, laisse trois fils issus de trois de ses quatre mariages : Philippe, prisonnier des Espagnols, Frédéric-Henri de Nassau, qui vient de naître, et Maurice de Nassau, qu'il a eu d'Anne de Saxe. Jean van Oldenbarnevelt, grand […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-de-nassau/#i_0

MAXIME (mort en 388) empereur romain (383-388)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 462 mots

À la fin du ive siècle, l'empereur d'Orient Théodose et les deux empereurs d'Occident Gratien et Valentinien II, tous deux fils de Valentinien Ier et proclamés augustes, le premier en 367 et le second en 375, doivent affronter non seulement l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maxime-mort-en-388-empereur-romain-383-388/#i_0

MAXIMIEN, lat. MARCUS AURELIUS VALERIUS MAXIMIAMUS (250 env.-310) empereur romain (286-305)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 392 mots

Soldat sorti du rang, Maximien est remarqué par Dioclétien pour ses capacités militaires. Il est associé à l'Empire en 286 et reçoit le gouvernement de l'Occident. Il réussit à écraser, non loin de Paris, les derniers survivants de la révolte paysanne des Bagaudes en 286. Puis il repousse les Francs, les Burgondes et les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maximien-lat-marcus-aurelius-valerius-maximiamus-empereur-romain/#i_0

MERCENAIRES GUERRE DES

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 428 mots

À la fin de la première guerre punique en ~ 241, Carthage doit affronter deux problèmes urgents et graves : licencier son armée de mercenaires, recrutée notamment chez les Libyens, les Numides, les Ibères, les Celtes et les indigènes des îles Baléares, ainsi que parmi certains transfuges ou esclaves romains ; payer le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-des-mercenaires/#i_0

MESSALINE (25 env.-48)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 361 mots

Comme toutes les impératrices de la première moitié du ier siècle, à Rome, Messaline, une des épouses de l'empereur romain Claude, symbolise l'appétit de luxe, la soif du plaisir et l'esprit de lucre de la haute société romaine. L'impératrice Messaline est en fait une parvenue dont l'époux a été hissé par hasard, en 41, sur le trône par des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/messaline/#i_0

MILON, lat. TITIUS ANNIUS MILO PAPIANUS (env. 95-48 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 638 mots

L'histoire a surtout retenu le nom de Milon grâce au plaidoyer de Cicéron, Pro Milone, destiné à soutenir la cause de son client accusé du meurtre de Clodius en ~ 52, et traduit en justice. Mais avant de se retrouver ainsi inculpé, Milon s'est distingué par une carrière politique audacieuse, mouvementée et malhonnête. Né à Lanuvium, petit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milon-lat-titius-annius-milo-papianus/#i_0

MUCIUS SCAEVOLA CAIUS (fin VIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 449 mots

Souvent associé à Horatius Coclès, comme un des héros de la République romaine au moment du siège de Rome par le roi Porsenna en ~ 507, Mucius Scaevola, jeune patricien, décide par une action audacieuse de mettre un terme à l'humiliation des Romains ; ceux-ci ne parviennent pas à chasser les assiégeants étrusques et tremblent chaque jour un peu plus de voi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mucius-scaevola-caius/#i_0

MUNICIPES

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 372 mots

Ayant changé de sens au cours de l'évolution du régime républicain puis impérial, le terme de municipe est particulièrement difficile à définir dans l'ancienne Rome. D'une manière générale, avant le ~ ier siècle, le statut de certaines villes italiennes est calqué sur celui de Rome : leurs habitants sont des citoyens romains avec tous les droits et to […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/municipes/#i_0

NARCISSE, lat. NARCISSUS (mort en 54)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 336 mots

Avec Pallas, Polybe, Félix et Calliste, Narcisse est l'un des plus célèbres affranchis impériaux de Rome sous Claude et sous Néron, entre 41 et 54. Le portrait peu flatteur qu'en fait Racine dans Britannicus, l'opprobre dont il a été chargé par Suétone et par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/narcisse-lat-narcissus/#i_0

NARSÈS (478 env.-env. 573)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 504 mots

Né sans doute en Perse, l'eunuque Narsès vit à la cour de Justinien, empereur d'Orient. Son intelligence et sa volonté de surmonter sa condition humiliante lui permettent de devenir chambellan de l'empereur. Au moment de la sédition Nika, à Constantinople, réprimée par le général Bélisaire et qui coûta la vie à trente mille personnes, Narsès est chargé des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/narses-478-env-env-573/#i_0

NARSÈS (mort en 302) roi sassanide de Perse (293-302)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 284 mots

Menacé au nord par les peuples germains, l'Empire romain à la fin du iiie siècle doit aussi surveiller ses frontières de l'est qui bordent l'empire sassanide expansionniste et ambitieux, dont le roi Narsès, connu pour sa violence, vient de prendre la tête en 293. L'Empire romain a déjà essuyé de nombreux revers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/narses-mort-en-302-roi-sassanide-de-perse-293-302/#i_0

NOBILITAS

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 272 mots

Les Romains, qui sont des juristes et ont le sens de l'abstraction, se réfèrent souvent dans leurs institutions ou dans leur histoire à un certain nombre de notions, telles que majestas, aeternitas, auctoritas et, également, nobilitas qu'on peut certes traduire par noblesse, mais en ne donnant pas une acception trop mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nobilitas/#i_0

OLDENBARNEVELT JAN VAN (1547-1619)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 438 mots

Conseiller et ami de Guillaume le Taciturne et grand pensionnaire de Hollande à partir de 1577, Jan van Oldenbarnevelt est aussi le plus habile diplomate de la période au cours de laquelle Maurice de Nassau exerce la charge de stathouder. Il est spécialemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jan-van-oldenbarnevelt/#i_0

PAPIRIA GENS

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 523 mots

Célèbre famille romaine, la gens Papiria s'est divisée au cours de l'histoire de la République en plusieurs branches, les unes patriciennes, les autres plébéiennes. Deux de ces branches, Cursor et Carbo, ont passé à la postérité car elles ont été illustrées par des consuls et des généraux dont Tite-Live, en particulier, fait mention.Lucius Papirius Cursor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gens-papiria/#i_0

PHILIPPE L'ARABE MARCUS JULIUS PHILIPPUS dit (204-249) empereur romain (244-249)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 571 mots

Les origines de Marcus Julius Philippus, né dans une tribu arabe du Djebel Druse, sont modestes. Certains historiens romains prétendent que son père était un chef de brigands, mais leur témoignage est suspect. Élevé dans les camps de l'armée romaine d'Orient, comprenant de nombreux indigènes, Philippe l'Arabe a sans doute participé aux nombreuses opérations militaires contre les Perses qui marquen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcus-julius-philippus-philippe-l-arabe/#i_0

POMPÉE, lat. CNEIUS POMPEIUS MAGNUS (106-48 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 803 mots

Général et homme d'État romain qui, au même titre que César et Alexandre le Grand, figure dans la Vie des hommes illustres de Plutarque. Héros malheureux de la guerre civile qui devait mettre un terme à la République romaine, concurrent malchanceux de César, Pompée est le représentant le plus illustre du parti sénatorial qui refuse la déché […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pompee-lat-cneius-pompeius-magnus/#i_0

POSTUMUS MARCUS CASSIANUS LATINIUS (mort en 269)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 356 mots

L'anarchie militaire et la désagrégation de l'Empire romain à la fin du iiie siècle favorisent les menées factieuses et ambitieuses d'un certain nombre de généraux romains qui se font proclamer empereurs par leurs légions. Cette période est connue par les historiens sous le nom de l'ère des Trente Tyrans. Postumus a servi, comme gouverneur des Gaules, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcus-cassianus-latinius-postumus/#i_0

POURSUITE DROIT DE

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 566 mots

Dans les sociétés esclavagistes de l'Antiquité et en particulier à Athènes et à Rome, le droit de poursuite est appliqué principalement aux esclaves fugitifs ou recherchés pour des délits. Les cités grecques protègent légalement les propriétaires d'esclaves en signant entre elles des traités qui autorisent la poursuite et l'extradition d'un esclave d'une vil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-de-poursuite/#i_0

PRÉTORIENS

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 450 mots

Depuis Scipion Émilien (~ 184-~ 129), le second « Africain » et le vainqueur de Carthage, les commandants en chef romains ont pris l'habitude de lever une garde personnelle, chargée de leur protection et organisée en neuf cohortes sous Auguste, puis en dix à partir de Dioclétien. Chaque cohorte comprenant cinq cents hommes, c'est une troupe de cinq mille pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pretoriens/#i_0

QUINTE-CURCE, lat. QUINTUS CURTIUS RUFUS (Ier s.?)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 181 mots

On se perd en conjectures sur l'époque précise où vécut l'écrivain latin Quinte-Curce, auteur des Histoires d'Alexandre le Grand (De rebus gestis Alexandri Magni regis Macedonum). On le fait naître tantôt sous Auguste, tantôt sous Trajan, tantôt même sous Constantin. Sans doute parce que son style se rapproche parfois de celui de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quinte-curce-lat-quintus-curtius-rufus/#i_0

ROME SEPT COLLINES DE

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 401 mots

Nombre de villes se sont établies dans des sites géographiques élevés ou particuliers, qui non seulement leur assurent une manière de protection naturelle, mais encore les placent sous l'autorité bienveillante et rassurante des divinités. Les collines à l'abri desquelles Rome s'est développée forment une sorte d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sept-collines-de-rome/#i_0

RUBICON

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 213 mots

Petit fleuve côtier qui se jette dans l'Adriatique, le Rubicon, au temps de la République romaine, sépare la Gaule cisalpine de l'Italie. Aucun général romain ne doit franchir cette frontière naturelle pour pénétrer en Italie sans l'accord du Sénat, sous peine d'être déclaré ennemi de Rome. Fleuve, ou plutôt modeste rivière, que Jules […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rubicon/#i_0

RUYTER MICHAEL ou MICHIEL DE (1607-1676) amiral néerlandais

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 450 mots

Appartenant à une famille pauvre de Flessingue, De Ruyter commence dès l'âge de dix ans à travailler dans l'échoppe d'un cordonnier. Attiré par la mer, comme nombre de Néerlandais, il s'engage en 1618 en qualité de mousse, puis il est préposé quelques années plus tard aux ancres et aux cordages. Fait prisonnier par les Espagnols à la suite d'un combat naval malheureux, il parvient à s'évader, trav […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ruyter-michael-ou-michiel-de-amiral-neerlandais/#i_0

SCIPION L'AFRICAIN (235 av. J.-C.?-183 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 562 mots

Issu d'une des plus grandes familles de Rome, la gens Cornelia, Scipion l'Africain incarne l'esprit de conquête et le goût du luxe qui saisirent Rome à la faveur des guerres puniques. Son père Publius Scipion, consul en l'an ~ 218, périt en Espagne au cours de la lutte contre l'empire carthaginois ; Scipion part, en ~ 211, dans la péninsule Ibérique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scipion-l-africain/#i_0

SCIPIONS LES

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 647 mots

Pendant trois siècles, les pouvoirs civils et militaires sous la République romaine sont exercés exclusivement par quelques grandes familles patriciennes, les Æmilii, les Claudii, les Fabii, les Valerii et, surtout au moment des conquêtes, par les Cornelii. C'est à la gens Cornelia, en effet, qu'appartiennent tous les Scipions. Le mot scipio signifie bâton, et l'on rapporte que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-scipions/#i_0

SERTORIUS QUINTUS (121-72 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 378 mots

« Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis. » Ainsi parle Sertorius dans la tragédie de Corneille. Sertorius est en effet le seul homme politique de la République romaine qui ait fait sécession entre ~ 83 et ~ 72. Connu pour son courage, il sert Marius contre les Teutons en ~ 102, devient tribun militaire en Espagne en ~ 97, et perd, en tant que ques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quintus-sertorius/#i_0

SÉVÈRE ALEXANDRE MARCUS AURELIUS (208-235) empereur romain (222-235)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 602 mots

Par sa mère, Julia Mamea, Sévère Alexandre appartient à la dynastie des Sévères. Il est choisi en 221 par son cousin germain Élagabal comme césar, ce qui lui donne droit à la succession impériale, mais l'empereur tente de revenir sur sa décision. Julia Mamea suscite alors en 222 une révolte des prétoriens qui coûte la vie à Élagabal. Aussitôt la cour impé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcus-aurelius-severe-alexandre/#i_0

SEXTUS RUFUS (IVe s.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 201 mots

Né à Trente et issu d'une famille obscure, Sextus Rufus a la chance de lier son destin à celui de Maximin, qui devient sous le règne de Valentinien Ier préfet du prétoire en 373. Sextus Rufus est introduit au sein de la cour impériale. Sénateur puis secrétaire de l'empereur Valens, Sextus Rufus est chargé en 368 du gouvernement de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sextus-rufus/#i_0

SUFFÈTES

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 341 mots

Forme latine d'un terme carthaginois, proche sans doute du mot hébreu sophétim (juges), qui désigne deux magistrats chargés du pouvoir exécutif à Carthage et dans les villes colonisées par l'empire punique, comme Cadix par exemple. Aristote compare les suffètes aux rois de Sparte et Polybe aux consuls romains. Comme ces derniers, ils son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suffetes/#i_0

TETRICUS CAIUS PIUS ESUVIUS (mort en 275)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 618 mots

Né à Bordeaux, Tetricus est un gaulois romanisé appartenant à la classe des notables de la province d'Aquitaine, une des régions les plus riches des Gaules, au iiie siècle. Il siège à Rome en qualité de sénateur et y représente sa province ; il partage son temps entre s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caius-pius-esuvius-tetricus/#i_0

THÉODOSE Ier LE GRAND (346-395) empereur romain (379-395)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 454 mots

Seul empereur romain qui ait mérité le surnom de Grand : grand peut-être parce qu'il fut le dernier empereur qui réunit sous son sceptre l'Orient et l'Occident ; grand aussi parce qu'il fut le dernier empereur à résister victorieusement et diplomatiquement aux invasions barbares, grand enfin par rapport aux souverains qui lui succèdent encore pendant moins d'un siècle et dont les noms sont associé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodose-ier-le-grand/#i_0

TRIBU ROMAINE

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 213 mots

Une des unités de la division administrative du territoire de Rome. À l'origine, au nombre de trois (Ramnes, Tities et Luceres) où seuls figuraient les citoyens romains, patriciens et propriétaires terriens, les tribus se multiplient au fur et à mesure de l'extension de Rome ; elles sont trente-cinq à la fin de la conquête romaine (31 tribus rustiques et 4 tribus urbaines). Les tribus se réunissen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tribu-romaine/#i_0

TRIUMVIRAT PREMIER (60-53 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 304 mots

Face au sénat qui représente à Rome la légitimité républicaine se dressent à la fin de la première moitié du ~ ier siècle trois hommes : Pompée, Crassus et César. Le premier s'est distingué par de brillantes campagnes contre Sertorius, contre les pirates, contre Mithridate et par des campagnes en Syrie. Le second […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premier-triumvirat/#i_0

TROMP MAARTEN (1597-1653) amiral néerlandais

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 259 mots

Fils d'un commandant de frégate, Maarten Tromp sert dans la marine sous les ordres de son père dès l'âge de onze ans. Au cours d'une des nombreuses batailles navales qui opposent la marine néerlandaise et la marine espagnole, son père est tué, et lui-même fait prisonnier. Il est contraint alors de servir dans la flotte espagnole en qualité de mousse. Relâché, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maarten-tromp/#i_0

TRYPHON SALVIUS dit (mort en 102 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 255 mots

La seconde insurrection servile qui éclate en Sicile à partir de ~ 104 rassemble plus de 6 000 esclaves qui se sont donné pour roi un certain Salvius, joueur de flûte, selon Diodore de Sicile, et grand expert en sciences magiques. Salvius prétend que les dieux sont favorables à l'insurrection. Il soumet ses troupes à l'entraînement et à la discipline militair […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salvius-tryphon/#i_0

VALENTINIEN II (371 env.-392) empereur romain (375-392)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 309 mots

Lorsque son père Valentinien Ier meurt subitement, Valentinien II est proclamé auguste par les légions d'Illyrie en 375 : il n'a que quatre ans et se trouve à Sirmium. Son frère Gratien partage avec lui l'Empire d'Occident et lui laisse les préfectures d'Illyrie et d'Italie. Avec sa mère Justine, la régente, Valentinien II tient ensuit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valentinien-ii/#i_0

VALÈRE MAXIME, lat. VALERIUS MAXIMUS (Ie s.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 165 mots

Né sans doute à la fin du ~ ier siècle, Valère Maxime sert en Asie sous les ordres de Sextus Pompée, puis est consul en 14, l'année où meurt Auguste. Bien vu à la cour de Tibère, il se consacre à l'étude de l'histoire romaine sous l'angle moral et il compose un recueil Des faits et des paroles mémorables (Factorum di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valere-maxime-lat-valerius-maximus/#i_0

VALERIA GENS

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 954 mots

Parmi les anciennes familles patriciennes de la Rome antique, la gens Valeria a bénéficié d'une exceptionnelle longévité, puisque plusieurs de ses membres ont participé aux grands événements non seulement de la République mais aussi de l'Empire. D'origine sabine, la gens Valeria, selon la légende, eut pour premier ancêtre Volusus, compagnon du roi sabin Titus Tatius, qui s'établit à Rome au temps […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gens-valeria/#i_0

VELLEIUS PATERCULUS CAÏUS (19 av. J.-C. - 30 apr. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 157 mots

Historien latin, originaire de Campanie, Velleius Paterculus est nommé à vingt ans préfet de la cavalerie par Auguste. Il sert sous Tibère en qualité de questeur et prend part, sous le règne de cet empereur, à toutes les campagnes militaires en Gaule et en Germanie. Il périt sans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caius-velleius-paterculus/#i_0

VÉNÈTES

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 818 mots

Peuple que les Grecs nomment Hénètes, et dont Homère parle dans L'Iliade, les Vénètes forment une des branches indo-européennes des grandes migrations du ~ xiiie siècle. Certains d'entre eux ont même essaimé jusqu'à Vannes et en Grande-Bretagne. On les retrouve aussi en Baltique, et dans le ba […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venetes/#i_0

VERUS LUCIUS AURELIUS CEIONIUS COMMODUS (130-169)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 568 mots

Co-empereur de Rome avec Marc Aurèle entre 161 et 169, Lucius Verus ne ressemble guère à l'auteur des Pensées, ni par le caractère, ni par la destinée. À sa naissance, son père Lucius Ceionius Verus est préteur et familier de la cour impériale. Un historien français, Jérôme Carcopino, prétend qu'il était le « bâtard d'Hadrien » qui le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucius-aurelius-ceionius-commodus-verus/#i_0

VESPASIEN TITUS FLAVIUS (9-79) empereur romain (69-79)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 927 mots

Né à Reate, l'actuelle Rieti, ville de l'Italie centrale, Vespasien, fils de publicain, appartient au monde des finances de l'Empire romain. Élevé dans une métairie de Toscane, il apprend à connaître les problèmes qui se posent aux paysans. Son origine aisée lui permet de franchir les étapes d'une carrière politique qui le mène, sous l'empereur Caligula, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/titus-flavius-vespasien/#i_0

VETO, institution romaine

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 222 mots

Sous la République romaine, deux consuls occupent ensemble la première magistrature de l'État : le consulat. Il est possible à l'un des consuls de refuser une mesure prise par son collègue : le droit d'intercessio ou de veto a toujours force de loi et ne peut être supprimé. Mais ce droit est surtout une arme particulièrement redoutable entre les mains des tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/veto-institution-romaine/#i_0

VIRIATHE (mort en 139 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 308 mots

Berger et chasseur, Viriathe vit en Lusitanie, province d'Espagne que les Romains tentent en vain de pacifier au ~ iie siècle. Il devient le chef d'une troupe de rebelles qui est anéantie par le propréteur Servius Galba en ~ 149. Viriathe parvient à échapper à la tuerie, gagne les montagnes de la Lusitanie et rassemble à nouveau une troupe de partisan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viriathe/#i_0

WITT JAN ou JEAN DE (1625-1672)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 396 mots

Né à Dordrecht dont son père était le bourgmestre, élu député aux États comme républicain, Jean de Witt s'oppose aux Orange-Nassau. Nommé grand pensionnaire de Hollande en 1653, il travaille à ruiner le crédit de la maison d'Orange et à mettre un terme au système du stathoudérat en lequel il voit l'esprit d'une monarchie qu'il condamne. Jean de Witt réu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/witt-jan-ou-jean-de/#i_0