AGRICOLA CNAEUS JULIUS (40-93)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Fréjus, antique et célèbre colonie grecque puis romaine, Cnaeus Julius Agricola fait partie de ces provinciaux studieux qui serviront encore pendant trois siècles Rome avec dévouement. Il fait ses études à Marseille, et entre dans la carrière civile et militaire, sert comme tribun en Bretagne (60), puis comme questeur en Asie (63), sous Néron. Beau-père de Tacite qui a écrit sa biographie, cet homme honnête et scrupuleux résiste aux tentations de la richesse et de la concussion. Modeste, il se fait remarquer par son seul travail, et Vespasien le nomme gouverneur de l'Aquitaine, poste qu'il occupe entre 74 et 76. Consul en 77, il revient en Bretagne l'année suivante comme gouverneur. S'il soumet militairement cette province, il se montre aussi un excellent administrateur civil et s'attaque aux causes des révoltes bretonnes ; il supprime les impôts, répartit d'une manière plus équitable les taxes de blé et d'argent ; il visite les populations déshéritées, fait construire des demeures et des temples ; en résumé, il entreprend la pacification et la romanisation de la province. Il ne l'impose pas par la force, mais par l'exemple et la persuasion. Modèle des gouverneurs de province, Agricola aura par la suite des émules qui permettront à Rome de dominer pacifiquement le monde méditerranéen. Domitien, jaloux des succès d'Agricola, le rappelle en 85 et le fait sans doute empoisonner en 93. Comme l'écrit Tacite : « Beaucoup d'anciens héros tomberont obscurs et sans honneur dans l'abîme de l'oubli, Agricola [...] rappelé tout entier à la postérité, ne mourra point. »

—  Joël SCHMIDT

Écrit par :

  • : diplômé d'études supérieures d'histoire, directeur de collections historiques

Classification

Pour citer l’article

Joël SCHMIDT, « AGRICOLA CNAEUS JULIUS - (40-93) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cnaeus-julius-agricola/