Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

TÉTRARCHIE

Groupe des Tétrarques, Venise - crédits : A. Dagli Orti/ De Agostini/ Getty Images

Groupe des Tétrarques, Venise

La tétrarchie fut mise en place en 293. Elle désigne le système de gouvernement collégial de l'Empire romain entre quatre princes, Dioclétien, Maximien, Galère et Constance Ier Chlore, tous issus de l'armée et originaires des Balkans. La concorde entre les empereurs était assurée par des mariages, par une préséance des anciens, qualifiés d'« augustes » (Dioclétien et Maximien), sur les nouveaux (Constance Ier Chlore et Galère) et par l'affiliation de Dioclétien et de son césar (Galère) au dieu Jupiter alors que Maximien et son césar (Constance Ier Chlore) ne se rattachaient qu'à un héros, Hercule. La mise en place de la tétrarchie répondait à plusieurs impératifs : il était devenu indispensable d'effectuer un partage des tâches et d'assurer une présence impériale aux frontières, pour lutter contre les Barbares ou pour déjouer les usurpations. L'unité impériale et la paix rétablies, Dioclétien engagea des réformes profondes pour améliorer la gestion de l'Empire : l'armée fut transformée, la fiscalité réorganisée, l'administration étoffée. Dioclétien et Maximien se retirèrent du pouvoir en 305, laissant place à un nouveau collège impérial. Si la tétrarchie en tant que mode de gouvernement disparut peu après, le système mis en place par Dioclétien permit de jeter les fondements de l'Empire tardif.

— Antony HOSTEIN

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : docteur en histoire, maître de conférences à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Groupe des Tétrarques, Venise - crédits : A. Dagli Orti/ De Agostini/ Getty Images

Groupe des Tétrarques, Venise

Autres références

  • DE LA TÉTRARCHIE DE DIOCLÉTIEN À LA MONARCHIE DE CONSTANTIN - (repères chronologiques)

    • Écrit par Antony HOSTEIN
    • 438 mots

    284 Avènement de Dioclétien qui est un officier de l'empereur Carin mort assassiné. La multiplication des fronts l'oblige à prendre comme collègue l'un de ses généraux, Maximien, envoyé en Gaule contre les bagaudes (paysans révoltés).

    286 Usurpation en Bretagne de Carausius,...

  • CONSTANCE Ier CHLORE (mort en 306) empereur romain (305-306)

    • Écrit par Joël SCHMIDT
    • 351 mots

    Intégré au système de la tétrarchie, ultime effort de Dioclétien pour rendre sa cohésion à un État romain païen en pleine faillite, Constance Chlore annonce aussi, par l'intermédiaire de son fils, le futur Constantin, l'Empire chrétien. Il est au tournant de deux époques. Illyrien de naissance,...

  • GALÈRE (250 env.-311) empereur romain (305-311)

    • Écrit par Universalis
    • 462 mots

    Empereur romain (305-311), né vers 250 près de Serdica en Thrace (auj. Sofia, en Bulgarie), mort en 311.

    Issu d'une famille modeste, Caius Galerius Valerius Maximianus, dit Galère, s'illustre par sa carrière militaire. Le 1er mars 293, l'empereur Dioclétien fonde la tétrarchie...

  • MAXENCE (280 env.-312) empereur romain (306-312)

    • Écrit par Universalis
    • 296 mots

    Empereur romain (306-312), né vers 280, mort le 28 octobre 312 au pont Milvius, près de Rome.

    Le père de Maxence (lat. Marcus Aurelius Valerius Maxentius), l'empereur Maximien, abdique en même temps que le deuxième empereur, Dioclétien, en 305. Une seconde tétrarchie est alors mise en place,...

  • MAXIMIEN, lat. MARCUS AURELIUS VALERIUS MAXIMIAMUS (250 env.-310) empereur romain (286-305)

    • Écrit par Joël SCHMIDT
    • 390 mots

    Soldat sorti du rang, Maximien est remarqué par Dioclétien pour ses capacités militaires. Il est associé à l'Empire en 286 et reçoit le gouvernement de l'Occident. Il réussit à écraser, non loin de Paris, les derniers survivants de la révolte paysanne des Bagaudes en 286. Puis...

Voir aussi