SICILE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La Sicile est insulaire, donc particulière : son histoire fut originale et, jusqu'au haut Moyen Âge, ne se confondit pas avec celle de l'Italie voisine. Au centre de la Méditerranée, entre le bassin occidental et le bassin oriental, elle subit des influences multiples : les Phéniciens et les Grecs, les Romains, puis les Byzantins, les Arabes et les Normands s'y fixèrent tour à tour et la marquèrent de leur influence, y laissant de splendides œuvres d'art. Elle fut à la fois terre de contacts et objet de convoitise de la part des empires, lieu d'épanouissement et foyer de rayonnement de civilisations rivales ou successives.

Italie : carte administrative

Carte : Italie : carte administrative

Carte

Carte administrative de l'Italie. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La Sicile conserve, au très haut Moyen Âge, la situation particulière qu'elle occupait dans l'Empire romain ; épargnée par l'invasion lombarde, elle est occupée pendant plus de deux siècles et demi par les musulmans d'Afrique. Avec l'arrivée des Normands au xie siècle, c'est le Midi continental, de plus en plus distinct du reste de la péninsule, qui entreprend la conquête de l'île, d'où un ensemble territorial plus ou moins unifié, et nettement séparé de l'Italie septentrionale et centrale. Bien que les deux régions, Sicile et Midi italien, ne se ressemblent guère, bien que les hasards politiques tantôt les unissent et tantôt les séparent (les « Deux-Siciles »), on ne peut historiquement les séparer : le nom même de Sicile, que chacune revendique, les rend solidaires. Et, malgré les différences, un sort commun donne à leur histoire, à partir du xie siècle, des courbes parallèles : profondément marqués par l'occupation orientale (musulmane dans l'île, grecque sur le continent), ces pays, prospères et remarquablement administrés au xiie siècle, connaissent à l'époque moderne une longue décadence, qui les apparente aux Balkans ou à l'Afrique du Nord, et que n'ont pu corriger les réformes de la période des Lumières : la question du Mezzogiorno, encore attardé malgré les efforts actuels de mise en valeur, l'atteste.

C'est moi [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 27 pages

Médias de l’article

Italie : carte administrative

Italie : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

L'Etna

L'Etna
Crédits : Kevin Schafer/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Site archéologique, Géla (Sicile)

Site archéologique, Géla (Sicile)
Crédits : K & B News Foto, Florence, Bridgeman Images

photographie

Thermes de la villa de Piazza Armerina

Thermes de la villa de Piazza Armerina
Crédits : Index/ Bridgeman Images

photographie

Afficher les 9 médias de l'article


Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, lecteur à l'université de Naples, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, administrateur de la Maison des sciences de l'homme
  • : directeur scientifique adjoint au département des sciences de l'homme et de la société du C.N.R.S.
  • : chargé d'enseignement à l'université de Lille
  • : maître assistant à l'université de Paris-I
  • : maître assistant à l'université de Toulouse-Le-Mirail, expert de l'Organisation des Nations unies à Chypre

Classification

Autres références

«  SICILE  » est également traité dans :

AGATHOCLE (env. 359-289 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 429 mots

Fils d'un potier de Rhêgion (auj. Reggio di Calabria) Agathocle, né à Thermae près d'Himère, fait partie d'une faction populaire qui dispute le pouvoir à l'aristocratie grecque de Sicile. Un coup d'État lui permet de devenir, à Syracuse, un de ces tyrans progressistes qu'a connus la Sicile depuis le ~ vi e siècle, tels que Denys l'Ancien ou Gélon. Il entreprend des réformes radicales avec la réso […] Lire la suite

ALPHONSE V LE MAGNANIME (1396-1458) roi d'Aragon et de Sicile (1416-1458)

  • Écrit par 
  • Charles LESELBAUM
  •  • 373 mots

Fils de Fernand de Antéquera et d'Éléonore d'Albuquerque, Alphonse le Magnanime fut un roi fastueux, ami des arts et de la chasse. Il a favorisé l'impérialisme aragonais en développant l'hégémonie du commerce catalan. Il monte sur le trône d'Aragon en 1416 et décide presque immédiatement l'incorporation de la Sicile dans le domaine royal. Il essaye ensuite de poursuivre la politique méditerranéenn […] Lire la suite

AMALFI

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MARTIN
  •  • 386 mots

Ville de la province de Salerne, située sur la côte sud de la péninsule de Sorrente, au débouché de la minuscule vallée des Moulins entourée de falaises verticales qui l'isolent de l'arrière-pays. Le lieu semble avoir servi de refuge à des Campaniens fuyant les Lombards à la fin du vi e  siècle. D'abord comprise dans le duché byzantin de Naples, la ville est conquise par les Lombards en 836 ; elle […] Lire la suite

ATHÉNION (mort en 101 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 393 mots

La Sicile, confisquée aux Carthaginois au lendemain de la seconde guerre punique, à la fin du ~ iii e  siècle, devient la proie des spéculateurs romains qui transforment les riches terres à blé en pâturages destinés à l'élevage extensif. Ils confient la garde du bétail à des esclaves auxquels ils ne fournissent ni la nourriture ni les vêtements. Une première révolte d'esclaves est réprimée en ~ 13 […] Lire la suite

CARTHAGE

  • Écrit par 
  • Abdel Majid ENNABLI, 
  • Liliane ENNABLI, 
  • Gilbert-Charles PICARD
  • , Universalis
  •  • 9 848 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les origines de la cité »  : […] Selon une tradition transmise par Timée et reprise par Justin, Carthage aurait été fondée vers 814 avant J.-C. par Elissa ou Didon, sœur du roi de Tyr, Pygmalion, accompagnée de notables tyriens fuyant leur patrie et de Chypriotes. L'historien juif Josèphe, citant Ménandre, Grec d'Asie qui avait consulté les Archives royales de Tyr, rapporte l'événement à Elissa et le situe entre 825 et 819. Mais […] Lire la suite

CATANE

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 276 mots
  •  • 1 média

Port sicilien peu actif, Catane doit moins à la mer qu'aux régions agricoles environnantes. Important marché au contact des pentes peuplées de l'Etna (vignes, oliviers, agrumes et fruits, légumes) et de la plaine bonifiée (céréales, tabac, élevage pour la viande), la ville est devenue un centre de commerce et de services ; elle possède un aéroport international (Fontanarossa). Les capitaux locaux […] Lire la suite

CHARLES Ier D'ANJOU (1226-1285) comte de Provence (1246-1285) et roi de Naples et de Sicile (1266-1285)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 302 mots

Dernier fils de Louis VIII, comte du Maine et d'Anjou par la volonté de son père, comte de Provence par son mariage en 1246, avec Béatrice, fille et héritière de Raymond-Bérenger IV, Charles d'Anjou participa à la septième Croisade avec son frère Saint Louis et fut, comme lui, fait prisonnier en Égypte. Malgré les réticences de Saint Louis, il accepta finalement les propositions du pape, qui, dès […] Lire la suite

LE CONSEIL D'ÉGYPTE, Leonardo Sciascia - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Carina MEYER-BOSCHI
  •  • 825 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les lumières de Sicile »  : […] En relatant l'imposture imaginaire de l'abbé Vella, l'auteur retrace les débats politiques suscités par le gouvernement libéral du vice-roi Caracciolo – marquis de Villamarina, qui dirigea réellement la Sicile de 1781 à 1786 – et animés en Europe par les philosophes des Lumières, tels que Voltaire, d'Alembert et Diderot. Dans ce cinglant tableau historique des salons siciliens, la mesquinerie des […] Lire la suite

ETNA, volcan

  • Écrit par 
  • Alain Gil MAZET
  •  • 1 178 mots
  •  • 2 médias

Volcan actif composé situé au nord-est de la Sicile, où il domine la ville de Catane du haut de ses 3 350 mètres d'altitude (en 2008, mais l'altitude varie avec l'activité du volcan) . Ce plus haut volcan actif d'Europe se présente comme un édifice complexe, du fait de sa longue activité, de forme grossièrement conique. Sa base elliptique, de 1 600 kilomètres carrés, repose sur un soubassement sé […] Lire la suite

EUNOUS (mort en 132 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 318 mots

Esclave d'origine syrienne au service, vers les années ~ 140, de gros propriétaires siciliens, Eunous exerce un grand ascendant sur ses compagnons d'infortune et devient le chef de la première révolte des esclaves dans l'île occupée par les Romains. Proclamé roi sous le nom d'Antiochos, il organise militairement et politiquement l'insurrection, massacre les prisonniers et les maîtres inhumains et […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Italie. Accostage de force du Sea-Watch 3 à Lampedusa. 15 juin - 2 juillet 2019

pour raisons humanitaires. Soutenue par le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, l’ONG allemande Sea-Watch avait refusé de reconduire les migrants en Libye. Son navire croisait depuis cette date dans le canal de Sicile dans l’attente d’une autorisation de débarquer. Dans le même temps […] Lire la suite

Malte – Italie. Répartition de migrants sauvés en Méditerranée. 9 janvier - 1er février 2019

-Watch 3, qui sont débarqués à Catane, en Sicile, le 31. Le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini (Ligue, extrême droite) estime avoir « prouvé que [sa] stratégie de fermeté payait ». Plus de deux mille deux cent soixante migrants sont morts en Méditerranée en 2018 […] Lire la suite

Malte – Italie. Nouvelle répartition de migrants secourus en mer. 14-26 août 2018

. Ceux-ci doivent être répartis entre la France, l’Allemagne, le Luxembourg, le Portugal, l’Espagne et l’Italie. Le 20, le gouvernement italien laisse le navire des garde-côtes italiens Diciotti accoster dans le port de Catane, en Sicile, mais interdit le débarquement […] Lire la suite

Italie. Débarquement en Sicile de migrants accueillis par cinq pays européens. 15 juillet 2018

Le gouvernement autorise le débarquement dans le port de Pozzallo, en Sicile, de quatre cent cinquante migrants, originaires principalement d’Érythrée et de Somalie, secourus la veille par deux navires militaires italien et britannique, après avoir obtenu l’engagement de la France, de l’Espagne […] Lire la suite

Italie – Libye. Suspension des opérations de sauvetage de migrants au large des côtes libyennes. 1er-13 août 2017

du procureur de Trapani, en Sicile, placent sous séquestre le navire de l’ONG allemande Jugend Rettet – qui n’a pas signé le code de bonne conduite –, en raison des liens présumés entretenus par celle-ci avec des réseaux de passeurs qui organisent le transfert de migrants depuis les côtes libyennes. Le 2 […] Lire la suite

Pour citer l’article

Maurice AYMARD, Michel GRAS, Claude LEPELLEY, Jean-Marie MARTIN, Pierre-Yves PÉCHOUX, « SICILE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sicile/