GUILLAUME LE TACITURNE (1533-1584)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le surnom de Taciturne qui fut donné au prince allemand Guillaume Ier d'Orange ne semble pas antérieur au xixe siècle, mais il illustre bien le secret dont s'entourait ce prince dans un siècle de méfiance et d'intolérance. Penseur et homme d'action, animé d'un patriotisme au-dessus du nationalisme, moderne dans ses idéaux démocratiques, fraternel, esprit libre et homme politique libéral, Guillaume le Taciturne a tenté de promouvoir dans le gouvernement des hommes les grandes leçons de l'humanisme. Ses échecs sont aussi capitaux que ses succès. Les uns et les autres ont contribué, en s'appuyant sur la fière devise « Je maintiendrai », à la réussite économique et sociale et à l'indépendance des Provinces-Unies.

Sous la protection de Charles Quint

Né à Dillenburg (actuel État de Hesse), le 24 avril 1533, Guillaume est l'aîné des cinq fils de Guillaume, comte de Nassau-Dillenburg, et de sa seconde femme Juliana, comtesse de Stolberg-Wernigerode, tous deux gagnés au luthéranisme. Héritier, à onze ans, de René de Chalon, son cousin, mort en 1544 sans enfant – la célèbre devise : « Je maintiendrai » est de Chalon –, il reçoit les possessions de celui-ci aux Pays-Bas et en Bourgogne, ainsi que la principauté d'Orange (enclavée dans le comtat Venaissin).

Il est autorisé par Charles Quint à recueillir ce riche héritage, à la condition d'être élevé à la cour de Marie de Hongrie, gouvernante des Pays-Bas. Entré dans la maison de l'empereur, il devient gentilhomme néerlandais et, en 1551, épouse Anne van Buren, de la famille d'Egmont. Très apprécié de Charles Quint, il reçoit en 1552 un important commandement aux frontières de Flandre et est nommé chevalier de la Toison d'Or en 1556.

En 1558, devenu membre du Conseil d'État de Bruxelles, il est désigné par Philippe II pour participer aux négociations de paix de Cateau-Cambré [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Bordeaux

Classification


Autres références

«  GUILLAUME LE TACITURNE (1533-1584)  » est également traité dans :

GUEUX LES

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 945 mots
  •  • 1 média

Né de l'opposition sociale, politique et religieuse à l'autorité de Philippe II dans les Flandres et les Pays-Bas du xvi e siècle, le mouvement des « gueux » exprime à la fois le mécontentement populaire, responsable de la flambée d'iconoclasme, et les revendications des nobles et des notables calvinistes. Écrasée dans les provinces du Sud, la gué […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-gueux/#i_36230

INSURRECTION ANTI-ESPAGNOLE EN HOLLANDE

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 224 mots
  •  • 1 média

Depuis les années 1530, la politique habsbourgeoise de réduction des libertés locales et la persécution antiprotestante créent un fort mécontentement dans les dix-sept provinces des Pays-Bas. En 1564, une première opposition, menée par de grands seigneurs catholiques (comte d'Egmont, Guillaume d'Orange) obtient le départ du cardinal Granvelle, rela […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/insurrection-anti-espagnole-en-hollande/#i_36230

PAYS-BAS

  • Écrit par 
  • Christophe DE VOOGD, 
  • Frédéric MAURO, 
  • Guido PEETERS, 
  • Christian VANDERMOTTEN
  • , Universalis
  •  • 35 579 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « 1566-1576 première phase : le soulèvement général »  : […] On peut dater le début du soulèvement de la Fureur iconoclaste qui se déchaîna à partir du mois d'août 1566. Partie de la Flandre méridionale, elle se répandit comme une traînée de poudre via Gand, Anvers, jusqu'à Middelbourg, Amsterdam et Groningue. La profanation de ce qui était sacré aux yeux des catholiques et la violence déployée amenèrent d'e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pays-bas/#i_36230

PROVINCES-UNIES (1579-1795)

  • Écrit par 
  • Anne WEGENER SLEESWIJK
  •  • 1 304 mots
  •  • 1 média

Fédération « lâche » de provinces du nord des Pays-Bas formée lors de l'Union d'Utrecht (1579) et dissoute par le traité de La Haye (1795). Par l'Union d'Utrecht, les sept provinces calvinistes des Pays-Bas septentrionaux (Hollande, Zélande, Utrecht, Frise, Groningue, Gueldre et Overijssel) constituent la république des Provinces-Unies. Sous la con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/provinces-unies/#i_36230

Voir aussi

Pour citer l’article

Maurice BRAURE, « GUILLAUME LE TACITURNE (1533-1584) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-le-taciturne/