CAMILLE, lat. MARCUS FURIUS CAMILLUS (fin -Ve s.--365)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Issu de la famille patricienne des Furia à Rome, Camille appartient à la génération lointaine des grands hommes d'État et des chefs de guerre des débuts de la République romaine, aux ~ ve et ~ ive siècles. Aussi est-il difficile, dans la vie et dans la carrière de Camille, de faire la part de l'histoire et celle de la légende. Plutarque, qui lui a consacré une de ses Vies des hommes illustres, et Tite-Live, qui le mentionne, se contredisent souvent à son sujet. Quelles que soient les controverses dont il est l'objet, Camille est un héros dont l'histoire romaine s'est emparé pour l'édification du peuple. Passant par toutes les étapes du cursus honorum, Camille se distingue déjà comme censeur par sa ténacité : il oblige en effet les célibataires à épouser les veuves des soldats romains morts pour la patrie. S'ils refusent le mariage, il leur impose alors une forte amende. Nommé plusieurs fois dictateur en une période difficile où Rome entreprend la conquête de l'Étrurie et doit peu de temps après s'opposer à l'invasion des Gaulois, Camille en ~ 395 commande le siège de Véies, capitale des Étrusques, qui dure depuis dix ans. La situation paraît incertaine au moment où les eaux du lac d'Albano montent dangereusement. Un haruspice étrusque, sans doute soudoyé par le Sénat de Rome, affirme que les Romains peuvent vaincre s'ils laissent les eaux du lac s'écouler dans la plaine. Aussitôt Camille entreprend de gigantesques travaux pour détourner les eaux du lac, puis il fait creuser en grand secret un souterrain qui passe sous les remparts de la ville assiégée et aboutit à la citadelle. Des soldats d'élite sont dépêchés dans le souterrain, tandis que, pour faire diversion, Camille attaque la ville de toutes parts. Au moment où les Romains s'apprêtent à sortir du souterrain, ils entendent un haruspice décréter au roi de Véies qui fait le sacrifice d'une génisse à Junon que ceux qui enlèveront les entrailles de la v [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : diplômé d'études supérieures d'histoire, directeur de collections historiques

Classification


Autres références

«  CAMILLE, lat. MARCUS FURIUS CAMILLUS (fin ~ V e s.-~365)  » est également traité dans :

AFFRONTEMENTS ENTRE ROMAINS ET GAULOIS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 345 mots

vi e -v e  siècle avant notre ère Dernier Âge du fer celtique : la civilisation de La Tène supplante celle de Hallstatt. v e -iv e  siècle avant notre ère Infiltrations gauloises (Insubres, Cénomans, Lingons, Boïens, Sénons) dans la plaine du Pô. — 406-— 396 Dates traditionnelles du siège puis de la prise de la cité étrusque de Véies. — 396 Dic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affrontements-entre-romains-et-gaulois-reperes-chronologiques/#i_80207

PRISE DE ROME PAR LES GAULOIS

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 268 mots

La tradition rapporte que Rome dut faire face en — 390 à une invasion gauloise dirigée par Brennus : après la défaite de l'Allia, un affluent du Tibre, la ville et ses vieillards furent livrés aux Gaulois, qui la détruisirent tandis que la jeunesse résistait sur le Capitole et que les objets sacrés furent transférés à Caere (Cerveteri) ; échouant à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prise-de-rome-par-les-gaulois/#i_80207

Pour citer l’article

Joël SCHMIDT, « CAMILLE, lat. MARCUS FURIUS CAMILLUS (fin -Ve s.--365) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/camille-lat-marcus-furius-camillus/