LUCRÈCE VIOL DE (-509)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'histoire des premiers temps de la Rome antique abonde en légendes variées soigneusement rapportées par les historiens latins et en particulier par Tite-Live. Dans le cas de Lucrèce, la légende, qui est toujours la transformation imaginaire d'une réalité, revêt l'aspect d'un roman. En 509, le roi Tarquin le Superbe assiège la ville d'Ardée. Son fils Sextus, amateur d'orgies et de débauches, entraîne à Rome quelques compagnons pour leur montrer à quel point leurs épouses, restées seules, sont friandes d'adultère. Tous peuvent en effet juger de l'étendue de leur infortune. Un seul, Tarquin Collatin, trouve son épouse Lucrèce, fille de Lucretius Spurius, préfet de Rome, filant sagement la laine et veillant sur sa demeure. Sextus, jaloux, n'a alors qu'une seule idée : outrager Lucrèce. Par ruse, il s'introduit dans son lit, menace de la poignarder si elle lui résiste et de déclarer à son époux qu'il a simplement voulu venger son honneur bafoué. Lucrèce cède ; puis, le lendemain, ayant raconté à son père l'odieux viol dont elle a été victime, et ne pouvant survivre à ce déshonneur, elle se saisit d'un poignard et se tue. Ayant retiré le poignard sanglant du cœur de l'infortunée, Junius Brutus ameute le peuple romain, abolit la royauté et proclame la déchéance des Tarquins : en la personne de Sextus, fils dénaturé, ils se sont déconsidérés à jamais. Brutus est alors nommé consul de la toute nouvelle République romaine.

Tarquin et Lucrèce, Titien

Tarquin et Lucrèce, Titien

photographie

Titien (1488 environ-1576), Tarquin et Lucrèce, vers 1571. Huile sur toile (H. 1, 93 m ; L. 1,43 m). Musée des Beaux-Arts, Bordeaux. Selon le récit transmis par la tradition, Tarquin le Superbe, le dernier roi étrusque de Rome, aurait été chassé de la ville par Brutus en 509, à la... 

Crédits : Cameraphoto/ AKG

Afficher

Pas plus que Tite-Live, Denys d'Halicarnasse ou Ovide, qui ont raconté à leur manière cette histoire édifiante, les Romains ne croyaient véritablement à cette légende. De mauvais esprits prétendaient même à Rome que Lucrèce aurait dû se poignarder avant de céder à Sextus et non après ! Enfin la famille des Junii, à laquelle appartenait Brutus, était plébéienne et elle n'accéda aux honneurs politiques qu'au ~ ive siècle. Il était bon cependant de faire croire au peuple que la première magistrature de la République romaine avait été occupée par un homme intègre qui bénéficiait de l'appui populaire. Lucrèce, quant à elle, devenait le symbole de la femme chaste et vertueuse que toutes les matrones romaines devaient prendre pour modèle. Le viol de Lucrèce permet d'illustrer les fondements de la morale politique et familiale dans l'ancienne Rome républicaine. Ce fut en tout cas un thème iconographique très prisé par les maniéristes européens : Cranach, notamment, trouva avec elle l'occasion privilégiée d'appliquer son canon très particulier de la beauté féminine.

—  Joël SCHMIDT

Écrit par :

  • : diplômé d'études supérieures d'histoire, directeur de collections historiques

Classification


Autres références

«  LUCRÈCE VIOL DE (~509)  » est également traité dans :

INSTAURATION DE LA RÉPUBLIQUE ROMAINE

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 200 mots
  •  • 1 média

En — 509, le dernier roi étrusque de Rome, Tarquin le Superbe, aurait été chassé de la ville par Brutus à la suite d'une révolte déclenchée par le viol de Lucrèce, et la République aurait été instaurée ; tel est le récit transmis par la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/instauration-de-la-republique-romaine/#i_42346

LUCRÈCE, iconographie

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 1 092 mots
  •  • 1 média

L'Histoire romaine de Tite-Live est la source première et principale de l'histoire de Lucrèce. Jeune épouse de Tarquin Collatin, membre de la famille royale, elle fut remarquée pour sa beauté et sa vertu par Sextus Tarquin, fils de Tarquin le Superbe. Abusant de son hospitalité en l'absence de son mari, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucrece-iconographie/#i_42346

ROME ET EMPIRE ROMAIN - La République

  • Écrit par 
  • Raymond BLOCH
  •  • 10 924 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'établissement de la République »  : […] tenter de retrouver la réalité qu'il cache. Un des fils de Tarquin le Superbe s'éprend d'une matrone vertueuse, Lucrèce, femme de Tarquin Collatin. Ne pouvant réduire sa résistance, il la viole et Lucrèce se suicide. Le peuple romain se soulève sous la direction de Junius Brutus et les Tarquins doivent se résoudre à l'exil. L'assemblée du peuple […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-la-republique/#i_42346

TARQUIN LE SUPERBE, dernier roi de Rome (-534--509)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 290 mots

Junius Brutus, finissent cependant par se révolter lorsque le fils de Tarquin, Sextus, violente une noble romaine du nom de Lucrèce. Les Tarquins sont chassés de Rome et la république est proclamée en 509, selon la tradition. Tarquin aurait alors amené les voisins de Rome à déclencher une série d'attaques contre la ville. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tarquin-le-superbe/#i_42346

Pour citer l’article

Joël SCHMIDT, « LUCRÈCE VIOL DE (-509) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/viol-de-lucrece/